Rénovation des volets en bois

La remise en état régulière des volets en bois tient de la corvée. Impossible d’y échapper tous les deux ou trois ans, surtout en site exposé, par exemple au bord de la mer. C’est pourquoi beaucoup préfèrent le PVC, l’aluminium, voire la résine. 

Règles de base pour la rénovation des volets

La règle de base est le décapage et le ponçage pour mettre le bois à nu. Les règles de bases consistent à travailler dans les meilleurs conditions :

déposer les volets. Ne jamais opérer à la verticale, car tout produit coulera sur le volet. Dans certains cas ; il faudra asperger les gonds de dégrippant quelques heures avant d’opérer.
travailler à l’horizontale en plaçant le volet entre deux tréteaux ni trop rapprochés, ni trop écartés.
protéger le sol sous le volet, idéalement avec une bâche de peintre.
démonter les ferrures, c’est-à-dire les pentures (c’est ce qui vient sur les gonds), les loquets et autre crémone, pour les traiter à part.

Décaper les bois des volets

Décapage thermique  des volets

Pour la solution à chaud, on utilise un décapeur thermique, autrement dit un pistolet à air chaud à buse de décapage. On gratte la peinture avec un grattoir triangulaire et un couteau de peintre, autrement dit une spatule. Une brosse rotative à poils Nylon montée en bout de perceuse peut être très utile. Attention aux risques de brûlures de la peau et aussi du bois! La lampe à souder ou le chalumeau sont déconseillés même avec une buse "gratte-peinture", car la flamme risque de brûler à la fois la peinture ou le vernis (émanations nocives) et le bois.

Décapage chimique des volets

Produits du commerce

Il y quantité de décapants chimiques qui permettent de décaper plusieurs couches de peinture, de vernis ou de lasure. On préférera les décapants secs en gel qui, comme leur nom l’indique, transforment la couche de peinture ou de vernis en résidus sec, poudreux, qu’il suffit de brosser, de récupérer, de mettre dans un sac et de porter à la déchèterie. Pour stopper l'action d'un décapant chimique liquide ou en gel, il faut rincer abondamment à l'eau claire.

Fabriquer du décapant

Il existe des recettes empiriques pour faire soi-même un décapant. L'une d'entre elles consiste à mélanger de la lessive de soude avec de la colle à papier peint en poudre à raison de 20/80 % pour créer un gel épais qu’on applique comme du décapant sur le volet. Deux heures plus tard on gratte avec un couteau de peintre et on rince à l’eau claire avec un jet. La recette est à éviter avec les bois taniques comme le chêne ou le noyer que la mixture peut brûler. On arrête l’action de ce décapant « maison » avec du vinaigre blanc.

Attention : les mélanges de produits de ménage peuvent avoir des réactions inattendues. N'appliquer que des recettes éprouvées.

Précautions avec les décapants

Quel que soit le décapant, il faut être très prudent, ce genre de produit étant très agressif pour la peau, les muqueuses et les yeux : il faut porter des gants, un vêtement à manches longues, des lunettes et un masque respiratoire. Pas d’enfants ni d’animaux domestique à proximité ! Travaillez à l'extérieur ou dans un local très très bien ventilé. Ne stockez jamais ce genre de produits dans un contenant alimentaire (bouteille d'eau, de lait, etc.) pouvant générer une confusion. Étiquetez très lisiblement le produit.  Ne jamais laisser un décapant (quel que soit son contenant) à portée des enfants. L'ingestion de décapant est gravissime.

Sabler les volets

Le sablage est à réservé aux bois durs. On peut le réaliser soi-même avec un nettoyeur haute pression qui offre cette option, ou bien le faire réaliser par une entreprise. Il faut compter environ 15 € le mètre carré mais quand on a beaucoup de volets à traiter, cela fait gagner beaucoup de temps, pour un résultat parfait.

Finition des volets

Il ne reste plus qu’à repeindre les volets avec une peinture microporeuse, à les revernir ou à les traiter avec une lasure. Il peut être très intéressant de travailler avec un pistolet à peinture. Une première couche d'impression, suivie de deux couches finales, est l'idéal.

Pour les ferrures, appliquez une peinture pour métal avant de les remonter. Une sous-couche anti-rouille ne se justifie qu'en site très exposé, notamment en bord de mer.

Partager avec vos amis :

Les dernieres vidéos maison

image

Immobilier : l'impact du confinement

Près de 3 mois de confinement ont fait prendre conscience aux Français des qualités et, plus souvent encore, des carences de leur logement. Manque de surface, de pièces, de balcon ou de terrasse, de jardin... suscitent de nouvelles envies. Le déconfinement les libère. C'est ce que nous explique Éric ALLOUCHE, le directeur général exécutif du réseau ERA 

image

A quel point le bois de chauffage est-il économique ?

Dans cette interview, Christian PESSEY et Jean-Louis BAL, président du label flamme verte vous expliquent en quoi le bois de chauffage représente encore aujourd'hui l'un des combustibles les plus économiques. 

image

Les isolants naturels : qu'est-ce que c'est?

Les isolants naturels ont le vent en poupe. Christian PESSEY fait le point sur le sujet avec Joël PACCANELLI, gérant de ECO-LOGIS, entreprise de distribution d’éco-matériaux pour la maison et notamment de matériaux d’isolation biosourcés et de peintures écocertifiés.

image

Pompe à chaleur et confort d'été

Dans cette interview, Christian PESSEY et Christel MOLLÉ de l' AFPAC , font le point sur l'utilisation d'une pompe à chaleur réversible pour améliorer le confort d'été dans votre logement. 

image

Les conseils de la semaine du 4 au 10 mai

Isoler les combles  contre la chaleur, tout savoir sur  les prises et les interrupteurs , entretenir une  terrasse en terre cuite , rénover les  meubles de jardin , insonoriser une  pompe de piscine , choisir un  chauffe-eau électrique , rénover la pierre, nettoyer un  crépis monocouche , réparer les  fuites de chasse-d’eau  : retrouvez tous les conseils publiés pendant la semaine.

Les derniers conseils maison

image

Tuiles béton : faut-il les traiter?

Propriétaire d'une maison de 25 ans, bon état, tuiles Redland béton. Charpente en fermette saine, pas d'humidité, ni insecte. Un démarcheur m'a conseillé de nettoyer mes tuiles, de mettre anti-mousse, d'hydrofuger la surface et d'appliquer un rénovateur. Uniquement avec produit EUROCHEM. Tous ces traitements sont-ils nécessaires ? Pour l'instant ma toiture est toujours étanche, avec seulement un peu de mousse sur quelques tuiles. Quel entretien dois-je faire ?  Guy

image

Les différents métaux utilisés en bricolage

Par le mot “métallerie”, on entend le travail d’un certain nombre de métaux usuels, que l’on trouve dans le commerce sous forme de plaques (tôle), de barres plates ou rondes, de tubes et de profilés. Un certain nombre d'entre eux peuvent être utilisés dans la maison pour sa construction, pour sa rénovation et quand vous bricolez. Il est bon de la connaître.

image

Faire du bois de chauffage

Le bois est une énergie renouvelable dont la qualité n’est plus à démontrer. L’évolution des poêles, inserts, foyers fermés et même chaudières l’ont replacé en bonne position parmi les différents combustibles. Si vous possédez une parcelle boisée ou si vous pouvez acheter du bois sur pied, il est très intéressant de pouvoir “faire son bois” soi-même, bien sûr dans le respect des règles d’exploitation raisonnée de la forêt.

image

Une initiative collective de production et d'autoconsommation d'électricité entre voisins : HARMON'YEU

Au printemps 2020, ENGIE, en partenariat avec la mairie de l’Île d’Yeu et 3 institutions locales, a lancé cette expérimentation innovante d’autoconsommation collective baptisée Harmon’Yeu. Né grâce à la volonté de ses habitants et des autorités locales de s’inscrire dans la transition énergétique, ce projet constitue une première en France dans le fait qu’il intègre plusieurs maisons individuelles productrices d’énergie et une batterie de stockage commune, à l’échelle d’un quartier. Un logiciel intelligent développé spécifiquement par ENGIE pour le projet permet de piloter la répartition de l’énergie produite entre les utilisateurs.