Sécurité électrique dans l'atelier de bricolage

La multiplication des machine électroportatives ou à poste fixe impose une large utilisation de l'électricité dans l'atelier de bricolage. Il faut donc prendre un certain nombre de précautions pour l'utiliser en toute sécurité.

La sécurité électrique dans l'atelier

L’électricité facilite tellement notre vie quotidienne qu’elle est totalement entrée dans nos mœurs. Elle est très présente dans l'atelier. Il n’en demeure pas moins que son utilisation, dans de mauvaises conditions, peut se révéler extrêmement dangereuse. Le non-respect des normes, aussi bien pour les installations que pour les conditions d’utilisation, peut entraîner de graves accidents (électrocution).
Soyez particulièrement vigilant au risque de surcharge des circuits  et à la tentation d'utiliser des rallonges et des barrettes multiprises en cascade. Le danger est double : chuter en se prenant les pieds dedans et créer un incident électrique pouvant aller jusqu'à causer un incendie.
Attention aussi à la qualité de la prise de terre pour éviter tout risque d'électrocution! 

Deux types d'installations

Dans une maison individuelle, l’atelier est installé, la plupart du temps, dans le sous-sol. Dans ce cas, respectez les normes concernant les pièces humides et qui imposent d’utiliser du matériel électrique étanche. Dans de tels locaux, il n’est pas suffisant que les conducteurs soient protégés, ce qui est la première condition de la sécurité en électricité. Il faut aussi que les conducteurs soient bien protégés et que tous les appareils de commande et de liaison le soient aussi.
Utilisés des câbles multiconducteurs:
soit fixés au mur par des cavaliers ou des pontets ;
soit disposés dans des goulottes, moulures et des chemins de câbles qui permettent de dérouler les câbles en toute sécurité. Leur installation est simple et permet de créer un circuit rapidement. Selon les modèles, les goulottes ou les chemins de câbles se fixent sur des équerres vissées contre le mur ou par vissage direct du corps du rail contre le mur:
dans le premier cas, il faut utiliser les câbles multiconducteurs.
dans le second cas, l'installation peut être réalisée avec des fils monoconducteurs à âme massive,  un couvercle-plastron venant recouvrir le rail une fois l’installation terminée. 

Les chemins de câbles

Ce matériel est constitué de longueurs de rails en matière plastique, supportées par des équerres fournies dans certains cas par le même fabricant. Les multiconducteurs cheminent à l’intérieur du rail ; les points d’alimentation peuvent ainsi être implantés où cela se révèle nécessaire (prévoyez-les près de l’établi, afin de pouvoir brancher aisément les machines électroportatives). Si vous devez établir une dérivation, utilisez une boîte de connexion étanche, que vous fixerez, par vissage, contre le chemin de câbles.

Les goulottes d’atelier

Elles ressemblent à de grosses plinthes électriques. Le corps de la goulotte se fixe par vissage contre le mur (indifféremment horizontalement ou verticalement). Des pattes de fixation spéciales permettent ensuite de monter la platine de l’appareil (prise ou interrupteur) à l’endroit choisi. Des couvercles, ainsi que des plastrons pour les appareils, viennent ensuite protéger le câblage.

Attention !

Attention : toute dérivation se faisant par l’intermédiaire d'accessoires de raccordement (dés de raccordement, connecteurs automatiques ou à levier) doit être protégée par une boîte facilement accessible pour une intervention éventuelle.

La sécurité lors des interventions

Avant toute intervention sur une machine ou sur un circuit électrique, qu’il s’agisse d’installation ou de dépannage, prenez les précautions suivantes:
coupez le courant au niveau du compteur avant toute réparation ou vérification d’un appareil ou d’un circuit (de plus, mettez sur le compteur une petite affichette indiquant que vous travaillez, de sorte que personne ne rétablisse le courant à ce moment-là);
débranchez toujours un appareil électrique (machine électroportative ou appareil électroménager) avant de l’examiner ou de le réparer;
avant de percer un mur ou un plafond, assurez-vous qu’il n’y a pas, à cet endroit, une canalisation électrique encastrée que vous risqueriez de rencontrer avec la mèche de la perceuse. Efforcez-vous de déduire le cheminement des canalisations en fonction de l’emplacement des appareils, l’idéal étant de disposer du plan de l’installation électrique.
lors de toute intervention, utilisez des outils adaptés aux travaux d'électricité, à manche et lame isolés. C’est une précaution supplémentaire, qui préviendra tout risque d’accident.

Le disjoncteur différentiel

Le rôle d’un disjoncteur différentiel est de calculer la différence d’intensité entre les deux conducteurs (phase et neutre), qui peut se produire en cas de fuite du courant (retour à la terre). Le disjoncteur intervient alors en coupant automatiquement le courant. On comprend l’intérêt d’un tel dispositif, car, en cas de retour à la terre, le courant peut passer par le corps de l’utilisateur et provoquer un grave accident.
Obligatoires dans les lieux publics, les disjoncteurs différentiels apportent une sécurité maximale dans une installation particulière. La pose en est simple ; il est généralement incorporé au tableau de l’abonné.

 

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Installations électriques dangereuses

Toutes les enquêtes le prouvent : les installations électriques des maisons et appartements sont pour la plupart hors normes, voire vétustes et dangereuses. Pour le savoir, vous pouvez conduire un certain nombre de vérifications.

image

Les installations électriques apparentes sous baguettes ou goulottes

La nature de la maçonnerie ne permet pas toujours de réaliser des encastrements. De plus, les différentes installations apparentes (câbles multiconducteurs ou baguettes) sont toujours plus faciles à réaliser pour l’amateur. Il est en effet plus commode de répartir les circuits de cette façon. Les interventions ultérieures (dépannages, prolongations) seront aussi plus aisées.

Les dernieres vidéos maison

image

PAC hybride gaz : Christian PESSEY témoigne !

Dans cette vidéo, Christian PESSEY fait le point sur la PAC hybride gaz et vous annonce notre future série de reportages consacrée à l'installation de ce système, du raccordement au gaz de ville jusqu'à sa mise en service ! 

image

Contrôler sa consommation électrique avec "Mon Pilotage Elec"

Le contrôle de la consommation électrique est plus que jamais à l'ordre du jour. Christian PESSEY et Farida RAFKANI, chef de marché chez ENGIE Particuliers , présentent le système pour rendre connecté votre chauffage : " Mon Pilotage Elec " Il vous permet de maîtriser au mieux votre consommation d'électricité et de piloter votre chauffage.

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

image

La qualité de l'air dans la maison

Il est souvent dit que l'air intérieur des maisons est très pollué. Dans cette vidéo, Christian PESSEY, avec l'aide de QUALITEL , vous explique comment identifier ces polluants et comment agir pour en réduire le nombre et donc leur impact sur la santé.

Les derniers conseils maison

image

Couler les fondations

Le coulage de fondations est presque toujours nécessaire pour assurer la stabilité au sol des ouvrages ; elles peuvent se réduire à une simple semelle de mortier de quelques centimètres d’épaisseur pour un muret ou être constituées de longrines de fortes épaisseurs en béton armé pour les murs porteurs.

image

Fissuration sur terrain argileux : comment être indemnisé?

Le phénomène de retrait-gonflement des argiles (RGA) est accentué par l'alternance brutale de longues périodes de sécheresse et d'évènements pluviaux souvent extrêmes. C'est à l'origine de l'augmentation spectaculaire du nombre et du montant des indemnisations par l'État et les assurances. Pour en bénéficier il faut être très attentif à la procédure.

image

Le chauffe-eau solaire : à redécouvrir

Le chauffe-eau solaire a été la star des années 1970-1980, et puis, au pays de l'électricité pas chère, on l'a oublié. La mauvaise intégration des panneaux en toiture, À l'origine de problèmes d'étanchéité, y a été pour beaucoup. La concurrence du chauffe-eau thermodynamique aussi. Et puis, on le redécouvre. 1 ou 2 panneaux solaires thermiques sur la toiture d'une annexe suffisent pour couvrir gratuitement 50 à 80 % des besoins d'un maison en eau chaude sanitaire ! De quoi faire réfléchir !

image

Pose de tissu mural tendue avec anglésage

A priori, la pose du tissu tendu en grande largeur semble difficile ; c’est pourtant la seule méthode qui permet d’obtenir une véritable tenture murale de qualité. La technique de pose classique, sur baguette bois et avec carton à angléser, n’est d’ailleurs pas très difficile et elle ne demande qu’un outillage réduit. La pose de tissu sur baguettes crée en outre une couche d'air entre le revêtement et le support, assurant ainsi une certaine isolation phonique et thermique. Elle dispense de gros travaux de rénovation du mur s’il est abîmé ; il faut cependant le traiter contre l’humidité.

image

Décaper pour repeindre

Le décapage d’une surface peinte est nécessaire chaque fois qu’on veut la repeindre ou la vernir. On a le choix entre des méthodes chimique ou thermique. La première, plus simple, demande aussi des précautions, le produit étant très corrosif.

image

Réparer une fuite d'eau avec du mastic époxy

Le colmatage d'une fuite , notamment au niveau d'un raccord, peut être réalisé avec du mastic expoxy, deux composants. Il faut bien sûr couper l'eau et essuyer l'endroit de la fuite pour une adhérence optimale du mastic. 

image

Économiser l'eau : les 5 bons conseils du Centre d'Information sur l'Eau

Quelques bons réflexes éco-responsables participent à préserver des quantités importantes d’eau. Pensez aux stop-douches, mitigeurs thermostatiques, chasses d’eau économiques, systèmes de récupération d’eau de pluie sur gouttière, etc. pour éviter la surconsommation et préserver nos ressources naturelles.

image

Voile d'ombrage : mieux qu'un parasol ou qu'un store

La voile d'ombrage est, comme son nom l'indique, une toile triangulaire rappelant une voile de bateau, tendue pour se protéger du soleil et de la chaleur. Elle conviendra notamment pour ombrer efficacement une terrasse. Quand elle es imperméable elle peut aussi protéger d'une averse.

Une installation électrique sûre et confortable

La sécurité électrique

L’installation électrique d’une maison doit assurer la sécurité et le confort du logement en conformité avec la norme NF-C 15-100 en vigueur.  Conducteurs électriques, gaines électriques, interrupteurs et prises de courant, tableau de répartition, disjoncteurs et coupe-circuits, prise de terre doivent y être installés dans les règles de l’art, à partir d’un tableau d’abonné constitué d’un nombre suffisant de coupe-circuits et de disjoncteurs. 

Une maison bien éclairée

La qualité de l’installation électrique est essentielle pour garantir un bon éclairage des pièces de la maison, mais aussi le bon fonctionnement du chauffage, de la climatisation, de la ventilation et la production de l’eau sanitaire dans le logement.