Clôtures en béton type haras

Les clôtures en béton formées de poteaux et de lisses parallèles sont très utilisées dans les haras et dans les propriétés de caractère. Elles entrent en concurrence avec les clôtures traditionnelles en bois, à lisses en planches et poteaux camés, aussi bien sur le plan de l'esthétique que sur celui du prix.

 

La réalisation

Il est possible de fabriquer soi-même des poteaux de clôtures et des lisses en béton. Il faut réaliser des moules (toujours en planches de 27 mm) à trois faces, comportant des saillies correspondant aux évidements nécessaires à la mise en place des lisses dans les poteaux et soigneusement ferrailles pour obtenir une bonne rigidité. En fabriquant vous-même ces éléments de clôture en béton, vous ne réaliserez pas une économie en rapport avec le temps passé. En effet, en plus du travail de préparation et de coulage, il faut compter une durée de séchage importante avant la mise en place. Si vous achetez des éléments de clôtures préfabriqués, vérifiez lors de la livraison le bon état de toutes les pièces (poteaux et lisses). Assurez-vous aussi que le béton n'est pas fendillé, que les fers ne dépassent pas les extrémités, que les tenons des lisses ne présentent pas d'ébréchures et qu'ils s'emboîtent sans difficulté dans les mortaises des côtés des poteaux. Pour assurer une bonne rigidité à une clôture en béton, et un aspect soigné, il faut la mettre en place avec beaucoup de soin. Déterminez avec précision l'emplacement de la clôture, en tenant compte de votre droit, de celui des autres et de la loi, mais aussi des us et coutumes propres à votre région. Il serait regrettable que vous vous voyiez obligé par la suite de la déplacer par manque de précautions préliminaires.

Le tracé de la clôture

Sauf si les contours de votre terrain l'imposent, il est préférable d'effectuer un tracé rectiligne. Déterminez celui-ci avec un cordeau de jardinier, et marquez l'emplacement de la clôture sur le sol en laissant une traînée de plâtre ou de chaux. Marquez la place d'un poteau d'angle ou d'extrémité. Creusez le sol en vue de sa mise en place (profondeur du trou : 1/4 de la longueur du poteau). Disposez le poteau au centre du trou, en veillant à 1'orientation des mortaises latérales destinées à recevoir les lisses. Calez le poteau avec de grosses pierres pour assurer sa verticalité (contrôlez avec un niveau à bulles). Gâchez un béton grossier et scellez immédiatement ce premier poteau dans le sol. Ne remplissez pas complètement le trou : il est préférable de disposer de la terre jusqu'au pied du poteau, tant pour y faire pousser de l'herbe que pour épargner ultérieurement la lame de votre tondeuse. Pour déterminer avec précision l'emplacement du deuxième poteau, attendez le séchage complet du scellement du premier. Disposez sur le sol une lisse, apportez le deuxième poteau et tenez-le verticalement. Engagez une lisse dans l'une des mortaises du premier poteau, puis dans la mortaise du deuxième poteau; Ainsi, l'emplacement du scellement de ce dernier est repéré avec exactitude. Creusez le trou destiné au deuxième poteau et calez celui-ci comme précédemment, après avoir disposé les lisses. Vous devez cette fois contrôler non seulement la verticalité du poteau, mais aussi l'horizontalité des lisses (sur un terrain plat, bien sûr). Sur un terrain en pente, vous devez veillera ce que les lisses soient parallèles entre elles et par rapport au sol. Lorsque tout est en ordre, scellez le deuxième poteau, en glissant du mortier dans ses mortaises avec une truelle étroite. Procédez de la même façon pour tous les poteaux.

Attention particulièrement aux poteaux d'extrémités et aux poteaux d'angles : vous pouvez les renforcer à l'aide d'une jambe de force! Il s'agit, là encore, d'un élément en béton.

 

Partager avec vos amis :


Cet article peut vous intéresser :

Les dernieres vidéos maison

image

Quand faire remplacer sa chaudière gaz ?

Dans cette interview, Christian PESSEY et Fabien MARGUERON de ENGIE Home Services évoquent les raisons qui peuvent vous pousser à faire remplacer votre chaudière gaz mais aussi le tour des offres vous permettant son remplacement.

image

Quand faut-il remplacer son poêle à bois ?

Avec Gilles MATRULLO du label flamme verte , Christian Pessey fait le tour des raisons qui peuvent vous pousser à faire remplacer votre poêle à bois. Certes la raison esthétique prime souvent, mais les performances et les économies sont également au rendez-vous.

image

Qu'est-ce que la laine de roche ?

Dans cette interview, christian PESSEY interroge Frédéric-Jérôme Cardona, responsable Développement chez ROCKWOOL sur les propriétés isolantes de la laine de roche ! 

image

La laine de verre, qu'est-ce que c'est ?

Dans cette interview, Christian PESSEY et Florence GAUVIN, expert isolation chez ISOVER vous expliquent ce qu'est la laine de verre et font le tour des priorités d'isolation dans la maison.

image

Pourquoi choisir la laine de verre ?

Dans cette interview, Christian PESSEY et Florence GAUVIN, expert isolation chez ISOVER , font le point sur les qualités de la laine de verre et expliquent en quoi elle constitue un très bon isolant. 

Les derniers conseils maison

image

Tirage de la cheminée : les bons conseils

Un bon tirage de la cheminée est essentiel au bon fonctionnement d'un foyer ouvert, d'un foyer fermé, d'un insert ou d'un poêle à bois. C'est essentiel à plusieurs niveaux.

image

Le chauffage solaire : comment ça marche?

Le solaire photovoltaïque est beaucoup moins connu que le solaire photovoltaïque, qui permet de produire de l’électricité gratuitement : il permet de chauffer l’eau sanitaire et d'assurer le chauffage de la maison. Les déconvenues du chauffe-eau solaire y sont sans doute pour beaucoup bien que le système soit particulièrement intéressant.

image

La sécurité électrique de votre logement

On sait l’importance de la qualité d’une installation électrique mais vous me demandez souvent ce que c’est qu’une installation « aux normes » ? Je réponds régulièrement que seule une installation neuve, ou le jour de la réception d’un logement est véritablement « aux normes » et qu’elle peut très bien ne plus l’être dans les jours ou les semaines qui suivent du fait d’un changement de la réglementation. La question importante n’est donc pas de la conformité avec la norme, la fameuse NF C 15-100, qui régit les installations domestiques, mais de savoir si une installation répond aux standards de sécurité auxquels on est en droit de s’attendre. En clair est-ce que notre installation est sûre ?

image

Le thermostat d'ambiance : indispensable pour beaucoup de chauffages

Petit rappel sur ce qu’est un thermostat c’est un petit équipement qui met en route ou interrompt le fonctionnement d’un appareil électrique, notamment de chauffage, en fonction de la température. Tous les radiateurs en ont, et même le four de votre cuisine. Les chaudières, quel que soit leur type et leur énergie en ont un.

image

Chauffage : comment l'entretenir

L'entretien du chauffage est une nécessité, surtout après un été très chaud et un automne assez clément: la perspective d’un hiver froid est à prendre en compte. Quel que soit votre système de chauffage, il faut l’entretenir. 

Abandon de chantier : que faire?

L'entreprise ne termine pas les travaux d'extension de mon garage commencés en octobre 2019 : il reste a faire plomberie, électricité, gouttières, mezzanine, porte du garage, enduit extérieure... Je n'ai pas de nouvelles du courtier de travaux ; je suis inquiet. Quels recours puis-je avoir ?  Bernard

image

Pourquoi choisir la laine de verre ?

Dans cette interview, Christian PESSEY et Florence GAUVIN, expert isolation chez ISOVER , font le point sur les qualités de la laine de verre et expliquent en quoi elle constitue un très bon isolant.