Poser du carrelage mural

La pose du carrelage mural se fait avec de la colle et ne présente pas réellement de difficultés autres que celle de la coupe des carreaux, toujours délicate. 

Par où commencer la pose du carrelage ?

Ne vous alignez pas sur l’angle formé entre deux murs. Tracez un axe vertical et un axe horizontal (avec le fil à plomb et le niveau à bulles ou le niveau laser) au milieu du support. Dans une salle de bains, le mieux est de s’aligner sur le bord de la baignoire. Si vous ne posez pas de carreaux jusqu’au plafond, il est préférable d’éviter d’avoir à effectuer des coupes au ras des plinthes (ou du sol). Effectuez donc un montage “à blanc” (sans colle) pour calculer la position de l’axe horizontal. N’oubliez pas de tenir compte de l’épaisseur des joints (2 mm environ) pour effectuer ce calcul.

La préparation des murs

Il est déconseillé de poser les carreaux sur une peinture ancienne, qui risque de mal adhérer au mur et de causer la chute d’un carreau. Si la peinture semble en bon état, griffez l’ensemble du mur avec un papier de verre à gros grain pour que la colle adhère bien. Bien sûr, il ne faut jamais poser de carrelage sur du papier peint. On peut se permettre de ne pas reboucher les petits trous laissés par des clous ou des vis, car ils seront dissimulés par le revêtement. Ne posez jamais de carrelage sur un mur humide : il faut d’abord trouver la cause de l’humidité et effectuer un traitement approprié.

La pose des premières rangées de carrelage

La colle utilisée est vendue prête à l’emploi dans des récipients de matière plastique. Le fabricant indique la surface de carrelage pouvant être couverte avec un seau de colle. Ce produit a une consistance pâteuse. Il adhère bien sur le support.

Appliquez la colle à l’aide de la spatule crantée (peigne). Effectuez un seul passage avec la spatule crantée, afin que la pellicule de colle laissée sur le mur permette aux carreaux d’avoir une assise correcte et donne une bonne adhérence. Un double passage croisé à la spatule enlève l’excédent de colle.

Mettez en place la première rangée de carreaux, par exemple au bord de la baignoire ou en vous alignant sur l’axe horizontal. Chaque carreau adhère sans difficulté : effectuez une légère pression avec la main ou une cale de bois, pour qu’il s’enfonce bien dans la colle. Il faut que l’écartement entre les carreaux soit constant, afin que la pose soit régulière. Le moyen le plus simple consiste à utiliser des cales (en croix) pour carreaux de faïence, en matière plastique (vendues en sachets de 250 ou de 500). Ces cales sont placées aux angles ; elles doivent être retirées lorsque le ciment-colle a commencé à prendre et avant qu’il ne soit sec. On peut également utiliser une mince cordelette que l’on enfonce entre les carreaux. Ce moyen a l’avantage de laisser creux l’intervalle lorsque l’on retire la cordelette, ce qui permet de faire des joints parfaits (autrement, il faut enlever les éventuelles remontées de colle).

Les coupes

Pour les angles des murs, il faut réaliser des coupes. Elles doivent être nettes et droites : les mesures doivent être précises pour que l’ensemble soit esthétique. Il faut aussi réaliser des coupes droites ou courbes pour assurer la liaison entre le revêtement mural et les divers éléments sanitaires montés en applique (lavabo, par exemple).

La prise des mesures


Il est déconseillé de mesurer la distance entre le dernier carreau posé et l’angle pour la reporter sur le carreau à couper, car on commet souvent des erreurs.
Pour obtenir la plus grande précision, adoptez une méthode simple : posez un carreau A sur le dernier carreau posé (il doit exactement coïncider). Placez un autre carreau B contre le mur. Avec un crayon, tracez sur A en suivant le bord de B. Coupez A en suivant ce trait et mettez le carreau en place.

La coupe à la pointe à tracer

La manière la plus simple de couper les carreaux est d’utiliser une pointe à tracer pour carreleur, au carbure de tungstène. Cette pointe, très dure, permet de rayer (d’émailler) le parement du carreau (côté décoratif). On peut aussi utiliser la roulette d’une pince. Il suffit, ensuite, de placer le carreau en porte-à-faux et d’effectuer une pression pour qu’il se produise une cassure. Il faut appuyer suffisamment pour que le carreau soit entaillé. Pour placer le carreau en porte-à-faux, il faut le poser sur la pointe à tracer elle-même et appuyer de chaque côté pour casser.

La coupe à la pince de carreleur

Cet outil permet de couper facilement toutes les sortes de carreaux. Il s’agit d’une pince à branches robustes et galbées. Elle est pourvue d’une molette de tungstène (interchangeable) destinée à rayer le parement du carreau. On place ensuite le carreau entre les deux mors, pour le casser selon le tracé. Un ressort de rappel permet de travailler sans fatigue. La difficulté consiste à tracer droit avec la molette ; il existe des pinces de carreleur pourvues d’un guide gradué et d’un curseur réglable : on s’appuie sur le bord du carreau pour tirer le trait de coupe à la molette (même principe que pour le trusquin).

La coupe à la carrelette (coupe-carreau)

C’est l’outil le plus adapté pour réaliser des coupes droites sur tous les types de carreaux (pour le sol et pour les murs). Il existe différents modèles qui se caractérisent par leur capacité en longueur de coupe (ainsi qu’en épaisseur).
La carrelette est dotée d’un socle en bois ou métallique sur lequel on pose le carreau à couper. Un chariot mobile porte une molette interchangeable, au carbure de tungstène, que l’on peut presser contre le carreau à l’aide d’une poignée. L’outil est pourvu de pattes de casse qui s’appuient sur le carrelage par pression de la poignée. Avec les modèles récents, on raye et on casse sans avoir à déplacer le carreau. Pour la coupe des carreaux de faïence, il faut exercer une pression légère sur la poignée, afin de ne pas endommager le parement (alors qu’il faut une pression forte pour les carreaux durs).

Si vous avez beaucoup de carreaux à couper, utilisez un coupe-carreau électrique.

Les joints

La barbotine est vendue sous forme de poudre. Il faut préparer le produit en le délayant dans de l’eau : suivez les dosages préconisés par le fabricant. Il existe des barbotines teintées pour harmoniser ou au contraire mettre en évidence les joints par rapport aux carreaux.

Appliquez le produit sur le support à l’aide d’une raclette en caoutchouc ou d’une éponge. Attendez une demi-heure pour que le ciment-colle ait le temps de prendre. Nettoyez le surplus de barbotine à l’aide d’une éponge mouillée, en rinçant souvent celle-ci. Travaillez en diagonale pour ne pas abîmer les joints. Lustrez en frottant énergiquement avec du papier ou des chiffons (lorsque la barbotine est sèche).


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Les outils du carreleur

Héritier des dalles de pierre et de marbre, le carrelage a connu une expansion considérable avec le développement des céramiques, et cela dès l’Antiquité.

image

Poser du carrelage : préparation des supports

Les carreaux de carrelage sont souvent assez lourds. Il faut donc les poser sur une surface solide. Le plus souvent, le carrelage est collé sur une chape spécialement coulée ou sur une chape ancienne ragréée. Assurez-vous que la construction peut supporter sans problème le poids des carreaux. Pour carreler, il faut normalement déposer l’ancien revêtement de sol, mais il n'est pas impossible de coller un nouveau carrelage sur un ancien.

Les dernieres vidéos maison

image

Halte aux arnaques : reconnaître les éco-délinquants !

Chauffage, eau chaude, ventilation : Qualit’EnR , l'association qualité énergie renouvelable dresse le portrait des arnaqueurs, des écodélinquants dans le domaine des énergies renouvelables. Des conseils essentiels pour éviter les arnaques.

image

Nouvelle rubrique séniors !

Rester le plus longtemps possible chez soir pout bien y vivre sa retraite et y vieillir dans les meilleures conditions, c'est le souhait d'un maximum de personnes, même si les établissements spécialisés sont en grande majorité bien tenus, par des personnels dévoués et attentifs. Mais pour rester chez soit quand on perd de la mobilité, il faut des aménagements, des adaptations qui facilitent la vie. Les conseils manquent souvent pour réaliser des travaux dans le logement, avoir les bonnes informations sur les aides financières, les bons contact pour faire certaines démarches. C'est l'objet de cette rubrique.

image

PAC hybride gaz : Christian PESSEY témoigne !

Dans cette vidéo, Christian PESSEY fait le point sur la PAC hybride gaz et vous annonce notre future série de reportages consacrée à l'installation de ce système, du raccordement au gaz de ville jusqu'à sa mise en service ! 

Les derniers conseils maison

FIN DE LA PUBLICITÉ SUR RÉNO-INFO-MAISON.com

Pour répondre à la demande de plusieurs internautes fidèles, nous avons supprimé la publicité sur RÉNO-INFO-MAISON.com pour une meilleure lecture du site mais aussi pour souligner notre indépendance. Nous espérons que vous apprécierez cet effort qui n'est pas sans impact budgétaire. RÉNO-INFO-MAISON.com, C'EST + de 2000 FICHES CONSEILS, DES CENTAINES DE RÉPONSES À VOS QUESTIONS, SUR LA MAISON, SUR LA CONSTRUCTION, LA RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE MAIS AUSSI LE JARDINAGE. 

image

Faire un forage soi-même dans son jardin : taper un puits (mise à jour)

Autrefois, chaque jardin avait son puits, qui permettait son arrosage en toutes saisons (ou presque) et souvent l'alimentation en eau de la maison. La nappe phréatique se trouvant généralement à quelques mètres sous le niveau du sol, il était possible de récupérer l'eau avec un seau ou avec une pompe de surface. Les puits ont souvent été bouchés. Il existe une solution simple pour aller chercher l'eau, sans forage important: il est possible de "taper" un puits chez soi, sans grand équipement.  

image

Le BTP se mobilise pour le Téléthon 2024 - programme et actions

Partenaire de l’AFM Télethon depuis 2018, Synerciel (réseau ayant pour objectif de fédérer des entrepreneurs autour de la rénovation énergétique) souhaite en cette année olympique 2024 mettre toute son énergie à l’organisation de la plus grande manifestation sportive du secteur du BTP sous le signe de la solidarité : la première édition du « Téléthon de la Filière du Bâtiment  ».

image

Interdiction de louer les passoires thermiques : le calendrier est revu

Les passoires thermiques, nom donné aux logements laissant fuir les calories l'hiver du fait d'une absence d'isolation ou d'une isolation défaillante, sont dans le collimateur du Gouvernement depuis longtemps. Pour "inciter" les propriétaires bailleurs à faire des travaux, l'idée d'une interdiction de location ou de re-location des logements les plus mal classés thermiquement a fait son chemin. On savait le principe acquis, mais pas le calendrier et les modalités de mise en œuvre des dispositions prises. Un arrêté le publié 18 août 2023, jugé trop contraignant, a été remplacé par un autre, le 23 mars 2024, modifiant notamment l'entrée en vigueur des mesures restrictives à la location des logements en fonction de leur classement au DPE.  

image

Comment faire du mortier de chaux

Le mortier de chaux a longtemps été le matériau de maçonnerie le plus utilisé pour maçonner et notamment pour assembler des pierres ou pour réaliser des enduits notamment intérieurs. Facile à fabriquer car utilisant un liant aisé à produire, il reste très employé, surtout pour la restauration des vieilles demeures et des bâtiments historiques. Comme toujours, de bons outils bien sélectionnés sont nécessaires pour tous vos travaux de maçonnerie .

image

Comment améliorer l'eau du robinet?

On se pose beaucoup de questions sur la qualité de l'eau du robinet . Il est possible de l'assainir pour garantir sa potabilité et donc notre sécurité alimentaire. Voici quelques méthodes pour traiter l' eau du robinet à la maison.

image

Le salpêtre c'est quoi? Ça se traite comment?

Le salpêtre est une formation saline qui se produit sur les surfaces des murs, principalement en maçonnerie ou en béton, à cause de l' humidité . Il apparaît sous forme de taches blanchâtres ou grises, souvent poudreuses. Le salpêtre est causé par la migration des sels minéraux contenus dans les matériaux de construction vers la surface sous l'effet de l'eau. Lorsque l'eau s'évapore, elle laisse ces sels derrière elle sous forme de poudre grisâtre à blanche. Le salpêtre touche prioritairement les vieux locaux agricoles ayant accueilli du bétail dont la maçonnerie a été imprégné d'urine animale : bergerie, étable, écurie, porcherie notamment.  Dans les maisons récente, il apparaît au niveau des joints entre parpaing, qu'il désagrège  

Pour la décoration intérieure et le confort : les revêtements muraux

Tapisserie et papier peint

La tapisserie textile a été le premier revêtement mural, avant que le mot désigne le papier peint (aujourd’hui largement l’intissé). La peinture murale est aujourd’hui le revêtement de mur le plus utilisé, souvent en association avec la toile de verre qui dispense d’une préparation poussée des murs. 

Le carrelage mural

La faïence (carrelage de faible épaisseur) reste largement utilisée pour les pièces humides comme la salle de bains ou la salle de douche et les toilettes, mais aussi partiellement (au-dessus de la crédence) dans la cuisine. Le lambris bois ou le lambris PVC font partie des revêtements très appréciés en décoration.