L'électricité dans la cuisine : efficacité et sécurité

La cuisine est une pièce technique qui tend à devenir aussi une pièce à vivre servant à la fois à prendre les repas après qu'on les y aient préparés. Dans beaucoup d'appartements, elle est d'ailleurs ouverte sur la salle à manger ou sur la pièce à vivre quand il s'agit d'un studio ou d'un F2 sans cuisine séparée. On parle alors de cuisine "américaine". En matière d'électricité, son installation doit respecter les règles de la norme NF C 15-100, sans pratiquement de contraintes de sécurité spécifiques, mais seulement des préconisations techniques. Des règles de bon sens s'y appliquent.

La cuisine : une pièce humide

Bien que ce soit une pièce humide, dans la mesure où elle intègre forcément une évier et une robinetterie, elle ne fait pas l'objet de règles de sécurité électriques particulières, comme c'est le cas pour la salle de bains. On y prendra donc un certain nombre de précautions, en fonction et l’usage important de l’eau qui y est fait. Promotelec donne un certain nombre de préconisations.

Un coffret de complément

Pour des raisons de sécurité autant que de flexibilité, on conseille aujourd’hui de doter la cuisine d’un mini-tableau de commande et de protection (qui peut être placé dans une placard ventilé et toujours accessible), alimenté par des conducteurs d’au moins 10 mm2 qui doivent être protégée par un disjoncteur divisionnaire d'au moins 32 A (et jusqu'à 50 A en fonction des besoins de puissance des appareils à raccorder). 

Les prises électriques

La norme impose l’installation d’au moins 6 prises de courant minimum non spécialisés, 4 de ces prises de 16 A devant être placées au-dessus du plan de travail, à 5 cm minimum au-dessus de celui-ci. Elles sont alimentées par des conducteur cuivre de 2,5 mm2 de section. Pour les cuisines de moins de 4 m2 on peut se limiter à 3 prises, 

L’alimentation des 6 prises doit être assurée par un circuit spécifique. La cuisine sera équipée d’au moins une prise de 32 A, pour une cuisinière électrique, et de plusieurs prises de 16 A pour le branchement d’un réfrigérateur-congélateur, d’une rôtissoire, d’un lave-vaisselle, etc.

D'autres prises (bénéficiant d'une alimentation par un circuit séparé) pourront être situées au-dessus de la plinthe, à au moins 5 cm du sol, pour éviter les projections d’eau lorsqu’on le lave. Nous préconisons 15 à 25 cm. Les prises de courant spécialisées (lave-vaisselle, four, plaque de cuisson, etc.) auront leur propre circuit et seront protégées par leur propre disjoncteur. La plaque de cuisson sera alimentée par une sortie de câble 32A en 6 mm² et d’un disjoncteur de 32A. Aucune prise ne doit se trouver au-dessus des bacs d’évier, des feux et des plaques de cuisson (sauf une prise éventuelle pour alimenter une hotte aspirante électrique).

Bien sûr toutes les prises doivent être raccordées à la terre.

Buanderie, séchoir, lingerie

Ce sont des pièces où les risques électriques sont supérieurs à ceux pièces à vivre. Les appareils électriques doivent y être protégés contre les chutes d’eaux verticales et les douilles doivent bénéficier d’une enveloppe isolante.


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Électricité : pourquoi refaire l'installation?

Le temps passe vite, et les règles de sécurité et d'efficacité des installation électriques domestiques évoluent d'autant. Par "installation", on doit entendre la pose à demeure des conducteurs constituant les différents circuits et les appareils fixes (prises, interrupteurs, etc.) qui leur sont raccordés, ainsi que les coupe circuits qui les protègent. Une mise aux normes régulière (tous les 10 ans maximum) doit avoir lieu en fonction de la vétusté des matériels et installation, mais aussi de l'évolution des normes. Livre recommandé sur l'électricité

image

Installation électrique : interrupteurs, prises, boîte de rédivation

Une installation électrique comprend un disjoncteur d'abonné, un tableau de répartition, des disjoncteurs protégeant des circuits. Tout ce dispositif sert à fournir ou à mettre à disposition du courant électrique à un certain nombre d'équipement : interrupteur, prises, boîte de dérivation.  VOIR AUSSI : INSTALLATION ÉLECTRIQUE : DISJONCTEUR PRINCIPAL ET TABLEAU DE RÉPARTITION VOIR AUSSI : INSTALLATION ÉLECTRIQUE : CIRCUITS ET CONDUCTEURS  

image

Installation électrique : circuits et conducteurs

Du tableau de répartition partent les différents circuits destinés à alimenter les prises, les éclairages et certains appareils exigeant une alimentation et un raccordement directs. Chaque circuit est protégé par un disjoncteur d'ampérage adapté aux appareils alimentés. Il en est de même pour le diamètre des conducteurs. 

image

Interrupteurs, prises et fils dangereux

Une installation électrique dont les interrupteurs, les prises et les fils sont hors d'âge est particulièrement dangereuse. Les risques d'électrocution, mais aussi d'incendies sont importants. Elle doit être refait au plus vite en adoptants des matériels aux normes .

image

Installation électrique : les coffrets de complément

Les coffrets électriques complémentaires permettent de bénéficier en toute sécurité du confort apporté par les nouveaux équipements électriques domestiques. Ils évitent de greffer sur l’installation existante des circuits dérivés qui la surchargent.

image

Conducteur électrique de protection : la prise de terre

On donne généralement le nom de "terre" au conducteur de protection, qui tire son nom du fait qu’il est conçu pour permettre le retour vers la terre  de tout courant s’échappant, en quelque sorte, de son conducteur ou de l'appareil qui l'alimente. C'est une composante essentielle de toute installation électrique domestique    

Les dernieres vidéos maison

image

Halte aux arnaques : reconnaître les éco-délinquants !

Chauffage, eau chaude, ventilation : Qualit’EnR , l'association qualité énergie renouvelable dresse le portrait des arnaqueurs, des écodélinquants dans le domaine des énergies renouvelables. Des conseils essentiels pour éviter les arnaques.

image

Nouvelle rubrique séniors !

Rester le plus longtemps possible chez soir pout bien y vivre sa retraite et y vieillir dans les meilleures conditions, c'est le souhait d'un maximum de personnes, même si les établissements spécialisés sont en grande majorité bien tenus, par des personnels dévoués et attentifs. Mais pour rester chez soit quand on perd de la mobilité, il faut des aménagements, des adaptations qui facilitent la vie. Les conseils manquent souvent pour réaliser des travaux dans le logement, avoir les bonnes informations sur les aides financières, les bons contact pour faire certaines démarches. C'est l'objet de cette rubrique.

image

PAC hybride gaz : Christian PESSEY témoigne !

Dans cette vidéo, Christian PESSEY fait le point sur la PAC hybride gaz et vous annonce notre future série de reportages consacrée à l'installation de ce système, du raccordement au gaz de ville jusqu'à sa mise en service ! 

Les derniers conseils maison

image

Parafoudre et paratonnerre : quelles différences, quelles protections?

Les orages se multiplient avec l'arrivée de l'été comme la fin de celui-ci. Ils sont de plus en plus violents et destructeurs. Le risque électrique est accru, d'où des dangers sur les personnes comme sur les installations et les biens, avec des menaces d'électrisation, d'électrocution, de détérioration des équipements électriques voire d'incendie. Deux équipements aux fonctions différentes sont à installer : parafoudre et paratonnerre. Les deux sont souvent confondus.

image

Des panneaux de particules et de fibres (MDF) sans COV

Les panneaux de particules et de fibres n'ont pas bonne réputation sur le plan écologique. La cause : les colles qu'ils contiennent qui diffusent des COV (composants organique volatiles) particulièrement nocifs. Des panneaux fabriqués avec des colles biosourcées font leur apparition.  Evertree, pionnier dans la création de la première résine végétale à base de tournesol et de colza et Seripanneaux, spécialiste dans la fabrication de panneaux de particules de haute qualité - apportent une réponse concrète aux enjeux du secteur de l’ameublement en créant le premier panneau de particules biosourcé 100% français.

image

Bluetooth, Wifi, CPL, Ethernet : comment s'y retrouver?

Les standards de communication (Bluetooth, Wifi, CPL, Ethernet) permettent de créer un réseau local d’échange de données. Ils se distinguent essentiellement par leur mode de transmission et leur portée : une trentaine de mètres pour le WiFi, moins de 10 m pour le Bluetooth, sans limite pour les protocoles filaires. Dans quelque temps, personne n'échappera à la notion de connexion dans la maison et pas seulement pour regarder la télévision. Autant s'y mettre tout de suite!

image

Installer une véranda : les règles de base

La véranda constitue le prolongement naturel de la maison. Il faut bien la choisir . Elle est par nature lumineuse et elle en améliore le confort autant que l’esthétique. Son implantation doit profiter à l’éclairement naturel de la ou des pièces qu’elle prolonge. Lorsque les combles ne peuvent être aménagés, c’est la façon la plus simple de créer une extension et d’augmenter ainsi la surface habitable. VÉRANDA EN ALUMINIUM ACCESSIBLE

image

MaPrimRénov' évolue en mai 2024 : les détails

Le dispositif de soutien à la rénovation énergétique évolue de façon significative. Il s'agit non pas d'une correction mais d'un véritable changement de cap, avec le retour d' l'aide aux travaux "poste par poste" après la constatation que la "rénovation globale" était difficile à mettre en ouvre tant en raison du "reste à charge" que de la difficulté à mobiliser des entreprises sur un chantier plus complexe, faisant appel à des compétences diversifiées et techniquement complexes, induisant le recours à des intervenants multiples.

image

Pompe à chaleur : les différents types - laquelle choisir ?

La pompe à chaleur (PAC) est un système reposant sur la thermodynamique, qui permet de puiser des calories dans un milieu et de les transférer dans un autre. C’est selon ce principe que fonctionne un réfrigérateur. Il en existe différents types suivant le milieu dans lequel les calories sont puisées et le mode de restitution de celles-ci.

image

Trier et composter les déchets : une obligation légale ?

Engagé depuis de nombreuses années, le tri des déchets est une obligation morale et citoyenne. Il en est de même depuis le 1et janvier 2024, avec l'obligation, pour les collectivités locales de mettre en place un système de " un tri à la source des biodéchets pour les particuliers". Seau à compost

Rénovation et entretien de votre logement

Rénover tous les secteurs de la maison

Tous les conseils pratiques et les informations dans tous les secteurs de l’habitat, pour entretenir, rénover, réparer, construire sa maison par Christian PESSEY, journaliste de la construction. L’entretien de la maison est crucial pour une utilisation optimale et quotidienne de votre logement, mais aussi pour maintenir la valeur de votre maison au plus haut niveau. 

Un entretien régulier de la maison

Faute d’entretien régulier, il faut souvent recourir à une rénovation globale, par des travaux de consolidation de la maçonnerie, par une restructuration du bâti, une mise à niveau de l’isolation et du chauffage pour une exploitation rationnelle de la maison, en économisant l’énergie, donc les dépenses de chauffage, dans le respect de l’environnement, par réduction des nuisances, des particules fines, mais aussi des gaz à effet de serre dans la perspective d’une optimisation du bilan carbone de l’habitat.