La moquette : confort et déco

La moquette reste un revêtement de sol d'actualité, même si elle a perdu du terrain dans les années 2000 au profit de revêtements jugés plus modernes comme le stratifié et plus commodes à entretenir. Pourtant, le moquette conserve bien des atouts dont le confort, des qualités isolantes (notamment acoustiques) et un charme décoratif renouvelé. Des présentations nouvelles (comme les lames) lui donnent des perspectives nouvelles de développement.  

Des matériaux diversifiés pour la moquette

Même si la laine reste le matériau noble par excellence pour la moquette, de nombreux autres matériaux peuvent en composer les fibres comme le polyamide ou le polypropylène. Les mélanges entre ces matériel permettent de répondre à différents objectifs de solidité, de résistance à l'usure, etc.

Structures et aspects de la moquette

L'aspect d'une moquette, son confort, son toucher, résultent directement de sa structure, elle-même lié à différentes techniques de fabrication.
Le tissage est la méthode ancestrale de fabrication de la moquette, sur le principe "chaîne-trame".
• Le touffeté est produit suivant le principe de la machine à coudre : des fils piqués sur un support produisent des fils (des "poils") formant des boucles ou un velours selon le traitement qui leur est appliqué:
bouclé ;
coupé ;
velours saxony;
frisé;
structuré (bouclé-coupé).

Présentations de la moquette

Classiquement, la moquette est présenté en lés de 2 ou 4 m de largeur qui permettent de couvrir la plupart des pièces sans joints ni raccords. Mais la moquette est depuis longtemps présentée également en dalles (qui ne sont pas réservées qu'aux bureaux) de 50 x 50 cm, qui se distingue par leur épaisseur, leur poids, le type et la taille des motifs, Une évolution assez récente se fait en direction de lames de moquette (généralement de 25 x 100 cm) qui se prêtent particulièrement à des effets décoratifs originaux et design. 

Le tapis d'escalier retrouve aussi une place dans les immeubles de qualité, sous la forme d'une bande de largeurs variées (de 60 à 100 cm), le plus souvent en tissé, en laine ou mélange (20% polyamide et 80 % laine). Ces tapis reprennent des motifs classiques ou originaux et sont souvent fabriqués à la commande et sur mesure.

Les modes de pose de la moquette 

Si les dalles et les lames de moquette se posent en général, simplement sur le sol, sans plus de fixation (elles tiennent par leur propre poids), il n'en ça pas de même pour les moquettes en lés. On distingue 3 types de pose :
la pose tendue, la plus noble, mais la plus difficile à réaliser
– la pose libre, qui se fait sur des bandes adhésives double-face
la pose collée en plein (par opposition à la pose libre qui n'est fixée qu'en périphérie de pièce ou au niveau des raccords).

Si la pose libre est à la portée  de l'amateur, les poses tendues et collées en plein sont à réserver à des poseurs professionnels.

Entretien et qualité de l'air avec de la moquette 

La moquette est décriée comme étant un revêtement susceptible d'emprisonner la poussière et d'accueillir les acariens, donc d'être préjudiciable à la qualité de l'air intérieur et de favoriser les allergies. Ce procès ne devrait pas concerner le produit en lui-même, mais plutôt la façon dans les utilisateurs l'entretiennent et le traitent. Une moquette régulièrement aspirée (une fois par semaine) avec un aspirateur de qualité (aspiro-batteur) possédant un système de filtration de bon niveau ne risque pas d'accumuler la poussière plus que n'importe quel autre type de revêtement. Quant aux acariens, qui se nourrissent de squames de peau, on a plus de chances de les retrouver dans le tissu d'un canapé ou dans le matelas d'un lit que dans les poils d'une moquette.

Qualités isolantes de la moquette

La moquette ne peut être considérée en soi, comme un véritable isolant. Elle contribue néanmoins aux déperditions de chaleur et évite de façon significative l'effet de sol froid, par exemple sur un plancher séparant une pièce d'un espace non-chauffé (au-dessus d'un sous-sol ou d'une cave, par exemple).
Mais c'est sur le plan acoustique qu'elle gagne ses galons. Elle continue à la correction acoustique d'une pièce en cassant la réverbération des sons, mais surtout, elle neutralise en grande partie les bruits de choc et d'impact qui se transmettent par le sol. Une moquette, aussi épaisse que possible, idéalement en pose tendue, avec une sous-couche isolante, est la réponse aux nuisances sonores entre différentes niveaux d'une maison. Elle répond parfaitement aux obligations légales en matière d'acoustique dans les bâtiments.  

La moquette : un revêtement sécurisant

Les préoccupations de sécurité des personnes à mobilité réduite ou à l'équilibre déficient trouvent leur réponse avec la moquette. Naturellement non-dérapante, la moquette prévient les chutes et amortit aussi celles des personnes. Elle est donc très favorable au maintien à domicile.   

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Poser de la moquette

Comme pour tout revêtement souple, la pose libre et la pose collée sont envisageables pour la moquette. Toutefois, en raison de la souplesse particulière de celle-ci, la deuxième solution sera privilégiée.

image

Choisir un revêtement de sol

Carrelages, revêtements plastiques, moquettes ou parquets : le choix des revêtements de sol peut paraître limité. En fait, la gamme des produits, très étendue, comprend des matériaux qui trouvent leur origine dans les débuts de l’habitat (dalles, terre cuite, etc.) et d’autres résultant des techniques modernes (vinyles, parquets lamellés, etc.).

Les dernieres vidéos maison

image

Immobilier : l'impact du confinement

Près de 3 mois de confinement ont fait prendre conscience aux Français des qualités et, plus souvent encore, des carences de leur logement. Manque de surface, de pièces, de balcon ou de terrasse, de jardin... suscitent de nouvelles envies. Le déconfinement les libère. C'est ce que nous explique Éric ALLOUCHE, le directeur général exécutif du réseau ERA 

image

A quel point le bois de chauffage est-il économique ?

Dans cette interview, Christian PESSEY et Jean-Louis BAL, président du label flamme verte vous expliquent en quoi le bois de chauffage représente encore aujourd'hui l'un des combustibles les plus économiques. 

image

Les isolants naturels : qu'est-ce que c'est?

Les isolants naturels ont le vent en poupe. Christian PESSEY fait le point sur le sujet avec Joël PACCANELLI, gérant de ECO-LOGIS, entreprise de distribution d’éco-matériaux pour la maison et notamment de matériaux d’isolation biosourcés et de peintures écocertifiés.

image

Pompe à chaleur et confort d'été

Dans cette interview, Christian PESSEY et Christel MOLLÉ de l' AFPAC , font le point sur l'utilisation d'une pompe à chaleur réversible pour améliorer le confort d'été dans votre logement. 

image

Les conseils de la semaine du 4 au 10 mai

Isoler les combles  contre la chaleur, tout savoir sur  les prises et les interrupteurs , entretenir une  terrasse en terre cuite , rénover les  meubles de jardin , insonoriser une  pompe de piscine , choisir un  chauffe-eau électrique , rénover la pierre, nettoyer un  crépis monocouche , réparer les  fuites de chasse-d’eau  : retrouvez tous les conseils publiés pendant la semaine.

Les derniers conseils maison

image

Tuiles béton : faut-il les traiter?

Propriétaire d'une maison de 25 ans, bon état, tuiles Redland béton. Charpente en fermette saine, pas d'humidité, ni insecte. Un démarcheur m'a conseillé de nettoyer mes tuiles, de mettre anti-mousse, d'hydrofuger la surface et d'appliquer un rénovateur. Uniquement avec produit EUROCHEM. Tous ces traitements sont-ils nécessaires ? Pour l'instant ma toiture est toujours étanche, avec seulement un peu de mousse sur quelques tuiles. Quel entretien dois-je faire ?  Guy

image

Les différents métaux utilisés en bricolage

Par le mot “métallerie”, on entend le travail d’un certain nombre de métaux usuels, que l’on trouve dans le commerce sous forme de plaques (tôle), de barres plates ou rondes, de tubes et de profilés. Un certain nombre d'entre eux peuvent être utilisés dans la maison pour sa construction, pour sa rénovation et quand vous bricolez. Il est bon de la connaître.

image

Faire du bois de chauffage

Le bois est une énergie renouvelable dont la qualité n’est plus à démontrer. L’évolution des poêles, inserts, foyers fermés et même chaudières l’ont replacé en bonne position parmi les différents combustibles. Si vous possédez une parcelle boisée ou si vous pouvez acheter du bois sur pied, il est très intéressant de pouvoir “faire son bois” soi-même, bien sûr dans le respect des règles d’exploitation raisonnée de la forêt.

image

Une initiative collective de production et d'autoconsommation d'électricité entre voisins : HARMON'YEU

Au printemps 2020, ENGIE, en partenariat avec la mairie de l’Île d’Yeu et 3 institutions locales, a lancé cette expérimentation innovante d’autoconsommation collective baptisée Harmon’Yeu. Né grâce à la volonté de ses habitants et des autorités locales de s’inscrire dans la transition énergétique, ce projet constitue une première en France dans le fait qu’il intègre plusieurs maisons individuelles productrices d’énergie et une batterie de stockage commune, à l’échelle d’un quartier. Un logiciel intelligent développé spécifiquement par ENGIE pour le projet permet de piloter la répartition de l’énergie produite entre les utilisateurs.