L'éolienne domestique : pour l'eau et l'électricité

Les éoliennes "domestiques" c'est-à-dire celles visant à produire de l'électricité pour la maison et à puiser l'eau pour celle-ci ou l'arrosage du jardin sont faciles à installer et à utiliser. Leur production est marginale, mais elles participent à la sobriété de la maison.

Eau et électricité

Une éolienne domestique peut avoir deux utilités :
puiser l’eau dans un puits, un cours d'eau ou via un forage ; 
produire de l’électricité et couvrir une partie des besoins énergétiques dans le cadre du mix énergétique.

Intérêt d'une éolienne domestique

Si l’éolienne de puisage peut présenter un certain intérêt (elle dispense d’installer une pompe), l’apport énergétique (d'électricité) des éoliennes et surtout leur rentabilité sont assez contestés. Le coût d’acquisition du matériel est élevé, l’installation est délicate et se heurte souvent à l’opposition des voisins. Enfin, le fonctionnement irrégulier de l’installation implique l’acquisition de batteries, forcément onéreuses, même si des aides (essentiellement régionales) peuvent venir atténuer la dépense.

Principes de fonctionnement d'une éolienne électrique

Le principe de fonctionnement d’une éolienne productrice d’électricité, appelée également aérogénérateur, est simple : les pales (verticales ou horizontales) en tournant entraînent une génératrice, directement ou par l’intermédiaire d’une boîte de vitesses, transformant l’énergie du vent en énergie électrique que l’on peut revendre, stocker ou consommer directement. Il s’agit donc d’une énergie propre et bien sûr totalement renouvelable.

Réglementation sur les éoliennes électriques

L’installation d’une éolienne n’est réglementée que si le mât fait plus de 12 m de haut. En-dessous, une simple déclaration de travaux s’impose dans les sites classés (il est toujours préférable de la faire en toutes circonstances). Au-delà de 12 m et jusqu’à 50 m, un permis de construire est obligatoire indiquant la finalité de cette implantation (autoconsommation ou revente). Des déclarations spécifiques sont à réaliser en mairie. La distance avec une limite de propriété est égale à la moitié de la hauteur du mât (avec un minimum de 3 m). Dans une perspective d’autoconsommation, une demande d’électrification doit être faite en mairie. Le rendement financier d’une éolienne domestique est assez faible et ne présente qu’un intérêt dans le cadre du mix énergétique d’une habitation. C’est en revanche un système très vertueux, sauf à considérer ses éventuelles conséquences sur la vie des oiseaux. On classera cependant cet équipement dans le panel des équipements de sobriété de la maison.

Réglementation des éolienne à eau

Les éoliennes n'ayant qu'un impact minime sur l'environnement ne sont pas soumis à d'autres restriction que celles qui concernent les éolienne en général en matière de hauteur (voir ci-dessus). Celles qui ont un impact "faible" doivent faire l'objet d'une déclaration  administrative au titre de la Loi sur l'Eau. Les éoliennes à fort impact, doivent faire l'objet d'un dossier d'autorisation avec enquête publique, et délivrance d'un arrêté préfectoral.

 

 


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Une éolienne de pompage dans votre jardin

L'image des éoliennes de pompage multi-pales dans les grandes plaines américaines est dans tous les esprits. Le même type de matériel a été installé en France il y a plusieurs décennies, en milieu agricole, puis est tombé en désuétude, du fait de l'adduction d'eau dans les campagnes. Ces éoliennes ont été progressivement laissées à l'abandon pour rouiller près des abreuvoirs, grinçant au gré du vent. Pourtant, ce type de matériel peut rendre de grands services, y compris dans nos jardins. Elles redeviennent d'actualité au même titre que leurs cousines, les éoliennes productrices d'électricité. Plusieurs distributeurs en mettent à nouveau sur le marché.

image

La production et la distribution de l'électricité

La production d’énergie électrique est assurée, dans un pays comme la France, par différents types de centrales : hydraulique (turbine sur des chutes d’eau), thermique (à gaz ou à charbon), atomique (80% de la production). D’autres sources sont aujourd’hui complémentaires ou à l’étude : solaires, éoliennes, géothermiques. La distribution est assurée par un réseau aérien maillé.  

Les dernieres vidéos maison

image

Halte aux arnaques : reconnaître les éco-délinquants !

Chauffage, eau chaude, ventilation : Qualit’EnR , l'association qualité énergie renouvelable dresse le portrait des arnaqueurs, des écodélinquants dans le domaine des énergies renouvelables. Des conseils essentiels pour éviter les arnaques.

image

Nouvelle rubrique séniors !

Rester le plus longtemps possible chez soir pout bien y vivre sa retraite et y vieillir dans les meilleures conditions, c'est le souhait d'un maximum de personnes, même si les établissements spécialisés sont en grande majorité bien tenus, par des personnels dévoués et attentifs. Mais pour rester chez soit quand on perd de la mobilité, il faut des aménagements, des adaptations qui facilitent la vie. Les conseils manquent souvent pour réaliser des travaux dans le logement, avoir les bonnes informations sur les aides financières, les bons contact pour faire certaines démarches. C'est l'objet de cette rubrique.

image

PAC hybride gaz : Christian PESSEY témoigne !

Dans cette vidéo, Christian PESSEY fait le point sur la PAC hybride gaz et vous annonce notre future série de reportages consacrée à l'installation de ce système, du raccordement au gaz de ville jusqu'à sa mise en service ! 

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

image

Isolation : les tests en situation réelle

Pour mesurer les performances de leurs isolants, Actis pratique ce que l'on appelle des "tests en situation réelle" ! Christian PESSEY et Maxime DURAN, directeur de l'innovation chez Actis vous expliquent de quoi il s'agit.

Les derniers conseils maison

image

Comment poser du stratifié en lames

Le stratifié n'est pas du parquet, bien que l'on parle couramment de "parquet stratifié". C'est un revêtement de sol rigide, en panneau, dont la face externe est décorée en imitation de bois, mais aussi de carrelage, dallage pierre, etc. La pose en est assez facile si l'on travail avec méthode.

image

Encastrement des canalisations d'évacuation sous dalle béton

La réalisation de la dalle de sol en béton d'une maison, en neuf ou en rénovation, est l'occasion d'y établir le réseau de canalisations des eaux usées. Cette implantation doit être murement réfléchie en fonction de l'emplacement des différents appareils sanitaires et des pièces les accueillant. bien sûr le passage des canalisations est très simplifiée en présence d'un sous-sol ou d'un vide sanitaire.  Livre recommandé 

image

innovation lumineuse : les verrières de toit

Pour transformer un espace, quoi de mieux que d’apporter encore plus de lumière naturelle ? En quête d’innovation et fort de son savoir-faire, VELUX® a mis au point les verrières 2en1 et 3en1 qui redéfinissent le standard des fenêtres de toit.

image

Protéger la maison de la tempête

Les tempêtes et épisodes de grands vents se multiplient en toute saison, exposant la maison à des dégradations souvent importantes pouvant toucher à la sécurité des habitants. À l'annonce des ces phénomènes, des précautions peuvent être prises. V oici quelques mesures essentielles que vous pouvez prendre. Station météo connectée recommandée

image

Comment nettoyer les vitres facilement et sans produit agressif ?

Nettoyer les vitres peut être une tâche fastidieuse et pas toujours facile. Bien souvent, la pollution complique la tache et oblige à multiplier la fréquence de ce nettoyage. Les produits du commerce pour nettoyer les vitres ne sont pas toujours très  efficaces et surtout ils polluent l'air intérieur sans qu'on s'en aperçoive. Notre recette et notre méthode vont vous simplifier le nettoyage de vos vitres. LIVRE BRICOLAGE RECOMMANDÉ

image

Comment faire du béton ciré ?

Le béton ciré n'a de béton que le nom. C'est davantage un enduit spécifique imitant le vrai béton lissé. Il s'agit donc d'un produit spécifique qui s'apparente à un revêtement décoratif pour le sol, les murs, les escaliers, les plans de travail.   Il est important de suivre attentivement les instructions spécifiques du fabricant du béton ciré que vous utilisez, car les étapes et les matériaux peuvent varier légèrement d'un produit à l'autre. Il est conseillé de de porter les équipements appropriés, comme une combinaison de travail, des gants et un masque.

image

Le béton ciré, c'est quoi?

Le béton ciré est un revêtement décoratif polyvalent utilisé pour créer des surfaces lisses et élégantes dans une variété d'applications, telles que les sols, les murs, les plans de travail de cuisine (avec réserves), les salles de bains, et même les meubles. Le béton ciré n'a rien à voir avec le béton traditionnel : il est composé de ciment, de sable fin, de résines polymères et d'additifs qui lui confèrent une grande résistance, une belle brillance et une meilleure adhérence sur son support.

Rénovation et entretien de votre logement

Rénover tous les secteurs de la maison

Tous les conseils pratiques et les informations dans tous les secteurs de l’habitat, pour entretenir, rénover, réparer, construire sa maison par Christian PESSEY, journaliste de la construction. L’entretien de la maison est crucial pour une utilisation optimale et quotidienne de votre logement, mais aussi pour maintenir la valeur de votre maison au plus haut niveau. 

Un entretien régulier de la maison

Faute d’entretien régulier, il faut souvent recourir à une rénovation globale, par des travaux de consolidation de la maçonnerie, par une restructuration du bâti, une mise à niveau de l’isolation et du chauffage pour une exploitation rationnelle de la maison, en économisant l’énergie, donc les dépenses de chauffage, dans le respect de l’environnement, par réduction des nuisances, des particules fines, mais aussi des gaz à effet de serre dans la perspective d’une optimisation du bilan carbone de l’habitat.