Électricité : les interrupteurs et les prises de courant 220/230 V

Les interrupteurs électriques permettent de commander le passage du courant dans un circuit pour  le fonctionnement d'un éclairage ou d'un appareil. Les prises assurent le passage du courant entre un circuit et un appareil. 

Les interrupteurs de courant

Les interrupteurs (ou commutateurs dans le cas d'un va-et-vient) servent uniquement à commander l’éclairage, soit directement, soit par l’intermédiaire d’une prise pour lampadaire ou luminaire sur pied.

• L’interrupteur unipolaire ne comporte que deux bornes, dont l’une est normalement marquée “P” ou d’un point rouge. Il ne coupe que la phase.
• L’interrupteur bipolaire coupe la phase et le neutre en même temps : les positions respectives des fils bleu et brun sont sans importance, mais il faut toujours qu’un conducteur noir prolonge la phase après commutation.
• L’interrupteur double sert pour commander deux lampes à partir d’un même point. Il a deux bornes repérées “P” (ou point rouge), sur lesquelles vous ne devez raccorder que des fils noirs reliés aux culots des lampes.
• Le commutateur de va-et-vient comporte parfois trois bornes, mais plus souvent quatre dont deux sont pontées. Le principe est de relier entre elles, par des fils noirs, les bornes identiques des deux commutateurs.

Jusqu'à une époque relativement récente, les interrupteurs étaient tous mécaniques, à bascule ou à poussoir. Il a existé autrefois des interrupteurs rotatifs. Dans les années 1970 sont apparus :

• des interrupteurs crépusculaires (réagissant à la lumière) ;
• des interrupteurs temporisés (faisant office de minuterie) ;
• des interrupteurs détecteurs de mouvement ;
• des interrupteurs domotiques pouvant fonctionner par une télécommande à clavier ou en association avec une box. 

Il existe des modèles à encastrer et d'autre à poser en applique.

Les prises de courant

Une prise de courant se compose d’une partie fixe, appelée “socle”, et d’une autre, mobile, appelée “fiche”. Le socle d’une prise est équipé de deux ou trois fiches. Les socles doivent être montés de manière à ce que que l’axe des fiches se trouve au moins à 5 cm au-dessus du sol fini ; cette distance est portée à 12 cm pour les socles 32 A.

• Le socle à 2 alvéoles (pour 2 fiches femelles) de 4 mm de diamètre n'est plus utilisé que dans les salles de bains (prise rasoir), à condition d'être alimenté par un transformateur de séparation. Dans toutes les autres parties de l'installation, toutes les prises doivent désormais bénéficier d'un raccordement à la terre ; les prises à 2 alvéoles doivent être systématiquement remplacées par des prises permettant ce raccordement à la terre. 
Les socles à 2 alvéoles et 1 broche de terre ( 2P + T) avec une configuration différente selon l’ampérage maximum qu’ils acceptent :
2  alvéoles rondes de 4,8 mm de diamètre pour la phase et le neutre, plus 1 broche mâle pour la terre, dans les prises 16 A ;
2 alvéoles ronde de 6 mm ou 7 mm pour la phase et le neutre plus 1  broche mâle rectangulaire pour la terre, dans les prises 20 A et 32 A (plus écartées dans cette dernière).
3 ou 4 alvéoles pour les prises destinées à l'alimentation d'appareils de forte puissance alimentés en courant triphasé.

Les installation conforme à la norme NF C15-100 sont dotées d'alvéoles élastiques à obturation automatique quand une fiche n'y est pas raccordée. 

Nota : il existe des interrupteurs et des prises ainsi que des fiches étanches pour les installations électriques à l'extérieur. Les équipements de ce type métalliques sont aujourd'hui interdits.   

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Installations électriques dangereuses

Toutes les enquêtes le prouvent : les installations électriques des maisons et appartements sont pour la plupart hors normes, voire vétustes et dangereuses. Pour le savoir, vous pouvez conduire un certain nombre de vérifications.

image

Les installations électriques encastrées

L’encastrement des circuits et des conducteurs qui les composent permet de réaliser des installations à la fois discrètes (seuls les capots des appareils sont apparents) et sûres (l’isolation et la protection des conducteurs étant mieux garanties).

image

Les principes d'une installation électrique

La vocation d’une installation est d’alimenter des appareils fixes ou des points d’alimentation (prises) pour des appareils mobiles. Pour cela, un certain nombre de conducteurs partent du tableau de répartition, situé après le compteur. Ils permettent de répartir le courant mis ainsi à disposition par le distributeur d'énergie.

Les dernieres vidéos maison

image

Contrôler sa consommation électrique avec "Mon Pilotage Elec"

Le contrôle de la consommation électrique est plus que jamais à l'ordre du jour. Christian PESSEY et Farida RAFKANI, chef de marché chez ENGIE Particuliers , présentent le système pour rendre connecté votre chauffage : " Mon Pilotage Elec " Il vous permet de maîtriser au mieux votre consommation d'électricité et de piloter votre chauffage.

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

image

La qualité de l'air dans la maison

Il est souvent dit que l'air intérieur des maisons est très pollué. Dans cette vidéo, Christian PESSEY, avec l'aide de QUALITEL , vous explique comment identifier ces polluants et comment agir pour en réduire le nombre et donc leur impact sur la santé.

image

Accrocher dans la plaque de plâtre

Christian PESSEY et Eric BARNASSON, Responsable du Pôle marketing Produits & Systèmes chez PLACO® , vous donnent tous les conseils pour accrocher de lourdes charges dans de la plaque de plâtre, et notamment toutes les informations sur la plaque à haute résistance Habito®

Les derniers conseils maison

image

Déboucher un évier ou un lavabo avec un déboucher chimique

Tous les déboucheurs chimiques sont des produits toxiques et corrosifs, pour la peau et les vêtements. Il est donc impératif de les conserver hors de portée des enfants. De plus, il est fortement recommandé de porter des gants de ménage et une blouse de travail pour les manipuler. Vous pouvez utiliser des cristaux de soude en paillettes ou un déboucher du commerce.

image

Installation électrique : le délesteur pour économiser sur l'abonnement

Si tous les appareils électriques d’un logement ne sont jamais en service en même temps, il peut arriver que la puissance des équipements mis en marche à un instant donné provoque le déclenchement du disjoncteur d’abonné. Le premier réflexe est de demander un surcroît de puissance qui se traduit par une augmentation du prix de l'abonnement. Pour éviter cela il existe un petit appareil à installer au tableau : le délesteur.

image

L'eau dans votre maison : votre installation de plomberie

L'eau dans la maison est essentielle. il faut en être privé pour mesurer toute l’importance que tient l’eau courante dans la vie quotidienne. Toutefois, les différents problèmes de plomberie , problèmes d’évacuation des eaux usées sont au moins aussi gênants que le manque de pression, la pollution et les fuites sur le réseau d’eau potable et sanitaire. Les usagers que nous sommes s'intéressent peu à la plomberie, même pour des travaux pourtant relativement simples, à commencer par la réparation des fuites. Cependant, nombre d’interventions sont à la portée de l’amateur soigneux, grâce à des produits conçus pour simplifier les travaux et réduire, voire éliminer, les opérations nécessitant un solide savoir-faire.

image

Rénovation de la maison : planifiez vos travaux

Que vous envisagiez de rénover complètement une maison ou simplement de redécorer une pièce, il faut partir du bon pied : évaluer l’ampleur du travail à entreprendre, mesurer le temps qu’il vous faudra pour le mener à bien, apprécier vos propres capacités à le réaliser correctement. Vous devrez aussi prendre les précautions qui s’imposent pour écarter, dès le début du chantier, tout risque d’accident. Enfin, vous devrez vous faire une idée du coût des travaux que vous souhaitez entreprendre pour ne pas dépasser exagérément votre budget ou prendre les mesures nécessaires pour en assurer le financement échelonné.

image

Les insectes du bois : une menace pour la maison

Les insectes du bois menacent peut-être votre maison ! Les termites, les capricornes s'attaquent à certains éléments structurels de votre maison, d'autres comme les vrillettes s'intéressent plutôt à votre mobilier, à vos parquets. Pour lutter contre eux, il faut déjà les connaître et les identifier. Les traitements passent le plus souvent par des professionnels agréés (attention aux arnaques !).

image

Les détecteurs de qualité de l'air : CO2, HCHO, TVOC, humidité, température

La qualité de l'air est un enjeu sanitaire majeur. On sait que l'air intérieur de nos maison est beaucoup plus pollué que l'extérieur. L'accumulation des polluants et notamment des virus constitue un enjeu majeur pour notre santé. D'où la nécessité d'une bonne ventilation par les systèmes mécanique ( VMC, VMI, VMR ), ce qui n'empêche pas de devoir ouvrir les fenêtres régulièrement. Pour savoir quand il faut le faire, il est nécessaire de posséder un détecteur qui mesure différents facteurs sanitaires et de confort. Encore faut-il qu'il donne des informations claires et fiables et que l'on sache les interpréter. La ventilation, le chauffage et l'action sur l'humidité sont les actions permettant d'améliorer la qualité de l'air et de se prémunir contre certain désagréments (inconfort) et pathologies.

image

Les adjuvants du mortier et du béton : à quoi ça sert?

Les adjuvants sont des produits qui, ajoutés en faible dose au moment du gâchage modifient et améliorent les mortiers et béton. la pratique n'est pas nouvelle pusique déjà dans l'antiquité, on ajoutait du sang de bœuf au mortier pour accélérer sa prise.

Rénovation et entretien de votre logement

Rénover tous les secteurs de la maison

Tous les conseils pratiques et les informations dans tous les secteurs de l’habitat, pour entretenir, rénover, réparer, construire sa maison par Christian PESSEY, journaliste de la construction. L’entretien de la maison est crucial pour une utilisation optimale et quotidienne de votre logement, mais aussi pour maintenir la valeur de votre maison au plus haut niveau. 

Un entretien régulier de la maison

Faute d’entretien régulier, il faut souvent recourir à une rénovation globale, par des travaux de consolidation de la maçonnerie, par une restructuration du bâti, une mise à niveau de l’isolation et du chauffage pour une exploitation rationnelle de la maison, en économisant l’énergie, donc les dépenses de chauffage, dans le respect de l’environnement, par réduction des nuisances, des particules fines, mais aussi des gaz à effet de serre dans la perspective d’une optimisation du bilan carbone de l’habitat.