La tuile romane

Caractéristique du Sud de la France, la tuile romane fait son apparition passé Lyon, quand on vient du Nord, pour annoncer le Midi. C’est le mode de couverture symbole du soleil, de la chaleur et pour beaucoup des vacances.

De la tuile romaine à la tuile romane

La tuile romane en terre cuite est l’évolution contemporaine des éléments de toitures antiques, grecques et romaines. En fait, les toitures antiques étaient couvertes de tuiles en deux parties :

– l’imbrex élément demi-cylindrique
– la tegula, partie plate à bords latéraux relevés, placée entre deux imbrex.

L’espace assez important entre tegula et imbrex correspondait au besoin d’une évacuation rapide de l’eau de pluie liée aux contraintes des fortes précipitations méditerranéennes, sans risque d’infiltration entre les deux éléments. La tuile romaine est encore fabriquée mais pas l’imbrex : les tuiles sont disposées les unes à côté des autres avec chevauchement alterné : une tuile, creux vers le bas, une autre, galbe vers le haut.

Tuile romane : la synthèse

La tuile romane est la synthèse des éléments des tuiles antiques : imbrex et tegula sont réunis en une seule et même pièce. Des rainures et cannelures en sous face permettent l’emboîtement latéral et vertical des tuiles. Cette configuration permet un assemblage solide et étanche. À l’usage, ces tuiles démontrent leur durabilité comme leur résistance aux pluies torrentielles, à la grêle et aux forts coups de vent. Des crochets permettent une meilleure résistance aux bourrasques et vents puissants.

La taille et la forme des tuiles romanes permet de les utiliser sur des toitures à faible pente (jusqu’à 15 % pour certaines tuiles, même si le DTU 40-21 recommande une pente de 23 %)  La forme de leur emboîtement incite à les classer dans la catégorie des tuiles mécaniques » bien qu’il soit plus correct de parler de « tuiles grand moule galbées » du Sud ou méridionales. Certains modèles figurent une double tuile en longueur ce qui peut constituer un atout dans certains environnements architecturaux. Des nuances variées de couleurs ou d’effets de vieillissement permettent, si on le souhaite, d’éviter un effet monochrome de toitures trop neuves.

Les tuiliers produisent différentes références de tuiles romanes à emboîtement. Elles ont en commun un certain poids (de 3,5 à 3,8 kg) qui contribue à leur solidité, mais aussi à une bonne inertie favorable à l’’isolation. Le poids de ces tuiles qui garantit leur stabilité impose en revanche une bonne résistance de la charpente. La mise en œuvre se fait classiquement sur chevrons et liteaux, sur volige, mais une pose en sarking (panneaux isolants) est possible.

Le couvreur dispose d’une large gamme d’accessoires pour la pose des tuiles romane : faîtières, sous-faîtières, arêtiers, rives, sorties de toitures, chatières, etc. qui facilitent la pose. Bien sûr un écran de sous-toiture s’impose en zone venteuse, avec écran réfléchissant dans les zones de fort ensoleillement.

Il est important de choisir des tuiles certifiées, garantissant leur qualité : NF et NF FP en cas de faible pente. On privilégiera les produits garantis contre le gel (par exemple 30 ans).

Les dernieres vidéos maison

image

Halte aux arnaques : reconnaître les éco-délinquants !

Chauffage, eau chaude, ventilation : Qualit’EnR , l'association qualité énergie renouvelable dresse le portrait des arnaqueurs, des écodélinquants dans le domaine des énergies renouvelables. Des conseils essentiels pour éviter les arnaques.

image

Nouvelle rubrique séniors !

Rester le plus longtemps possible chez soir pout bien y vivre sa retraite et y vieillir dans les meilleures conditions, c'est le souhait d'un maximum de personnes, même si les établissements spécialisés sont en grande majorité bien tenus, par des personnels dévoués et attentifs. Mais pour rester chez soit quand on perd de la mobilité, il faut des aménagements, des adaptations qui facilitent la vie. Les conseils manquent souvent pour réaliser des travaux dans le logement, avoir les bonnes informations sur les aides financières, les bons contact pour faire certaines démarches. C'est l'objet de cette rubrique.

image

PAC hybride gaz : Christian PESSEY témoigne !

Dans cette vidéo, Christian PESSEY fait le point sur la PAC hybride gaz et vous annonce notre future série de reportages consacrée à l'installation de ce système, du raccordement au gaz de ville jusqu'à sa mise en service ! 

Les derniers conseils maison

image

Parafoudre et paratonnerre : quelles différences, quelles protections?

Les orages se multiplient avec l'arrivée de l'été comme la fin de celui-ci. Ils sont de plus en plus violents et destructeurs. Le risque électrique est accru, d'où des dangers sur les personnes comme sur les installations et les biens, avec des menaces d'électrisation, d'électrocution, de détérioration des équipements électriques voire d'incendie. Deux équipements aux fonctions différentes sont à installer : parafoudre et paratonnerre. Les deux sont souvent confondus.

image

Des panneaux de particules et de fibres (MDF) sans COV

Les panneaux de particules et de fibres n'ont pas bonne réputation sur le plan écologique. La cause : les colles qu'ils contiennent qui diffusent des COV (composants organique volatiles) particulièrement nocifs. Des panneaux fabriqués avec des colles biosourcées font leur apparition.  Evertree, pionnier dans la création de la première résine végétale à base de tournesol et de colza et Seripanneaux, spécialiste dans la fabrication de panneaux de particules de haute qualité - apportent une réponse concrète aux enjeux du secteur de l’ameublement en créant le premier panneau de particules biosourcé 100% français.

image

Bluetooth, Wifi, CPL, Ethernet : comment s'y retrouver?

Les standards de communication (Bluetooth, Wifi, CPL, Ethernet) permettent de créer un réseau local d’échange de données. Ils se distinguent essentiellement par leur mode de transmission et leur portée : une trentaine de mètres pour le WiFi, moins de 10 m pour le Bluetooth, sans limite pour les protocoles filaires. Dans quelque temps, personne n'échappera à la notion de connexion dans la maison et pas seulement pour regarder la télévision. Autant s'y mettre tout de suite!

image

Installer une véranda : les règles de base

La véranda constitue le prolongement naturel de la maison. Il faut bien la choisir . Elle est par nature lumineuse et elle en améliore le confort autant que l’esthétique. Son implantation doit profiter à l’éclairement naturel de la ou des pièces qu’elle prolonge. Lorsque les combles ne peuvent être aménagés, c’est la façon la plus simple de créer une extension et d’augmenter ainsi la surface habitable. VÉRANDA EN ALUMINIUM ACCESSIBLE

image

MaPrimRénov' évolue en mai 2024 : les détails

Le dispositif de soutien à la rénovation énergétique évolue de façon significative. Il s'agit non pas d'une correction mais d'un véritable changement de cap, avec le retour d' l'aide aux travaux "poste par poste" après la constatation que la "rénovation globale" était difficile à mettre en ouvre tant en raison du "reste à charge" que de la difficulté à mobiliser des entreprises sur un chantier plus complexe, faisant appel à des compétences diversifiées et techniquement complexes, induisant le recours à des intervenants multiples.

image

Pompe à chaleur : les différents types - laquelle choisir ?

La pompe à chaleur (PAC) est un système reposant sur la thermodynamique, qui permet de puiser des calories dans un milieu et de les transférer dans un autre. C’est selon ce principe que fonctionne un réfrigérateur. Il en existe différents types suivant le milieu dans lequel les calories sont puisées et le mode de restitution de celles-ci.

image

Trier et composter les déchets : une obligation légale ?

Engagé depuis de nombreuses années, le tri des déchets est une obligation morale et citoyenne. Il en est de même depuis le 1et janvier 2024, avec l'obligation, pour les collectivités locales de mettre en place un système de " un tri à la source des biodéchets pour les particuliers". Seau à compost

Rénovation et entretien de votre logement

Rénover tous les secteurs de la maison

Tous les conseils pratiques et les informations dans tous les secteurs de l’habitat, pour entretenir, rénover, réparer, construire sa maison par Christian PESSEY, journaliste de la construction. L’entretien de la maison est crucial pour une utilisation optimale et quotidienne de votre logement, mais aussi pour maintenir la valeur de votre maison au plus haut niveau. 

Un entretien régulier de la maison

Faute d’entretien régulier, il faut souvent recourir à une rénovation globale, par des travaux de consolidation de la maçonnerie, par une restructuration du bâti, une mise à niveau de l’isolation et du chauffage pour une exploitation rationnelle de la maison, en économisant l’énergie, donc les dépenses de chauffage, dans le respect de l’environnement, par réduction des nuisances, des particules fines, mais aussi des gaz à effet de serre dans la perspective d’une optimisation du bilan carbone de l’habitat.