L'éolienne domestique : pour l'eau et l'électricité

Les éoliennes "domestiques" c'est-à-dire celles visant à produire de l'électricité pour la maison et à puiser l'eau pour celle-ci ou l'arrosage du jardin sont faciles à installer et à utiliser. Leur production est marginale, mais elles participent à la sobriété de la maison.

Eau et électricité

Une éolienne domestique peut avoir deux utilités :
puiser l’eau dans un puits, un cours d'eau ou via un forage ; 
produire de l’électricité et couvrir une partie des besoins énergétiques dans le cadre du mix énergétique.

Intérêt d'une éolienne domestique

Si l’éolienne de puisage peut présenter un certain intérêt (elle dispense d’installer une pompe), l’apport énergétique (d'électricité) des éoliennes et surtout leur rentabilité sont assez contestés. Le coût d’acquisition du matériel est élevé, l’installation est délicate et se heurte souvent à l’opposition des voisins. Enfin, le fonctionnement irrégulier de l’installation implique l’acquisition de batteries, forcément onéreuses, même si des aides (essentiellement régionales) peuvent venir atténuer la dépense.

Principes de fonctionnement d'une éolienne électrique

Le principe de fonctionnement d’une éolienne productrice d’électricité, appelée également aérogénérateur, est simple : les pales (verticales ou horizontales) en tournant entraînent une génératrice, directement ou par l’intermédiaire d’une boîte de vitesses, transformant l’énergie du vent en énergie électrique que l’on peut revendre, stocker ou consommer directement. Il s’agit donc d’une énergie propre et bien sûr totalement renouvelable.

Réglementation sur les éoliennes électriques

L’installation d’une éolienne n’est réglementée que si le mât fait plus de 12 m de haut. En-dessous, une simple déclaration de travaux s’impose dans les sites classés (il est toujours préférable de la faire en toutes circonstances). Au-delà de 12 m et jusqu’à 50 m, un permis de construire est obligatoire indiquant la finalité de cette implantation (autoconsommation ou revente). Des déclarations spécifiques sont à réaliser en mairie. La distance avec une limite de propriété est égale à la moitié de la hauteur du mât (avec un minimum de 3 m). Dans une perspective d’autoconsommation, une demande d’électrification doit être faite en mairie. Le rendement financier d’une éolienne domestique est assez faible et ne présente qu’un intérêt dans le cadre du mix énergétique d’une habitation. C’est en revanche un système très vertueux, sauf à considérer ses éventuelles conséquences sur la vie des oiseaux. On classera cependant cet équipement dans le panel des équipements de sobriété de la maison.

Réglementation des éolienne à eau

Les éoliennes n'ayant qu'un impact minime sur l'environnement ne sont pas soumis à d'autres restriction que celles qui concernent les éolienne en général en matière de hauteur (voir ci-dessus). Celles qui ont un impact "faible" doivent faire l'objet d'une déclaration  administrative au titre de la Loi sur l'Eau. Les éoliennes à fort impact, doivent faire l'objet d'un dossier d'autorisation avec enquête publique, et délivrance d'un arrêté préfectoral.

 

 


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Une éolienne de pompage dans votre jardin

L'image des éoliennes de pompage multi-pales dans les grandes plaines américaines est dans tous les esprits. Le même type de matériel a été installé en France il y a plusieurs décennies, en milieu agricole, puis est tombé en désuétude, du fait de l'adduction d'eau dans les campagnes. Ces éoliennes ont été progressivement laissées à l'abandon pour rouiller près des abreuvoirs, grinçant au gré du vent. Pourtant, ce type de matériel peut rendre de grands services, y compris dans nos jardins. Elles redeviennent d'actualité au même titre que leurs cousines, les éoliennes productrices d'électricité. Plusieurs distributeurs en mettent à nouveau sur le marché.

image

La production et la distribution de l'électricité

La production d’énergie électrique est assurée, dans un pays comme la France, par différents types de centrales : hydraulique (turbine sur des chutes d’eau), thermique (à gaz ou à charbon), atomique (80% de la production). D’autres sources sont aujourd’hui complémentaires ou à l’étude : solaires, éoliennes, géothermiques. La distribution est assurée par un réseau aérien maillé.  

Les dernieres vidéos maison

image

Halte aux arnaques : reconnaître les éco-délinquants !

Chauffage, eau chaude, ventilation : Qualit’EnR , l'association qualité énergie renouvelable dresse le portrait des arnaqueurs, des écodélinquants dans le domaine des énergies renouvelables. Des conseils essentiels pour éviter les arnaques.

image

Nouvelle rubrique séniors !

Rester le plus longtemps possible chez soir pout bien y vivre sa retraite et y vieillir dans les meilleures conditions, c'est le souhait d'un maximum de personnes, même si les établissements spécialisés sont en grande majorité bien tenus, par des personnels dévoués et attentifs. Mais pour rester chez soit quand on perd de la mobilité, il faut des aménagements, des adaptations qui facilitent la vie. Les conseils manquent souvent pour réaliser des travaux dans le logement, avoir les bonnes informations sur les aides financières, les bons contact pour faire certaines démarches. C'est l'objet de cette rubrique.

image

PAC hybride gaz : Christian PESSEY témoigne !

Dans cette vidéo, Christian PESSEY fait le point sur la PAC hybride gaz et vous annonce notre future série de reportages consacrée à l'installation de ce système, du raccordement au gaz de ville jusqu'à sa mise en service ! 

Les derniers conseils maison

image

Parafoudre et paratonnerre : quelles différences, quelles protections?

Les orages se multiplient avec l'arrivée de l'été comme la fin de celui-ci. Ils sont de plus en plus violents et destructeurs. Le risque électrique est accru, d'où des dangers sur les personnes comme sur les installations et les biens, avec des menaces d'électrisation, d'électrocution, de détérioration des équipements électriques voire d'incendie. Deux équipements aux fonctions différentes sont à installer : parafoudre et paratonnerre. Les deux sont souvent confondus.

image

Des panneaux de particules et de fibres (MDF) sans COV

Les panneaux de particules et de fibres n'ont pas bonne réputation sur le plan écologique. La cause : les colles qu'ils contiennent qui diffusent des COV (composants organique volatiles) particulièrement nocifs. Des panneaux fabriqués avec des colles biosourcées font leur apparition.  Evertree, pionnier dans la création de la première résine végétale à base de tournesol et de colza et Seripanneaux, spécialiste dans la fabrication de panneaux de particules de haute qualité - apportent une réponse concrète aux enjeux du secteur de l’ameublement en créant le premier panneau de particules biosourcé 100% français.

image

Bluetooth, Wifi, CPL, Ethernet : comment s'y retrouver?

Les standards de communication (Bluetooth, Wifi, CPL, Ethernet) permettent de créer un réseau local d’échange de données. Ils se distinguent essentiellement par leur mode de transmission et leur portée : une trentaine de mètres pour le WiFi, moins de 10 m pour le Bluetooth, sans limite pour les protocoles filaires. Dans quelque temps, personne n'échappera à la notion de connexion dans la maison et pas seulement pour regarder la télévision. Autant s'y mettre tout de suite!

image

Installer une véranda : les règles de base

La véranda constitue le prolongement naturel de la maison. Il faut bien la choisir . Elle est par nature lumineuse et elle en améliore le confort autant que l’esthétique. Son implantation doit profiter à l’éclairement naturel de la ou des pièces qu’elle prolonge. Lorsque les combles ne peuvent être aménagés, c’est la façon la plus simple de créer une extension et d’augmenter ainsi la surface habitable. VÉRANDA EN ALUMINIUM ACCESSIBLE

image

MaPrimRénov' évolue en mai 2024 : les détails

Le dispositif de soutien à la rénovation énergétique évolue de façon significative. Il s'agit non pas d'une correction mais d'un véritable changement de cap, avec le retour d' l'aide aux travaux "poste par poste" après la constatation que la "rénovation globale" était difficile à mettre en ouvre tant en raison du "reste à charge" que de la difficulté à mobiliser des entreprises sur un chantier plus complexe, faisant appel à des compétences diversifiées et techniquement complexes, induisant le recours à des intervenants multiples.

image

Pompe à chaleur : les différents types - laquelle choisir ?

La pompe à chaleur (PAC) est un système reposant sur la thermodynamique, qui permet de puiser des calories dans un milieu et de les transférer dans un autre. C’est selon ce principe que fonctionne un réfrigérateur. Il en existe différents types suivant le milieu dans lequel les calories sont puisées et le mode de restitution de celles-ci.

image

Trier et composter les déchets : une obligation légale ?

Engagé depuis de nombreuses années, le tri des déchets est une obligation morale et citoyenne. Il en est de même depuis le 1et janvier 2024, avec l'obligation, pour les collectivités locales de mettre en place un système de " un tri à la source des biodéchets pour les particuliers". Seau à compost

L’installation de plomberie

Les canalisations de plomberie

L’installation sanitaire d’une maison ou d’un appartement comprend des canalisations d’alimentation en eau sous pression. Si les canalisations en plomb ont aujourd’hui disparue, les tubes en acier, les tubes en cuivre, assemblés par des raccords de plomberie mécanique ou soudés sont largement utilisés. Les tubes métalliques sont remplacés largement par des canalisations en polyéthylène (PER) ou par des canalisations multicouches. 

Les évacuations sanitaires

L’évacuation des eaux usées est assurée au niveau de l’installation intérieure par des tubes en PVC de différentes sections, en fonction du volume d’eau des appareils (évier, lavabo, baignoire, douche, bidet, W.-C.) assemblés par collage. Elles dirigent l’eau vers les installations d’assainissement : réseau public, fosse septique ou micro-station d’épuration.