Électricité : le matériel de contrôle

Les dépannages, mais aussi les travaux d’installation et de modification, imposent souvent la nécessité d’utiliser un matériel de contrôle plus ou moins élaboré.

Tester la tension, le voltage, l'ampérage, la résistance du courant électrique font partie des gestes de base du travail de l'électricien.

Tester la tension

Il est très fréquent d’avoir à tester la tension d’un appareil, autrement dit de vérifier que son alimentation est effective ou à l'inverse qu'un circuit n'est pas sous tension.

Le tournevis testeur de tension

Ce petit tournevis à lame isolée  possède un manche transparent à l'intérieur duquel une petite ampoule ou une diode s'allume lorsque son extrémité entre en contact avec un fil ou une borne sous tension.  Sa fiabilité est toute relative. Si sa vocation est, comme son nom l’indique, de tester la tension, il sert aussi et surtout pour serrer ou desserrer  les vis des bornes, des platines, de la plupart des petits appareils. électriques.

Il existe aussi aujourd’hui des “tournevis” plus élaborés qui détectent le champ magnétique dégagé par les appareils et les conducteurs sous tension, sous la forme de l’allumage d’une diode et d’un signal sonore, en toute sécurité, sans contact avec les objets. 

Le testeur de continuité à pile (courant du réseau coupé)

Pour tester la continuité d’un circuit (d’alimentation de prises ou d’éclairage, ou encore à l’intérieur d’un appareil), il est possible de construire soi-même un détecteur à ampoule, basé sur un simple boîtier de lampe de poche.
Deux cordons sont nécessaires avec à une extrémité, une prise jack, et à l’autre, une cosse plate à enficher sur les lames de la pile dont l’une doit entrer en contact avec le culot de l’ampoule. Le contact des prises jack avec deux objets en continuité allume l’ampoule.

Contrôler le courant

Les testeurs de tension permettent seulement de vérifier qu’un ou plusieurs conducteurs sont alimentés en courant électrique. Ils ne fournissent aucune indication sur la nature ni, en quelque sorte, sur la qualité de celui-ci. Le contrôleur électrique permet d’obtenir un grand nombre d’informations puisqu’il remplit les fonctions de voltmètre, d’ampèremètre et d’ohmmètre. Certains appareils possèdent également un témoin de charge basse tension et un indicateur de polarité. Le prix, relativement élevé, de ce type d’appareil se justifie cependant dans le cadre d’une installation complète ou d’interventions fréquentes.

Le contrôleur universel

Appelé aussi “multimètre”, c’est un appareil polyvalent, plus facile à utiliser qu’il y paraît. Il regroupe différentes fonctions :
• un voltmètre (mesure du voltage jusqu’à 380 V) ;
• un ampèremètre (valeur de consommation) ;
• un ohmmètre (mesure de la résistance d’un circuit, donc sa continuité et l’isolement des conducteurs).

Contrôler les fusibles

Certaines installations électriques sont encore équipées de fusibles à cartouches. Certaines sont dotées d’un témoin (opercule rouge détachable) permettant de savoir si elles sont « grillées ». Cependant, beaucoup n’en sont pas munies :  il est alors souvent nécessaire de les tester. Il existe aujourd’hui de petits appareils spécialisés pour cette fonction. Il est néanmoins possible de fabriquer soi-même un testeur à pile raccordé à deux pinces crocodiles ou à deux fiches bananes. Cet appareil permet de contrôler la continuité électrique à l’intérieur du fusible. Il peut également être utilisé dans le cadre d’une installation ou d’un appareil (moteur, par exemple) pour tester la continuité d’un circuit. L’alimentation générale doit alors être impérativement suspendue.

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Installations électriques dangereuses

Toutes les enquêtes le prouvent : les installations électriques des maisons et appartements sont pour la plupart hors normes, voire vétustes et dangereuses. Pour le savoir, vous pouvez conduire un certain nombre de vérifications.

image

La recherche des pannes électriques

En matière d’électricité, les pannes ont des causes et des conséquences très variées. Elles vont de la simple coupure résultant du fonctionnement normal d’un coupe-circuit ou d’un disjoncteur, au court-circuit brutal pouvant entraîner un incendie. Pour éviter tout désagrément, il n’est pas inutile de passer l’installation en revue périodiquement, ce qui permettra, dans bien des cas, de constater certaines anomalies de fonctionnement (échauffements, grésillements) qui risquent un jour ou l’autre d’être à l’origine d’incidents plus ou moins graves.

Les dernieres vidéos maison

image

Chauffage: le suivi à distance

Dans cette vidéo, Christian PESSEY et Camille MAINGUENAUD, chef de projet marketing chez ENGIE Home Service , vous expliquent comment fonctionne le suivi à distance de votre chaudière et en quoi il représente un avantage certain pour son entretien.

image

Comment isoler sa maison ?

Dans cette vidéo, Christian PESSEY et Pierre-Guillaume VUILLECARD, responsable de la communication chez Les ECO-Isolateurs se sont interrogés sur ce qui fait une bonne isolation. 

image

Entretenir son logement: le carnet numérique du logement

Le carnet numérique du logement – CLEA – est-il le carnet de santé de la maison? Dans cette interview, Christian PESSEY et Bertrand LECLERCQ, Directeur de la stratégie numérique chez Qualitel , vous présentent CLEA , véritable outil numérique pour connaître et entretenir votre logement. Il est destiné aussi bien aux professionnels du bâtiment qu'aux habitants des logements.

image

Rénovation énergétique: quel parcours travaux ?

Dans cette interview de Christian PESSEY, Florian CHEVALLIER, directeur marketing "offres" chez ENGIE, nous présente un simulateur de rénovation énergétique qui permet d'évaluer le coup des travaux mais également de trouver un artisan RGE (Reconnue Garant de l'Environnement) afin de concrétiser vos travaux et de bénéficier des aides à la rénovation auxquelles vous avez le droit.

image

Quand faire remplacer sa chaudière gaz ?

Dans cette interview, Christian PESSEY et Fabien MARGUERON de ENGIE Home Services évoquent les raisons qui peuvent vous pousser à faire remplacer votre chaudière gaz mais aussi le tour des offres vous permettant son remplacement.

Les derniers conseils maison

image

L'humidité dans la maison en hiver

C’est l’un des principaux problèmes que l’on peut rencontrer dans une maison en cette saison. D’abord parce que c’est la période où le taux d’humidité dans l’air est le plus élevé, mais aussi parce que quand il ne neige pas, il  pleut beaucoup . 

image

Isolation des combles perdus : les conseils de l'AQC (l'Agence Qualité Construction).

L'AQC, la très sérieuse AGENCE QUALITÉ CONSTRUCTION, a sorti un "mémo de chantier" à la demande du Ministère de la Transition Énergétique. Il s’agit de bien identifier les points importants du soufflage de laine dans les combles. L'initiative est d’autant plus importante qu’une grande majorité des isolations des combles se fait de cette façon.

image

Maprimerenov : le barème et mode d'emploi des aides par travaux

Le dispositif MAPRIMERENOV est désormais en place. Le barème d'accès aux aides est formulé sous la forme de 4 catégories pour les particuliers et une 5e pour les copropriétés. Cela va du bleu (pour les foyers les plus modestes, au jaune, violet et rose en montant dans l'échelle des revenus.  Restait à connaître le montant des aides pour les différents travaux et équipements pour les différentes "couleurs" de revenu. Vous les trouverez dans cet article.

image

Dalle en béton ou vide sanitaire?

Tout d'abord je tiens a vous dire mon regret concernant la suppression de votre émission sur RMC que je suivais régulièrement. Je me rabats sur votre site pour avoir des infos bricolage!. Je souhaite rénover une maison ancienne (pierres/chaux) notamment le sol composé actuellement de pierre sur terre battue surmonté d'un plancher en bois. Faut-il mieux couler une dalle béton sur l'ensemble de la surface ou de créer un nouveau vide sanitaire en dur mais avec quels matériaux? Jean-Pierre

image

Se chauffer avec des pellets (granulés)

Je me chauffe actuellement avec chauffage central gaz citerne (500 kg). Ma chaudière, qui a 18 ans, donne des signes de fatigue et le remplissage de la citerne me coute cher (550€ les 200 kg dernièrement). Je souhaitais votre avis sur un chauffage à pellets (granulés) avec chauffage centra (l'eau sanitaire est fournie par un ballon électrique). Le poêle serait poser au centre de la maison (120 m2 habitable bien isolée 30 cm Siporex – 30 cm laine en comble – fenêtre PVC double vitrage... et je suis dans les le 13) Sachant que j'ai déjà les conduits ventilés pour chauffer les pièces éloignées du poêle. Je souhaite votre avis sur mon projet? Si cette énergie me fera faire des économies? Si vous pouvez m'orienter vers une marque, un type de poêle ou un professionnel?  Maurice

image

Le plomb dans les peintures : diagnostic immobilier obligatoire

Le plomb est susceptible d’être présent dans les logements anciens notamment dans les veilles peintures. Son dépistage fait partie des diagnostics obligatoires avant la vente ou la location. Il peut se révéler très dangereux pour la santé.