Éviter les remontées capillaires : caniveau, bande d'arase, drainage, étanchéité, injections

Au-delà des phénomènes phréatiques, les grosses pluies sont la cause principale es remontées capillaires qui humidifient l’intérieur des murs du rez-de-chaussée. C’est un grand classique et si l'on en est victimes on risque de se lancer dans des palliatifs dont la plupart sont des cautères sur une jambe de bois et vont coûter une fortune. Un certain nombre d'opération techniques permettent d'éviter d'en arriver là. 

Empêcher l'eau d'arriver

La solution c’est avant tout d’empêcher l’eau d’atteindre les fondations pour qu’elle n’humidifie pas la maçonnerie. Or surtout après la période de grande sécheresse que nous venons de connaître, la maçonnerie des murs est elle-même très sèche. Quand elle est humidifiée, elle boit l’eau comme un buvard : c’est le phénomène des remontées capillaires.

Un caniveau en pied de façade

La première des choses à faire et donc bien d’éviter que l’eau n’atteigne la pied des murs et ne s’infiltre, en installant un caniveau pour collecter l’eau qui peut s’écouler autour de la maison. Ce caniveau dirigera l'eau vers un puisard ou le système d'évacuation collectif des eaux pluviales. L’établissement d’un trottoir est souvent nécessaire surtout en l’absence de gouttières (trop souvent absentes, notamment dans le Midi). Un enduit hydrofuge en bas du mur sur 1 m est aussi une bonne précaution.

La bande d'arase

Pour les maisons construites depuis 1970, il y a une étanchéité à l’intérieur du mur au niveau du sol qui bloque normalement les remontées. C’est la bande dite « d’arase ». Mais pas pour les maisons plus anciennes. Il faut alors tout faire pour que l'eau d'infiltration n'atteigne pas les fondations.

Le drainage

Si le terrain qui entoure la maison est très humide et laisse l’eau arriver jusqu’à la maison et qu’elle stagne que faut-il faire ? Il faut drainer, c’est-à-dire écarter le flux d’eau de la maison pour la diriger vers un puisard et évidemment ne pas l’envoyer volontairement chez un voisin.

Comment fait-on pour drainer un terrain ?

On creuse des tranchées de 1 m de profondeur dont on tapisse le fond de gros graviers, on installe un tuyau perforé et on dirige l’eau vers un collecteur qui dirige l’eau vers le puisard. On peut soit drainer le terrain en amont avec des drains en arrêtes de poisson, soit réaliser un drainage périphérique de la maison. Sur les constructions neuves, c’est le DTU (le document technique unifié) 20.1 qui s’impose.

L'étanchéité des fondations

Mesure complémentaire, on réalise l’étanchéité des fondations. Contrairement à ce qu’on croit généralement, cette étanchéité n’est pas obligatoire, même sur les maisons neuves pour lesquelles c’est le drainage qui dans certains cas est obligatoire et, dans tous les cas, la bande d’arase.

Pour faire une étanchéité des fondations, il faut les déchausser (sans fragiliser bien sûr la construction) et appliquer une étanchéité sur la partie des murs normalement enterrée. Classiquement, on applique un produit bitumineux sur l’extérieur des fondations. Mais il existe des systèmes d’étanchéité beaucoup plus performants, avec membrane d’étanchéité, natte, etc.

Les injections de résines

Ça peut paraître compliqué mais c’est la seule façon de se débarrasser des remontées capillaires, si bien sûr on peut atteindre la périphérie de la maison, ce qui n’est pas toujours possible. Si ce n’est pas le cas, il reste les injections de résines, dont l'efficacité dépend largement de la nature du matériau de maçonnerie : plus il est "bloqué" donc dense et moins les résines seront efficaces. le coût en est généralement prohibitif

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Humidité dans la maison : les remontées capillaires

Les remontées capillaires constituent un fléau dont il n’est pas toujours possible de venir à bout. Elles sont la principale cause d’humidité dans les maisons, au niveau du rez-de-chaussée voire du premier étage.

image

L'humidité dans la maison en hiver

C’est l’un des principaux problèmes que l’on peut rencontrer dans une maison en cette saison. D’abord parce que c’est la période où le taux d’humidité dans l’air est le plus élevé, mais aussi parce que quand il ne neige pas, il  pleut beaucoup . 

Les dernieres vidéos maison

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

image

La qualité de l'air dans la maison

Il est souvent dit que l'air intérieur des maisons est très pollué. Dans cette vidéo, Christian PESSEY, avec l'aide de QUALITEL , vous explique comment identifier ces polluants et comment agir pour en réduire le nombre et donc leur impact sur la santé.

image

Accrocher dans la plaque de plâtre

Christian PESSEY et Eric BARNASSON, Responsable du Pôle marketing Produits & Systèmes chez PLACO® , vous donnent tous les conseils pour accrocher de lourdes charges dans de la plaque de plâtre, et notamment toutes les informations sur la plaque à haute résistance Habito®

image

La laine de verre et la santé

Dans cette interview, Christian PESSEY fait le point avec Florence GAUVIN, expert isolation chez ISOVER sur les risques que représenteraient l'utilisation de la laine de verre et pour en avoir le coeur net, ils ont fait appel à l'expertise du docteur Christian RECCHIA.

Les derniers conseils maison

image

Peindre les murs : la bonne méthode

Après avoir préparé les murs et nettoyé la pièce, vous pouvez commencer à peindre. Cette opération, l’un des travaux de décoration les plus agréables, doit s’aborder avec calme et réflexion. Commencez donc par vérifier les points suivants.

image

Poser du carrelage mural (faïence)

La pose du carrelage mural (ou faïence), gagne à être faite à partir de tasseaux cloués provisoirement de façon à constituer de bons guides et un appui pour les carreaux. Pour carreler une surface importante, mieux vaut travailler en partant du centre vers les bords et en collant d’abord les carreaux entiers. Les bords seront ensuite carrelés avec des carreaux recoupés. Travaillez par surfaces réduites en veillant, en particulier, à la régularité des joints et au collage uniforme des carreaux. Vous devez obtenir une surface parfaitement plane, avec des joints réguliers. 

image

Pose d'une fenêtre PVC en rénovation

On trouve désormais dans le commerce des “blocs-fenêtres” en PVC pouvant se substituer facilement à l’ancienne fenêtre. Si l'on conserve le dormant (cadre fixe) existant, comme ici, on parle de remplacement en "rénovation".

image

Chats et chiens : êtes-vous bien assuré?

Les accidents causés par les chiens, les chats, les chiens et autres animaux de compagnie peuvent vous coûter cher. Votre assurance multirisques habitation ne vous couvre peut-être pas suffisamment. La Fédération Française de l'assurance vient de le rappeler.

image

Un isolant pour toiture-terrasse photovoltaïque

Fabricant d’isolants en laine de roche, ROCKWOOL innove en proposant sa nouvelle solution pour les toitures-terrasses photovoltaïques. Plus performant avec son lambda 38, Rockacier C nu Energy garantit une meilleure isolation, des qualités incombustibles et une parfaite stabilité dimensionnelle.

image

La nouvelle pince multifonctions PST Leatherman

Véritable couteau suisse du bricoleur, cette pince multifonctions est un outil étonnant qui combine 14 outils. Le Bond, petit dernier du génial Tim Leatherman, est une véritable boîte à outil de poche.