Motorisation de portail

Motoriser l’ouverture du portail d’entrée apporte un élément de confort évident, auquel s’ajoute un aspect de sécurité, dans la mesure où ces systèmes peuvent être commandés à distance par télécommande ou par un dispositif à code sur clavier et/ou une clé de sécurité. Les éléments de motorisation assurent aussi une grande solidité à la fermeture du portail.

Différentes techniques de motorisations de portail sont à appliquer en fonction de la configuration des lieux et du type de portail.

Les techniques de motorisation de portail

Les équipements proposés pour manœuvrer un portail sont adaptés aux formes des ouvrants et à leurs dimensions (surtout leur masse) et peuvent utiliser diverses techniques.

Moteurs et vérins pour la motorisation de portail

Les moteurs électriques qui actionnent les vantaux du portail représentent l’élément actif du système. La puissance et la technicité du mécanisme conditionnent le prix de ces équipements.

L’entraînement électrique direct est le dispositif de motorisation le plus simple, où un moteur (asynchrone ou universel) entraîne le mécanisme d’ouverture/fermeture par l’intermédiaire d’un réducteur à engrenages. Différents mécanismes peuvent être utilisés :

Le mécanisme à bras articulés est le plus simple pour un portail à vantaux battants, mais il exige un dégagement important des bras. 
Le mécanisme à crémaillère ne convient qu’aux portails coulissants, installés quand il n’y a pas de place pour le débattement de vantaux.
Le vérin linéaire est une vis sans fin que le moteur fait tourner dans un écrou fixé au vantail à déplacer.

L’entraînement électro-hydraulique représente la solution la plus évoluée, car l’hydraulique apporte puissance et silence de fonctionnement.

– Le vérin hydraulique linéaire est le seul apte à motoriser des vantaux de grandes dimensions et de masse importante (grille en fer forgé, grands portails en bois plein). Son dégagement très réduit permet de l’intégrer harmonieusement sans défigurer le style du portail. Son silence de fonctionnement lui assure une discrétion appréciable la nuit.
– Le moteur hydraulique s’adapte aux équipements pour vantaux coulissants de grande taille et de masse importante, surtout quand ils sont fréquemment manœuvrés.

Commande et sécurité

Les systèmes de commande de ces moteurs doivent obligatoirement comporter un certain nombre de sécurités, afin d’éviter de coincer un objet, une personne ou un animal.

La commande de la motorisation de portail

Elle peut être assurée par différents dispositifs, parfois utilisables en parallèle, mais toujours protégés, soit par un codage, soit par une clé de sécurité : 
– la commande manuelle peut s’effectuer au moyen d’une clé de sécurité ou d’un clavier à code commandant la motorisation. Elle oblige à s'approcher du portail à pied, ce qui peut convenir pour un portillon, mais pas pour une ouverture à franchir en voiture ou à moto.
– la commande à distance se fait par une télécommande permettant l'ouverture sans avoir à sortir du véhicule. Le boîtier de réception doit être situé à l'intérieur de la propriété.

La sécurité de la motorisation de portail

Le moteur doit s'arrêter automatiquement, d’une part quand le vantail arrive en butée, d’autre part au cas où le mouvement bute sur un obstacle imprévu (norme NF P 25-362). La fermeture du portail doit être temporisée, pour laisser suffisamment de temps au véhicule de franchir le portail et refermer celui-ci.

  • La cellule photoélectrique décèle la présence d’un objet dans le champ de déplacement du vantail.
  • Le détecteur de proximité inductif donne le signal d’arrêt quand le vantail arrive en butée (ouvert ou fermé).
  • Le limiteur d’effort intervient quand l’effort déployé pour fermer le vantail excède la valeur normale, signalant un blocage.
  • La lèvre sensible (appelée également “antipince-doigts”) arrête le moteur quand elle se trouve comprimée avant que le vantail n’arrive en fin de course.
  • Le feu clignotant orange, qui fonctionne pendant toute la durée de déplacement du vantail, doit équiper tout portail motorisé à fonctionnement automatique donnant directement sur un la voie publique.
  • Un éclairage de la zone est obligatoire pour tout portail à fonctionnement automatique.
  • Tout portail motorisé doit pouvoir fonctionner manuellement.

Partager avec vos amis :

Les dernieres vidéos maison

image

Immobilier : l'impact du confinement

Près de 3 mois de confinement ont fait prendre conscience aux Français des qualités et, plus souvent encore, des carences de leur logement. Manque de surface, de pièces, de balcon ou de terrasse, de jardin... suscitent de nouvelles envies. Le déconfinement les libère. C'est ce que nous explique Éric ALLOUCHE, le directeur général exécutif du réseau ERA 

image

A quel point le bois de chauffage est-il économique ?

Dans cette interview, Christian PESSEY et Jean-Louis BAL, président du label flamme verte vous expliquent en quoi le bois de chauffage représente encore aujourd'hui l'un des combustibles les plus économiques. 

image

Les isolants naturels : qu'est-ce que c'est?

Les isolants naturels ont le vent en poupe. Christian PESSEY fait le point sur le sujet avec Joël PACCANELLI, gérant de ECO-LOGIS, entreprise de distribution d’éco-matériaux pour la maison et notamment de matériaux d’isolation biosourcés et de peintures écocertifiés.

image

Pompe à chaleur et confort d'été

Dans cette interview, Christian PESSEY et Christel MOLLÉ de l' AFPAC , font le point sur l'utilisation d'une pompe à chaleur réversible pour améliorer le confort d'été dans votre logement. 

image

Les conseils de la semaine du 4 au 10 mai

Isoler les combles  contre la chaleur, tout savoir sur  les prises et les interrupteurs , entretenir une  terrasse en terre cuite , rénover les  meubles de jardin , insonoriser une  pompe de piscine , choisir un  chauffe-eau électrique , rénover la pierre, nettoyer un  crépis monocouche , réparer les  fuites de chasse-d’eau  : retrouvez tous les conseils publiés pendant la semaine.

Les derniers conseils maison

image

Tuiles béton : faut-il les traiter?

Propriétaire d'une maison de 25 ans, bon état, tuiles Redland béton. Charpente en fermette saine, pas d'humidité, ni insecte. Un démarcheur m'a conseillé de nettoyer mes tuiles, de mettre anti-mousse, d'hydrofuger la surface et d'appliquer un rénovateur. Uniquement avec produit EUROCHEM. Tous ces traitements sont-ils nécessaires ? Pour l'instant ma toiture est toujours étanche, avec seulement un peu de mousse sur quelques tuiles. Quel entretien dois-je faire ?  Guy

image

Les différents métaux utilisés en bricolage

Par le mot “métallerie”, on entend le travail d’un certain nombre de métaux usuels, que l’on trouve dans le commerce sous forme de plaques (tôle), de barres plates ou rondes, de tubes et de profilés. Un certain nombre d'entre eux peuvent être utilisés dans la maison pour sa construction, pour sa rénovation et quand vous bricolez. Il est bon de la connaître.

image

Faire du bois de chauffage

Le bois est une énergie renouvelable dont la qualité n’est plus à démontrer. L’évolution des poêles, inserts, foyers fermés et même chaudières l’ont replacé en bonne position parmi les différents combustibles. Si vous possédez une parcelle boisée ou si vous pouvez acheter du bois sur pied, il est très intéressant de pouvoir “faire son bois” soi-même, bien sûr dans le respect des règles d’exploitation raisonnée de la forêt.

image

Une initiative collective de production et d'autoconsommation d'électricité entre voisins : HARMON'YEU

Au printemps 2020, ENGIE, en partenariat avec la mairie de l’Île d’Yeu et 3 institutions locales, a lancé cette expérimentation innovante d’autoconsommation collective baptisée Harmon’Yeu. Né grâce à la volonté de ses habitants et des autorités locales de s’inscrire dans la transition énergétique, ce projet constitue une première en France dans le fait qu’il intègre plusieurs maisons individuelles productrices d’énergie et une batterie de stockage commune, à l’échelle d’un quartier. Un logiciel intelligent développé spécifiquement par ENGIE pour le projet permet de piloter la répartition de l’énergie produite entre les utilisateurs.