Assembler le métal à froid

Les pièces de métal peuvent être assemblées à chaud, mais aussi à froid. Les différentes techniques utilisées dépendent de la destination des pièces, de la résistance souhaitée et du métal travaillé. On assemble à froid par collage, vissage et rivetage

Coller

Le collage des métaux est un procédé d’assemblage récent qui n’a pu se développer que grâce aux progrès effectués dans le domaine des résines synthétiques. Il est aujourd’hui si sûr qu’on l’emploie dans bien des cas en industrie (en aéronautique, par exemple), à la place du rivetage, pourtant très résistant. Seul inconvénient de cette technique d’assemblage : le prix très élevé des colles.

Coller avec des résines époxy

Les colles à base de résine époxy sont généralement à deux composants. Elles se présentent donc sous la forme de deux tubes contenant respectivement l’adhésif et le durcisseur. Les pièces à assembler doivent être parfaitement dégraissées avec du trichloréthylène et légèrement dépolies : frottez-les avec de la toile émeri ou avec une lime si la forme s’y prête davantage.

L’utilisation de la colle

Comme il s'agit d'une colle à deux composants, il faut les mélanger. Le dosage est soit manuel (il faut suivre le dosage indiqué par le fabricant), soit automatique, grâce à une seringue à deux réservoirs, le mélange se faisant en poussant le piston de la seringue.  

Le mélange doit être fait sur une surface propre : petite plaque de verre ou de métal. Il faut obtenir un mélange homogène des deux composants (qui sont d’ailleurs de couleurs différentes) : malaxez avec une petite spatule de bois.
La colle à base de résine époxy a besoin d’une certaine chaleur pour durcir. Prévoyez donc de placer les pièces à coller dans un endroit assez chaud. Il faut au moins 15 °C pour obtenir le durcissement. À 20 °C, il faut 24 heures – ce temps de séchage assez long permet de rectifier les erreurs de positionnement des pièces. À l’aide de la spatule, étalez un film de colle sur les deux pièces (ce produit est à double encollage). Vérifiez le positionnement et placez des serre-joints pour maintenir les pièces pendant le séchage. Afin d’accélérer le durcissement, placez l’assemblage sur un radiateur de chauffage central (séchage en 4 heures) ou dans un four ménager à 80 °C (séchage en 1 heure). Les colles à base de résine époxy ne sont pas sensibles aux hydrocarbures ni aux acides. Avant le séchage, les bavures doivent être enlevées avec un chiffon imprégné d’alcool.

Coller avec des colles cyano-acrylates

Ces colles à prise rapide permettent d’assembler la plupart des métaux et des alliages, en particulier le cuivre, l’aluminium et l’acier. Très liquides, elles se présentent en tubes minuscules (3 g) pour les besoins de l’amateur. Il s’agit de colles s’employant en très petite quantité, la minceur du film garantissant la solidité de l’assemblage. Dans la plupart des cas, une simple goutte suffit (3 g de colle correspondent à environ 200 gouttes).
La solidité de l’assemblage est considérable : la résistance à la traction se situe aux environs de 200 à 250 kg/cm2 ! La résistance au cisaillement et aux chocs est très nettement supérieure à celle des métaux assemblés.

Visser

L’assemblage des métaux par vissage est sans doute le système le plus pratiqué par l’amateur. Deux techniques sont utilisées :
le boulonnage avec serrage d’écrou et le vissage avec filetage (taraudage) des trous ; 
l’assemblage des tôles fines qui peut être effectué aussi avec des vis spéciales à pas auto-taraudeur.

Les boulons

Il n’est pas inutile de préciser qu’on entend par « boulon » une tige filetée cylindrique terminée par une tête dont la forme (variée) permet le serrage – la plus classique est hexagonale, mais on trouve aussi des boulons à tête fraisée à empreinte cruciforme ou à fente. Les écrous sont, eux, taraudés, c’est-à-dire filetés intérieurement pour être serrés sur le boulon. Ils sont aussi hexagonaux, mais il en existe d’autres, à oreilles (papillons) serrables à la main. Le trou taraudé est généralement traversant, mais il y a aussi des boulons borgnes. Les boulons à tête ronde et collet carré sont réservés aux assemblages des pièces de bois (de charpente, notamment).

Les vis

L’utilisation des vis à métaux est justifiée pour des petits assemblages. Elle permet aussi d’assembler lorsqu’il n’est pas possible de poser un écrou sur l’autre face. La difficulté réside dans la nécessité de tarauder les trous percés (de réaliser un pas de vis). Les vis auto-taraudeuses ne peuvent être utilisées que pour les petits assemblages dans du métal tendre.

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Travailler le métal

Contrairement à une idée reçue, le travail du métal n’est pas du seul ressort du professionnel. Il est vrai que l’on accorde volontiers à l’amateur une compétence davantage en rapport avec des matériaux plus faciles à façonner que le métal. Pourtant, les occasions ne manquent pas, dans la vie courante, particulièrement lorsqu’on habite une maison individuelle, de mettre en pratique une activité somme toute assez simple, à condition, bien entendu, d’employer et de maîtriser les techniques et le matériel appropriés. Le métal est un matériau qui rebute parfois le bricoleur, car celui-ci le considère comme froid et difficile à travailler, lui préférant le bois. Le métal, pourtant, est plus facile à scier et à usiner, car plus homogène.

image

Percer le métal : les outils de perçage

On perce à froid dans le métal, pour réaliser des trous traversants ou borgnes, destinés généralement au passage des rivets ou au taraudage pour l’assemblage des pièces par boulonnage.  

image

Assembler le métal avec des rivets

Destinés à l’assemblage des métaux en feuilles, en barres laminées et en profilés, les rivets sont posés à froid (jusqu’à 8 mm de diamètre) ou à chaud. Dans l’industrie, on utilise des machines pneumatiques ou hydrauliques. L’amateur se sert plus simplement d’une bouterolle ou d’une pince riveteuse (les rivets sont différents).

Les dernieres vidéos maison

image

Baromètre Qualitel 2020 (Attention debut du son à 3 minutes)

Le baromètre QUALITEL est une étude à la fois d’une ampleur et d’une robustesse inédites, mais surtout innovante avec la création du Qualiscore. Qualitel et Ipsos se sont donnés les moyens de fabriquer un instrument qui permet d’analyser de façon large et fine aussi bien les cibles que les sujets abordés.

image

C'est quoi un bon artisan ?

Jean-Christophe REPON a été élu , le 2 juillet 2020,  Président de la CAPEB , la Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment, succédant ainsi au président Patrick LIÉBUS. Il est maître électricien à la tête d’une entreprise à Toulon dans le Var.

image

Une initiative collective de production et d'autoconsommation d'électricité entre voisins : HARMON'YEU

Au printemps 2020, ENGIE, en partenariat avec la mairie de l’Île d’Yeu et 3 institutions locales, a lancé cette expérimentation innovante d’autoconsommation collective baptisée Harmon’Yeu. Né grâce à la volonté de ses habitants et des autorités locales de s’inscrire dans la transition énergétique, ce projet constitue une première en France dans le fait qu’il intègre plusieurs maisons individuelles productrices d’énergie et une batterie de stockage commune, à l’échelle d’un quartier. Un logiciel intelligent développé spécifiquement par ENGIE pour le projet permet de piloter la répartition de l’énergie produite entre les utilisateurs.

image

Doublage isolant des murs sans ossature : Optimax Habito®

La sortie d'un système de doublage isolant des murs sans ossature combinant le savoir-faire de Placo et d'Isover sans ossature a été accueilli avec enthousiasme tant par les professionnels que par les particuliers intéressé par la rénovation thermique des logement. Le détail du dispositif permet d'en mesurer le caractère révolutionnaire.  

image

La climatisation réversible

Dans cette vidéo, christian PESSEY fait le point sur la climatisation réversible et sur les offres de mensualisation proposées par ENGIE

Les derniers conseils maison

image

Maprimrenov : le barème des aides par travaux

Le dispositif MAPRIMRENOV est désormais en place. Le barème d'accès aux aides est formulé sous la forme de 4 catégories pour les particuliers et une 5e pour les copropriétés. Cela va du bleu (pour les foyers les plus modestes, au jaune, violet et rose en montant dans l'échelle des revenus.  Restait à connaître le montant des aides pour les différents travaux et équipements pour les différentes "couleurs" de revenu. Vous les trouverez dans cet article.

image

MAPRIMRENOV : LE BARÈME POUR BÉNÉFICIER DES AIDES

Jusqu’à présent réservée aux propriétaires occupants aux revenus modestes,   MaPrimeRénov' est désormais ouverte à l'ensemble des propriétaires depuis le 1 er  octobre 2020, et ce quels que soient vos revenus, que vous occupiez votre logement ou que vous le mettiez en location. MaPrimeRénov' est aussi accessible aux copropriétés pour les travaux dans les parties communes.

image

Quel type de fenêtre pour votre maison ?

Les fenêtres jouent un rôle à la fois esthétique et fonctionnel. Conçues pour éclairer l’intérieur des pièces à la lumière du jour, elles limitent le passage du froid, de la chaleur et des bruits. Ces dernières fonctions ont pris une importance croissante à cause du coût de l’énergie et de l’intensité des bruits en agglomération et près des routes, voies ferrées et aéroports à fort trafic.

image

Remplacer sa chaudière gaz, passer à la PAC ou à la PAC hybride gaz? Une priorité : l'isolation.

Nous avons une chaudière gaz de plus de 20 ans qu'il faut changer. Après renseignements et devis sur les chaudières gaz THPE nous avons des devis allant du simple au double , pour la même chaudière. Puis nous apprenons l’existence des PAC Air -Eau avec une entreprise qui nous dit que c'est intéressant financièrement , au delà de l'aspect écologique. Une autre entreprise nous dit que cela ne vaut pas la peine de passer du gaz à une PAC air -eau.  Puis en regardant sur votre site , nous prenons connaissance de la chaudière hybride.  Pourriez -vous nous éclairer car nous sommes dans le flou le plus total et ne savons plus à qui nous fier ? C'est une maison individuelle (de 1954) de 80m2, en région parisienne, non mitoyenne, sur 2 niveaux + sous-sol. Une douche, 4 personnes. Isolation intérieure faible épaisseur et double vitrage de + de 10 ans. Nous avons une facture gaz de 1400€ par an pour Chauffage et ECS. Greg

image

Eau de javel sur les tuiles : quels risques?

J'ai une une toiture en tuiles terre cuite et j ai appliqué de la javel dessus pour la première fois. Y a-t-il un risque pour ma toiture et si oui quelle solution appliquer? Nicolas

image

La ouate de cellulose : un isolant à base de papier

La ouate de cellulose est l'un des isolants les plus appréciés pour son caractère biosourcé et ses qualités isolantes, proches de celles des isolants minéraux. On l'utilise principalement en soufflage en vrac dans les combles perdus, mais aussi en panneaux semi-rigides à loger entre les chevrons de la toiture. Elle peut aussi être projetée sur des parois verticales ou sous des rampants.