Les différentes clôtures : grillages et barrières

Les clôtures ont une double fonction : marquer une limite de propriété et protéger cette dernière. Différentes solutions sont possibles.

Les grillages

Le grillage est la clôture la plus simple et la moins onéreuse. Il a beaucoup évolué, depuis le simple grillage à poules, toujours disponible, aux panneaux rigides en fil d’acier galvanisé et plastifié.

Les différents grillages

Le grillage tissé alvéolé conserve un charme suranné et reste efficace pour les petits animaux de ferme. Lorsqu’il est enrobé de plastique – blanc ou vert –, il se fait plus discret dans l’environnement. Le grillage plastique est moins solide. Il est léger et résiste cependant à toute corrosion (imputrescible). Il se présente en mailles losanges ou carrées de 5 cm, ou en petites mailles carrées de 2 cm. Il est assez décoratif et peut être associé aux haies. Le grillage à simple ou triple torsion est fixé sur des fils tendus entre les poteaux. Il est galvanisé et recouvert d’un enduit plastique très adhérent.

Les panneaux grillagés

Les panneaux grillagés en fil d’acier galvanisé et plastifié assurent une protection à la fois efficace et discrète, moderne et très propre. Ils font partie de systèmes cohérents qui comprennent, en plus des panneaux rigides, les poteaux, colliers, platines et ancrages éventuels permettant leur installation. Ces dispositifs présentent, en outre, l’avantage d’être facilement démontables, ce qui est intéressant pour faire passer des véhicules et des engins quand nécessaire.

 

Les barrières

Il n’est pas toujours nécessaire d’installer une protection grillagée ; dans bien des cas, une simple barrière, plus ou moins symbolique, suffit pour délimiter une propriété.

La barrière en bois

On trouve des clôtures en bois prêtes à la pose dans une grande variété de styles. Ces clôtures sont en bois massif de premier choix, traité pour l’extérieur. Les poteaux en bois doivent être scellés ; les lisses ou les frises sont assemblées avec des accessoires de quincaillerie fournis par le fabricant (boulons, vis, etc.).
Ces clôtures en bois sont très élégantes et s’associent avec bonheur aux végétaux. Elles sont le plus souvent en sapin, en pin du Nord, en red cedar et parfois en bois exotique.

La barrière en béton

Réalisée en béton armé, une clôture est composée de piliers à sceller dans le sol qui reçoivent des lisses (deux, en général) par emboîtement. La pose est donc simple.
Ce type de clôture, très commun à la campagne, est solide et résistant. Il doit être peint pour être plus décoratif et mieux s’harmoniser avec son environnement. Il s’oppose au passage des gros animaux et convient, en particulier, aux pâturages à chevaux (qui ne risquent pas de se blesser sur une clôture plus agressive).
Le bois est quelquefois associé à la maçonnerie et au métal. Des frises de bois peuvent être posées sur un cadre métallique (par boulonnage) au-dessus d’un muret.

La barrière en PVC

Les clôtures en plastique présentent l’avantage de bien résister aux intempéries, sans perdre leur couleur ni se détériorer. On trouve de nombreux styles de clôture en prêt à poser, destinés surtout aux façades des terrains donnant sur la rue.
Les barrières en PVC sont faciles à poser. Les éléments s’assemblent par vissage. La seule difficulté réside dans le scellement des poteaux. Les clôtures sont vendues avec portillon et portail assortis qui s’adaptent sur les lisses des éléments de clôture.
Les barrières en matière plastique servent de limite et de décoration, mais, le plus souvent, il ne s’agit pas de clôtures défensives (elles sont généralement assez basses).
Les poteaux de certains modèles sont scellés dans le béton, et les supports de portillon et de portail sont renforcés intérieurement par des tubes en acier, assurant une meilleure rigidité. Certains fabricants préconisent de remplir l’intérieur des poteaux de béton jusqu’à une certaine hauteur pour renforcer leur solidité. Les accessoires de couronnement des poteaux sont généralement assemblés à l’aide d’une colle pour PVC.

Partager avec vos amis :


Cet article peut vous intéresser :

image

Clôtures en béton type haras

Les clôtures en béton formées de poteaux et de lisses parallèles sont très utilisées dans les haras et dans les propriétés de caractère. Elles entrent en concurrence avec les clôtures traditionnelles en bois, à lisses en planches et poteaux camés, aussi bien sur le plan de l'esthétique que sur celui du prix.  

Les dernieres vidéos maison

image

Les ministres pointent du doigt les fraudeurs à la rénovation énergétique

Julien Denormandie, ministre du Logement, Emmanuelle Wargon, secrétaire d’Etat à la Transition Ecologique, et Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’Etat à l’Economie ont annoncé un renforcement des exigences pour l’attribution du label RGE,  plus de contrôles exerces par la DGCCRF, mais aussi par l’Anah. 

image

CAPEB : redonner la confiance dans le label RGE (Reconnu Garant de l'Environnement)

Depuis 18 mois d’échanges et de réunions, les pouvoirs publics, l’ADEME, la DGCCRF, l’ANAH, les représentants des consommateurs, les organisations professionnelles du bâtiment et les organismes de qualification ont participé aux travaux de rénovation du dispositif RGE. Les pouvoirs publics ont arbitré et devraient procéder à la rédaction des futurs arrêtés qui encadreront ce nouveau dispositif et qui seront applicables au cours du 1er semestre 2020. La CAPEB a participé activement à l’instance partenariale dont le but était de « réformer ensemble », soucieuse de renforcer la crédibilité du dispositif RGE, auprès des consommateurs et des entreprises.

image

LE CHAUFFAGE AU BOIS : UNE REPONSE A L’AUGMENTATION DE LA FACTURE ENERGETIQUE DES MENAGES

Le médiateur de l’énergie a publié hier son baromètre annuel. « Comme en 2018, 15% des répondants déclarent avoir souffert du froid au cours de l’hiver (…). Un tiers des ménages a restreint le chauffage pour ne pas avoir de factures trop élevées, et un foyer sur dix rencontre des difficultés pour payer certaines factures d’électricité ou de gaz naturel. »

image

Le Mondial du Bâtiment : du 4 au 8 novembre à Villepinte (Batimat, interclima, Idéobain)

Le Mondial du Bâtiment réunira, du 4 au 8 novembre prochain à Paris-Nord Villepinte, les salons INTERCLIMA, IDÉOBAIN et BATIMAT pour former l’évènement international de référence des secteurs de l’architecture, du bâtiment et de la construction. Considéré comme LE rendez-vous incontournable de tous les acteurs de la filière pour relever les défis d’aujourd’hui et de demain, le Mondial du Bâtiment a pour ambition d’être un observatoire à 360° des transformations du secteur.

image

La CAPEB et BUTAGAZ lancent leur nouvelle offre packagée FACILIPASS Chaudière bois

La Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment ( CAPEB ) et Butagaz, fournisseur de solutions multi-énergies, lancent aujourd’hui une nouvelle offre packagée « Chaudière Bois FACILIPASS ». Dans le prolongement des « Pack Chaudière » et « Pack Pompe à Chaleur », cette offre permet le financement par mensualisation sur 60 mois, de travaux d’installation et d’entretien de chaudières à granulés de bois pour les clients particuliers. Parallèlement, l’intégration de l’aide « Habiter Mieux Agilité » de l’ANAH vient compléter les différentes offres FACILIPASS, afin de favoriser les travaux de rénovation énergétique des ménages les plus modestes.

image

Fin de crédit d'impôt au profit d'une prime unique

Mis en place au début des années 1980, le crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE) a vécu. Il sera remplacé au 1er janvier 2020 par un système de prime versé directement aux bénéficiaires.

Les derniers conseils maison

image

Entretenir le circuit de chauffage central

Si la chaudière elle-même doit légalement faire l'objet d'un entretien annuel par un technicien habilité, le système de chauffage central doit faire l'objet d'une série de contrôles et d'interventions, dont beaucoup peuvent être réalisés par le particulier.

image

Entretenir le circuit de chauffage central

Si la chaudière elle-même doit légalement faire l'objet d'un entretien annuel par un technicien habilité, le système de chauffage central doit faire l'objet d'une série de contrôles et d'interventions, dont beaucoup peuvent être réalisés par le particulier.

image

Le béton prêt à l'emploi et les bétons pré-dosés

Si vous avez besoin d'un quantité importante de béton vous pouvez vous en faire livrer "prêt à l'emploi", par un camion toupie. À l'inverse, pour de petites qualités, vous pouvez recourir à du béton pré-dosé, en sac de 2 à 30 kg.

image

Le béton prêt à l'emploi et les bétons pré-dosés

Si vous avez besoin d'un quantité importante de béton vous pouvez vous en faire livrer "prêt à l'emploi", par un camion toupie. À l'inverse, pour de petites qualités, vous pouvez recourir à du béton pré-dosé, en sac de 2 à 30 kg.

image

Le gâchage du béton à la bétonnière

L'emploi d'une bétonnière (que vous pouvez louer) s'impose sitôt qu'il est nécessaire de gâcher une quantité relativement importante de béton (coulage d'une petite chape par exemple).

image

Chauffage : les appareils à combustible liquide et les chauffages individuels au gaz

Considéré pendant un temps comme un chauffage de pauvre, le poêle à pétrole est revenu au goût du jour grâce à une série de perfectionnements assurant un fonctionnement sûr et sans odeur. Par ailleurs, sous l'appellation " chauffage au gaz ", on regroupe des appareils individuels, mobiles d'appoint alimentés par des bouteilles, mais aussi aujourd'hui les foyers à gaz , alimentés par réseau et pouvant s'insérer dans un foyer de cheminée. Les foyers à éthanol doivent être avant tout considérés comme des appareils d'appoint décoratifs et d'ambiance.