La toiture

Le toit d'une maison constitue la couverture de celle-ci : il la protège et abrite ses occupants des intempéries, à tel point que le mot a pris un sens figuré, au même titre d'ailleurs que "foyer", symbolisant le confort, sinon le réconfort que peut apporter la maison où l'on se sent "sous son toit".

C'est vraisemblablement par extension d'une telle signification que les toitures ont pris leur caractère propre, ajoutant à leur fonction première l'esthétique, reflet de |'âme des habitants, pour former, au fil des siècles, les paysages bien connus de nos régions. On a ici à l'esprit les toits normands, alsaciens, provençaux, savoyards, etc ; dont les signes particuliers répondent en outre aux contingences imposées par la rigueur du climat (neige, pluie, vent, etc.). Il est facile de comprendre, pour toutes ces raisons, combien il serait condamnable d'introduire des tuiles mécaniques ou pire, de la tôle ondulée au milieu d'un ensemble de tuiles canal, par exemple. Condamnable moralement, et heureusement maintenant interdit par une réglementation stricte visant à protéger les sites. Néanmoins, quel que soit son aspect extérieur, la toiture d'une maison est l'ensemble des éléments formant sa couverture C'est aussi le matériau et la technique de pose utilisés pour recouvrir la charpente, support de la couverture.

La charpente

La fonction de la charpente est de répartir le poids de la couverture sur les murs porteurs (murs de pignons et murs de refend). Généralement, du moins pour les constructions anciennes, les pièces de charpente sont faites de bois massif, de forte section, particulièrement résistantes. Cependant, au fil des ans, l'attaque des intempéries et des insectes peut entraîner un affaiblissement, qui risquerait d'être dangereux s'il se manifestait à un point d'assemblage de deux pièces de charpente. Aussi, avant d'entreprendre les travaux d'aménagement des combles ou de réfection de la couverture, examinez attentivement l'état des pannes, chevrons, liteaux, arbalétriers, entraits, etc., et pro- cédez à leur rénovation (élimination du vieux bois pourri, traitement fongicide et insecticide) et même, dans les cas extrêmes, à leur remplacement. Cette dernière opération est particulièrement délicate, surtout pour les pièces maîtresses, telles que les pannes ou les arbalétriers. Confiez de préférence ces travaux à des professionnels. En revanche, vous pourrez procéder vous- même au remplacement des liteaux ou des chevrons, dans le but de refaire une partie de la couverture.

La couverture

Tuiles, ardoises, plaques ondulées, matériaux de synthèse ou au contraire chaume naturel sont les matériaux utilisés pour assurer la protection de la maison contre la pluie et la neige : un défaut d étanchéité ne tarde pas à dégrader la charpente, puis à abîmer la maçonnerie et les planchers, d'où la nécessité de savoir intervenir en couverture.
Les couvertures traditionnelles sont généralement faites de tuiles ou d'ardoises. Les constructions plus récentes sont recouvertes de tuiles en béton, de bardeaux sur volige ou sur panneaux, d'ardoises artificielles. Des toitures moins décoratives sont faites en plaques ondulées d'amiante-ciment de tôle, de matière plastique, etc.

Le choix du matériau

Si vous refaites une toiture, employez un matériau semblable ou plus léger que celui d'origine: ceci, d'abord pour des raisons techniques. En effet, les pièces de charpente et l'épaisseur des murs porteurs sont fonction du poids de la couverture. Cela aussi pour rester en conformité avec le permis de construire d'origine: toute modification du matériau de couverture doit faire l'objet d'un nouveau permis. Ainsi, dans de nombreuses régions, l'utilisation des matériaux est sévèrement réglementée.
Par ailleurs, le type de couverture est aussi fonction du climat de la région (humidité, gel, vent, chute de neige, etc.). Il est déconseillé d'utiliser du fibro-ciment au-dessus de 1000 m d'altitude et de la tuile canal au-dessus de 800 m. La tuile "mécanique" convient jusqu'à 1200 m‚ la tuile plate jusqu'à 1500 m. Dans certaines régions de montagne on utilise du bardage en bois; dans d'autres, de larges plaques de pierres (lauzes).

Caractéristiques des produits de couverture

Pour les tuiles, les ardoises ou les bardeaux, le fabricant précise le nombre d'éléments au m2. Il doit également indiquer le poids du matériau, ainsi que l'écartement des liteaux et la pente minimale nécessaire à sa pose. Ces deux dernières données sont précisées en fonction de la zone et du site.

Zones et sites

Pour les couvreurs, la.France est divisée en 3 zones:
• zone 1 : intérieur et côte méditerranéenne au-dessous de 200 m.
• zone 2 : de Lorient à la frontière belge, bande située entre 20 et 40 km de la mer; de Lorient à la frontière espagnole, bande côtière sur 20 km de profondeur; altitudes de 200 à 500 m.
• zone 3 : de Lorient à la frontière belge, bande côtière sur 20 km de profondeur; altitudes supérieure à 500 m.

Sites : à l'intérieur de ces zones, on distingue 3 types de sites :
• protégé: en fond de cuvette et protégé pour toutes les directions du vent; protégé par des collines des vents dominants.
• normal: plaines ou plateaux pouvant présenter des vallonnements et des ondulations.
• exposé: bord de mer (sur 5 km de profondeur), îles et presqu'îles, sommets des falaises; vallées étroites; montagnes: hauteurs isolées et cols venteux. La pente minimale est plus élevée pour la zone 3 et les sites exposés.

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Les bardeaux et plaques ondulées

Il existe aussi d'autres façons de couvrir une toiture. Ces deux matériaux sont plutôt réservés aux petits bâtiments annexes qu'aux maisons d'habitation.

image

Les tuiles

La tuile traditionnelle résulte de la cuisson de l'argile. Elle est rouge vif ou jaune orangé selon le gisement. Depuis la seconde guerre mondiale est apparue la tuile "béton", teintée dans la masse, qui concurrence sérieusement la tuile traditionnelle en raison de ses qualités (non gélive, non poreuse, facile à trancher, de format régulier, etc.) et de son coût légèrement moindre.

Les dernieres vidéos maison

image

Entretenir son logement: le carnet numérique du logement

Le carnet numérique du logement – CLEA – est-il le carnet de santé de la maison? Dans cette interview, Christian PESSEY et Bertrand LECLERCQ, Directeur de la stratégie numérique chez Qualitel , vous présentent CLEA , véritable outil numérique pour connaître et entretenir votre logement. Il est destiné aussi bien aux professionnels du bâtiment qu'aux habitants des logements.

image

Rénovation énergétique: quel parcours travaux ?

Dans cette interview de Christian PESSEY, Florian CHEVALLIER, directeur marketing "offres" chez ENGIE, nous présente un simulateur de rénovation énergétique qui permet d'évaluer le coup des travaux mais également de trouver un artisan RGE (Reconnue Garant de l'Environnement) afin de concrétiser vos travaux et de bénéficier des aides à la rénovation auxquelles vous avez le droit.

image

Quand faire remplacer sa chaudière gaz ?

Dans cette interview, Christian PESSEY et Fabien MARGUERON de ENGIE Home Services évoquent les raisons qui peuvent vous pousser à faire remplacer votre chaudière gaz mais aussi le tour des offres vous permettant son remplacement.

image

Quand faut-il remplacer son poêle à bois ?

Avec Gilles MATRULLO du label flamme verte , Christian Pessey fait le tour des raisons qui peuvent vous pousser à faire remplacer votre poêle à bois. Certes la raison esthétique prime souvent, mais les performances et les économies sont également au rendez-vous.

Les derniers conseils maison

image

Maprimerenov : le barème et mode d'emploi des aides par travaux

Le dispositif MAPRIMERENOV est désormais en place. Le barème d'accès aux aides est formulé sous la forme de 4 catégories pour les particuliers et une 5e pour les copropriétés. Cela va du bleu (pour les foyers les plus modestes, au jaune, violet et rose en montant dans l'échelle des revenus.  Restait à connaître le montant des aides pour les différents travaux et équipements pour les différentes "couleurs" de revenu. Vous les trouverez dans cet article.

image

Dalle en béton ou vide sanitaire?

Tout d'abord je tiens a vous dire mon regret concernant la suppression de votre émission sur RMC que je suivais régulièrement. Je me rabats sur votre site pour avoir des infos bricolage!. Je souhaite rénover une maison ancienne (pierres/chaux) notamment le sol composé actuellement de pierre sur terre battue surmonté d'un plancher en bois. Faut-il mieux couler une dalle béton sur l'ensemble de la surface ou de créer un nouveau vide sanitaire en dur mais avec quels matériaux? Jean-Pierre

image

Se chauffer avec des pellets (granulés)

Je me chauffe actuellement avec chauffage central gaz citerne (500 kg). Ma chaudière, qui a 18 ans, donne des signes de fatigue et le remplissage de la citerne me coute cher (550€ les 200 kg dernièrement). Je souhaitais votre avis sur un chauffage à pellets (granulés) avec chauffage centra (l'eau sanitaire est fournie par un ballon électrique). Le poêle serait poser au centre de la maison (120 m2 habitable bien isolée 30 cm Siporex – 30 cm laine en comble – fenêtre PVC double vitrage... et je suis dans les le 13) Sachant que j'ai déjà les conduits ventilés pour chauffer les pièces éloignées du poêle. Je souhaite votre avis sur mon projet? Si cette énergie me fera faire des économies? Si vous pouvez m'orienter vers une marque, un type de poêle ou un professionnel?  Maurice

image

Le plomb dans les peintures : diagnostic immobilier obligatoire

Le plomb est susceptible d’être présent dans les logements anciens notamment dans les veilles peintures. Son dépistage fait partie des diagnostics obligatoires avant la vente ou la location. Il peut se révéler très dangereux pour la santé. 

image

Gaz, électricité, bois et charbon... Quelle énergie pour cuisiner?

Depuis la nuit des temps l’homme fait cuire ses aliments avec de la chaleur, plus ou moins bien maîtrisée. Certaines énergies sont utilisés depuis très longtemps, comme le bois, d’autres sont d’apparition plus récente, comme le gaz et l’électricité. Bien sûr au-delà des énergies ce sont les appareils de cuisson qui ont beaucoup évolué, autrement dit, la manière d’utiliser ces énergies.

image

Quelle utilité d'un écran de sous-toiture (pare-pluie)?

Construction en cours :  a t'on droit a des aides pour installer un pare-pluie de toit? Nous sommes dans les Cévennes et l'ont a souvent de la pluie, parfois de la neige. Avec la météo de nos jours j'y pense fortement. Quel type de protection conseillez-vous? J'ai vu que vous parliez de celui de chez Actis sur le site. Pas trop bien compris, je l'avoue, le système pour la vapeur de la maison sur les videos que j'ai vues circuler? Ensuite déçu de voir la fin de l'émission sur RMC ! Louis-Philippe