Électricité : les pannes les plus fréquentes

Les pannes électriques surviennent généralement au plus mauvais moment, le plus souvent la nuit ou le soir, de préférence  quand des amis arrivent pour un repas convivial. Sauf à ce qu'il y ait une coupure de courant dans le secteur, la panne peut provenir d'un circuit proprement dit (conducteurs, protection, raccordements et connexions) ou bien d’un des équipements électriques alimentés. Un dysfonctionnement provoque une coupure de sécurité au niveau de la protection d'un circuit, voire au disjoncteur principal. Il est souvent possible de résoudre la panne soi-même.

Les coupures sur le réseau

La première des choses est de s'assurer que votre installation est bien alimentée. Demandez aux voisins s'ils ont de l'électricité et si la panne ne provient pas du réseau, autrement dit d'une coupure technique au niveau du secteur consécutive à un incident technique ou à un délestage en heure de pointe. Demandez-vous aussi si votre fournisseur n'a pas suspendu votre alimentation suite à un retard de paiement...

Les défauts sur les circuits électriques

Ils proviennent rarement des conducteurs proprement dit ou de leur gaine isolante, sauf sur des installations hors d'âge, malheureusement encore trop présentes dans certaines maisons, notamment à la campagne.  Dans ce cas il n'y a pas d'autre solution que de sortir les bougies... et d'appeler un électricien pour qu'il mettre l'installation en sécurité et la refaire. Rappelons qu'il est bon de revoir l'installation électrique pour la remettre aux normes au moins tous les 10 ans.

Les connexions électriques

Elles sont à l’origine de nombreux défauts d’isolement et de coupures d’alimentation par le fonctionnement des disjoncteurs:
– une borne desserrée, incident le plus courant, parfois dans un boîtier de raccordement, plus souvent dans un interrupteur, une prise ou un bornier d’entrée;
– la rupture du fil électrique au ras de la borne, qui peut provoquer des étincelles à la mise sous tension, résulte souvent du cisaillement partiel de l’âme du conducteur (le fil lui-même) au moment du dénudage. Il faut identifier le circuit de l'appareil concerné en réenclenchant les disjoncteurs ou les coupe-circuits un à un, puis procéder (ou faire procéder) à la réparation qui s'impose.

Les appareils de coupure et de raccordement électriques 

Interrupteurs et prises constituent la deuxième cause principale d’incidents:
– un examen visuel permet de déceler un interrupteur ou une prise en mauvais état;
– un défaut interne au mécanisme d’un interrupteur se décèle en le testant à l’aide d’un contrôleur de continuité. C'est plutôt du ressort d'un électricien. Procédez comme précédemment pour identifier et neutraliser le circuit concerné.

Un appareil de protection (coupe-circuit ou disjoncteur)

Autrefois assurée par un fil fusible dans une broche en porcelaine (les fameux "plombs fusibles"), puis d'une cartouche cylindrique, la protection des circuits, comme de l'installation en général, est aujourd'hui assurée par des disjoncteurs divisionnaires différentiels qui protègent l'installation et ses circuits.  Ce type d'appareil provoque automatiquement la coupure d’un circuit si son calibrage (en ampères) est inférieur à la puissance maximale que peut supporter le circuit . Cela survient par exemple quand on branche trop d'équipements en même temps (four et lave-vaisselle, par exemple). C'est aussi le cas quand la section des conducteurs du circuit n'est pas adaptée à l'intensité :
– si la section des conducteurs est insuffisante, créez un nouveau circuit pour le plus gros des consommateurs, avec son propre appareil de protection au tableau de répartition.
– si la section des conducteurs est convenable, remplacez l'appareil de protection par un disjoncteur) de calibre calibre supérieur.
En attendant, débranchez les appareils consommateurs de courant un à un jusqu'à "soulager" le circuit concerné.

Les défauts des équipements électriques 

Les défauts interviennent souvent sur des appareils électroménagers à moteur:
– le blocage d’un moteur peut provoquer une surintensité entraînant le déclenchement du disjoncteur.
– une usure excessive des balais (les “charbons”) d’un moteur universel entraîne une surchauffe et augmente la consommation de l’appareil (avec création de parasites radio-TV);
– la rupture ou la fusion des lames de l’interrupteur à bouton-poussoir commandant un appareil peut l’empêcher de fonctionner mais également créer un court-circuit.
– un défaut d'isolation au niveau de la carcasse d'un appareil électrique entraîne immédiatement un retour à la terre et une différence de potentiel, qui déclenche instantanément la coupure par le disjoncteur du circuit à condition qu'il soit différentiel ou au disjoncteur d'abonné (forcément différentiel, sauf s'il est hors d'âge). La recherche de l'appareil responsable se fait en débranchant tous les équipements et en les rebranchant un a un, jusqu'au déclenchement du disjoncteur du circuit concerné. 

Précautions de sécurité

Ne touchez à rien si un câble électrique est tombé à terre, si votre coffret extérieur a été endommagé, en cas d'odeur de brulé,  de trace noire, si le compteur ou le disjoncteur principal est  sans capot. Dans ces cas, composez le numéro d'urgence d'Enedis (09 726 750 XX (remplacer XX par le numéro du département concerné)

ATTENTION : l'intervention par soi-même sur l'installation électrique demande des connaissance spécifiques en électricité. Dans le doute faites appel à un électricien professionnel. 

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Installation électrique : les coffrets de complément

Les coffrets électriques complémentaires permettent de bénéficier en toute sécurité du confort apporté par les nouveaux équipements électriques domestiques. Ils évitent de greffer sur l’installation existante des circuits dérivés qui la surchargent.

image

Installation électrique : la GTL ou gaine technique logement

La GTL, ou gaine technique logement, est obligatoire dans le neuf et lors qu'une rénovation totale de l'installation électrique supposant le passage et le contrôle du CONSUEL. Son installation est fortement recommandée dans tous les cas de rénovation importante. Elle participe à la sécurité électrique du logement.

image

La sécurité électrique de votre logement

On sait l’importance de la qualité d’une installation électrique mais vous me demandez souvent ce que c’est qu’une installation « aux normes » ? Je réponds régulièrement que seule une installation neuve, ou le jour de la réception d’un logement est véritablement « aux normes » et qu’elle peut très bien ne plus l’être dans les jours ou les semaines qui suivent du fait d’un changement de la réglementation. La question importante n’est donc pas de la conformité avec la norme, la fameuse NF C 15-100, qui régit les installations domestiques, mais de savoir si une installation répond aux standards de sécurité auxquels on est en droit de s’attendre. En clair est-ce que notre installation est sûre ?

image

Les principes d'une installation électrique

La vocation d’une installation est d’alimenter des appareils fixes ou des points d’alimentation (prises) pour des appareils mobiles. Pour cela, un certain nombre de conducteurs partent du tableau de répartition, situé après le compteur. Ils permettent de répartir le courant mis ainsi à disposition par le distributeur d'énergie.

Les dernieres vidéos maison

image

PAC hybride gaz : Christian PESSEY témoigne !

Dans cette vidéo, Christian PESSEY fait le point sur la PAC hybride gaz et vous annonce notre future série de reportages consacrée à l'installation de ce système, du raccordement au gaz de ville jusqu'à sa mise en service ! 

image

Contrôler sa consommation électrique avec "Mon Pilotage Elec"

Le contrôle de la consommation électrique est plus que jamais à l'ordre du jour. Christian PESSEY et Farida RAFKANI, chef de marché chez ENGIE Particuliers , présentent le système pour rendre connecté votre chauffage : " Mon Pilotage Elec " Il vous permet de maîtriser au mieux votre consommation d'électricité et de piloter votre chauffage.

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

Les derniers conseils maison

image

Radiateurs de chauffage électriques optimisés : comment les choisir?

Les radiateurs électriques ont été largement répandus dans les années "tout-électriques". Ils n'ont pas toujours bonne réputation, car ils sont considérés comme énergivores, d'utilisation coûteuse et synonymes d'inconfort. Pourtant, si les convecteurs peuvent aujourd'hui être "oubliés" (sauf dans des cas très précis), trois catégories de radiateurs peuvent être considérés comme "optimisés".  

image

Mesures et traçages sur le bois

En menuiserie, beaucoup d’opérations, en particulier le sciage (et accessoirement le perçage), imposent une prise de mesures précise, suivie d’un traçage bien net, avec des outils de qualité . 

image

Installez et entretenez votre bassin

La présence d'un jardin dans votre propriété est un véritable atout, car il vous permet de profiter de votre extérieur durant les beaux jours. Si vous avez la chance d'en disposer, pensez à optimiser son aménagement afin de créer un lieu de vie propice à la détente et à la relaxation. Créer un bassin est un excellent moyen d'embellir votre espace et de lui donner du cachet. Cependant, son installation doit être réalisée avec soin, et il est important de bien l'entretenir régulièrement.

image

Quels sont les choix de positionnement et l'orientation d'une maison

Le positionnement et l’orientation de leur maison ont préoccupé les hommes de toute éternité, mais pas toujours pour les mêmes raisons. La multiplication des constructions pavillonnaires ces dernières années a malheureusement souvent fait oublier ces préoccupations.

image

Qu’est-ce qu’un produit « biosourcé » ?

Le mot « biosourcé », souvent galvaudé, confondu avec le caractère écologique d’un matériau ou d’un produit répond à une définition officielle. Les pouvoirs publics définissent les matériaux biosourcés comme «  issus de la matière organique renouvelable (biomasse), d’origine végétale ou animale. Ils peuvent être utilisés comme matière première dans des produits de construction et de décoration, de mobilier fixe et comme matériau de construction dans un bâtiment  »

image

Installer un lavabo dans une salle de bains

La technique de pose dépend de l’appareil et aussi de la nature de la cloison ou du mur dans laquelle il doit éventuellement se fixer. Elle est différente suivant que le lavabo est sur suspendu sur console, sur colonne ou encastré. Il existe des kits de raccordement proposés en grande surface de bricolage ou magasins de sanitaires, qui permettent de gagner du temps et d’obtenir un résultat esthétique sans soudures.

Rénovation et entretien de votre logement

Rénover tous les secteurs de la maison

Tous les conseils pratiques et les informations dans tous les secteurs de l’habitat, pour entretenir, rénover, réparer, construire sa maison par Christian PESSEY, journaliste de la construction. L’entretien de la maison est crucial pour une utilisation optimale et quotidienne de votre logement, mais aussi pour maintenir la valeur de votre maison au plus haut niveau. 

Un entretien régulier de la maison

Faute d’entretien régulier, il faut souvent recourir à une rénovation globale, par des travaux de consolidation de la maçonnerie, par une restructuration du bâti, une mise à niveau de l’isolation et du chauffage pour une exploitation rationnelle de la maison, en économisant l’énergie, donc les dépenses de chauffage, dans le respect de l’environnement, par réduction des nuisances, des particules fines, mais aussi des gaz à effet de serre dans la perspective d’une optimisation du bilan carbone de l’habitat.