L'ardoise : matériau de couverture durable et élégant

L'ardoise naturelle est un schiste dur : la roche d'origine est tranchée en fines feuilles, de formats variés. L'ardoise la plus répandue (celle de la meilleure qualité) est l'ardoise d'Angers, bleu-gris. Malheureusement les gisements sont pratiquement épuisés ou trop coûteux à exploiter. L'ardoise d'Espagne, moins chère, lui ressemble beaucoup, mais elle contient souvent des pyrites. On trouve aussi l'ardoise du Morbihan (à dominante verte) et celle des Pyrénées, plus foncée. Ces ardoises naturelles sont aujourd'hui fortement concurrencées par les ardoises synthétiques fibre-ciment (dites "fibro") d'un aspect très proche, plus faciles à poser et d'un coût inférieur de 50% environ, mais dont la couleur n'est pas toujours stable et durable.

Les caractéristiques

L'ardoise est non gélive et rigoureusement imperméable ; elle présente une résistance de haute qualité à l'usure, aux agents chimiques et aux chocs; elles n'est pas attaquable par les champignons. Le poids de la roche est assez élevé. Ce défaut n'est pas gênant si le matériau est utilisé en faibles épaisseurs.

Épaisseurs

Les ardoises minces ont moins de 3,5 mm d'épaisseur (2,8 ou 3 mm le plus souvent). Ce sont les plus utilisées. Elles conviennent pour la plupart des régions de France et peuvent être posées sur une charpente ordinaire.
Les ardoises épaisses ont généralement 3,8 mm d'épaisseur. Elle sont employées dans les régions à fortes chutes de neige et de grêle. Elles imposent une charpente renforcée.
Il existe des ardoises plus épaisses encore (4,3 mm) de tranchage irrégulier (ardoises "historiques") utilisées pour la restauration de demeures anciennes et des monuments.

Formats

Il existe une assez large gamme de formats (de 220 x 160 mm à 355 x 250 mm). Le choix du format dépend des conditions climatiques. En effet une forte pente de toit (nécessaire dans les régions exposées) impose un recouvrement (pureau) important (de 60 à 150 mm). Le recouvrement des ardoises est destiné à empêcher la remontée de l'eau sous la couverture (phénomène de capillarité). La longueur d'une ardoise doit être égale à 3 fois le recouvrement. On cherche généralement à utiliser les petites ardoises pour que l'accrochage soit meilleur (davantage de crochets).

La pose

Pour fixer les ardoises, on utilisait jadis des clous. On prend aujourd'hui des crochets en cuivre ou en acier Inox®, plus fiables. Ces crochets sont fixés sur les liteaux : l'extrémité qui tient l'ardoise passe entre deux ardoises de la rangée inférieure. La pose commence toujours par le bas du pan pour aller vers le faîtage. Les ardoises sont disposées par rangées, à joints alternés. Il existe également des ardoises carrées que l'on pose en diagonale par rapport aux liteaux.
Les éléments de ventilation sont métalliques (zinc). Les éléments de faîtage sont toujours en zinc. La tendance actuelle est à la suppression des zincages pour les angles saillants, les ardoises étant posées "à cul-nu", c'est-à-dire parfaitement jointives en angle, surtout sur les pans inclinés.
Pour remplacer une ardoise cassée, il est toujours nécessaire d'enlever les ardoises voisines : les crochets doivent être ouverts à la pince, les clous sectionnés avec un outil spécial.

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Les tuiles

La tuile traditionnelle résulte de la cuisson de l'argile. Elle est rouge vif ou jaune orangé selon le gisement. Depuis la seconde guerre mondiale est apparue la tuile "béton", teintée dans la masse, qui concurrence sérieusement la tuile traditionnelle en raison de ses qualités (non gélive, non poreuse, facile à trancher, de format régulier, etc.) et de son coût légèrement moindre.

image

La toiture

Le toit d'une maison constitue la couverture de celle-ci : il la protège et abrite ses occupants des intempéries, à tel point que le mot a pris un sens figuré, au même titre d'ailleurs que "foyer", symbolisant le confort, sinon le réconfort que peut apporter la maison où l'on se sent "sous son toit".

Les dernieres vidéos maison

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

image

La qualité de l'air dans la maison

Il est souvent dit que l'air intérieur des maisons est très pollué. Dans cette vidéo, Christian PESSEY, avec l'aide de QUALITEL , vous explique comment identifier ces polluants et comment agir pour en réduire le nombre et donc leur impact sur la santé.

image

Accrocher dans la plaque de plâtre

Christian PESSEY et Eric BARNASSON, Responsable du Pôle marketing Produits & Systèmes chez PLACO® , vous donnent tous les conseils pour accrocher de lourdes charges dans de la plaque de plâtre, et notamment toutes les informations sur la plaque à haute résistance Habito®

image

La laine de verre et la santé

Dans cette interview, Christian PESSEY fait le point avec Florence GAUVIN, expert isolation chez ISOVER sur les risques que représenteraient l'utilisation de la laine de verre et pour en avoir le coeur net, ils ont fait appel à l'expertise du docteur Christian RECCHIA.

Les derniers conseils maison

image

Peindre les murs : la bonne méthode

Après avoir préparé les murs et nettoyé la pièce, vous pouvez commencer à peindre. Cette opération, l’un des travaux de décoration les plus agréables, doit s’aborder avec calme et réflexion. Commencez donc par vérifier les points suivants.

image

Poser du carrelage mural (faïence)

La pose du carrelage mural (ou faïence), gagne à être faite à partir de tasseaux cloués provisoirement de façon à constituer de bons guides et un appui pour les carreaux. Pour carreler une surface importante, mieux vaut travailler en partant du centre vers les bords et en collant d’abord les carreaux entiers. Les bords seront ensuite carrelés avec des carreaux recoupés. Travaillez par surfaces réduites en veillant, en particulier, à la régularité des joints et au collage uniforme des carreaux. Vous devez obtenir une surface parfaitement plane, avec des joints réguliers. 

image

Pose d'une fenêtre PVC en rénovation

On trouve désormais dans le commerce des “blocs-fenêtres” en PVC pouvant se substituer facilement à l’ancienne fenêtre. Si l'on conserve le dormant (cadre fixe) existant, comme ici, on parle de remplacement en "rénovation".

image

Chats et chiens : êtes-vous bien assuré?

Les accidents causés par les chiens, les chats, les chiens et autres animaux de compagnie peuvent vous coûter cher. Votre assurance multirisques habitation ne vous couvre peut-être pas suffisamment. La Fédération Française de l'assurance vient de le rappeler.

image

Un isolant pour toiture-terrasse photovoltaïque

Fabricant d’isolants en laine de roche, ROCKWOOL innove en proposant sa nouvelle solution pour les toitures-terrasses photovoltaïques. Plus performant avec son lambda 38, Rockacier C nu Energy garantit une meilleure isolation, des qualités incombustibles et une parfaite stabilité dimensionnelle.

image

La nouvelle pince multifonctions PST Leatherman

Véritable couteau suisse du bricoleur, cette pince multifonctions est un outil étonnant qui combine 14 outils. Le Bond, petit dernier du génial Tim Leatherman, est une véritable boîte à outil de poche.