Les différentes clôtures : grillages et barrières

Les clôtures ont une double fonction : marquer une limite de propriété et protéger cette dernière. Différentes solutions sont possibles.

Les grillages

Le grillage est la clôture la plus simple et la moins onéreuse. Il a beaucoup évolué, depuis le simple grillage à poules, toujours disponible, aux panneaux rigides en fil d’acier galvanisé et plastifié.

Les différents grillages

Le grillage tissé alvéolé conserve un charme suranné et reste efficace pour les petits animaux de ferme. Lorsqu’il est enrobé de plastique – blanc ou vert –, il se fait plus discret dans l’environnement. Le grillage plastique est moins solide. Il est léger et résiste cependant à toute corrosion (imputrescible). Il se présente en mailles losanges ou carrées de 5 cm, ou en petites mailles carrées de 2 cm. Il est assez décoratif et peut être associé aux haies. Le grillage à simple ou triple torsion est fixé sur des fils tendus entre les poteaux. Il est galvanisé et recouvert d’un enduit plastique très adhérent.

Les panneaux grillagés

Les panneaux grillagés en fil d’acier galvanisé et plastifié assurent une protection à la fois efficace et discrète, moderne et très propre. Ils font partie de systèmes cohérents qui comprennent, en plus des panneaux rigides, les poteaux, colliers, platines et ancrages éventuels permettant leur installation. Ces dispositifs présentent, en outre, l’avantage d’être facilement démontables, ce qui est intéressant pour faire passer des véhicules et des engins quand nécessaire.

 

Les barrières

Il n’est pas toujours nécessaire d’installer une protection grillagée ; dans bien des cas, une simple barrière, plus ou moins symbolique, suffit pour délimiter une propriété.

La barrière en bois

On trouve des clôtures en bois prêtes à la pose dans une grande variété de styles. Ces clôtures sont en bois massif de premier choix, traité pour l’extérieur. Les poteaux en bois doivent être scellés ; les lisses ou les frises sont assemblées avec des accessoires de quincaillerie fournis par le fabricant (boulons, vis, etc.).
Ces clôtures en bois sont très élégantes et s’associent avec bonheur aux végétaux. Elles sont le plus souvent en sapin, en pin du Nord, en red cedar et parfois en bois exotique.

La barrière en béton

Réalisée en béton armé, une clôture est composée de piliers à sceller dans le sol qui reçoivent des lisses (deux, en général) par emboîtement. La pose est donc simple.
Ce type de clôture, très commun à la campagne, est solide et résistant. Il doit être peint pour être plus décoratif et mieux s’harmoniser avec son environnement. Il s’oppose au passage des gros animaux et convient, en particulier, aux pâturages à chevaux (qui ne risquent pas de se blesser sur une clôture plus agressive).
Le bois est quelquefois associé à la maçonnerie et au métal. Des frises de bois peuvent être posées sur un cadre métallique (par boulonnage) au-dessus d’un muret.

La barrière en PVC

Les clôtures en plastique présentent l’avantage de bien résister aux intempéries, sans perdre leur couleur ni se détériorer. On trouve de nombreux styles de clôture en prêt à poser, destinés surtout aux façades des terrains donnant sur la rue.
Les barrières en PVC sont faciles à poser. Les éléments s’assemblent par vissage. La seule difficulté réside dans le scellement des poteaux. Les clôtures sont vendues avec portillon et portail assortis qui s’adaptent sur les lisses des éléments de clôture.
Les barrières en matière plastique servent de limite et de décoration, mais, le plus souvent, il ne s’agit pas de clôtures défensives (elles sont généralement assez basses).
Les poteaux de certains modèles sont scellés dans le béton, et les supports de portillon et de portail sont renforcés intérieurement par des tubes en acier, assurant une meilleure rigidité. Certains fabricants préconisent de remplir l’intérieur des poteaux de béton jusqu’à une certaine hauteur pour renforcer leur solidité. Les accessoires de couronnement des poteaux sont généralement assemblés à l’aide d’une colle pour PVC.

Partager avec vos amis :


Cet article peut vous intéresser :

image

Clôtures en béton type haras

Les clôtures en béton formées de poteaux et de lisses parallèles sont très utilisées dans les haras et dans les propriétés de caractère. Elles entrent en concurrence avec les clôtures traditionnelles en bois, à lisses en planches et poteaux camés, aussi bien sur le plan de l'esthétique que sur celui du prix.  

Les dernieres vidéos maison

image

Qu'est-ce qu'une pompe à chaleur

La pompe à chaleur, c'est quoi ? François Deroche de l' AFPAC  nous explique tout ce qui se cache derrière une pompe à chaleur, ses différentes versions et l' économie  d' énergie  qu'elle représente. Plus d'informations sur :   

image

Installer une pompe à chaleur en conservant sa chaudière : la PAC hybride

La pompe à chaleur peut remplacer une vieille chaudière. Il est possible aussi de combiner une PAC avec l'énergie initialement utilisée (gaz ou fioul) : on parle alors de "pompe à chaleur hybride". Comment ça marche? Est-ce intéressant économiquement? Peut-on bénéficier d'aides comme le CITE? Valérie LAPLAGNE, vice-présidente de l' AFPAC (Association Française pour les Pompes à Chaleur), répond aux questions de Christian PESSEY, journaliste de la construction, en charge de l'émission VOTRE MAISON sur RMC. 

image

Bien apprécier la lumière dans les combles

Modélisez rapidement vos combles et imaginez les possibilités d'aménagement pour créer de nouveaux espaces de vie depuis votre smartphone. L'application gratuite My Daylight vous révèle les bénéfices de l'éclairage naturel. Obtenez facilement des pièces plus grandes et plus confortables à vivre. Catherine JUILLARD, Responsable Prescription Lumière et Thomas BERGE, Chef de Produit Digital, tous deux chez VELUX®, répondent aux questions de Christian PESSEY, Journaliste de la Construction, en charge de l'émission VOTRE MAISON sur RMC. 

image

Quels travaux entreprendre à l'arrivée du printemps?

Les jours rallongent et les températures sont plus clémentes : le printemps constitue une belle opportunité d’entreprendre des travaux de rénovation à la maison. Quels que soient les travaux entrepris, la luminosité, l’ouverture sur l’extérieur et le renouvellement de l’air intérieur sont des éléments clés à considérer pour gagner en qualité de vie. De simples ajustements aux projets de rénovation permettront de prioriser ces éléments pour une maison confortable et agréable à vivre pour tous les membres de la famille. Prisca Pellerin, architecte et designer d'intérieur donne des conseils.

Les derniers conseils maison

image

Dallage en dalles irrégulières (opus incertum)

Pour ce type de dallage à appareillage irrégulier, le fait que les surfaces soient plus importantes et les dalles plus grossières et irrégulières que le carrelage ne signifie pas que la pose en soit plus facile. Dans la plupart des cas, il est nécessaire d'établir une dalle en béton sur laquelle on pose une couche de mortier permettant de sceller les dalles.

image

Dallage en dalles irrégulières (opus incertum)

Pour ce type de dallage à appareillage irrégulier, le fait que les surfaces soient plus importantes et les dalles plus grossières et irrégulières que le carrelage ne signifie pas que la pose en soit plus facile. Dans la plupart des cas, il est nécessaire d'établir une dalle en béton sur laquelle on pose une couche de mortier permettant de sceller les dalles.

image

Dallage en dalles irrégulières (opus incertum)

Pour ce type de dallage à appareillage irrégulier, le fait que les surfaces soient plus importantes et les dalles plus grossières et irrégulières que le carrelage ne signifie pas que la pose en soit plus facile. Dans la plupart des cas, il est nécessaire d'établir une dalle en béton sur laquelle on pose une couche de mortier permettant de sceller les dalles.

image

La plomberie en cuivre

Bien qu'il existe aujourd'hui d'autres produits que le cuivre pour réaliser les alimentations d'une installation sanitaire, le cuivre a toujours la préférence de bien des professionnels, qui ne jurent toujours que par lui, malgré un prix assez élevé.

image

L'électricité, c'est quoi?

Qu’il s’agisse de faire une demande d’abonnement, de lire une facture d’électricité ou de réaliser une installation, il faut maîtriser un certain nombre de données de base sur cette énergie indispensable dans la maison : l'électricité.

image

Assembler les briques

Un maçon amateur voulant réaliser une construction en briques commence souvent son apprentissage par la réalisation d’un ouvrage en briques pleines : petit muret décoratif, construction d’un barbecue, etc. Il faut respecter des règles précises concernant la disposition des briques (appareillage), leur coupe et l’exécution des joints.

image

Entretien de la chaudière et ramonage du conduit de fumée (cheminée)

Il faut rappeler qu’il est obligatoire de faire entretenir sa chaudière une fois par an et de faire ramoner le conduit de cheminée une fois par an si vous êtes chauffé au gaz et deux fois si vous êtes chauffé au fioul ou au bois. Dans les deux cas, il faut recourir aux service d'un professionnel qualifié.

image

Entretien de la chaudière et ramonage du conduit de fumée (cheminée)

Il faut rappeler qu’il est obligatoire de faire entretenir sa chaudière une fois par an et de faire ramoner le conduit de cheminée une fois par an si vous êtes chauffé au gaz et deux fois si vous êtes chauffé au fioul ou au bois. Dans les deux cas, il faut recourir aux service d'un professionnel qualifié.