Installation électrique : les coffrets de complément

Les coffrets électriques complémentaires permettent de bénéficier en toute sécurité du confort apporté par les nouveaux équipements électriques domestiques. Ils évitent de greffer sur l’installation existante des circuits dérivés qui la surchargent.

Les différents coffrets électriques de complément

Mieux vaut regrouper les fonctions complémentaires sur une installation neuve, dotée de son dispositif de protection. Il existe des coffrets spécialisés pour diverses applications. Ces coffrets précâblés (ce qui élimine les risques d’erreurs) s’équipent d’appareils simplement clippés sur des rails standards. Leur composition varie d'un fabricant à l'autre. Les exemple ci-dessous constituent des exemples de ce type d'équipements. 

Le coffret cuisine

IL permet de rationaliser l’installation électrique d’une cuisine, lorsqu’on a ajouté de gros appareils électriques, ou bien d’implanter facilement un coin-cuisine “tout-électrique” en sécurité. Il est alimenté par des conducteurs de 10 mm2, raccordés au tableau principal, avec 1 disjoncteur différentiel 63 A (phase + neutre) 30 mA en protection et 4 disjoncteurs  (32 A, 20 A, 16 A, 10 A) et une réserves d'emplacements pour une éventuelle évolution de l'installation.

Un coffret-type permet d’alimenter :
– 1 réfrigérateur-congélateur ;
– 1 four et 1 table de cuisson ;
– 1 lave-vaisselle ;
– 1 ou 2 prises de courant 2P + T 16 A ;
– 1 hotte d’aspiration avec son éclairage.

Le coffret chauffe-eau

Il permet de produire de l’eau chaude à moindre coût, grâce à un contacteur heure creuse, relié au relais Enedis signalant l’ouverture et la fermeture de la période de basse tarification. Ce contacteur comporte en face avant un bouton “marche forcée” pour relancer temporairement l’alimentation en dehors des heures creuses. Il peut en outre alimenter un lave-linge ou un lave-vaisselle, toujours avec le bénéfice du tarif “heures creuses” et offre une réserve pour monter un interrupteur horaire. Alimenté par des conducteurs de 2,5 mm2, ce coffret est protégé par deux coupe-circuit à tiroir phase + neutre. Il comprend 2 disjoncteurs (2A et 20 A) et 1 contacteur. de déclenchement automatique du chauffe-eau. 

Le coffret d’extension

Il est prévu pour l’installation d’une pièce supplémentaire (combles aménagés, mezzanine, etc.) de moins de 35 m2, afin d’alimenter l’éclairage (disjoncteur 10 A), des prises de courant (disjoncteur 16 A) et un chauffage fixe (disjoncteur 20 A). Un emplacement de réserve permet d’ajouter un autre circuit avec disjoncteur 16 A, ainsi qu’un contacteur heures creuses ou un interrupteur horaire. Il comprend toujours un disjoncteur différentiel 30 mA en tête.

Le coffret bricolage

Il a plusieurs prises 2P + T 10/16 A, protégées par un disjoncteur différentiel 30 mA. Il se raccorde au tableau de distribution par des conducteurs de 10 mm2, avec une protection par disjoncteur 32 A, ce qui permet d’alimenter :
– 1 perceuse ou une machine à bois ;
– 1 tondeuse, un taille-haies ou une tronçonneuse ;
– 1 lave-linge ou 1 sèche-linge.

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Installation électrique : le délesteur pour économiser sur l'abonnement

Si tous les appareils électriques d’un logement ne sont jamais en service en même temps, il peut arriver que la puissance des équipements mis en marche à un instant donné provoque le déclenchement du disjoncteur d’abonné. Le premier réflexe est de demander un surcroît de puissance qui se traduit par une augmentation du prix de l'abonnement. Pour éviter cela il existe un petit appareil à installer au tableau : le délesteur.

image

La sécurité électrique de votre logement

On sait l’importance de la qualité d’une installation électrique mais vous me demandez souvent ce que c’est qu’une installation « aux normes » ? Je réponds régulièrement que seule une installation neuve, ou le jour de la réception d’un logement est véritablement « aux normes » et qu’elle peut très bien ne plus l’être dans les jours ou les semaines qui suivent du fait d’un changement de la réglementation. La question importante n’est donc pas de la conformité avec la norme, la fameuse NF C 15-100, qui régit les installations domestiques, mais de savoir si une installation répond aux standards de sécurité auxquels on est en droit de s’attendre. En clair est-ce que notre installation est sûre ?

image

Installation électrique : les prises et les interrupteurs

Les prises permettent le raccordement et l'alimentation des appareils électriques mobiles par l'intermédiaire d'une fiche et d'un fil de liaison. Les interrupteurs, eux, permettent de laisser passer ou au contraire d'interrompre le passage du courant. 

image

Les principes d'une installation électrique

La vocation d’une installation est d’alimenter des appareils fixes ou des points d’alimentation (prises) pour des appareils mobiles. Pour cela, un certain nombre de conducteurs partent du tableau de répartition, situé après le compteur. Ils permettent de répartir le courant mis ainsi à disposition par le distributeur d'énergie.

image

Conducteur électrique de protection : la prise de terre

On donne généralement le nom de "terre" au conducteur de protection, qui tire son nom du fait qu’il est conçu pour permettre le retour vers la terre  de tout courant s’échappant, en quelque sorte, de son conducteur ou de l'appareil qui l'alimente. C'est une composante essentielle de toute installation électrique domestique    

image

Les outils de l'électricien

Parmi toutes les techniques qui doivent être abordées dans le cadre du bricolage, l’électricité est sans aucun doute celle qui fait le plus appel à des règles précises de sécurité. En un mot, “il ne faut pas jouer avec l’électricité”, et utiliser des outils et des équipements de haute qualité. Certains d'entre eux possèdent des manches ou poignées isolantes, bien qu'il ne faille jamais travailler sur une installation sous tension. mais deux précautions valent mieux qu'une.

Les dernieres vidéos maison

image

PAC hybride gaz : Christian PESSEY témoigne !

Dans cette vidéo, Christian PESSEY fait le point sur la PAC hybride gaz et vous annonce notre future série de reportages consacrée à l'installation de ce système, du raccordement au gaz de ville jusqu'à sa mise en service ! 

image

Contrôler sa consommation électrique avec "Mon Pilotage Elec"

Le contrôle de la consommation électrique est plus que jamais à l'ordre du jour. Christian PESSEY et Farida RAFKANI, chef de marché chez ENGIE Particuliers , présentent le système pour rendre connecté votre chauffage : " Mon Pilotage Elec " Il vous permet de maîtriser au mieux votre consommation d'électricité et de piloter votre chauffage.

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

Les derniers conseils maison

image

Mesures et traçages sur le bois

En menuiserie, beaucoup d’opérations, en particulier le sciage (et accessoirement le perçage), imposent une prise de mesures précise, suivie d’un traçage bien net, avec des outils de qualité . 

image

Installez et entretenez votre bassin

La présence d'un jardin dans votre propriété est un véritable atout, car il vous permet de profiter de votre extérieur durant les beaux jours. Si vous avez la chance d'en disposer, pensez à optimiser son aménagement afin de créer un lieu de vie propice à la détente et à la relaxation. Créer un bassin est un excellent moyen d'embellir votre espace et de lui donner du cachet. Cependant, son installation doit être réalisée avec soin, et il est important de bien l'entretenir régulièrement.

image

Quels sont les choix de positionnement et l'orientation d'une maison

Le positionnement et l’orientation de leur maison ont préoccupé les hommes de toute éternité, mais pas toujours pour les mêmes raisons. La multiplication des constructions pavillonnaires ces dernières années a malheureusement souvent fait oublier ces préoccupations.

image

Qu’est-ce qu’un produit « biosourcé » ?

Le mot « biosourcé », souvent galvaudé, confondu avec le caractère écologique d’un matériau ou d’un produit répond à une définition officielle. Les pouvoirs publics définissent les matériaux biosourcés comme «  issus de la matière organique renouvelable (biomasse), d’origine végétale ou animale. Ils peuvent être utilisés comme matière première dans des produits de construction et de décoration, de mobilier fixe et comme matériau de construction dans un bâtiment  »

image

Installer un lavabo dans une salle de bains

La technique de pose dépend de l’appareil et aussi de la nature de la cloison ou du mur dans laquelle il doit éventuellement se fixer. Elle est différente suivant que le lavabo est sur suspendu sur console, sur colonne ou encastré. Il existe des kits de raccordement proposés en grande surface de bricolage ou magasins de sanitaires, qui permettent de gagner du temps et d’obtenir un résultat esthétique sans soudures.

image

Ouverture de portail autonome grâce à l'énergie solaire.

L'alimentation électrique de l'ouverture d'un portail à battants constitue souvent un problème d'installation. Il faut "tirer" une ligne, parfois l'enterrer. L'énergie solaire peut apporter une réponse à cette difficulté et assurer de surcroît une autonomie d'alimentation, même en cas de coupure de courant. 

image

Qualité de l'air intérieur : les effets des polluants sur la santé

La notion de polluant n'est pas toujours facile à cerner. On pense immédiatement aux substance chimiques contenues dans l'air ou aux poussière qu'il contient. En fait les polluants sont nombreux et leurs conséquences sur la santé multiples. Un bon traitement de l'air de la maison permet d'en réduire les effets.

Rénovation et entretien de votre logement

Rénover tous les secteurs de la maison

Tous les conseils pratiques et les informations dans tous les secteurs de l’habitat, pour entretenir, rénover, réparer, construire sa maison par Christian PESSEY, journaliste de la construction. L’entretien de la maison est crucial pour une utilisation optimale et quotidienne de votre logement, mais aussi pour maintenir la valeur de votre maison au plus haut niveau. 

Un entretien régulier de la maison

Faute d’entretien régulier, il faut souvent recourir à une rénovation globale, par des travaux de consolidation de la maçonnerie, par une restructuration du bâti, une mise à niveau de l’isolation et du chauffage pour une exploitation rationnelle de la maison, en économisant l’énergie, donc les dépenses de chauffage, dans le respect de l’environnement, par réduction des nuisances, des particules fines, mais aussi des gaz à effet de serre dans la perspective d’une optimisation du bilan carbone de l’habitat.