Conducteur électrique de protection : la prise de terre

On donne généralement le nom de "terre" au conducteur de protection, qui tire son nom du fait qu’il est conçu pour permettre le retour vers la terre  de tout courant s’échappant, en quelque sorte, de son conducteur ou de l'appareil qui l'alimente. C'est une composante essentielle de toute installation électrique domestique

 

 

La prise de terre

Cette fonction évite que le retour du courant électrique vers la terre ne se fasse par notre corps si l’on venait, par exemple, à toucher la carcasse métallique d’un appareil accidentellement sous tension. Ce retour du courant vers la terre, via notre corps, ne se traduit pas seulement par une décharge désagréable, mais, dans certains cas, par une brûlure, le cas extrême étant l’électrocution, qui peut entraîner un arrêt cardiaque.

La prise de terre dans les constructions collectives neuves

La terre est présente au tableau de répartition sous la forme d’une borne spécifique, reliée à un gros câble de couleur vert-jaune (couleurs exclusives du conducteur de protection). Toutes les prises et tous les éclairages doivent aujourd’hui être dotées d’une broche ou d’un alvéole reliés à ce conducteur. Tous les circuits, même ceux pour la lumière, doivent intégrer un conducteur de protection.

La prise de terre dans les constructions collectives anciennes

La mise à disposition d’une borne de raccordement à la terre fait partie des obligations du propriétaire ou de la copropriété. Une très mauvaise habitude consiste à se raccorder sur une canalisation d’eau ou sur une évacuation. Cette pratique est rigoureusement interdite, car elle met en jeu la sécurité de tous !
Le raccordement sur la canalisation d’alimentation en eau n’est possible que si l’immeuble dispose d’une canalisation enterrée après le compteur ; si ce n’est pas le cas, il faut que la canalisation soit reliée à la terre par un pieu ou une boucle enterrée. Dans les deux cas, il faut qu’un manchon isolant soit disposé sur la canalisation après le compteur, afin de protéger le réseau. Il faut aussi l’autorisation de la compagnie des eaux. Le raccordement à la terre d’un immeuble collectif est du ressort d’un électricien professionnel.

La prise de terre dans une maison individuelle

Il est possible d’installer soi-même une prise de terre si l'on dispose des connaissances et une pratique approfondies en matière d'installation électrique. La solution la plus classique consiste à planter dans le sol un pieu métallique, que l’on raccorde à un câble, déroulé au fond d’une tranchée et relié ensuite à un conducteur de forte section allant se raccorder à la borne de protection sur le tableau de répartition.
La tranchée doit être profonde d’au moins 50 cm. Pour le pieu, il faut utiliser un tube d’acier galvanisé de 25 mm de diamètre minimum (il existe des modèles du commerce spécialement prévus pour cet usage). Il sera enfoncé sur au moins 1,50 m et sera raccordé à un câble de cuivre dénudé d’au moins 15 mm de diamètre. Le raccordement de ce câble dans la maison (à supposer que la prise de terre soit à l’extérieur, ce qui est souhaitable) doit se faire par une barrette spéciale, assortie d’une plaque indiquant clairement la fonction du dispositif et portant de ce fait la mention “terre” en toutes lettres, ainsi que le signe conventionnel.
Pour une protection idéale, vous pouvez réaliser un ceinturage en fond de fouille, dans une tranchée autour des fondations de la maison. Au fond de cette tranchée courra un câble de cuivre dénudé de 25 mm2 de section. Il sera raccordé comme indiqué précédemment. Un contrôle d'efficacité de l'installation doit être effectué par un électricien professionnel.

La liaison équipotentielle

 Elle consiste à relier toutes les canalisations métalliques d'alimentation en eau, gaz, chauffage central et toutes les huisseries métallique à la terre. Une liaison équipotentielle doit être réalisée dans chaque salle d'eau.

Partager avec vos amis :


Cet article peut vous intéresser :

image

Les principes d'une installation électrique

La vocation d’une installation est d’alimenter des appareils fixes ou des points d’alimentation (prises) pour des appareils mobiles. Pour cela, un certain nombre de conducteurs partent du tableau de répartition, situé après le compteur. Ils permettent de répartir le courant mis ainsi à disposition par le distributeur d'énergie.

Les dernieres vidéos maison

image

PAC hybride gaz : Christian PESSEY témoigne !

Dans cette vidéo, Christian PESSEY fait le point sur la PAC hybride gaz et vous annonce notre future série de reportages consacrée à l'installation de ce système, du raccordement au gaz de ville jusqu'à sa mise en service ! 

image

Contrôler sa consommation électrique avec "Mon Pilotage Elec"

Le contrôle de la consommation électrique est plus que jamais à l'ordre du jour. Christian PESSEY et Farida RAFKANI, chef de marché chez ENGIE Particuliers , présentent le système pour rendre connecté votre chauffage : " Mon Pilotage Elec " Il vous permet de maîtriser au mieux votre consommation d'électricité et de piloter votre chauffage.

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

Les derniers conseils maison

image

Comment se chauffer : les bonnes options

Beaucoup d’installations de chauffage central sont anciennes, consomment trop et mal. Le combustible n’est pas toujours bien choisi en fonction des besoins de la maison et des ressources locales. L’isolation des habitations est souvent insuffisante, et l’on ne prend pas toujours en compte l’intérêt qu’elle représente (en voyant les choses à moyen et à long terme). Les chaudières sont souvent trop puissantes pour le volume à chauffer ; la régulation est mal faite, les pièces sont trop chauffées, d’où un gaspillage d’énergie.

image

Radiateurs de chauffage électriques optimisés : comment les choisir?

Les radiateurs électriques ont été largement répandus dans les années "tout-électriques". Ils n'ont pas toujours bonne réputation, car ils sont considérés comme énergivores, d'utilisation coûteuse et synonymes d'inconfort. Pourtant, si les convecteurs peuvent aujourd'hui être "oubliés" (sauf dans des cas très précis), trois catégories de radiateurs peuvent être considérés comme "optimisés".  

image

Mesures et traçages sur le bois

En menuiserie, beaucoup d’opérations, en particulier le sciage (et accessoirement le perçage), imposent une prise de mesures précise, suivie d’un traçage bien net, avec des outils de qualité . 

image

Installez et entretenez votre bassin

La présence d'un jardin dans votre propriété est un véritable atout, car il vous permet de profiter de votre extérieur durant les beaux jours. Si vous avez la chance d'en disposer, pensez à optimiser son aménagement afin de créer un lieu de vie propice à la détente et à la relaxation. Créer un bassin est un excellent moyen d'embellir votre espace et de lui donner du cachet. Cependant, son installation doit être réalisée avec soin, et il est important de bien l'entretenir régulièrement.

image

Quels sont les choix de positionnement et l'orientation d'une maison

Le positionnement et l’orientation de leur maison ont préoccupé les hommes de toute éternité, mais pas toujours pour les mêmes raisons. La multiplication des constructions pavillonnaires ces dernières années a malheureusement souvent fait oublier ces préoccupations.

image

Qu’est-ce qu’un produit « biosourcé » ?

Le mot « biosourcé », souvent galvaudé, confondu avec le caractère écologique d’un matériau ou d’un produit répond à une définition officielle. Les pouvoirs publics définissent les matériaux biosourcés comme «  issus de la matière organique renouvelable (biomasse), d’origine végétale ou animale. Ils peuvent être utilisés comme matière première dans des produits de construction et de décoration, de mobilier fixe et comme matériau de construction dans un bâtiment  »

image

Installer un lavabo dans une salle de bains

La technique de pose dépend de l’appareil et aussi de la nature de la cloison ou du mur dans laquelle il doit éventuellement se fixer. Elle est différente suivant que le lavabo est sur suspendu sur console, sur colonne ou encastré. Il existe des kits de raccordement proposés en grande surface de bricolage ou magasins de sanitaires, qui permettent de gagner du temps et d’obtenir un résultat esthétique sans soudures.

Une installation électrique sûre et confortable

La sécurité électrique

L’installation électrique d’une maison doit assurer la sécurité et le confort du logement en conformité avec la norme NF-C 15-100 en vigueur.  Conducteurs électriques, gaines électriques, interrupteurs et prises de courant, tableau de répartition, disjoncteurs et coupe-circuits, prise de terre doivent y être installés dans les règles de l’art, à partir d’un tableau d’abonné constitué d’un nombre suffisant de coupe-circuits et de disjoncteurs. 

Une maison bien éclairée

La qualité de l’installation électrique est essentielle pour garantir un bon éclairage des pièces de la maison, mais aussi le bon fonctionnement du chauffage, de la climatisation, de la ventilation et la production de l’eau sanitaire dans le logement.