Les outils de maçonnerie pour le mortier et le béton

Le gâchage du mortier et du béton (c'est-à-dire le mélange du ciment, des agrégats et de l'eau) exige l’utilisation d’instruments appropriés, tant pour la préparation des composants que pour le gâchage proprement dit. Cette opération demande beaucoup de soin car dépend en grande partie la solidité des ouvrages.

Le tamis

La préparation du sable employé pour le mortier passe par le tamisage. Il faut utiliser un sable propre, sans cailloux ni impuretés. Les maçons se servent de grands tamis (44 cm de diamètre), avec monture en hêtre et toile en fil d’acier recuit (renforcée généralement par un croisillon métallique).
Des mailles de tamis de 3 mm permettent d’éliminer les impuretés en conservant un mélange de grains fins et assez gros, qui donne une meilleure cohésion au mortier. Rappelons qu’il faut utiliser du sable de rivière (ou de carrière) et non du sable de mer (le sel est mauvais pour le ciment). Si le sable est humide, il ne peut être tamisé ; il faut donc d’abord le faire sécher au soleil en l’étalant sur une feuille de matière plastique.

L’auge

Pour gâcher une petite quantité de mortier, on utilise une auge en matière plastique, qu’il faut soigneusement laver après emploi. Les plus grandes auges ont une contenance d’une trentaine de litres. On se sert également d’augettes à tout faire pour les réparations (contenance de 1,5 à 12 l).

Le bac

En tôle ou en matière plastique, le bac permet de gâcher mortier et béton sans souiller le sol (le ciment brûle l'herbe et rend le sol infertile durablement). Il mesure 2 à 3 m de long. Les bacs en matière plastique sont plus légers.

La bétonnière

Pour le gâchage de quantités de mortier ou de béton importantes, la bétonnière offre un rendement et un résultat bien supérieurs aux techniques manuelles. Suivant l'ampleur de votre chantier, vous pouvez l’acheter ou la louer.
Une bétonnière pour maçon amateur est dotée d’une cuve (en tôle emboutie) d’une capacité de 160 ou 180 l, soit une possibilité de mélange d’environ 125 l. La machine fonctionne à l’aide d’un moteur électrique (220 V) ou à essence (4 temps, 3 CV). La vidange est obtenue par basculement de la cuve.
Dans une bétonnière, on verse d’abord l’agrégat (sable, gravier), puis le liant (chaux, ciment), enfin l’eau. La durée de malaxage est de l’ordre de 2 à 3 minutes (un malaxage trop prolongé donne un mélange non homogène résultant de la centrifugation).
Lorsqu’on vide la cuve, il faut la frapper avec un maillet en caoutchouc pour décoller le béton qui adhère aux parois.

Les scies

Elles servent pour la fabrication des coffrages en bois et le débit des étais. Une bonne scie égoïne convient parfaitement à tous les travaux. Il faut, de préférence, une scie de coffreur à grosse denture. On peut également utiliser une scie mécanique (sauteuse, circulaire ou sabre). Si on réalise des coffrages en contreplaqué (qualité CTBX, résistant à l’humidité), on travaille avec une scie à panneau qui ne se désaffûte pas.
Les maçons se servent aussi d’un autre type de scie pour découper les éléments de construction. Il s'agit de la scie à béton cellulaire, qui permet de sectionner rapidement les gros blocs, ainsi que les carreaux de plâtre. La lame des scies à béton cellulaire est pourvue de larges encoches circulaires.

La griffe à plier

Les fers d’armature pour le béton doivent toujours être recourbés, par pliage, à leurs extrémités. Cette opération est effectuée au moyen d’une griffe, barre de métal solide pourvue d’une encoche à chaque extrémité (5 et 8 mm pour les fers courants). Le support de pliage est constitué par un madrier en bois dans lequel on a enfoncé des goujons métalliques qui permettent le maintien des fers et leur torsion.
La torsion des fers est également possible au moyen d’un étau.

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Faire du béton (dosage et gâchage)

Le béton est proche du mortier, la seule différence étant l'ajout de graviers lors du gâchage. On peut gâcher à la main pour les faibles quantités, mais on utilise le plus souvent une bétonnière, qui facilite grandement les opérations lorsqu’il s’agit de couler une dalle ou de réaliser des travaux de coffrage importants. Pour une grosse quantité de béton, on aura recours à une livraison par camion-toupie.

image

Faire du mortier (dosage et gâchage)

On distingue trois types de mortier. Dans la construction, on utilise souvent les mortiers bâtards qui combinent deux liants, le ciment et la chaux (généralement en parts égales) ; ces produits allient une bonne solidité à une plasticité qui les rend faciles à utiliser. Les mortiers de ciment sont plus résistants, mais ils durcissent très vite et présentent des risques de fissuration. Les mortiers de chaux sont assez fragiles, mais très onctueux.

Les dernieres vidéos maison

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

image

La qualité de l'air dans la maison

Il est souvent dit que l'air intérieur des maisons est très pollué. Dans cette vidéo, Christian PESSEY, avec l'aide de QUALITEL , vous explique comment identifier ces polluants et comment agir pour en réduire le nombre et donc leur impact sur la santé.

image

Accrocher dans la plaque de plâtre

Christian PESSEY et Eric BARNASSON, Responsable du Pôle marketing Produits & Systèmes chez PLACO® , vous donnent tous les conseils pour accrocher de lourdes charges dans de la plaque de plâtre, et notamment toutes les informations sur la plaque à haute résistance Habito®

Les derniers conseils maison

image

Le phénomène de mur froid : panneaux isolants ou Depron

Nous avons une vieille meulière en région parisienne. Les murs intérieurs ne sont pas isolés mais les pierres non apparentes probablement du plâtre. Afin d'éviter les murs froids, nous voudrions coller des plaques isolant (polystyrène ou laine) + plaque plâtre, type Resitherm directement aux murs intérieurs. Sur une fine épaisseur environ 5 cm tout compris. Est-ce adapté pour ce type de murs ou pas et sinon que conseillez vous ? Ludovic

image

La maison à ossature bois : saine, économique et rapide à construire

Héritière directe des maisons de colons américains, la maison à ossature bois est facile à fabriquer, rapide à monter (les panneaux étant préparés en atelier), résistante et étanche aux intempéries (son bardage la protégeant contre la pluie et le vent), bien isolée contre le froid. C’est l’évolution de ce type de maison qui vous est proposée aujourd’hui, dans différentes variantes, par des constructeurs de maisons individuelles.

image

6 façons simples de traiter l'air dans la maison

Le renouvellement de l’air dans une maison est une obligation sanitaire. Le confinement favorise l’accumulation d’humidité et de poussières mais aussi de différents composants volatiles nuisibles à la santé. Autrefois obtenue de façon naturelle à cause du manque d’étanchéité des huisseries, une ventilation forcée est aujourd’hui nécessaire, surtout dans les maisons récentes, présentant une excellente isolation et étanchéité des huisseries. Voici 6 façons simple d'améliorer la qualité de l'air dans la maison .

image

Quel type de gouttière choisir pour la maison ?

L’eau recueillie par la couverture doit pouvoir être collectée et évacuée sans risquer de détériorer les murs de la maison. C’est le rôle des gouttières et de leurs éléments complémentaires. Si elles sont en mauvais état, il ne faut pas hésiter à les remplacer. Plusieurs solutions s'offrent à vous.  

image

Quelle organisation pour la cuisine?

Quand on veut réorganiser sa cuisine, l’idéal est de commencer par dresser un plan sur papier millimétré. Notez d’abord l’emplacement des éléments fixes : portes, fenêtres, tuyauteries, arrivée de gaz, radiateurs, chauffe-eau, interrupteurs et prises.Ensuite, mesurez la longueur et la largeur des murs. Relevez les cotes à différents endroits et basez-vous sur la plus petite. Puis, relevez les dimensions des éléments désirés et placez-les sur votre plan avec vos appareils électroménagers. Finalisez votre plan en tenant compte du triangle de travail et des dimensions adaptées.

image

Quels de volets pour la maison?

Dans une maison, les volets sont pratiquement indispensables. Ils permettent de faire l’obscurité, d’isoler votre maison contre les fortes chaleurs autant que contre le froid de l’hiver. Les volets préservent votre intimité et protègent de la lumière. Enfin, ils constituent une protection essentielle contre le vol tout en participant à l’esthétique de la maison.

Un atelier de bricolage bien agencé

Un atelier pour les travaux de réparation et d’aménagement

L’atelier est une pièce incontournable de la maison individuelle qui doit être aménagé pour réunir tous les outils et équipements nécessaires à l’entretien et l’aménagement de la maison, les dépannages et différentes installations techniques du logement. 

Un atelier bien équipé

Établi, outils à main, machines électroportatives ou machines combinées à poste fixe participent à l’équipement d’un atelier performant et pratique. Un bon éclairage garantit la sécurité des opérations. L’atelier doit bénéficier d’une installation électrique en rapport avec la puissance des appareils utilisés. Des étagères et placards de rangement sont à prévoir.