La robinetterie

Pendant longtemps, tous les robinets reposaient sur le même principe : un clapet doté d’un joint, obturant ou libérant un passage d’eau dans le corps du robinet sous l’effet de la rotation d’une poignée. Si ce système équipe encore beaucoup de robinets – vannes, robinets de puisage, mélangeurs –, des mécanismes plus sophistiqués permettent désormais un dosage précis, et certains mitigeurs thermostatiques sont réglables au degré près. Bien plus performants, ces robinets sont aussi beaucoup plus chers et pratiquement impossibles à entretenir par l’amateur. 

Comment fonctionne un robinet ?

Le mouvement d’un clapet mobile coupe ou libère la circulation de l’eau. Ce clapet est actionné par une vis solidaire d’une poignée. Lorsque l’on tourne la poignée dans le sens du vissage, le clapet descend pour obturer l’arrivée d’eau. Il s’agit donc d’un mécanisme assez simple. L’évolution de ce dispositif a débouché sur la mise au point de modèles plus élaborés capables, notamment, de doser avec plus ou moins de précision le mélange eau chaude-eau froide (mélangeurs, mitigeurs mécaniques et thermostatiques).

Les robinets simples (puisage et mélangeur)

Le robinet traditionnel (utilisé notamment au jardin) est en cuivre ; il a un nez courbe, qui dirige l’eau à la verticale de l’évier ou du sol, et une poignée à oreilles en forme de potence. Les robinets modernes sont le plus souvent en laiton chromé. Ils sont dotés d’une poignée crantée maintenue par une vis. Dans les cuisines, on pose fréquemment un robinet quart-de-tour, qui se ferme avec une petite manette, plus facile à manœuvrer qu’une poignée classique. Il existe des robinets avec nez fileté pour le raccordement des tuyaux d’arrosage.

Les mélangeurs

Pour l’évier comme pour le lavabo, pour la douche comme pour la baignoire, on pose souvent un mélangeur ou un mitigeur, qui permet de régler à la fois le débit et la température de l’eau.
Le mélangeur est un appareil relativement simple, dérivé du robinet de puisage, à deux poignées de commande : une pour l’eau chaude, l’autre pour l’eau froide. Le mélange se fait dans le corps de l’appareil et l’eau tiède sort par un tube recourbé, appelé col-de-cygne. Tous les mélangeurs fonctionnent sur ce principe, même s’ils se présentent sous des aspects très divers. Pour une baignoire, il faut installer un mélangeur à deux sorties (douche et robinet) et inverseur. Ce système présente cependant un inconvénient : lorsque l’on coupe l’eau pour un bref moment (pendant la douche, par exemple), il faut recommencer à faire le réglage de température. Ce dernier est par ailleurs toujours imprécis.

Les mitigeurs

Leur principe de fonctionnement est différent, le dosage de l’eau chaude et de l’eau froide se faisant par l’intermédiaire d’un boisseau rotatif percé de trous. On a ici une seule poignée, dont la rotation assure le réglage de température, le débit étant sélectionné soit par rotation d’une partie indépendante de la tête, soit par tirage de celle-ci.
Bien que le réglage de température du robinet mitigeur mécanique soit très précis, il peut être influencé par le débit (lorsque l’on tire en même temps de l’eau chaude sur un autre robinet de l’installation, par exemple). Le robinet thermostatique évite cet inconvénient, une sonde contrôlant en permanence la température de l’eau, au degré près, et modifiant le réglage en conséquence lorsqu’une variation de pression se produit.
Il existe désormais des robinets à commande automatique, optique ou infrarouge. Ils s'ouvre quand on passe les mains  

Partager avec vos amis :


Cet article peut vous intéresser :

image

Remplacer les joints de robinet

Rien n’est plus gênant qu’un robinet qui coule goutte à goutte. Sur un robinet classique ( puisage ou mélangeur) il s’agit le plus souvent d’un problème de joint . Lorsque l’on ferme le robinet, un joint circulaire épais (clapet) vient obturer le siège du robinet. À la longue, ce joint est écrasé ; il faut donc le changer. Il arrive également que le robinet fuit par la tête ; il s’agit, cette fois, d’un problème d’étanchéité au niveau du pas de vis qui maintient la tête sur le corps du robinet.

Les dernieres vidéos maison

image

Quand faire remplacer sa chaudière gaz ?

Dans cette interview, Christian PESSEY et Fabien MARGUERON de ENGIE Home Services évoquent les raisons qui peuvent vous pousser à faire remplacer votre chaudière gaz mais aussi le tour des offres vous permettant son remplacement.

image

Quand faut-il remplacer son poêle à bois ?

Avec Gilles MATRULLO du label flamme verte , Christian Pessey fait le tour des raisons qui peuvent vous pousser à faire remplacer votre poêle à bois. Certes la raison esthétique prime souvent, mais les performances et les économies sont également au rendez-vous.

image

Qu'est-ce que la laine de roche ?

Dans cette interview, christian PESSEY interroge Frédéric-Jérôme Cardona, responsable Développement chez ROCKWOOL sur les propriétés isolantes de la laine de roche ! 

image

La laine de verre, qu'est-ce que c'est ?

Dans cette interview, Christian PESSEY et Florence GAUVIN, expert isolation chez ISOVER vous expliquent ce qu'est la laine de verre et font le tour des priorités d'isolation dans la maison.

image

Pourquoi choisir la laine de verre ?

Dans cette interview, Christian PESSEY et Florence GAUVIN, expert isolation chez ISOVER , font le point sur les qualités de la laine de verre et expliquent en quoi elle constitue un très bon isolant. 

Les derniers conseils maison

image

Le chauffage solaire : comment ça marche?

Le solaire photovoltaïque est beaucoup moins connu que le solaire photovoltaïque, qui permet de produire de l’électricité gratuitement : il permet de chauffer l’eau sanitaire et d'assurer le chauffage de la maison. Les déconvenues du chauffe-eau solaire y sont sans doute pour beaucoup bien que le système soit particulièrement intéressant.

image

La sécurité électrique de votre logement

On sait l’importance de la qualité d’une installation électrique mais vous me demandez souvent ce que c’est qu’une installation « aux normes » ? Je réponds régulièrement que seule une installation neuve, ou le jour de la réception d’un logement est véritablement « aux normes » et qu’elle peut très bien ne plus l’être dans les jours ou les semaines qui suivent du fait d’un changement de la réglementation. La question importante n’est donc pas de la conformité avec la norme, la fameuse NF C 15-100, qui régit les installations domestiques, mais de savoir si une installation répond aux standards de sécurité auxquels on est en droit de s’attendre. En clair est-ce que notre installation est sûre ?

image

Le thermostat d'ambiance : indispensable pour beaucoup de chauffages

Petit rappel sur ce qu’est un thermostat c’est un petit équipement qui met en route ou interrompt le fonctionnement d’un appareil électrique, notamment de chauffage, en fonction de la température. Tous les radiateurs en ont, et même le four de votre cuisine. Les chaudières, quel que soit leur type et leur énergie en ont un.

image

Chauffage : comment l'entretenir

L'entretien du chauffage est une nécessité, surtout après un été très chaud et un automne assez clément: la perspective d’un hiver froid est à prendre en compte. Quel que soit votre système de chauffage, il faut l’entretenir. 

Abandon de chantier : que faire?

L'entreprise ne termine pas les travaux d'extension de mon garage commencés en octobre 2019 : il reste a faire plomberie, électricité, gouttières, mezzanine, porte du garage, enduit extérieure... Je n'ai pas de nouvelles du courtier de travaux ; je suis inquiet. Quels recours puis-je avoir ?  Bernard

image

Pourquoi choisir la laine de verre ?

Dans cette interview, Christian PESSEY et Florence GAUVIN, expert isolation chez ISOVER , font le point sur les qualités de la laine de verre et expliquent en quoi elle constitue un très bon isolant. 

image

Maprimerenov : le barème des aides par travaux

Le dispositif MAPRIMERENOV est désormais en place. Le barème d'accès aux aides est formulé sous la forme de 4 catégories pour les particuliers et une 5e pour les copropriétés. Cela va du bleu (pour les foyers les plus modestes, au jaune, violet et rose en montant dans l'échelle des revenus.  Restait à connaître le montant des aides pour les différents travaux et équipements pour les différentes "couleurs" de revenu. Vous les trouverez dans cet article.

image

MAPRIMERENOV : LE BARÈME POUR BÉNÉFICIER DES AIDES

Jusqu’à présent réservée aux propriétaires occupants aux revenus modestes,   MaPrimeRénov' est désormais ouverte à l'ensemble des propriétaires depuis le 1 er  octobre 2020, et ce quels que soient vos revenus, que vous occupiez votre logement ou que vous le mettiez en location. MaPrimeRénov' est aussi accessible aux copropriétés pour les travaux dans les parties communes.