L'aspiration centralisée : moins de poussière, moins d'allergies, plus de propreté

Grâce à l'aspiration centralisée, la corvée du balayage et du passage de l'aspirateur sont supprimées. Moins de poussière, c'est une garantie de bonne santé dans la maison.

Aux États-Unis ou au Canada, l’aspiration centralisée n’est pas un luxe mais un équipement banal, jugé quasi-indispensable pour faire le ménage de façon efficace, silencieuse et surtout sans nuisance sanitaire. Elle est installée dans presque toutes les maisons lors de la construction des maisons individuelles ou au minimum prévu dans la structure de la maison qui peut ensuite facilement en être équipée. 

Comment fonctionne une aspiration centralisée?

Le dispositif est finalement assez simple :

  • un groupe d’aspiration est installé dans le sous-sol ou dans un local technique dans ou hors de la maison, qui comprend un moteur, un dispositif d’extraction, un filtre éventuel et une cuve avec ou sans sac, pour collecter la poussière.
  • le groupe d’aspiration est raccordé à un réseau de canalisations en PVC (50 mm de diamètre) qui permet de collecter la poussière et de l’acheminer vers la cuve. Attention : il s’agit de tubes spécifiques parfaitement lisses à l’intérieur pour faciliter le passage de la poussière et éviter tout risque de bourrage au niveau des raccords!
  • les canalisations partent de la centrale et sont raccordées à des bouches – on parle de « prises aspirantes » – au niveau des plinthes dans des endroits stratégiques de la maison. Les canalisations passent dans les doublages si la maison en est dotée ou dans des angles de pièce où elles seront coffrées.
  • une cuve placée sur le groupe d'aspiration collecte la poussière.

Comment utilise-t-on une aspiration centralisée?

  • On raccorde sur ces prises un long tuyau d’aspiration de 8 à 9 m, ce qui permet d’en limiter le nombre à 3 ou 4 pour une maison jusqu’à 150 à 200 m2. À partir d’une prise, on peut nettoyer environ 60 m2. On peut avoir un tuyau classique ou un tuyau rétractable dans la prise en cas de doublage significatif. On relie ensuite au  tuyau tous les accessoires classiques d’un aspirateur, dont une poignée.
  • L’aspiration est déclenchée :
    – soit par le branchement du tuyau dans une prise ;
    – soit par une gâchette à la poignée au bout du tuyau.

Les avantages de l'aspiration centralisée

Quels sont les avantages du système :

  • ça évite d’avoir à sortir l’aspirateur régulièrement avec les problèmes liés à son maniement et à son rangement ;
  • ça en facilite l’utilisation dans certaines parties de la maison comme l’escalier ;
  • c’est très silencieux, ce qui sera apprécié par les animaux domestiques ;
  • c’est très efficace et ça améliore la qualité du ménage du fait de la puissance d’aspiration ;
  • ça améliore la qualité de l’air en évitant la mise en suspension des poussières et autres allergènes, qui se retrouvent concentrés dans la cuve du système d’aspiration qu’il suffit de vider quelques fois par an.

 

Partager avec vos amis :


Cet article peut vous intéresser :

image

Le traitement de l'air dans la maison

Le souci de respirer un air de qualité, plus sain, moins pollué, fait partie des préoccupations de confort, au même titre que de bénéficier du chauffage ou de la climatisation. C’est aujourd’hui possible grâce à divers équipements, dont il faut savoir apprécier l’efficacité. Sans ce renouvellement, l'air intérieur peut être de 5 à 10 fois plus pollué que l'air extérieur, même en ville. La règlementation sur le sujet est ancienne avec l'arrêté du 22 mars 1982 et celui du 24 mars 1983.

Les dernieres vidéos maison

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

image

La qualité de l'air dans la maison

Il est souvent dit que l'air intérieur des maisons est très pollué. Dans cette vidéo, Christian PESSEY, avec l'aide de QUALITEL , vous explique comment identifier ces polluants et comment agir pour en réduire le nombre et donc leur impact sur la santé.

image

Accrocher dans la plaque de plâtre

Christian PESSEY et Eric BARNASSON, Responsable du Pôle marketing Produits & Systèmes chez PLACO® , vous donnent tous les conseils pour accrocher de lourdes charges dans de la plaque de plâtre, et notamment toutes les informations sur la plaque à haute résistance Habito®

image

La laine de verre et la santé

Dans cette interview, Christian PESSEY fait le point avec Florence GAUVIN, expert isolation chez ISOVER sur les risques que représenteraient l'utilisation de la laine de verre et pour en avoir le coeur net, ils ont fait appel à l'expertise du docteur Christian RECCHIA.

Les derniers conseils maison

image

Pose d'une fenêtre PVC en rénovation

On trouve désormais dans le commerce des “blocs-fenêtres” en PVC pouvant se substituer facilement à l’ancienne fenêtre. Si l'on conserve le dormant (cadre fixe) existant, comme ici, on parle de remplacement en "rénovation".

image

Chats et chiens : êtes-vous bien assuré?

Les accidents causés par les chiens, les chats, les chiens et autres animaux de compagnie peuvent vous coûter cher. Votre assurance multirisques habitation ne vous couvre peut-être pas suffisamment. La Fédération Française de l'assurance vient de le rappeler.

image

Un isolant pour toiture-terrasse photovoltaïque

Fabricant d’isolants en laine de roche, ROCKWOOL innove en proposant sa nouvelle solution pour les toitures-terrasses photovoltaïques. Plus performant avec son lambda 38, Rockacier C nu Energy garantit une meilleure isolation, des qualités incombustibles et une parfaite stabilité dimensionnelle.

image

La nouvelle pince multifonctions PST Leatherman

Véritable couteau suisse du bricoleur, cette pince multifonctions est un outil étonnant qui combine 14 outils. Le Bond, petit dernier du génial Tim Leatherman, est une véritable boîte à outil de poche.

image

La pompe à chaleur : l'équipement de chauffage le plus économique

Après son étude sur le chauffage électrique en 2020, l’Association Promotelec publie une étude* relative à la perception des Français sur la pompe à chaleur. Dans un contexte sociétal et énergétique marqué de plus en plus par la pression des contraintes écologiques, la pompe à chaleur apparaît comme un dispositif particulièrement en phase avec les attentes des propriétaires.

image

Éviter les remontées capillaires : caniveau, bande d'arase, drainage, étanchéité, injections

Au-delà des phénomènes phréatiques, les grosses pluies sont la cause principale es remontées capillaires qui humidifient l’intérieur des murs du rez-de-chaussée. C’est un grand classique et si l'on en est victimes on risque de se lancer dans des palliatifs dont la plupart sont des cautères sur une jambe de bois et vont coûter une fortune. Un certain nombre d'opération techniques permettent d'éviter d'en arriver là.