Radiateur électrique à prix abusif

Ayant eu l'occasion de consulter une facture concernant l'installation de radiateurs électriques à inertie sèche par la maison XXXXX basée à XXXX, mes bras m'en sont tombés en voyant le prix d'un radiateur à 2.890 €. Comment est-ce possible, et quelle en est la justification ? J'ajoute que la personne détentrice de cette facture, au demeurant vulnérable, se trouve adossée à un crédit au TAEG fixe à 3,86%. Encore une victime du démarchage sans vergogne. J'apprécierais volontiers votre analyse.
Richard

La réponse de Christian PESSEY

Un radiateur électrique a inertie n'est jamais qu'un boîtier contenant soit un liquide, soit un corps de chauffe, une plaque de fonte ou de pierre, chauffée par une résistance. L'appareil contient un dispositif électronique de gestion ou de programmation plus ou moins sophistiqué. C'est à ce niveau que peuvent que peuvent se justifier les différences de prix. Le design peut jouer également. Techniquement, certains appareils (notamment à corps de chauffe) intègrent une façade chauffante pour compenser le temps de montée en température du matériau solide qu'il contiennent. La puissance, évidemment explique aussi des différences tarifaires. L'argument de la nature (plus ou moins fantaisiste,) du matériau du corps de chauffe est souvent avancé de façon fallacieuse.

Il y a très longtemps que de soutiens à la radio comme sur mes sites, qu'aucun de ces radiateurs ne mérite d'être payé une fortune. On trouve en grande surface de bricolage des radiateurs à inertie de grande marque entre 260 € (1000 W), 320 € (1500 W) et 380 € (2000 W). On en trouve même à moins de 80 € dans les magasins discount très perfectionné (double cœur de chauffe : céramique + film chauffant. Thermostat électronique avec écran LCD. 4 modes : confort, économique, hors-gel, veille, programmation hebdomadaire, détecteur de fenêtre ouverte, protection anti-surchauffe. Sécurité enfant, épaisseur, fil pilote 6 ordres, Classe 2. IPX4.) J'en ai même trouvé un (1000W) à moins de 60,00 €... 

En France, nous vivons sous le régime de la liberté des prix. Nous avons aujourd'hui toutes les possibilités de comparer les prix d'appareils comme les radiateurs électriques. Il n'est pas répréhensible de vendre un appareil au-dessus des prix du marché, notamment quand ce prix est fixé par son fabricant. Vous soulignez néanmoins le cas d'un éventuel abus de faiblesse (réprimé par l'article 223-15-2 du Code pénal et puni de trois ans d'emprisonnement et de 375 000 euros d'amende, les personnes d'une particulière vulnérabilité). De nombreuses associations (CLCV, Que choisir, etc.) sont là pour assister les personnes victimes de telles pratiques. J'attire aussi l'attention depuis longtemps sur les risques d'achat qui ne permettent pas la rétractation : sur les foires exposition et en magasin (sauf quand un crédit en utilisé pour l'achat). Le droit de rétractation de 14 jours s'applique aux ventes à distance (notamment par internet). 

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Remplacer ses convecteurs électriques par des radiateurs?

J’envisage de changer deux convecteurs « grille pain » de 1500 W chacun pour une pièce de 30 m 2 dans un appartement bien isolé « 2002 » Quel serait le meilleur type d’appareil et est ce que la connexion domotique est nécessaire et efficace pour faire des économies ? Merci Jean-Paul

image

Les appareils de chauffage électriques

Longtemps considérés comme des appareils d’appoint, car gros consommateurs d’énergie, les appareils électriques font désormais partie intégrante des systèmes de chauffage. Si les convecteurs sont montrés du doigt pour leur inconfort (le flux d'air) et leur manque de souplesse (le "tout ou rien"), les radiateurs à liquide caloporteur ou à cœur de chauffe en fonte assurent une chaleur douce comparable à celle d'un radiateur de chauffage central.   

Les dernieres vidéos maison

image

Accrocher dans la plaque de plâtre

Christian PESSEY et Eric BARNASSON, Responsable du Pôle marketing Produits & Systèmes chez PLACO® , vous donnent tous les conseils pour accrocher de lourdes charges dans de la plaque de plâtre, et notamment toutes les informations sur la plaque à haute résistance Habito®

image

La laine de verre et la santé

Dans cette interview, Christian PESSEY fait le point avec Florence GAUVIN, expert isolation chez ISOVER sur les risques que représenteraient l'utilisation de la laine de verre et pour en avoir le coeur net, ils ont fait appel à l'expertise du docteur Christian RECCHIA.

image

Chauffage: le suivi à distance

Dans cette vidéo, Christian PESSEY et Camille MAINGUENAUD, chef de projet marketing chez ENGIE Home Service , vous expliquent comment fonctionne le suivi à distance de votre chaudière et en quoi il représente un avantage certain pour son entretien.

image

Comment isoler sa maison ?

Dans cette vidéo, Christian PESSEY et Pierre-Guillaume VUILLECARD, responsable de la communication chez Les ECO-Isolateurs se sont interrogés sur ce qui fait une bonne isolation. 

Les derniers conseils maison

image

Repeindre la façade

En maintenant l’extérieur d’une maison en bon état, on préserve son étanchéité et sa qualité esthétique. Il est inutile de peindre les briques, mais si l’une d’entre elles est abîmée ou poreuse, il faut la remplacer avant que l’humidité ne se propage. Il est en revanche important de repeindre périodiquement les crépis avec une peinture façade microporeuse. Elle présente l’avantage de protéger la façade en empêchant l’eau et l’humidité de pénétrer, tout en laissant la maçonnerie respirer.

image

Cloisons légères de séparation : quel matériau choisir?

Monter une cloison permet de réaliser différents aménagements : séparer un grand espace en plusieurs pièces, créer une séparation dans une pièce ou installer un coin bureau ou toilettes. Suivant votre besoin et l’emplacement de la cloison, il est important de faire le bon choix.  

image

Isoler la toiture de combles aménageables

Quand on veut conserver la possibilité d’utiliser les combles, notamment pour en faire des pièces à vivre, on isole la sous-toiture et non le sol du grenier. On utilise pour cela de la laine minérale ou végétale de forte épaisseur. La solution la plus simple est de l’embrocher sur des suspentes et de la maintenir par des profilés (appelés aussi fourrures) métalliques sur lesquels sont ensuite fixées des plaques de plâtre ou encore du lambris. Ce type d’isolant (ici IBR Contact) très performant est gainé d’un voile de protection limitant les risques d’irritation de la peau quand on le manie.

image

Confinement : aménager la maison pour le télétravail

Les confinements successifs révèlent la place prépondérante qu'est en train de prendre le télétravail, autrement dit, le travail à la maison, encouragé, voire imposé par les Pouvoirs publics et donc par les entreprises. L'expérience démontre la nécessité d'organiser voire d'aménager les lieux pour être efficace et pour ne pas déranger le reste de la famille.

image

Couler une dalle en béton extérieure

Le béton commence à prendre 2 h environ après avoir été gâché. Il faut donc le couler, le tasser et en lisser la surface pendant cette durée. Divisez les grandes surfaces en sections pouvant être finies sans difficulté dans ce laps de temps. Vous pouvez marcher sur le béton au bout de 3 jours, mais attendez 5 jours avant de le décoffrer et au moins 10 avant de rouler dessus avec une voiture.  

image

L'humidité dans la maison en hiver

C’est l’un des principaux problèmes que l’on peut rencontrer dans une maison en cette saison. D’abord parce que c’est la période où le taux d’humidité dans l’air est le plus élevé, mais aussi parce que quand il ne neige pas, il  pleut beaucoup .