Renouveler l'air de votre logement : VMR, VMC, VMI... Comment s'y retrouver?

Le renouvellement de l'air est essentiel pour lutter contre la COVID : ce sont les plus hautes autorités sanitaires qui le disent. Aérer, ventiler, renouveler l'air intérieur sont parmi les moyens les plus surs assainir l'atmosphère de nos logements. Pour cela il y a des solutions techniques assez faciles à mettre en œuvre. Mais comment s'y retrouver entre les différents moyens de ventilation? 

Nécessité du renouvellement de l'air

Les règlementations concernant le renouvellement de l'air dans les logements remontent à 1969 (principe de l'aération générale et permanente) et 1982 (valeurs de débit d'air), ce qui est très insuffisant. Depuis cette date, les logements, du fait de l'isolation thermique généralisée, sont devenus de plus en plus étanches à l'air. On peut évidemment conseiller d'ouvrir régulièrement les fenêtres, au moins 15 minutes en début et fin de journée, mais ce n'est pas suffisant et difficile à faire en période hivernale. C'est aussi contradictoire avec les exigences thermiques imposées par les réglementations thermique et environnementale successives. C'est aussi totalement empirique. La seule façon de quantifier et de mesurer le renouvellement de l'air, est la ventilation mécanique.

Les différentes ventilations mécaniques  

• La VMR (ventilation mécanique répartie ou décentralisée)
La méthode la plus simple consiste à réaliser une ventilation générale permanente de l’habitat à partir d’aérateurs individuels placés dans les pièces humides (cuisine, toilettes, salle de bains, laverie, etc.). C’est ce qu’on appelle la VMR (ventilation mécanique répartie) constituée d'une série d'extracteurs  pouvant être installés dans les différentes pièces humides du logement. Certains modèles bénéficient d'un hygrostat permettant leur déclenchement automatique à partir d'un taux d'humidité donné.  Il est possible aussi de réaliser un couplage avec l'éclairage de la pièce déterminant un fonctionnement à chaque fois qu'on allume la lumière (par exemple dans une salle de bains, des toilettes, etc.). Les modèles les plus évolués intègrent une filtration de l'air 

• La VMC (ventilation mécanique contrôlée)
Elle consiste à réaliser une ventilation forcée de l’ensemble de l’habitation grâce à une unité centralisée, placée généralement dans le grenier. Elle est aujourd’hui installée dans presque toutes les maisons neuves, la filtration en étant le complément logique.
 On parle de VMC simple flux quand l'air est puisé à l'extérieur par des bouches et ouïes au niveau des fenêtres pour être évacuées via des bouches d'aspiration au niveau des pièces dites "techniques" (cuisine, salle-de-bains et WC) reliées par des gaines  au groupe d'aspiration. 
 On parle de VMC double flux quand le groupe centralisé refoule l'air vicié et aspire l'air frais au niveau des combles. Pour éviter des déperditions de chaleur, un échangeur permet de réchauffer l'air introduit par l'air extrait de la maison.

• La VMI (ventilation mécanique répartie ou par insufflation)
Dans les maisons anciennes, il n'est pas toujours possible de faire passer les gaines nécessaires à l'installation d'une ventilation mécanique contrôlée. On place alors une centrale de traitement de l'air dans les combles, qui puise de l'air frais dans via des bouches percées dans la couverture, et l'insuffle dans la maison par un nombre de bouches limitées, au niveau de l'étage supérieur. L'air insufflé (ou en surpression) traverse les pièces et est évacué par des bouches dans les murs ou les fenêtres. 

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Détecteur de CO2 (dioxyde de carbone ou gaz carbonique) : ne pas confondre avec le détecteur de CO (monoxyde de carbone).

Le détecteur de CO2 ne doit pas être confondu avec le détecteur de CO, le redoutable monoxyde de carbone. Si celui-ci, conséquence de la défaillance ce certains appareils de chauffage, peut être mortel ou très invalidant, le CO2, le gaz carbonique, est surtout révélateur de la qualité de l'air en général et de la possible contamination aux virus, bien sûr celui de la COVID principalement.

image

Installer un détecteur de monoxyde carbone (CO) : une assurance sur la vie

Si l'installation d'au moins un détecteur de fumée (DAAF) par logement est devenu obligatoire (de haute lutte) en 2015, le détecteur de monoxyde de carbone reste facultatif. Pourtant ce gaz inodore et incolore tue chaque année une centaine de personnes en France et cause des invalidités souvent irréversibles, notamment neurologiques, à près de 3000 personnes. Les parlementaires ont mis la loi visant à les rendre obligatoire sur une voie de garage. C'est inacceptable.

image

La qualité de l'air dans la maison

Il est souvent dit que l'air intérieur des maisons est très pollué. Dans cette vidéo, Christian PESSEY, avec l'aide de QUALITEL , vous explique comment identifier ces polluants et comment agir pour en réduire le nombre et donc leur impact sur la santé.

Les dernieres vidéos maison

image

PAC hybride gaz : Christian PESSEY témoigne !

Dans cette vidéo, Christian PESSEY fait le point sur la PAC hybride gaz et vous annonce notre future série de reportages consacrée à l'installation de ce système, du raccordement au gaz de ville jusqu'à sa mise en service ! 

image

Contrôler sa consommation électrique avec "Mon Pilotage Elec"

Le contrôle de la consommation électrique est plus que jamais à l'ordre du jour. Christian PESSEY et Farida RAFKANI, chef de marché chez ENGIE Particuliers , présentent le système pour rendre connecté votre chauffage : " Mon Pilotage Elec " Il vous permet de maîtriser au mieux votre consommation d'électricité et de piloter votre chauffage.

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

Les derniers conseils maison

image

Mesures et traçages sur le bois

En menuiserie, beaucoup d’opérations, en particulier le sciage (et accessoirement le perçage), imposent une prise de mesures précise, suivie d’un traçage bien net, avec des outils de qualité . 

image

Installez et entretenez votre bassin

La présence d'un jardin dans votre propriété est un véritable atout, car il vous permet de profiter de votre extérieur durant les beaux jours. Si vous avez la chance d'en disposer, pensez à optimiser son aménagement afin de créer un lieu de vie propice à la détente et à la relaxation. Créer un bassin est un excellent moyen d'embellir votre espace et de lui donner du cachet. Cependant, son installation doit être réalisée avec soin, et il est important de bien l'entretenir régulièrement.

image

Quels sont les choix de positionnement et l'orientation d'une maison

Le positionnement et l’orientation de leur maison ont préoccupé les hommes de toute éternité, mais pas toujours pour les mêmes raisons. La multiplication des constructions pavillonnaires ces dernières années a malheureusement souvent fait oublier ces préoccupations.

image

Qu’est-ce qu’un produit « biosourcé » ?

Le mot « biosourcé », souvent galvaudé, confondu avec le caractère écologique d’un matériau ou d’un produit répond à une définition officielle. Les pouvoirs publics définissent les matériaux biosourcés comme «  issus de la matière organique renouvelable (biomasse), d’origine végétale ou animale. Ils peuvent être utilisés comme matière première dans des produits de construction et de décoration, de mobilier fixe et comme matériau de construction dans un bâtiment  »

image

Installer un lavabo dans une salle de bains

La technique de pose dépend de l’appareil et aussi de la nature de la cloison ou du mur dans laquelle il doit éventuellement se fixer. Elle est différente suivant que le lavabo est sur suspendu sur console, sur colonne ou encastré. Il existe des kits de raccordement proposés en grande surface de bricolage ou magasins de sanitaires, qui permettent de gagner du temps et d’obtenir un résultat esthétique sans soudures.

image

Ouverture de portail autonome grâce à l'énergie solaire.

L'alimentation électrique de l'ouverture d'un portail à battants constitue souvent un problème d'installation. Il faut "tirer" une ligne, parfois l'enterrer. L'énergie solaire peut apporter une réponse à cette difficulté et assurer de surcroît une autonomie d'alimentation, même en cas de coupure de courant. 

Une optimisation du confort thermique de la maison

Avoir une bonne température dans la maison hiver comme été, bénéficier d’une bonne qualité de l’air intérieur : deux objectifs pour le confort et la santé. Le confort parce qu’un grand nombre d’habitant estime avoir souvent froid l’hiver. La santé parce qu’une maison mal chaussée est aussi très souvent une maison humide, favorisant les allergies et les troubles respiratoires. 

Le rafraîchissement de la maison

Une maison mal rafraîchie, c’est aussi une maison soumise à la canicule et aux pointes de température extrêmes, aujourd’hui fréquentes du fait du dérèglement climatique. Une isolation thermique raisonnée évite ce désagrément qui peut avoir un impact négatif, notamment sur les personnes âgées les plus vulnérables.