Les produits pour le bois

Matériau naturel s’il en est, le bois n’est pas une matière inerte comme le métal ou le plastique. Sans aller jusqu’à parler d’une vie du bois, on sait que du fait de sa structure même – des fibres ligneuses – il réagit aux variations de température et d’hygrométrie. Du fait de sa composition – la cellulose – il est convoité par de nombreux insectes qui y pondent leurs œufs pour que les larves s’en nourrissent pendant leurs phases de développement et de métamorphose. Enfin, on ne tire du bois tout le parti décoratif qu’il mérite qu’en le teintant et en le faisant briller.

Une gamme importante de produits permet de traiter et de mettre en valeur le bois. Ils font l’objet de rayons conséquents dans les rayons des grandes surfaces de bricolage, dans les drogueries et les magasins spécialisés, issus pour nombre d’entre eux des gammes professionnelles exploitées par les menuisiers et ébénistes.

Les produits de traitement

Ils visent essentiellement à protéger le bois contre les agressions des moisissures et des larves des insectes xylophages, mais aussi contre les rayons du soleil et les intempéries. Tous les produits devant être utilisés à l'intérieur doivent être en phase aqueuse, et bénéficiant si possible d'un éco-label.

  • Les produits d’imprégnation protègent le bois en profondeur contre l’humidité, les moisissures et les larves d’insectes. On les applique par trempage, par badigeonnage et éventuellement par injection.
  • Les lasures teintent légèrement le bois, le protègent contre les effets des rayons ultraviolets, contre l’humidité – elles sont hydrofuges –, les insectes et les moisissures.

Les vernis et les peintures

Ces deux types de produits ont pour double vocation de protéger – notamment à l’extérieur – et de décorer le bois, par un film protecteur totalement étanche ou micro-poreux qui laisse respirer le bois tout en empêchant la pénétration de l’humidité.

  • Les vernis forment un film transparent, incolore ou légèrement teinté, plus ou moins résistant suivant sa composition.
  • Les peintures ne sont rien d’autre que des vernis opaques colorés dans la masse par des pigments. Suivant leur composition, elles assurent une protection plus ou moins importante du bois qu’elles recouvrent.

Les produits de préparation et d’entretien

Ils peuvent être très différents suivant que le bois est neuf ou ancien.

  • Les bouche-pores (ou fondurs) servent à obturer les pores du bois neuf, pour éviter qu’il ne boive une grande partie des produits destinés à l’embellir ou à le protéger au moment où on les applique.
  • La pâte à bois sert à reboucher trous et fissures dans le bois. On l’applique à la spatule (couteau de peintre) et on la ponce, comme du bois, après séchage complet.
  • Les enduits servent à rendre la surface du bois aussi lisse que possible en vue de sa décoration. Après séchage, on les ponce avec un papier abrasif très fin et une cale à poncer.
  • Les décapants et décireurs permettent d’enlever la peinture, le vernis ou les couches de cire accumulées au fil des ans dans les pores du bois. Si un décapeur thermique peut être utilisé pour le décapage de la peinture ou du vernis, on utilise plus volontiers des produits décapants ou décirants chimiques (attention aux projections et aux vapeurs toxiques !).
  • La laine d’acier en association avec un décireur, permet de nettoyer le bois en profondeur (on l’utilise aussi pour décaper les objets en marbre ou métallique).
  • Les détachants font disparaître les traces laissées sur les bois vernis ou tachés.
  • Les éclaicisseurs permettent de redonner une teinte plus clair au bois.

Les produits d’embellissement

Ils visent à enrichir les qualités esthétiques naturelles du bois. Les lasures, les peintures et vernis, servant en priorité à sa protection peuvent aussi entrer dans cette catégorie.

  • Les huiles pour le bois permettent de nourrir et de teinter très légèrement certains d’entre eux dont on souhaite conserver l’aspect naturel, sans les cirer ni les vernir (c’est le cas, en particulier de quelques conifères nobles comme le teck et le cèdre rouge).
  • Les teintures permettent de soutenir ou de modifier la teinte naturelle d’un bois que l’on souhaite ensuite pouvoir cirer ou vernir.
  • La cire naturelle et l’encaustique (cire naturelle diluée à l'essence de térébenthine) servent à faire briller le bois, après application, séchage et lustrage. Les baumes sont des encaustiques contenant des additifs spéciaux renforçant l’éclat du brillant.
  • Le vernis au tampon est un vernis spécifique utilisé en ébénisterie, appliqué avec un tampon en coton et en laine.
  • La popote est également un produit d’ébénisterie utilisée pour rénover les vernis dégradés, dont elle fait disparaître les microrayures qui les ternissent.
  • La gomme-laque entre dans la composition de nombreux produits de patine. On l’utilise pour restaurer les meubles.

Partager avec vos amis :


Cet article peut vous intéresser :

image

Le bois et ses dérivés

Le bois est parmi les matériaux de construction les plus anciens : facile à se procurer, aisé à mettre en œuvre, c’est aussi un excellent matériau de construction, durable, résistant, qui se travaille avec un minimum d’outils. Il procure en outre une excellente isolation – bien meilleure que la pierre ou le béton – et possède des qualités esthétiques qui le destinent à la décoration. Il est à l'origine de nombreux dérivés tels que la panneau de particules et le contreplaqué.

Les dernieres vidéos maison

image

PAC hybride gaz : Christian PESSEY témoigne !

Dans cette vidéo, Christian PESSEY fait le point sur la PAC hybride gaz et vous annonce notre future série de reportages consacrée à l'installation de ce système, du raccordement au gaz de ville jusqu'à sa mise en service ! 

image

Contrôler sa consommation électrique avec "Mon Pilotage Elec"

Le contrôle de la consommation électrique est plus que jamais à l'ordre du jour. Christian PESSEY et Farida RAFKANI, chef de marché chez ENGIE Particuliers , présentent le système pour rendre connecté votre chauffage : " Mon Pilotage Elec " Il vous permet de maîtriser au mieux votre consommation d'électricité et de piloter votre chauffage.

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

image

La qualité de l'air dans la maison

Il est souvent dit que l'air intérieur des maisons est très pollué. Dans cette vidéo, Christian PESSEY, avec l'aide de QUALITEL , vous explique comment identifier ces polluants et comment agir pour en réduire le nombre et donc leur impact sur la santé.

image

Accrocher dans la plaque de plâtre

Christian PESSEY et Eric BARNASSON, Responsable du Pôle marketing Produits & Systèmes chez PLACO® , vous donnent tous les conseils pour accrocher de lourdes charges dans de la plaque de plâtre, et notamment toutes les informations sur la plaque à haute résistance Habito®

Les derniers conseils maison

image

La purge des radiateurs de chauffage central

Il faut purger les radiateurs de chauffage central quand de l'air s'est introduit dans le circuit, pour différentes cause. Cela crée des poches d'air dans les radiateurs réduisant voire neutralisant leur capacité de chauffage : il faut les purger.

image

Faire des économie sur l'abonnement d'électricité

La puissance électrique souscrite est généralement supérieure à celle nécessaire, par souci de confort et pour ne pas être ennuyé par une coupure subite lorsqu’un appareil de forte puissance (souvent le soir, en plein milieu du repas) se met en marche et fait “sauter” le disjoncteur. En calculant plus précisément la puissance nécessaire et en adoptant certains dispositif, on peut faire des économie sur le coût de l'abonnement.

image

Brumisation : avantages et inconvénients

La brumisaton est incontestablement un moyen de rafraichissement extérieur très agréable : l'évaporation des fines gouttelettes d'eau sur la peau y abaisse la température et procure une sensation de fraîcheur. L'air ambiant, bien sûr, reste à la même température et l'effet s'arrête immédiatement quand la brumisation s'arrête. Ce dispositif, parfaitement contrôle sur les équipements professionnels, n'est pas sans risque sur ceux proposés au grand public. 

image

Air trop sec, air trop humide : comment y remédier

Un air trop sec (en dessous de 40 %) est aussi préjudiciable qu'un air trop humide (au-dessus de 60%), surtout lors des fortes chaleurs. Il existe des moyens d'y remédier. Un hygromètre permet de mesurer en permanence l'humidité ou la sécheresse de l'air intérieur.

image

Fuites sur robinet mélangeur

Les robinets mélangeurs à col de cygne équipent encore beaucoup de lavabos de salles de bains et d'éviers de cuisine. Leur fonctionnement est simple et les sources de problèmes faciles à résoudre. Différents joints peuvent faire "goutter" ou faire fuir le robinet.

image

Les frises décoratives en papier, intissé et vinyle expansé

Longtemps rangées au rayon des accessoires décoratifs oubliés, les frises décoratives sont redevenues à la mode en même temps que le papier peint. Il faut dire que les fabricants rivalisent d’imagination et d’originalité et que leur utilisation ne se limite plus à border le plafond comme autrefois.

image

Eau calcaire : la reconnaître et la traiter

Le calcaire est un fléau pour l’installation sanitaire de la maison : il colmate les canalisations, abîme les robinets, entartre les appareils, notamment ceux où l’eau est chauffée. Rien ne démontre cependant, à ce jour, que le tartre soit dangereux pour la santé.

image

Installations électriques à l'extérieur : des règles strictes

L'électricité à l'extérieur est indispensable pour éclairer les abords de la maison. C'est un facteur de sécurité, tant contre les intrus que pour guider les pas dans les allées. Une prise extérieure rend aussi bien des services, surtout depuis la multiplication des outils électroportatifs et tondeuses à gazon électriques. Il faut pour cela une installation réaliser dans les règles de sécurité optimale, l'humidité étant un facteur de risque plus important que dans la maison.Les risques électriques sont aggravés par l’eau, plus ou moins ruisselante et les possibilités de contact brutal avec des objets métalliques tels qu’outils de jardinage, vélos, jeux d’enfants, étendoirs, etc.

Rénovation et entretien de votre logement

Rénover tous les secteurs de la maison

Tous les conseils pratiques et les informations dans tous les secteurs de l’habitat, pour entretenir, rénover, réparer, construire sa maison par Christian PESSEY, journaliste de la construction. L’entretien de la maison est crucial pour une utilisation optimale et quotidienne de votre logement, mais aussi pour maintenir la valeur de votre maison au plus haut niveau. 

Un entretien régulier de la maison

Faute d’entretien régulier, il faut souvent recourir à une rénovation globale, par des travaux de consolidation de la maçonnerie, par une restructuration du bâti, une mise à niveau de l’isolation et du chauffage pour une exploitation rationnelle de la maison, en économisant l’énergie, donc les dépenses de chauffage, dans le respect de l’environnement, par réduction des nuisances, des particules fines, mais aussi des gaz à effet de serre dans la perspective d’une optimisation du bilan carbone de l’habitat.