La sécurité électrique de votre logement

On sait l’importance de la qualité d’une installation électrique mais vous me demandez souvent ce que c’est qu’une installation « aux normes » ? Je réponds régulièrement que seule une installation neuve, ou le jour de la réception d’un logement est véritablement « aux normes » et qu’elle peut très bien ne plus l’être dans les jours ou les semaines qui suivent du fait d’un changement de la réglementation. La question importante n’est donc pas de la conformité avec la norme, la fameuse NF C 15-100, qui régit les installations domestiques, mais de savoir si une installation répond aux standards de sécurité auxquels on est en droit de s’attendre. En clair est-ce que notre installation est sûre ?

Le diagnostic électricité

Le diagnostic électricité, obligatoire dans les logements collectifs ou maisons de plus de 15 ans ou pour les installations qui n’ont pas été remises aux normes, est obligatoire à la veille de leur vente ou de leur mise en location.

Ce diagnostic porte sur 6 points que nous traduisons ici à partir du jargon officiel :

  • Point n°1 : c’est l’existence d’un disjoncteur général
  • Point n°2 : l’existence d’une prise de terre
  • Point n°3 : c’est la présence d’un tableau électrique avec des coupe-circuits adaptés à la section des fils des circuits
  • Point n° 4 : c’est l’adaptation de l’installation dans la salle de bains aux exigences de cette pièce humide
  • Point n°5 : ce sont des prises, des interrupteurs avec lesquels on ne risque pas de s’électrocuter en les touchant
  • Enfin… Point n°6, ce sont des fils isolés avec une gaine sur toute leur longueur.

Aller au-delà du diagnostic électricité

Au-delà des expressions technico-savantes du genre « L’absence de matériel inadaptés à l’usage ou présentant des risques des contacts avec les éléments sous-tension » (Point n°5), on se rend compte que le diagnostic électrique ne va pas bien loin car à bien y regarder, beaucoup d’installations que que l'on peut considérer comme comme vétustes peuvent satisfaire à ces critères même si les diagnostiqueurs vont au-delà de ces 6 points d’exigence.

Absence d'obligations de remise aux normes des installations électrique

Sauf« risque avéré », rien n’oblige, vendeur ou propriétaire bailleur à faire des travaux de remise en sécurité ou de modernisation de l’installation. Le diagnostic a donc une fonction informative.

  • Si vous êtes acheteur cela doit vous inciter à identifier quel sera le coût des travaux que vous devrez dépenser, en plus du prix d’achat.
  • Si vous êtes candidat locataire, cela doit vous inciter à ne pas louer ce logement, et si vous ne vous pouvez pas faire autrement, à mettre en demeure le propriétaire de faire les travaux de mise en sécurité en lui indiquant que le diagnostic ne l’exonère pas de sa responsabilité en cas d’accident ultérieurement à la signature du bail.

Faire contrôler et réviser son installation

Contraint ou pas, on ne saurait trop vous conseiller de faire réviser votre installation électrique si elle est ancienne, aussi bien pour votre sécurité que pour votre confort. C’est particulièrement important en hiver où l'on va peut-être peut-être brancher des radiateurs électriques qui, s’ils sont en surnombre et en situation de surcharger l’installation, peuvent entraîner des pannes électriques, voire des incidents ou des accidents. On enregistre 200 morts et 4000 blessés par an du fait d’installations électriques défectueuses.

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Électricité pas aux normes dans une maison en location : que faire?

Je viens de louer une maison, mais je me suis rendu compte après que le tableau électrique n'est pas aux normes (pas de protection 30mA, toutes les protections sont des coupe-circuits à fusibles, pas d'indication pour savoir à quoi correspond tel ou tel fusible donc en cas de panne je ne saurai pas quel fusible est en défaut). Comment faire pour que le propriétaire mette aux normes ce tableau? A-t-il le droit de laisser le tableau ainsi ? Mayado

image

La prise de terre : ça sert à quoi?

Tout le monde a entendu parler de la prise de terre, mais on ne sait pas toujours ce que c’est et surtout à quoi ça sert. Élément essentiel de la protection de l'installation électrique, de celle des biens et surtout des personnes, la prise de terre doit aujourd'hui être disponible dans tous les logements, ce qui n'est malheureusement pas le cas partout.

image

Installation électrique : est-il obligatoire de la remettre aux normes?

J'ai racheté l'appartement que je louais depuis 1983, mais l'ancien propriétaire n'a jamais refais l'électricité. Elle est donc d'origine, cet immeuble ayant été construit en 1968. Est-ce que je suis obligé de refaire la mise aux normes électrique dans tout l'appartement de 45 m2 et notamment du tableau électrique qui possède une rangée de 7 fusibles. Combien tout ça va me coûter et où trouver un bon électricien fiable qui ne m'escroque pas. Quels sont les organismes de confiance à contacter pour trouver des électriciens et pour obtenir des devis gratuits, etc. J'habite Saint-Germain-en-Laye. Merci pour votre aide, car je n'ai pas beaucoup d'argent... Catherine

Installation électrique dangereuse

Nous avons acheté récemment une maison des années 1930 dont l’installation électrique est manifestement hors normes, ce que signalait le diagnostic. Mais l’électricien nous dit que cette installation est dangereuse. Le vendeur ne peut-il être recherché au titre des vices cachés? Pouvait-il nous vendre une maison avec une installation dangereuse?

image

Les principes d'une installation électrique

La vocation d’une installation est d’alimenter des appareils fixes ou des points d’alimentation (prises) pour des appareils mobiles. Pour cela, un certain nombre de conducteurs partent du tableau de répartition, situé après le compteur. Ils permettent de répartir le courant mis ainsi à disposition par le distributeur d'énergie.

Les dernieres vidéos maison

image

Chauffage: le suivi à distance

Dans cette vidéo, Christian PESSEY et Camille MAINGUENAUD, chef de projet marketing chez ENGIE Home Service , vous expliquent comment fonctionne le suivi à distance de votre chaudière et en quoi il représente un avantage certain pour son entretien.

image

Comment isoler sa maison ?

Dans cette vidéo, Christian PESSEY et Pierre-Guillaume VUILLECARD, responsable de la communication chez Les ECO-Isolateurs se sont interrogés sur ce qui fait une bonne isolation. 

image

Entretenir son logement: le carnet numérique du logement

Le carnet numérique du logement – CLEA – est-il le carnet de santé de la maison? Dans cette interview, Christian PESSEY et Bertrand LECLERCQ, Directeur de la stratégie numérique chez Qualitel , vous présentent CLEA , véritable outil numérique pour connaître et entretenir votre logement. Il est destiné aussi bien aux professionnels du bâtiment qu'aux habitants des logements.

image

Rénovation énergétique: quel parcours travaux ?

Dans cette interview de Christian PESSEY, Florian CHEVALLIER, directeur marketing "offres" chez ENGIE, nous présente un simulateur de rénovation énergétique qui permet d'évaluer le coup des travaux mais également de trouver un artisan RGE (Reconnue Garant de l'Environnement) afin de concrétiser vos travaux et de bénéficier des aides à la rénovation auxquelles vous avez le droit.

Les derniers conseils maison

image

L'humidité dans la maison en hiver

C’est l’un des principaux problèmes que l’on peut rencontrer dans une maison en cette saison. D’abord parce que c’est la période où le taux d’humidité dans l’air est le plus élevé, mais aussi parce que quand il ne neige pas, il  pleut beaucoup . 

image

Isolation des combles perdus : les conseils de l'AQC (l'Agence Qualité Construction).

L'AQC, la très sérieuse AGENCE QUALITÉ CONSTRUCTION, a sorti un "mémo de chantier" à la demande du Ministère de la Transition Énergétique. Il s’agit de bien identifier les points importants du soufflage de laine dans les combles. L'initiative est d’autant plus importante qu’une grande majorité des isolations des combles se fait de cette façon.

image

Maprimerenov : le barème et mode d'emploi des aides par travaux

Le dispositif MAPRIMERENOV est désormais en place. Le barème d'accès aux aides est formulé sous la forme de 4 catégories pour les particuliers et une 5e pour les copropriétés. Cela va du bleu (pour les foyers les plus modestes, au jaune, violet et rose en montant dans l'échelle des revenus.  Restait à connaître le montant des aides pour les différents travaux et équipements pour les différentes "couleurs" de revenu. Vous les trouverez dans cet article.

image

Dalle en béton ou vide sanitaire?

Tout d'abord je tiens a vous dire mon regret concernant la suppression de votre émission sur RMC que je suivais régulièrement. Je me rabats sur votre site pour avoir des infos bricolage!. Je souhaite rénover une maison ancienne (pierres/chaux) notamment le sol composé actuellement de pierre sur terre battue surmonté d'un plancher en bois. Faut-il mieux couler une dalle béton sur l'ensemble de la surface ou de créer un nouveau vide sanitaire en dur mais avec quels matériaux? Jean-Pierre

image

Se chauffer avec des pellets (granulés)

Je me chauffe actuellement avec chauffage central gaz citerne (500 kg). Ma chaudière, qui a 18 ans, donne des signes de fatigue et le remplissage de la citerne me coute cher (550€ les 200 kg dernièrement). Je souhaitais votre avis sur un chauffage à pellets (granulés) avec chauffage centra (l'eau sanitaire est fournie par un ballon électrique). Le poêle serait poser au centre de la maison (120 m2 habitable bien isolée 30 cm Siporex – 30 cm laine en comble – fenêtre PVC double vitrage... et je suis dans les le 13) Sachant que j'ai déjà les conduits ventilés pour chauffer les pièces éloignées du poêle. Je souhaite votre avis sur mon projet? Si cette énergie me fera faire des économies? Si vous pouvez m'orienter vers une marque, un type de poêle ou un professionnel?  Maurice