L'entretien de la chaudière

Pour éviter la panne de chauffage au plus fort de l’hiver, pour prévenir les accidents ou les incidents, il faut assurer une maintenance de l’installation de chauffage. Cet entretien concerne en premier lieu les chaudières, dont l'entretien annuel est une obligation légale, pour des raisons de sécurité.

Les chaudières concernées

Toutes les chaudières fonctionnant avec un combustible solide (bois, granulé, hypothétiquement charbon) ou avec un combustible liquide (fioul) ou au gaz, de plus de 4 kW, doivent faire l'objet d'un entretien annuel par un professionnel  patenté. Le plus simple est de souscrire un contrat annuel de maintenance, plus ou moins étendu (vérifié s'il comprend les déplacements, le remplacement des pièces ou non, etc.). Les chaudières électriques ne sont pas concernées.

Les opérations d'entretien

Le chauffagiste doit réaliser :
• la vérification de la chaudière;
• le nettoyage et le réglage de la chaudière ;
• une mesure des polluants émis par la chaudière.

Il n'a pas l'obligation de remplacer les pièces défectueuses mais il doit vous informer des réparations nécessaires. Il doit vous remettre une attestation d'entretien à produire à l'assurance et éventuellement à votre bailleur si le logement est en location. 

Conseils du chauffagiste

Le chauffagiste doit vous donner un certain nombre de conseils à l'issue de sa visite :
• s'il constate des défauts importants, une obsolescence de l'appareil, il doit vous conseiller le remplacement de la chaudière;
• il doit vous conseiller sur les amélioration à apporter à l'installation (robinets thermostatiques, thermostat d'ambiance, programmation, etc.);
• il doit vous conseiller sur la bonne façon d'utiliser la chaudière.

Le ramonage

D'une façon générale, le conduit de fumée des chaudières au bois, au charbon, au fioul doivent être ramonés une ou deux fois par an (selon le Règlement Sanitaire Départemental), celui des chaudières à gaz une fois par an. Le ramonage doit être fait par un ramoneur patenté (Maître ramoneur) qui vous remettra une attestation à produire à l'assurance ou au bailleur. Cette obligation exclut une ramonage fait par soi-même. Les bûches ou poudre de "ramonage" ne dispensent pas d'un ramonage physique. ce ne sont, tout au plus, que des produits d'entretien

PANNES ET INCIDENTS DE CHAUDIÈRE
Énergie Problèmes Solutions
Le gaz La chaudière ne marche pas Vérifiez que tous les robinets d'alimentation en gaz sont ouverts et que le raccordement électrique est bon.
Vérifiez ensuite qu'il n'y a pas de coupure de gaz due à l'organisme distributeur.
Fuite de gaz Fermez immédiatement les robinets d'arrivée (y compris le robinet du compteur). Ouvrez la fenêtre. Ne touchez pas aux interrupteurs (ni aux autres appareils électriques, téléphones, et même portables). Prévenez le chauffagiste.
Le fioul La chaudière disjoncte (*) Attendez quelques minutes et appuyez sur le bouton “marche” du disjoncteur.
La chaudière disjoncte à nouveau Vérifiez tout d'abord qu'il ne s'agit pas d'une rupture de combustible.
Défaut d'allumage Nettoyage des électrodes d'allumage.
Le moteur de pompe ne tourne pas Il peut s'agir d'une mauvaise alimentation électrique.
La chaudière ne démarre pas Pensez toujours à vérifier si le thermostat n'a pas été mis à zéro par inadvertance.
* Les chaudières à fioul sont pourvues d'un disjoncteur qui coupe le courant en cas de fonctionnement défectueux.

 

Partager avec vos amis :


Cet article peut vous intéresser :

image

Chauffage central : chaudière, canalisations, radiateurs

Le chauffage central est un système comprenant, comme son nom l'indique, une moyen central de production, ou génération, de chaleur – la chaudière – et des systèmes d'émission de la chaleur – les radiateurs – alimentés par un réseau de canalisations . La chaudière chauffe un liquide qui transporte les calories. On par le " liquide caloporteur ", en l'occurrence de l'eau contenant divers additifs pour éviter la corrosion interne, la formation de boues, etc. Le chauffage central fournit de la chaleur aux différentes pièces ou appartements d'un immeuble. La chaudière est installé dans un lieu centralisé, généralement dans une cave pur un immeuble ou une maison individuelle, ou dans la cuisine pour un apparement. L'ensemble du système de chauffage central composé donc d'un générateur de chaleur, d'une unité de distribution et des émetteurs de chaleur constitue un circuit de chauffage fermé. 

Les dernieres vidéos maison

image

Les ministres pointent du doigt les fraudeurs à la rénovation énergétique

Julien Denormandie, ministre du Logement, Emmanuelle Wargon, secrétaire d’Etat à la Transition Ecologique, et Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’Etat à l’Economie ont annoncé un renforcement des exigences pour l’attribution du label RGE,  plus de contrôles exerces par la DGCCRF, mais aussi par l’Anah. 

image

CAPEB : redonner la confiance dans le label RGE (Reconnu Garant de l'Environnement)

Depuis 18 mois d’échanges et de réunions, les pouvoirs publics, l’ADEME, la DGCCRF, l’ANAH, les représentants des consommateurs, les organisations professionnelles du bâtiment et les organismes de qualification ont participé aux travaux de rénovation du dispositif RGE. Les pouvoirs publics ont arbitré et devraient procéder à la rédaction des futurs arrêtés qui encadreront ce nouveau dispositif et qui seront applicables au cours du 1er semestre 2020. La CAPEB a participé activement à l’instance partenariale dont le but était de « réformer ensemble », soucieuse de renforcer la crédibilité du dispositif RGE, auprès des consommateurs et des entreprises.

image

LE CHAUFFAGE AU BOIS : UNE REPONSE A L’AUGMENTATION DE LA FACTURE ENERGETIQUE DES MENAGES

Le médiateur de l’énergie a publié hier son baromètre annuel. « Comme en 2018, 15% des répondants déclarent avoir souffert du froid au cours de l’hiver (…). Un tiers des ménages a restreint le chauffage pour ne pas avoir de factures trop élevées, et un foyer sur dix rencontre des difficultés pour payer certaines factures d’électricité ou de gaz naturel. »

image

Le Mondial du Bâtiment : du 4 au 8 novembre à Villepinte (Batimat, interclima, Idéobain)

Le Mondial du Bâtiment réunira, du 4 au 8 novembre prochain à Paris-Nord Villepinte, les salons INTERCLIMA, IDÉOBAIN et BATIMAT pour former l’évènement international de référence des secteurs de l’architecture, du bâtiment et de la construction. Considéré comme LE rendez-vous incontournable de tous les acteurs de la filière pour relever les défis d’aujourd’hui et de demain, le Mondial du Bâtiment a pour ambition d’être un observatoire à 360° des transformations du secteur.

image

La CAPEB et BUTAGAZ lancent leur nouvelle offre packagée FACILIPASS Chaudière bois

La Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment ( CAPEB ) et Butagaz, fournisseur de solutions multi-énergies, lancent aujourd’hui une nouvelle offre packagée « Chaudière Bois FACILIPASS ». Dans le prolongement des « Pack Chaudière » et « Pack Pompe à Chaleur », cette offre permet le financement par mensualisation sur 60 mois, de travaux d’installation et d’entretien de chaudières à granulés de bois pour les clients particuliers. Parallèlement, l’intégration de l’aide « Habiter Mieux Agilité » de l’ANAH vient compléter les différentes offres FACILIPASS, afin de favoriser les travaux de rénovation énergétique des ménages les plus modestes.

image

Fin de crédit d'impôt au profit d'une prime unique

Mis en place au début des années 1980, le crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE) a vécu. Il sera remplacé au 1er janvier 2020 par un système de prime versé directement aux bénéficiaires.

image

Qu'est-ce qu'une pompe à chaleur

La pompe à chaleur, c'est quoi ? François Deroche de l' AFPAC  nous explique tout ce qui se cache derrière une pompe à chaleur, ses différentes versions et l' économie  d' énergie  qu'elle représente. Plus d'informations sur :   

Les derniers conseils maison

image

Le béton prêt à l'emploi et les bétons pré-dosés

Si vous avez besoin d'un quantité importante de béton vous pouvez vous en faire livrer "prêt à l'emploi", par un camion toupie. À l'inverse, pour de petites qualités, vous pouvez recourir à du béton pré-dosé, en sac de 2 à 30 kg.

image

Le béton prêt à l'emploi et les bétons pré-dosés

Si vous avez besoin d'un quantité importante de béton vous pouvez vous en faire livrer "prêt à l'emploi", par un camion toupie. À l'inverse, pour de petites qualités, vous pouvez recourir à du béton pré-dosé, en sac de 2 à 30 kg.

image

Le gâchage du béton à la bétonnière

L'emploi d'une bétonnière (que vous pouvez louer) s'impose sitôt qu'il est nécessaire de gâcher une quantité relativement importante de béton (coulage d'une petite chape par exemple).

image

Chauffage : les appareils à combustible liquide et les chauffages individuels au gaz

Considéré pendant un temps comme un chauffage de pauvre, le poêle à pétrole est revenu au goût du jour grâce à une série de perfectionnements assurant un fonctionnement sûr et sans odeur. Par ailleurs, sous l'appellation " chauffage au gaz ", on regroupe des appareils individuels, mobiles d'appoint alimentés par des bouteilles, mais aussi aujourd'hui les foyers à gaz , alimentés par réseau et pouvant s'insérer dans un foyer de cheminée. Les foyers à éthanol doivent être avant tout considérés comme des appareils d'appoint décoratifs et d'ambiance. 

image

Limer le métal : choisir la bonne lime et apprendre à limer

Le travail à la lime – l’ajustage en langage professionnel – est un exercice difficile, qui demande un véritable apprentissage. Lorsqu’on est néophyte, il vaut mieux commencer par s’exercer sur des pièces simples (voire sur des chutes).