Les différents types de plâtre et leur utilisation

Obtenu à partir du gypse, le plâtre est utilisé principalement pour les travaux d’intérieur, et ce depuis fort longtemps. Il sert en particulier à la réalisation d’enduits sur les parois de briques, de pierres ou de ciment. Le plâtre sert aussi pour les petits scellements rapides et les travaux qui n’exigent pas une grande solidité. Sous la forme de carreaux de plâtre assemblés par du plâtre frais, il est utilisé depuis le XVIIIème siècle pour la construction des cloisons intérieures.

 

Les différentes qualités de plâtre

Ce liant est difficile à utiliser, en particulier à cause de la rapidité de son temps de prise. Les plâtres employés dans la construction ont souvent un temps d’emploi allongé, grâce à l’adjonction de produits retardateurs. Un plâtre doit avoir un gâchage facile, donnant une pâte très homogène. Il se caractérise par son état de surface (la finesse du grain), sa dureté et sa blancheur. Il faut également tenir compte de la qualité de l’emballage, qui détermine le temps de stockage maximal. Les différentes qualités de plâtre Ce liant est difficile à utiliser, en particulier à cause de la rapidité de son temps de prise. Les plâtres employés dans la construction ont souvent un temps d’emploi allongé, grâce à l’adjonction de produits retardateurs. Un plâtre doit avoir un gâchage facile, donnant une pâte très homogène. Il se caractérise par son état de surface (la finesse du grain), sa dureté et sa blancheur. Il faut également tenir compte de la qualité de l’emballage, qui détermine le temps de stockage maximal. 

Les différents types de plâtre

Selon le gypse utilisé et le processus de fabrication, on obtient des plâtres très différents, destinés à des travaux spécifiques. On distingue :
• les plâtres de construction, gros ou fins, utilisés pour tous les travaux de scellement, pour l’assemblage des briques plâtrières et pour le lissage des revêtements ;
• les plâtres à projeter, utilisés pour réaliser les enduits intérieurs à la main ou à la machine ;
• les plâtres à modeler, pour les réparations, les décors, les moulages de précision.
Les plâtres à modeler de haut de gamme permettent d’obtenir des moulages d’une finesse extrême (l’empreinte d’un doigt, par exemple).

Le conditionnement

Le plâtre est disponible en sacs de 25 kg, 40 ou 50 kg pour les travaux importants, ou en petits sacs de 5 ou 10 kg pour les réparations voire de 1 kg les travaux de précision. Une fois entamé, le sac doit être placé dans un emballage en matière plastique (il peut être conservé deux ou trois mois dans un endroit sec), qui doit isoler hermétiquement le matériau de toute humidité. Même celle de l’air suffirait, en effet, à faire prendre le plâtre, le rendant alors inapte à toute utilisation ultérieure.

Les carreaux de plâtre

Pour réaliser les cloisons séparatives, on utilise couramment des carreaux de plâtre – parfois aussi des carreaux de terre cuite, qui ont les mêmes qualités que les briques plâtrières. Leurs dimensions permettent un montage rapide de la cloison. Les carreaux de plâtre, qui peuvent être pleins ou alvéolés, présentent des qualités remarquables et une mise en œuvre facile. Ils sont devenus aujourd’hui des éléments de construction fondamentaux, surtout en France, premier producteur mondial dans ce domaine. Ils doivent être conformes aux normes NF, révisées généralement tous les ans. Les renseignements sont fournis par le Syndicat national des industries du plâtre.

Les caractéristiques

Le carreau de plâtre est constitué exclusivement de plâtre (sans colle). Ses deux faces sont parfaitement lisses et planes. L’assemblage se fait par emboîtement, grâce aux profils des chants (profils autocentreurs). Le carreau de plâtre présente une résistance au feu élevée (de 2 à 6 heures selon l’épaisseur). C’est un isolant thermique convenable et un régulateur de l’hygrométrie. 
L’isolation phonique est bonne (les cloisons en carreaux de plâtre ordinaires sont massives). En outre, la résistance mécanique (aux chocs) est de bonne qualité.
Les carreaux de plâtre supportent bien l’accrochage des objets (par crochets, par clouage, par scellement). Ils permettent l’encastrement des canalisations (électricité ou eau).

Les utilisations

Les carreaux de plâtre servent à la réalisation de cloisons de distribution intérieure des locaux (dans des épaisseurs de 7, 8 ou 10 cm), ainsi qu’à la fabrication de cloisons de doublage pour créer une bonne isolation thermique. Des cloisons composites servent à séparer des locaux avec un bon coefficient d’isolation phonique. Les carreaux de plâtre peuvent être utiles dans beaucoup de cas, par exemple pour créer un mobilier intérieur (construction d’un bar, d’une table basse), pour réaliser des coffrages afin de masquer le passage des fluides (canalisations, conduits), pour effectuer des supports d’éléments sanitaires, etc.

L’enduit

Si la cloison doit être peinte, vous pouvez l’enduire avec un produit ordinaire ou directement avec la colle, à condition que le fabricant du produit stipule cette possibilité d’emploi. La colle est d’un emploi facile : elle présente un pouvoir garnissant exceptionnel.

La colle

Utilisez un produit spécial pour carreaux de plâtre, appelé “liant-colle”. Il s’agit d’un plâtre à mouler très fin qui bénéficie de qualités particulières grâce à l’adjonction d’adjuvants spéciaux : rétenteur d’eau, retardateur de prise, plastifiant, produit anticryptogamique. Le liant-colle est gâché avec de l’eau. Le temps d’emploi est de 1 h 30 environ (taux de gâchage proche de 60 % d’eau).

Partager avec vos amis :


Cet article peut vous intéresser :

image

Les outils de finition pour la maçonnerie

En maçonnerie, les outils qui servent à la finition sont utiles pour obtenir des surfaces lisses mais aussi pour mettre en œuvre les mortiers et enduits. Il faut connaître les spécificités de ces différents outils afin de les utiliser à bon escient. 

Les dernieres vidéos maison

image

Immobilier : l'impact du confinement

Près de 3 mois de confinement ont fait prendre conscience aux Français des qualités et, plus souvent encore, des carences de leur logement. Manque de surface, de pièces, de balcon ou de terrasse, de jardin... suscitent de nouvelles envies. Le déconfinement les libère. C'est ce que nous explique Éric ALLOUCHE, le directeur général exécutif du réseau ERA 

image

A quel point le bois de chauffage est-il économique ?

Dans cette interview, Christian PESSEY et Jean-Louis BAL, président du label flamme verte vous expliquent en quoi le bois de chauffage représente encore aujourd'hui l'un des combustibles les plus économiques. 

image

Les isolants naturels : qu'est-ce que c'est?

Les isolants naturels ont le vent en poupe. Christian PESSEY fait le point sur le sujet avec Joël PACCANELLI, gérant de ECO-LOGIS, entreprise de distribution d’éco-matériaux pour la maison et notamment de matériaux d’isolation biosourcés et de peintures écocertifiés.

image

Pompe à chaleur et confort d'été

Dans cette interview, Christian PESSEY et Christel MOLLÉ de l' AFPAC , font le point sur l'utilisation d'une pompe à chaleur réversible pour améliorer le confort d'été dans votre logement. 

image

Les conseils de la semaine du 4 au 10 mai

Isoler les combles  contre la chaleur, tout savoir sur  les prises et les interrupteurs , entretenir une  terrasse en terre cuite , rénover les  meubles de jardin , insonoriser une  pompe de piscine , choisir un  chauffe-eau électrique , rénover la pierre, nettoyer un  crépis monocouche , réparer les  fuites de chasse-d’eau  : retrouvez tous les conseils publiés pendant la semaine.

Les derniers conseils maison

image

Faire du bois de chauffage

Le bois est une énergie renouvelable dont la qualité n’est plus à démontrer. L’évolution des poêles, inserts, foyers fermés et même chaudières l’ont replacé en bonne position parmi les différents combustibles. Si vous possédez une parcelle boisée ou si vous pouvez acheter du bois sur pied, il est très intéressant de pouvoir “faire son bois” soi-même, bien sûr dans le respect des règles d’exploitation raisonnée de la forêt.

image

Une initiative collective de production et d'autoconsommation d'électricité entre voisins : HARMON'YEU

Au printemps 2020, ENGIE, en partenariat avec la mairie de l’Île d’Yeu et 3 institutions locales, a lancé cette expérimentation innovante d’autoconsommation collective baptisée Harmon’Yeu. Né grâce à la volonté de ses habitants et des autorités locales de s’inscrire dans la transition énergétique, ce projet constitue une première en France dans le fait qu’il intègre plusieurs maisons individuelles productrices d’énergie et une batterie de stockage commune, à l’échelle d’un quartier. Un logiciel intelligent développé spécifiquement par ENGIE pour le projet permet de piloter la répartition de l’énergie produite entre les utilisateurs.

image

Faire une terrasse en bois ou en composite

C’est toujours le moment de s’intéresser à la terrasse, que vous soyez en maison individuelle ou en logement avec un grand balcon ou une terrasse. Souvent le sol est en béton ou en carrelage. La tendance est à les recouvrir de lames en bois ou en bois composite, parfois en dalles de caillebotis.

image

Dégradation maison bois : peut-on faire jouer la garantie décennale?

J'ai une maison ossature bois construite entre septembre 2010 et août 2011. J'ai remarqué l'année dernière l'apparition de moisissures/champignons sur l'un des cadres de fenêtre. En février de cette année, un charpentier et un expert en bâtiment m'ont dit que cela venait de l'eau stagnante sur l'appui de fenêtre dû à la coulisse du volet roulant qui descend trop bas et du fait que l'appui de fenêtre n'est pas de bavette contre les parois verticales. Pour eux, il est certain que le constructeur de la maison doit intervenir et faire fonctionner la garantie décennale. L'avis du constructeur est le suivant: l'eau s'est infiltrée car les peintures n'ont pas été entretenues. Je joins des photos afin d'avoir votre avis sur le sujet. Cela fait- il partie de la garantie décennale ou est-ce un problème d'entretien ? Laurent

image

La prise de terre : ça sert à quoi?

Tout le monde a entendu parler de la prise de terre, mais on ne sait pas toujours ce que c’est et surtout à quoi ça sert. Élément essentiel de la protection de l'installation électrique, de celle des biens et surtout des personnes, la prise de terre doit aujourd'hui être disponible dans tous les logements, ce qui n'est malheureusement pas le cas partout.

image

Humidité dans la maison : d'où vient-elle?

L’humidité est l’un des problèmes les plus désagréables mais aussi les plus préoccupants dans la maison, aussi bien pour ceux qui y habitent que pour la maison elle-même. Elle peut avoir différentes origines et causes.   

image

Les isolants naturels : qu'est-ce que c'est?

Les isolants naturels ont le vent en poupe. Christian PESSEY fait le point sur le sujet avec Joël PACCANELLI, gérant de ECO-LOGIS, entreprise de distribution d’éco-matériaux pour la maison et notamment de matériaux d’isolation biosourcés et de peintures écocertifiés.