Électricité : le matériel de contrôle

Les dépannages, mais aussi les travaux d’installation et de modification, imposent souvent la nécessité d’utiliser un matériel de contrôle plus ou moins élaboré.

Tester la tension, le voltage, l'ampérage, la résistance du courant électrique font partie des gestes de base du travail de l'électricien.

Tester la tension

Il est très fréquent d’avoir à tester la tension d’un appareil, autrement dit de vérifier que son alimentation est effective ou à l'inverse qu'un circuit n'est pas sous tension.

Le tournevis testeur de tension

Ce petit tournevis à lame isolée  possède un manche transparent à l'intérieur duquel une petite ampoule ou une diode s'allume lorsque son extrémité entre en contact avec un fil ou une borne sous tension.  Sa fiabilité est toute relative. Si sa vocation est, comme son nom l’indique, de tester la tension, il sert aussi et surtout pour serrer ou desserrer  les vis des bornes, des platines, de la plupart des petits appareils. électriques.

Il existe aussi aujourd’hui des “tournevis” plus élaborés qui détectent le champ magnétique dégagé par les appareils et les conducteurs sous tension, sous la forme de l’allumage d’une diode et d’un signal sonore, en toute sécurité, sans contact avec les objets. 

Le testeur de continuité à pile (courant du réseau coupé)

Pour tester la continuité d’un circuit (d’alimentation de prises ou d’éclairage, ou encore à l’intérieur d’un appareil), il est possible de construire soi-même un détecteur à ampoule, basé sur un simple boîtier de lampe de poche.
Deux cordons sont nécessaires avec à une extrémité, une prise jack, et à l’autre, une cosse plate à enficher sur les lames de la pile dont l’une doit entrer en contact avec le culot de l’ampoule. Le contact des prises jack avec deux objets en continuité allume l’ampoule.

Contrôler le courant

Les testeurs de tension permettent seulement de vérifier qu’un ou plusieurs conducteurs sont alimentés en courant électrique. Ils ne fournissent aucune indication sur la nature ni, en quelque sorte, sur la qualité de celui-ci. Le contrôleur électrique permet d’obtenir un grand nombre d’informations puisqu’il remplit les fonctions de voltmètre, d’ampèremètre et d’ohmmètre. Certains appareils possèdent également un témoin de charge basse tension et un indicateur de polarité. Le prix, relativement élevé, de ce type d’appareil se justifie cependant dans le cadre d’une installation complète ou d’interventions fréquentes.

Le contrôleur universel

Appelé aussi “multimètre”, c’est un appareil polyvalent, plus facile à utiliser qu’il y paraît. Il regroupe différentes fonctions :
• un voltmètre (mesure du voltage jusqu’à 380 V) ;
• un ampèremètre (valeur de consommation) ;
• un ohmmètre (mesure de la résistance d’un circuit, donc sa continuité et l’isolement des conducteurs).

Contrôler les fusibles

Certaines installations électriques sont encore équipées de fusibles à cartouches. Certaines sont dotées d’un témoin (opercule rouge détachable) permettant de savoir si elles sont « grillées ». Cependant, beaucoup n’en sont pas munies :  il est alors souvent nécessaire de les tester. Il existe aujourd’hui de petits appareils spécialisés pour cette fonction. Il est néanmoins possible de fabriquer soi-même un testeur à pile raccordé à deux pinces crocodiles ou à deux fiches bananes. Cet appareil permet de contrôler la continuité électrique à l’intérieur du fusible. Il peut également être utilisé dans le cadre d’une installation ou d’un appareil (moteur, par exemple) pour tester la continuité d’un circuit. L’alimentation générale doit alors être impérativement suspendue.

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Installations électriques dangereuses

Toutes les enquêtes le prouvent : les installations électriques des maisons et appartements sont pour la plupart hors normes, voire vétustes et dangereuses. Pour le savoir, vous pouvez conduire un certain nombre de vérifications.

image

La recherche des pannes électriques

En matière d’électricité, les pannes ont des causes et des conséquences très variées. Elles vont de la simple coupure résultant du fonctionnement normal d’un coupe-circuit ou d’un disjoncteur, au court-circuit brutal pouvant entraîner un incendie. Pour éviter tout désagrément, il n’est pas inutile de passer l’installation en revue périodiquement, ce qui permettra, dans bien des cas, de constater certaines anomalies de fonctionnement (échauffements, grésillements) qui risquent un jour ou l’autre d’être à l’origine d’incidents plus ou moins graves.

Les dernieres vidéos maison

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

image

La qualité de l'air dans la maison

Il est souvent dit que l'air intérieur des maisons est très pollué. Dans cette vidéo, Christian PESSEY, avec l'aide de QUALITEL , vous explique comment identifier ces polluants et comment agir pour en réduire le nombre et donc leur impact sur la santé.

image

Accrocher dans la plaque de plâtre

Christian PESSEY et Eric BARNASSON, Responsable du Pôle marketing Produits & Systèmes chez PLACO® , vous donnent tous les conseils pour accrocher de lourdes charges dans de la plaque de plâtre, et notamment toutes les informations sur la plaque à haute résistance Habito®

image

La laine de verre et la santé

Dans cette interview, Christian PESSEY fait le point avec Florence GAUVIN, expert isolation chez ISOVER sur les risques que représenteraient l'utilisation de la laine de verre et pour en avoir le coeur net, ils ont fait appel à l'expertise du docteur Christian RECCHIA.

Les derniers conseils maison

image

Pose d'une fenêtre PVC en rénovation

On trouve désormais dans le commerce des “blocs-fenêtres” en PVC pouvant se substituer facilement à l’ancienne fenêtre. Si l'on conserve le dormant (cadre fixe) existant, comme ici, on parle de remplacement en "rénovation".

image

Chats et chiens : êtes-vous bien assuré?

Les accidents causés par les chiens, les chats, les chiens et autres animaux de compagnie peuvent vous coûter cher. Votre assurance multirisques habitation ne vous couvre peut-être pas suffisamment. La Fédération Française de l'assurance vient de le rappeler.

image

Un isolant pour toiture-terrasse photovoltaïque

Fabricant d’isolants en laine de roche, ROCKWOOL innove en proposant sa nouvelle solution pour les toitures-terrasses photovoltaïques. Plus performant avec son lambda 38, Rockacier C nu Energy garantit une meilleure isolation, des qualités incombustibles et une parfaite stabilité dimensionnelle.

image

La nouvelle pince multifonctions PST Leatherman

Véritable couteau suisse du bricoleur, cette pince multifonctions est un outil étonnant qui combine 14 outils. Le Bond, petit dernier du génial Tim Leatherman, est une véritable boîte à outil de poche.

image

La pompe à chaleur : l'équipement de chauffage le plus économique

Après son étude sur le chauffage électrique en 2020, l’Association Promotelec publie une étude* relative à la perception des Français sur la pompe à chaleur. Dans un contexte sociétal et énergétique marqué de plus en plus par la pression des contraintes écologiques, la pompe à chaleur apparaît comme un dispositif particulièrement en phase avec les attentes des propriétaires.

image

Éviter les remontées capillaires : caniveau, bande d'arase, drainage, étanchéité, injections

Au-delà des phénomènes phréatiques, les grosses pluies sont la cause principale es remontées capillaires qui humidifient l’intérieur des murs du rez-de-chaussée. C’est un grand classique et si l'on en est victimes on risque de se lancer dans des palliatifs dont la plupart sont des cautères sur une jambe de bois et vont coûter une fortune. Un certain nombre d'opération techniques permettent d'éviter d'en arriver là.