Poser du carrelage mural

La pose du carrelage mural se fait avec de la colle et ne présente pas réellement de difficultés autres que celle de la coupe des carreaux, toujours délicate. 

Par où commencer la pose du carrelage ?

Ne vous alignez pas sur l’angle formé entre deux murs. Tracez un axe vertical et un axe horizontal (avec le fil à plomb et le niveau à bulles ou le niveau laser) au milieu du support. Dans une salle de bains, le mieux est de s’aligner sur le bord de la baignoire. Si vous ne posez pas de carreaux jusqu’au plafond, il est préférable d’éviter d’avoir à effectuer des coupes au ras des plinthes (ou du sol). Effectuez donc un montage “à blanc” (sans colle) pour calculer la position de l’axe horizontal. N’oubliez pas de tenir compte de l’épaisseur des joints (2 mm environ) pour effectuer ce calcul.

La préparation des murs

Il est déconseillé de poser les carreaux sur une peinture ancienne, qui risque de mal adhérer au mur et de causer la chute d’un carreau. Si la peinture semble en bon état, griffez l’ensemble du mur avec un papier de verre à gros grain pour que la colle adhère bien. Bien sûr, il ne faut jamais poser de carrelage sur du papier peint. On peut se permettre de ne pas reboucher les petits trous laissés par des clous ou des vis, car ils seront dissimulés par le revêtement. Ne posez jamais de carrelage sur un mur humide : il faut d’abord trouver la cause de l’humidité et effectuer un traitement approprié.

La pose des premières rangées de carrelage

La colle utilisée est vendue prête à l’emploi dans des récipients de matière plastique. Le fabricant indique la surface de carrelage pouvant être couverte avec un seau de colle. Ce produit a une consistance pâteuse. Il adhère bien sur le support.

Appliquez la colle à l’aide de la spatule crantée (peigne). Effectuez un seul passage avec la spatule crantée, afin que la pellicule de colle laissée sur le mur permette aux carreaux d’avoir une assise correcte et donne une bonne adhérence. Un double passage croisé à la spatule enlève l’excédent de colle.

Mettez en place la première rangée de carreaux, par exemple au bord de la baignoire ou en vous alignant sur l’axe horizontal. Chaque carreau adhère sans difficulté : effectuez une légère pression avec la main ou une cale de bois, pour qu’il s’enfonce bien dans la colle. Il faut que l’écartement entre les carreaux soit constant, afin que la pose soit régulière. Le moyen le plus simple consiste à utiliser des cales (en croix) pour carreaux de faïence, en matière plastique (vendues en sachets de 250 ou de 500). Ces cales sont placées aux angles ; elles doivent être retirées lorsque le ciment-colle a commencé à prendre et avant qu’il ne soit sec. On peut également utiliser une mince cordelette que l’on enfonce entre les carreaux. Ce moyen a l’avantage de laisser creux l’intervalle lorsque l’on retire la cordelette, ce qui permet de faire des joints parfaits (autrement, il faut enlever les éventuelles remontées de colle).

Les coupes

Pour les angles des murs, il faut réaliser des coupes. Elles doivent être nettes et droites : les mesures doivent être précises pour que l’ensemble soit esthétique. Il faut aussi réaliser des coupes droites ou courbes pour assurer la liaison entre le revêtement mural et les divers éléments sanitaires montés en applique (lavabo, par exemple).

La prise des mesures


Il est déconseillé de mesurer la distance entre le dernier carreau posé et l’angle pour la reporter sur le carreau à couper, car on commet souvent des erreurs.
Pour obtenir la plus grande précision, adoptez une méthode simple : posez un carreau A sur le dernier carreau posé (il doit exactement coïncider). Placez un autre carreau B contre le mur. Avec un crayon, tracez sur A en suivant le bord de B. Coupez A en suivant ce trait et mettez le carreau en place.

La coupe à la pointe à tracer

La manière la plus simple de couper les carreaux est d’utiliser une pointe à tracer pour carreleur, au carbure de tungstène. Cette pointe, très dure, permet de rayer (d’émailler) le parement du carreau (côté décoratif). On peut aussi utiliser la roulette d’une pince. Il suffit, ensuite, de placer le carreau en porte-à-faux et d’effectuer une pression pour qu’il se produise une cassure. Il faut appuyer suffisamment pour que le carreau soit entaillé. Pour placer le carreau en porte-à-faux, il faut le poser sur la pointe à tracer elle-même et appuyer de chaque côté pour casser.

La coupe à la pince de carreleur

Cet outil permet de couper facilement toutes les sortes de carreaux. Il s’agit d’une pince à branches robustes et galbées. Elle est pourvue d’une molette de tungstène (interchangeable) destinée à rayer le parement du carreau. On place ensuite le carreau entre les deux mors, pour le casser selon le tracé. Un ressort de rappel permet de travailler sans fatigue. La difficulté consiste à tracer droit avec la molette ; il existe des pinces de carreleur pourvues d’un guide gradué et d’un curseur réglable : on s’appuie sur le bord du carreau pour tirer le trait de coupe à la molette (même principe que pour le trusquin).

La coupe à la carrelette (coupe-carreau)

C’est l’outil le plus adapté pour réaliser des coupes droites sur tous les types de carreaux (pour le sol et pour les murs). Il existe différents modèles qui se caractérisent par leur capacité en longueur de coupe (ainsi qu’en épaisseur).
La carrelette est dotée d’un socle en bois ou métallique sur lequel on pose le carreau à couper. Un chariot mobile porte une molette interchangeable, au carbure de tungstène, que l’on peut presser contre le carreau à l’aide d’une poignée. L’outil est pourvu de pattes de casse qui s’appuient sur le carrelage par pression de la poignée. Avec les modèles récents, on raye et on casse sans avoir à déplacer le carreau. Pour la coupe des carreaux de faïence, il faut exercer une pression légère sur la poignée, afin de ne pas endommager le parement (alors qu’il faut une pression forte pour les carreaux durs).

Si vous avez beaucoup de carreaux à couper, utilisez un coupe-carreau électrique.

Les joints

La barbotine est vendue sous forme de poudre. Il faut préparer le produit en le délayant dans de l’eau : suivez les dosages préconisés par le fabricant. Il existe des barbotines teintées pour harmoniser ou au contraire mettre en évidence les joints par rapport aux carreaux.

Appliquez le produit sur le support à l’aide d’une raclette en caoutchouc ou d’une éponge. Attendez une demi-heure pour que le ciment-colle ait le temps de prendre. Nettoyez le surplus de barbotine à l’aide d’une éponge mouillée, en rinçant souvent celle-ci. Travaillez en diagonale pour ne pas abîmer les joints. Lustrez en frottant énergiquement avec du papier ou des chiffons (lorsque la barbotine est sèche).

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Les outils du carreleur

Héritier des dalles de pierre et de marbre, le carrelage a connu une expansion considérable avec le développement des céramiques, et cela dès l’Antiquité.

image

Poser du carrelage : préparation des supports

Les carreaux de carrelage sont souvent assez lourds. Il faut donc les poser sur une surface solide. Le plus souvent, le carrelage est collé sur une chape spécialement coulée ou sur une chape ancienne ragréée. Assurez-vous que la construction peut supporter sans problème le poids des carreaux. Pour carreler, il faut normalement déposer l’ancien revêtement de sol, mais il n'est pas impossible de coller un nouveau carrelage sur un ancien.

Les dernieres vidéos maison

image

PAC hybride gaz : Christian PESSEY témoigne !

Dans cette vidéo, Christian PESSEY fait le point sur la PAC hybride gaz et vous annonce notre future série de reportages consacrée à l'installation de ce système, du raccordement au gaz de ville jusqu'à sa mise en service ! 

image

Contrôler sa consommation électrique avec "Mon Pilotage Elec"

Le contrôle de la consommation électrique est plus que jamais à l'ordre du jour. Christian PESSEY et Farida RAFKANI, chef de marché chez ENGIE Particuliers , présentent le système pour rendre connecté votre chauffage : " Mon Pilotage Elec " Il vous permet de maîtriser au mieux votre consommation d'électricité et de piloter votre chauffage.

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

Les derniers conseils maison

image

Comment se chauffer : les bonnes options

Beaucoup d’installations de chauffage central sont anciennes, consomment trop et mal. Le combustible n’est pas toujours bien choisi en fonction des besoins de la maison et des ressources locales. L’isolation des habitations est souvent insuffisante, et l’on ne prend pas toujours en compte l’intérêt qu’elle représente (en voyant les choses à moyen et à long terme). Les chaudières sont souvent trop puissantes pour le volume à chauffer ; la régulation est mal faite, les pièces sont trop chauffées, d’où un gaspillage d’énergie.

image

Radiateurs de chauffage électriques optimisés : comment les choisir?

Les radiateurs électriques ont été largement répandus dans les années "tout-électriques". Ils n'ont pas toujours bonne réputation, car ils sont considérés comme énergivores, d'utilisation coûteuse et synonymes d'inconfort. Pourtant, si les convecteurs peuvent aujourd'hui être "oubliés" (sauf dans des cas très précis), trois catégories de radiateurs peuvent être considérés comme "optimisés".  

image

Mesures et traçages sur le bois

En menuiserie, beaucoup d’opérations, en particulier le sciage (et accessoirement le perçage), imposent une prise de mesures précise, suivie d’un traçage bien net, avec des outils de qualité . 

image

Installez et entretenez votre bassin

La présence d'un jardin dans votre propriété est un véritable atout, car il vous permet de profiter de votre extérieur durant les beaux jours. Si vous avez la chance d'en disposer, pensez à optimiser son aménagement afin de créer un lieu de vie propice à la détente et à la relaxation. Créer un bassin est un excellent moyen d'embellir votre espace et de lui donner du cachet. Cependant, son installation doit être réalisée avec soin, et il est important de bien l'entretenir régulièrement.

image

Quels sont les choix de positionnement et l'orientation d'une maison

Le positionnement et l’orientation de leur maison ont préoccupé les hommes de toute éternité, mais pas toujours pour les mêmes raisons. La multiplication des constructions pavillonnaires ces dernières années a malheureusement souvent fait oublier ces préoccupations.

image

Qu’est-ce qu’un produit « biosourcé » ?

Le mot « biosourcé », souvent galvaudé, confondu avec le caractère écologique d’un matériau ou d’un produit répond à une définition officielle. Les pouvoirs publics définissent les matériaux biosourcés comme «  issus de la matière organique renouvelable (biomasse), d’origine végétale ou animale. Ils peuvent être utilisés comme matière première dans des produits de construction et de décoration, de mobilier fixe et comme matériau de construction dans un bâtiment  »

image

Installer un lavabo dans une salle de bains

La technique de pose dépend de l’appareil et aussi de la nature de la cloison ou du mur dans laquelle il doit éventuellement se fixer. Elle est différente suivant que le lavabo est sur suspendu sur console, sur colonne ou encastré. Il existe des kits de raccordement proposés en grande surface de bricolage ou magasins de sanitaires, qui permettent de gagner du temps et d’obtenir un résultat esthétique sans soudures.

Pour la décoration intérieure et le confort : les revêtements muraux

Tapisserie et papier peint

La tapisserie textile a été le premier revêtement mural, avant que le mot désigne le papier peint (aujourd’hui largement l’intissé). La peinture murale est aujourd’hui le revêtement de mur le plus utilisé, souvent en association avec la toile de verre qui dispense d’une préparation poussée des murs. 

Le carrelage mural

La faïence (carrelage de faible épaisseur) reste largement utilisée pour les pièces humides comme la salle de bains ou la salle de douche et les toilettes, mais aussi partiellement (au-dessus de la crédence) dans la cuisine. Le lambris bois ou le lambris PVC font partie des revêtements très appréciés en décoration.