Les différents métaux utilisés en bricolage

Par le mot “métallerie”, on entend le travail d’un certain nombre de métaux usuels, que l’on trouve dans le commerce sous forme de plaques (tôle), de barres plates ou rondes, de tubes et de profilés. Un certain nombre d'entre eux peuvent être utilisés dans la maison pour sa construction, pour sa rénovation et quand vous bricolez. Il est bon de la connaître.

LES DIFFÉRENTS MÉTAUX

 Les métaux non ferreux

Cuivre  

De couleur rouge-brun, il possède une excellente résistance à l’oxydation, mais aussi aux chocs et aux frottements. Il est, en revanche, malléable (surtout lorsqu’il est recuit), se scie et se lime facilement. On le trouve en plaque, mais on l’utilise surtout en tube.

Plomb

Plus tendre et plus malléable que le cuivre, il a longtemps été utilisé pour la réalisation des installations sanitaires (d’où le terme de “plomberie”), qu’il s’agisse des canalisations d’alimentation ou de celles d’évacuation. Il est aujourd’hui interdit dans les installation neuves et doit être éradiqué des anciennes pour des raisons sanitaires (il donne le saturnisme, une maladie extrêmement grave). Il a supplanté le cuivre, le PER et le multicouche pour les alimentations et le PVC pour les évacuations. Il possède un point de fusion très bas et une faible résistance mécanique.

Étain

Il a été pendant longtemps le métal “culinaire” par excellence, en raison de sa parfaite neutralité au contact des différents aliments. Hier très bon marché, son prix l’écarte aujourd’hui d’une utilisation quotidienne. Son point de fusion bas et sa bonne résistance, après refroidissement, en font un bon métal d’apport pour certaines soudures soumises à de faibles efforts mécaniques.

Aluminium

C’est le plus “récent” des métaux non ferreux, puisqu’on ne le trouve pas spontanément dans la nature. Il est en effet obtenu par un procédé de transformation électrique (réduction électrolytique) de l’alumine, elle-même obtenue à partir de la bauxite rouge. C’est un métal très léger, malléable, qui ne s’altère pas à l’eau et qui est parfaitement neutre en présence des différents aliments, d’où son utilisation fréquente pour la fabrication d’ustensiles culinaires. Assez malléable, il se travaille facilement, mais ne peut être soudé.

Les métaux ferreux

Fonte

Elle provient de la fusion directe du minerai de fer associé à un fondant et à du coke, et s’apparente à un alliage dans la mesure où elle a une faible teneur en carbone, en silicium et en manganèse. Très utilisée pour certaines pièces de fortes dimensions souvent soumises à des températures élevées, la fonte est très rigide, cassante, difficile à scier, à percer, pratiquement impossible à souder par l’amateur.

 

Fer

Il a longtemps été extrait du minerai de fer, par réduction avec le charbon de bois ou avec la houille.
Il est désormais obtenu par différents procédés modernes liés, pour la plupart, à la production de la fonte. Résistant, relativement malléable lorsqu’on le chauffe, facile à scier, à percer et à limer avec des outils adéquats, il se soude et se brase sans problème. Il est cependant sensible à l’oxydation (il rouille) tant à l’air qu’à l’eau.

Acier

Il peut être considéré comme un alliage de fer et de carbone, doté de caractéristiques mécaniques de haute résistance du fait d’un traitement spécifique. Il existe un grand nombre de “qualités” d’acier (des aciers très durs au fer-blanc).

Les alliages

Il s’agit, comme leur nom l’indique, de mélanges de métaux, le plus souvent non ferreux.
Le plus ancien et le plus connu est le bronze, mélange de cuivre et d’étain qui bénéficie, par rapport à ces deux métaux, d’une plus grande résistance et d’une meilleure tenue à la corrosion. On peut le scier, le percer, le limer et le braser facilement.
Le laiton est, comme le bronze, connu depuis longtemps. C’est un alliage de cuivre et de zinc, résistant à l’état normal, mais malléable lorsqu’il est recuit. Il durcit sous l’effet du martelage.

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Braser, soudo-braser, souder

 La terminologie concernant l’assemblage à chaud de deux pièces métalliques n’est pas des plus claires, ce qui conduit parfois à des confusions, voire à des erreurs. Tout assemblage par voie thermique de pièces métalliques doit, en principe, être appelé soudage. S’il se fait avec l’apport d’un alliage ou celui d’un métal fusible différent de celui des pièces à assembler, on doit parler de brasage jusqu’à 400 °C, de soudo-brasage au-delà. Dans la pratique, le vocabulaire est beaucoup moins précis et révèle un certain décalage par rapport à cette terminologie. C’est ainsi qu’on parle de soudage à l’étain (ce qui implique l’apport d’un métal) aussi bien que de soudage à l’arc (obtenu sans métal d’apport, à plus de 3 000 °C), de brasage de tubes de cuivre (alors que la température nécessaire est de l’ordre de 1 000 °C) et de soudo-brasage des tubes d’acier (à une température proche de 3 000 °C).

image

Assembler le métal à froid

Les pièces de métal peuvent être assemblées à chaud, mais aussi à froid. Les différentes techniques utilisées dépendent de la destination des pièces, de la résistance souhaitée et du métal travaillé. On assemble à froid par collage, vissage et rivetage

image

Travailler le métal

Contrairement à une idée reçue, le travail du métal n’est pas du seul ressort du professionnel. Il est vrai que l’on accorde volontiers à l’amateur une compétence davantage en rapport avec des matériaux plus faciles à façonner que le métal. Pourtant, les occasions ne manquent pas, dans la vie courante, particulièrement lorsqu’on habite une maison individuelle, de mettre en pratique une activité somme toute assez simple, à condition, bien entendu, d’employer et de maîtriser les techniques et le matériel appropriés. Le métal est un matériau qui rebute parfois le bricoleur, car celui-ci le considère comme froid et difficile à travailler, lui préférant le bois. Le métal, pourtant, est plus facile à scier et à usiner, car plus homogène.

Les dernieres vidéos maison

image

Comment isoler sa maison ?

Dans cette vidéo, Christian PESSEY et Pierre-Guillaume VUILLECARD, responsable de la communication chez Les ECO-Isolateurs se sont interrogés sur ce qui fait une bonne isolation. 

image

Entretenir son logement: le carnet numérique du logement

Le carnet numérique du logement – CLEA – est-il le carnet de santé de la maison? Dans cette interview, Christian PESSEY et Bertrand LECLERCQ, Directeur de la stratégie numérique chez Qualitel , vous présentent CLEA , véritable outil numérique pour connaître et entretenir votre logement. Il est destiné aussi bien aux professionnels du bâtiment qu'aux habitants des logements.

image

Rénovation énergétique: quel parcours travaux ?

Dans cette interview de Christian PESSEY, Florian CHEVALLIER, directeur marketing "offres" chez ENGIE, nous présente un simulateur de rénovation énergétique qui permet d'évaluer le coup des travaux mais également de trouver un artisan RGE (Reconnue Garant de l'Environnement) afin de concrétiser vos travaux et de bénéficier des aides à la rénovation auxquelles vous avez le droit.

image

Quand faire remplacer sa chaudière gaz ?

Dans cette interview, Christian PESSEY et Fabien MARGUERON de ENGIE Home Services évoquent les raisons qui peuvent vous pousser à faire remplacer votre chaudière gaz mais aussi le tour des offres vous permettant son remplacement.

image

Quand faut-il remplacer son poêle à bois ?

Avec Gilles MATRULLO du label flamme verte , Christian Pessey fait le tour des raisons qui peuvent vous pousser à faire remplacer votre poêle à bois. Certes la raison esthétique prime souvent, mais les performances et les économies sont également au rendez-vous.

Les derniers conseils maison

image

Maprimerenov : le barème et mode d'emploi des aides par travaux

Le dispositif MAPRIMERENOV est désormais en place. Le barème d'accès aux aides est formulé sous la forme de 4 catégories pour les particuliers et une 5e pour les copropriétés. Cela va du bleu (pour les foyers les plus modestes, au jaune, violet et rose en montant dans l'échelle des revenus.  Restait à connaître le montant des aides pour les différents travaux et équipements pour les différentes "couleurs" de revenu. Vous les trouverez dans cet article.

image

Dalle en béton ou vide sanitaire?

Tout d'abord je tiens a vous dire mon regret concernant la suppression de votre émission sur RMC que je suivais régulièrement. Je me rabats sur votre site pour avoir des infos bricolage!. Je souhaite rénover une maison ancienne (pierres/chaux) notamment le sol composé actuellement de pierre sur terre battue surmonté d'un plancher en bois. Faut-il mieux couler une dalle béton sur l'ensemble de la surface ou de créer un nouveau vide sanitaire en dur mais avec quels matériaux? Jean-Pierre

image

Se chauffer avec des pellets (granulés)

Je me chauffe actuellement avec chauffage central gaz citerne (500 kg). Ma chaudière, qui a 18 ans, donne des signes de fatigue et le remplissage de la citerne me coute cher (550€ les 200 kg dernièrement). Je souhaitais votre avis sur un chauffage à pellets (granulés) avec chauffage centra (l'eau sanitaire est fournie par un ballon électrique). Le poêle serait poser au centre de la maison (120 m2 habitable bien isolée 30 cm Siporex – 30 cm laine en comble – fenêtre PVC double vitrage... et je suis dans les le 13) Sachant que j'ai déjà les conduits ventilés pour chauffer les pièces éloignées du poêle. Je souhaite votre avis sur mon projet? Si cette énergie me fera faire des économies? Si vous pouvez m'orienter vers une marque, un type de poêle ou un professionnel?  Maurice

image

Le plomb dans les peintures : diagnostic immobilier obligatoire

Le plomb est susceptible d’être présent dans les logements anciens notamment dans les veilles peintures. Son dépistage fait partie des diagnostics obligatoires avant la vente ou la location. Il peut se révéler très dangereux pour la santé. 

image

Gaz, électricité, bois et charbon... Quelle énergie pour cuisiner?

Depuis la nuit des temps l’homme fait cuire ses aliments avec de la chaleur, plus ou moins bien maîtrisée. Certaines énergies sont utilisés depuis très longtemps, comme le bois, d’autres sont d’apparition plus récente, comme le gaz et l’électricité. Bien sûr au-delà des énergies ce sont les appareils de cuisson qui ont beaucoup évolué, autrement dit, la manière d’utiliser ces énergies.

image

Quelle utilité d'un écran de sous-toiture (pare-pluie)?

Construction en cours :  a t'on droit a des aides pour installer un pare-pluie de toit? Nous sommes dans les Cévennes et l'ont a souvent de la pluie, parfois de la neige. Avec la météo de nos jours j'y pense fortement. Quel type de protection conseillez-vous? J'ai vu que vous parliez de celui de chez Actis sur le site. Pas trop bien compris, je l'avoue, le système pour la vapeur de la maison sur les videos que j'ai vues circuler? Ensuite déçu de voir la fin de l'émission sur RMC ! Louis-Philippe