Assembler le métal à froid

Les pièces de métal peuvent être assemblées à chaud, mais aussi à froid. Les différentes techniques utilisées dépendent de la destination des pièces, de la résistance souhaitée et du métal travaillé. On assemble à froid par collage, vissage et rivetage

Coller

Le collage des métaux est un procédé d’assemblage récent qui n’a pu se développer que grâce aux progrès effectués dans le domaine des résines synthétiques. Il est aujourd’hui si sûr qu’on l’emploie dans bien des cas en industrie (en aéronautique, par exemple), à la place du rivetage, pourtant très résistant. Seul inconvénient de cette technique d’assemblage : le prix très élevé des colles.

Coller avec des résines époxy

Les colles à base de résine époxy sont généralement à deux composants. Elles se présentent donc sous la forme de deux tubes contenant respectivement l’adhésif et le durcisseur. Les pièces à assembler doivent être parfaitement dégraissées avec du trichloréthylène et légèrement dépolies : frottez-les avec de la toile émeri ou avec une lime si la forme s’y prête davantage.

L’utilisation de la colle

Comme il s'agit d'une colle à deux composants, il faut les mélanger. Le dosage est soit manuel (il faut suivre le dosage indiqué par le fabricant), soit automatique, grâce à une seringue à deux réservoirs, le mélange se faisant en poussant le piston de la seringue.  

Le mélange doit être fait sur une surface propre : petite plaque de verre ou de métal. Il faut obtenir un mélange homogène des deux composants (qui sont d’ailleurs de couleurs différentes) : malaxez avec une petite spatule de bois.
La colle à base de résine époxy a besoin d’une certaine chaleur pour durcir. Prévoyez donc de placer les pièces à coller dans un endroit assez chaud. Il faut au moins 15 °C pour obtenir le durcissement. À 20 °C, il faut 24 heures – ce temps de séchage assez long permet de rectifier les erreurs de positionnement des pièces. À l’aide de la spatule, étalez un film de colle sur les deux pièces (ce produit est à double encollage). Vérifiez le positionnement et placez des serre-joints pour maintenir les pièces pendant le séchage. Afin d’accélérer le durcissement, placez l’assemblage sur un radiateur de chauffage central (séchage en 4 heures) ou dans un four ménager à 80 °C (séchage en 1 heure). Les colles à base de résine époxy ne sont pas sensibles aux hydrocarbures ni aux acides. Avant le séchage, les bavures doivent être enlevées avec un chiffon imprégné d’alcool.

Coller avec des colles cyano-acrylates

Ces colles à prise rapide permettent d’assembler la plupart des métaux et des alliages, en particulier le cuivre, l’aluminium et l’acier. Très liquides, elles se présentent en tubes minuscules (3 g) pour les besoins de l’amateur. Il s’agit de colles s’employant en très petite quantité, la minceur du film garantissant la solidité de l’assemblage. Dans la plupart des cas, une simple goutte suffit (3 g de colle correspondent à environ 200 gouttes).
La solidité de l’assemblage est considérable : la résistance à la traction se situe aux environs de 200 à 250 kg/cm2 ! La résistance au cisaillement et aux chocs est très nettement supérieure à celle des métaux assemblés.

Visser

L’assemblage des métaux par vissage est sans doute le système le plus pratiqué par l’amateur. Deux techniques sont utilisées :
le boulonnage avec serrage d’écrou et le vissage avec filetage (taraudage) des trous ; 
l’assemblage des tôles fines qui peut être effectué aussi avec des vis spéciales à pas auto-taraudeur.

Les boulons

Il n’est pas inutile de préciser qu’on entend par « boulon » une tige filetée cylindrique terminée par une tête dont la forme (variée) permet le serrage – la plus classique est hexagonale, mais on trouve aussi des boulons à tête fraisée à empreinte cruciforme ou à fente. Les écrous sont, eux, taraudés, c’est-à-dire filetés intérieurement pour être serrés sur le boulon. Ils sont aussi hexagonaux, mais il en existe d’autres, à oreilles (papillons) serrables à la main. Le trou taraudé est généralement traversant, mais il y a aussi des boulons borgnes. Les boulons à tête ronde et collet carré sont réservés aux assemblages des pièces de bois (de charpente, notamment).

Les vis

L’utilisation des vis à métaux est justifiée pour des petits assemblages. Elle permet aussi d’assembler lorsqu’il n’est pas possible de poser un écrou sur l’autre face. La difficulté réside dans la nécessité de tarauder les trous percés (de réaliser un pas de vis). Les vis auto-taraudeuses ne peuvent être utilisées que pour les petits assemblages dans du métal tendre.

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Travailler le métal

Contrairement à une idée reçue, le travail du métal n’est pas du seul ressort du professionnel. Il est vrai que l’on accorde volontiers à l’amateur une compétence davantage en rapport avec des matériaux plus faciles à façonner que le métal. Pourtant, les occasions ne manquent pas, dans la vie courante, particulièrement lorsqu’on habite une maison individuelle, de mettre en pratique une activité somme toute assez simple, à condition, bien entendu, d’employer et de maîtriser les techniques et le matériel appropriés. Le métal est un matériau qui rebute parfois le bricoleur, car celui-ci le considère comme froid et difficile à travailler, lui préférant le bois. Le métal, pourtant, est plus facile à scier et à usiner, car plus homogène.

image

Percer le métal : les outils de perçage

On perce à froid dans le métal, pour réaliser des trous traversants ou borgnes, destinés généralement au passage des rivets ou au taraudage pour l’assemblage des pièces par boulonnage.  

image

Assembler le métal avec des rivets

Destinés à l’assemblage des métaux en feuilles, en barres laminées et en profilés, les rivets sont posés à froid (jusqu’à 8 mm de diamètre) ou à chaud. Dans l’industrie, on utilise des machines pneumatiques ou hydrauliques. L’amateur se sert plus simplement d’une bouterolle ou d’une pince riveteuse (les rivets sont différents).

Les dernieres vidéos maison

image

Comment isoler sa maison ?

Dans cette vidéo, Christian PESSEY et Pierre-Guillaume VUILLECARD, responsable de la communication chez Les ECO-Isolateurs se sont interrogés sur ce qui fait une bonne isolation. 

image

Entretenir son logement: le carnet numérique du logement

Le carnet numérique du logement – CLEA – est-il le carnet de santé de la maison? Dans cette interview, Christian PESSEY et Bertrand LECLERCQ, Directeur de la stratégie numérique chez Qualitel , vous présentent CLEA , véritable outil numérique pour connaître et entretenir votre logement. Il est destiné aussi bien aux professionnels du bâtiment qu'aux habitants des logements.

image

Rénovation énergétique: quel parcours travaux ?

Dans cette interview de Christian PESSEY, Florian CHEVALLIER, directeur marketing "offres" chez ENGIE, nous présente un simulateur de rénovation énergétique qui permet d'évaluer le coup des travaux mais également de trouver un artisan RGE (Reconnue Garant de l'Environnement) afin de concrétiser vos travaux et de bénéficier des aides à la rénovation auxquelles vous avez le droit.

image

Quand faire remplacer sa chaudière gaz ?

Dans cette interview, Christian PESSEY et Fabien MARGUERON de ENGIE Home Services évoquent les raisons qui peuvent vous pousser à faire remplacer votre chaudière gaz mais aussi le tour des offres vous permettant son remplacement.

image

Quand faut-il remplacer son poêle à bois ?

Avec Gilles MATRULLO du label flamme verte , Christian Pessey fait le tour des raisons qui peuvent vous pousser à faire remplacer votre poêle à bois. Certes la raison esthétique prime souvent, mais les performances et les économies sont également au rendez-vous.

Les derniers conseils maison

image

Maprimerenov : le barème et mode d'emploi des aides par travaux

Le dispositif MAPRIMERENOV est désormais en place. Le barème d'accès aux aides est formulé sous la forme de 4 catégories pour les particuliers et une 5e pour les copropriétés. Cela va du bleu (pour les foyers les plus modestes, au jaune, violet et rose en montant dans l'échelle des revenus.  Restait à connaître le montant des aides pour les différents travaux et équipements pour les différentes "couleurs" de revenu. Vous les trouverez dans cet article.

image

Dalle en béton ou vide sanitaire?

Tout d'abord je tiens a vous dire mon regret concernant la suppression de votre émission sur RMC que je suivais régulièrement. Je me rabats sur votre site pour avoir des infos bricolage!. Je souhaite rénover une maison ancienne (pierres/chaux) notamment le sol composé actuellement de pierre sur terre battue surmonté d'un plancher en bois. Faut-il mieux couler une dalle béton sur l'ensemble de la surface ou de créer un nouveau vide sanitaire en dur mais avec quels matériaux? Jean-Pierre

image

Se chauffer avec des pellets (granulés)

Je me chauffe actuellement avec chauffage central gaz citerne (500 kg). Ma chaudière, qui a 18 ans, donne des signes de fatigue et le remplissage de la citerne me coute cher (550€ les 200 kg dernièrement). Je souhaitais votre avis sur un chauffage à pellets (granulés) avec chauffage centra (l'eau sanitaire est fournie par un ballon électrique). Le poêle serait poser au centre de la maison (120 m2 habitable bien isolée 30 cm Siporex – 30 cm laine en comble – fenêtre PVC double vitrage... et je suis dans les le 13) Sachant que j'ai déjà les conduits ventilés pour chauffer les pièces éloignées du poêle. Je souhaite votre avis sur mon projet? Si cette énergie me fera faire des économies? Si vous pouvez m'orienter vers une marque, un type de poêle ou un professionnel?  Maurice

image

Le plomb dans les peintures : diagnostic immobilier obligatoire

Le plomb est susceptible d’être présent dans les logements anciens notamment dans les veilles peintures. Son dépistage fait partie des diagnostics obligatoires avant la vente ou la location. Il peut se révéler très dangereux pour la santé. 

image

Gaz, électricité, bois et charbon... Quelle énergie pour cuisiner?

Depuis la nuit des temps l’homme fait cuire ses aliments avec de la chaleur, plus ou moins bien maîtrisée. Certaines énergies sont utilisés depuis très longtemps, comme le bois, d’autres sont d’apparition plus récente, comme le gaz et l’électricité. Bien sûr au-delà des énergies ce sont les appareils de cuisson qui ont beaucoup évolué, autrement dit, la manière d’utiliser ces énergies.

image

Quelle utilité d'un écran de sous-toiture (pare-pluie)?

Construction en cours :  a t'on droit a des aides pour installer un pare-pluie de toit? Nous sommes dans les Cévennes et l'ont a souvent de la pluie, parfois de la neige. Avec la météo de nos jours j'y pense fortement. Quel type de protection conseillez-vous? J'ai vu que vous parliez de celui de chez Actis sur le site. Pas trop bien compris, je l'avoue, le système pour la vapeur de la maison sur les videos que j'ai vues circuler? Ensuite déçu de voir la fin de l'émission sur RMC ! Louis-Philippe