Les différents types de plâtre et leur utilisation

Obtenu à partir du gypse, le plâtre est utilisé principalement pour les travaux d’intérieur, et ce depuis fort longtemps. Il sert en particulier à la réalisation d’enduits sur les parois de briques, de pierres ou de ciment. Le plâtre sert aussi pour les petits scellements rapides et les travaux qui n’exigent pas une grande solidité. Sous la forme de carreaux de plâtre assemblés par du plâtre frais, il est utilisé depuis le XVIIIème siècle pour la construction des cloisons intérieures.

 

Les différentes qualités de plâtre

Ce liant est difficile à utiliser, en particulier à cause de la rapidité de son temps de prise. Les plâtres employés dans la construction ont souvent un temps d’emploi allongé, grâce à l’adjonction de produits retardateurs. Un plâtre doit avoir un gâchage facile, donnant une pâte très homogène. Il se caractérise par son état de surface (la finesse du grain), sa dureté et sa blancheur. Il faut également tenir compte de la qualité de l’emballage, qui détermine le temps de stockage maximal. Les différentes qualités de plâtre Ce liant est difficile à utiliser, en particulier à cause de la rapidité de son temps de prise. Les plâtres employés dans la construction ont souvent un temps d’emploi allongé, grâce à l’adjonction de produits retardateurs. Un plâtre doit avoir un gâchage facile, donnant une pâte très homogène. Il se caractérise par son état de surface (la finesse du grain), sa dureté et sa blancheur. Il faut également tenir compte de la qualité de l’emballage, qui détermine le temps de stockage maximal. 

Les différents types de plâtre

Selon le gypse utilisé et le processus de fabrication, on obtient des plâtres très différents, destinés à des travaux spécifiques. On distingue :
• les plâtres de construction, gros ou fins, utilisés pour tous les travaux de scellement, pour l’assemblage des briques plâtrières et pour le lissage des revêtements ;
• les plâtres à projeter, utilisés pour réaliser les enduits intérieurs à la main ou à la machine ;
• les plâtres à modeler, pour les réparations, les décors, les moulages de précision.
Les plâtres à modeler de haut de gamme permettent d’obtenir des moulages d’une finesse extrême (l’empreinte d’un doigt, par exemple).

Le conditionnement

Le plâtre est disponible en sacs de 25 kg, 40 ou 50 kg pour les travaux importants, ou en petits sacs de 5 ou 10 kg pour les réparations voire de 1 kg les travaux de précision. Une fois entamé, le sac doit être placé dans un emballage en matière plastique (il peut être conservé deux ou trois mois dans un endroit sec), qui doit isoler hermétiquement le matériau de toute humidité. Même celle de l’air suffirait, en effet, à faire prendre le plâtre, le rendant alors inapte à toute utilisation ultérieure.

Les carreaux de plâtre

Pour réaliser les cloisons séparatives, on utilise couramment des carreaux de plâtre – parfois aussi des carreaux de terre cuite, qui ont les mêmes qualités que les briques plâtrières. Leurs dimensions permettent un montage rapide de la cloison. Les carreaux de plâtre, qui peuvent être pleins ou alvéolés, présentent des qualités remarquables et une mise en œuvre facile. Ils sont devenus aujourd’hui des éléments de construction fondamentaux, surtout en France, premier producteur mondial dans ce domaine. Ils doivent être conformes aux normes NF, révisées généralement tous les ans. Les renseignements sont fournis par le Syndicat national des industries du plâtre.

Les caractéristiques

Le carreau de plâtre est constitué exclusivement de plâtre (sans colle). Ses deux faces sont parfaitement lisses et planes. L’assemblage se fait par emboîtement, grâce aux profils des chants (profils autocentreurs). Le carreau de plâtre présente une résistance au feu élevée (de 2 à 6 heures selon l’épaisseur). C’est un isolant thermique convenable et un régulateur de l’hygrométrie. 
L’isolation phonique est bonne (les cloisons en carreaux de plâtre ordinaires sont massives). En outre, la résistance mécanique (aux chocs) est de bonne qualité.
Les carreaux de plâtre supportent bien l’accrochage des objets (par crochets, par clouage, par scellement). Ils permettent l’encastrement des canalisations (électricité ou eau).

Les utilisations

Les carreaux de plâtre servent à la réalisation de cloisons de distribution intérieure des locaux (dans des épaisseurs de 7, 8 ou 10 cm), ainsi qu’à la fabrication de cloisons de doublage pour créer une bonne isolation thermique. Des cloisons composites servent à séparer des locaux avec un bon coefficient d’isolation phonique. Les carreaux de plâtre peuvent être utiles dans beaucoup de cas, par exemple pour créer un mobilier intérieur (construction d’un bar, d’une table basse), pour réaliser des coffrages afin de masquer le passage des fluides (canalisations, conduits), pour effectuer des supports d’éléments sanitaires, etc.

L’enduit

Si la cloison doit être peinte, vous pouvez l’enduire avec un produit ordinaire ou directement avec la colle, à condition que le fabricant du produit stipule cette possibilité d’emploi. La colle est d’un emploi facile : elle présente un pouvoir garnissant exceptionnel.

La colle

Utilisez un produit spécial pour carreaux de plâtre, appelé “liant-colle”. Il s’agit d’un plâtre à mouler très fin qui bénéficie de qualités particulières grâce à l’adjonction d’adjuvants spéciaux : rétenteur d’eau, retardateur de prise, plastifiant, produit anticryptogamique. Le liant-colle est gâché avec de l’eau. Le temps d’emploi est de 1 h 30 environ (taux de gâchage proche de 60 % d’eau).

Partager avec vos amis :


Cet article peut vous intéresser :

image

Les outils de finition pour la maçonnerie

En maçonnerie, les outils qui servent à la finition sont utiles pour obtenir des surfaces lisses mais aussi pour mettre en œuvre les mortiers et enduits. Il faut connaître les spécificités de ces différents outils afin de les utiliser à bon escient. 

Les dernieres vidéos maison

image

Qu'est-ce qu'une pompe à chaleur

La pompe à chaleur, c'est quoi ? François Deroche de l' AFPAC  nous explique tout ce qui se cache derrière une pompe à chaleur, ses différentes versions et l' économie  d' énergie  qu'elle représente. Plus d'informations sur :   

image

Installer une pompe à chaleur en conservant sa chaudière : la PAC hybride

La pompe à chaleur peut remplacer une vieille chaudière. Il est possible aussi de combiner une PAC avec l'énergie initialement utilisée (gaz ou fioul) : on parle alors de "pompe à chaleur hybride". Comment ça marche? Est-ce intéressant économiquement? Peut-on bénéficier d'aides comme le CITE? Valérie LAPLAGNE, vice-présidente de l' AFPAC (Association Française pour les Pompes à Chaleur), répond aux questions de Christian PESSEY, journaliste de la construction, en charge de l'émission VOTRE MAISON sur RMC. 

image

Bien apprécier la lumière dans les combles

Modélisez rapidement vos combles et imaginez les possibilités d'aménagement pour créer de nouveaux espaces de vie depuis votre smartphone. L'application gratuite My Daylight vous révèle les bénéfices de l'éclairage naturel. Obtenez facilement des pièces plus grandes et plus confortables à vivre. Catherine JUILLARD, Responsable Prescription Lumière et Thomas BERGE, Chef de Produit Digital, tous deux chez VELUX®, répondent aux questions de Christian PESSEY, Journaliste de la Construction, en charge de l'émission VOTRE MAISON sur RMC. 

image

Quels travaux entreprendre à l'arrivée du printemps?

Les jours rallongent et les températures sont plus clémentes : le printemps constitue une belle opportunité d’entreprendre des travaux de rénovation à la maison. Quels que soient les travaux entrepris, la luminosité, l’ouverture sur l’extérieur et le renouvellement de l’air intérieur sont des éléments clés à considérer pour gagner en qualité de vie. De simples ajustements aux projets de rénovation permettront de prioriser ces éléments pour une maison confortable et agréable à vivre pour tous les membres de la famille. Prisca Pellerin, architecte et designer d'intérieur donne des conseils.

Les derniers conseils maison

image

Dallage en dalles irrégulières (opus incertum)

Pour ce type de dallage à appareillage irrégulier, le fait que les surfaces soient plus importantes et les dalles plus grossières et irrégulières que le carrelage ne signifie pas que la pose en soit plus facile. Dans la plupart des cas, il est nécessaire d'établir une dalle en béton sur laquelle on pose une couche de mortier permettant de sceller les dalles.

image

Dallage en dalles irrégulières (opus incertum)

Pour ce type de dallage à appareillage irrégulier, le fait que les surfaces soient plus importantes et les dalles plus grossières et irrégulières que le carrelage ne signifie pas que la pose en soit plus facile. Dans la plupart des cas, il est nécessaire d'établir une dalle en béton sur laquelle on pose une couche de mortier permettant de sceller les dalles.

image

Dallage en dalles irrégulières (opus incertum)

Pour ce type de dallage à appareillage irrégulier, le fait que les surfaces soient plus importantes et les dalles plus grossières et irrégulières que le carrelage ne signifie pas que la pose en soit plus facile. Dans la plupart des cas, il est nécessaire d'établir une dalle en béton sur laquelle on pose une couche de mortier permettant de sceller les dalles.

image

La plomberie en cuivre

Bien qu'il existe aujourd'hui d'autres produits que le cuivre pour réaliser les alimentations d'une installation sanitaire, le cuivre a toujours la préférence de bien des professionnels, qui ne jurent toujours que par lui, malgré un prix assez élevé.

image

L'électricité, c'est quoi?

Qu’il s’agisse de faire une demande d’abonnement, de lire une facture d’électricité ou de réaliser une installation, il faut maîtriser un certain nombre de données de base sur cette énergie indispensable dans la maison : l'électricité.

image

Assembler les briques

Un maçon amateur voulant réaliser une construction en briques commence souvent son apprentissage par la réalisation d’un ouvrage en briques pleines : petit muret décoratif, construction d’un barbecue, etc. Il faut respecter des règles précises concernant la disposition des briques (appareillage), leur coupe et l’exécution des joints.

image

Entretien de la chaudière et ramonage du conduit de fumée (cheminée)

Il faut rappeler qu’il est obligatoire de faire entretenir sa chaudière une fois par an et de faire ramoner le conduit de cheminée une fois par an si vous êtes chauffé au gaz et deux fois si vous êtes chauffé au fioul ou au bois. Dans les deux cas, il faut recourir aux service d'un professionnel qualifié.

image

Entretien de la chaudière et ramonage du conduit de fumée (cheminée)

Il faut rappeler qu’il est obligatoire de faire entretenir sa chaudière une fois par an et de faire ramoner le conduit de cheminée une fois par an si vous êtes chauffé au gaz et deux fois si vous êtes chauffé au fioul ou au bois. Dans les deux cas, il faut recourir aux service d'un professionnel qualifié.