Éviter les remontées capillaires : caniveau, bande d'arase, drainage, étanchéité, injections

Au-delà des phénomènes phréatiques, les grosses pluies sont la cause principale es remontées capillaires qui humidifient l’intérieur des murs du rez-de-chaussée. C’est un grand classique et si l'on en est victimes on risque de se lancer dans des palliatifs dont la plupart sont des cautères sur une jambe de bois et vont coûter une fortune. Un certain nombre d'opération techniques permettent d'éviter d'en arriver là. 

Empêcher l'eau d'arriver

La solution c’est avant tout d’empêcher l’eau d’atteindre les fondations pour qu’elle n’humidifie pas la maçonnerie. Or surtout après la période de grande sécheresse que nous venons de connaître, la maçonnerie des murs est elle-même très sèche. Quand elle est humidifiée, elle boit l’eau comme un buvard : c’est le phénomène des remontées capillaires.

Un caniveau en pied de façade

La première des choses à faire et donc bien d’éviter que l’eau n’atteigne la pied des murs et ne s’infiltre, en installant un caniveau pour collecter l’eau qui peut s’écouler autour de la maison. Ce caniveau dirigera l'eau vers un puisard ou le système d'évacuation collectif des eaux pluviales. L’établissement d’un trottoir est souvent nécessaire surtout en l’absence de gouttières (trop souvent absentes, notamment dans le Midi). Un enduit hydrofuge en bas du mur sur 1 m est aussi une bonne précaution.

La bande d'arase

Pour les maisons construites depuis 1970, il y a une étanchéité à l’intérieur du mur au niveau du sol qui bloque normalement les remontées. C’est la bande dite « d’arase ». Mais pas pour les maisons plus anciennes. Il faut alors tout faire pour que l'eau d'infiltration n'atteigne pas les fondations.

Le drainage

Si le terrain qui entoure la maison est très humide et laisse l’eau arriver jusqu’à la maison et qu’elle stagne que faut-il faire ? Il faut drainer, c’est-à-dire écarter le flux d’eau de la maison pour la diriger vers un puisard et évidemment ne pas l’envoyer volontairement chez un voisin.

Comment fait-on pour drainer un terrain ?

On creuse des tranchées de 1 m de profondeur dont on tapisse le fond de gros graviers, on installe un tuyau perforé et on dirige l’eau vers un collecteur qui dirige l’eau vers le puisard. On peut soit drainer le terrain en amont avec des drains en arrêtes de poisson, soit réaliser un drainage périphérique de la maison. Sur les constructions neuves, c’est le DTU (le document technique unifié) 20.1 qui s’impose.

L'étanchéité des fondations

Mesure complémentaire, on réalise l’étanchéité des fondations. Contrairement à ce qu’on croit généralement, cette étanchéité n’est pas obligatoire, même sur les maisons neuves pour lesquelles c’est le drainage qui dans certains cas est obligatoire et, dans tous les cas, la bande d’arase.

Pour faire une étanchéité des fondations, il faut les déchausser (sans fragiliser bien sûr la construction) et appliquer une étanchéité sur la partie des murs normalement enterrée. Classiquement, on applique un produit bitumineux sur l’extérieur des fondations. Mais il existe des systèmes d’étanchéité beaucoup plus performants, avec membrane d’étanchéité, natte, etc.

Les injections de résines

Ça peut paraître compliqué mais c’est la seule façon de se débarrasser des remontées capillaires, si bien sûr on peut atteindre la périphérie de la maison, ce qui n’est pas toujours possible. Si ce n’est pas le cas, il reste les injections de résines, dont l'efficacité dépend largement de la nature du matériau de maçonnerie : plus il est "bloqué" donc dense et moins les résines seront efficaces. le coût en est généralement prohibitif

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Humidité dans la maison : les remontées capillaires

Les remontées capillaires constituent un fléau dont il n’est pas toujours possible de venir à bout. Elles sont la principale cause d’humidité dans les maisons, au niveau du rez-de-chaussée voire du premier étage.

image

L'humidité dans la maison en hiver

C’est l’un des principaux problèmes que l’on peut rencontrer dans une maison en cette saison. D’abord parce que c’est la période où le taux d’humidité dans l’air est le plus élevé, mais aussi parce que quand il ne neige pas, il  pleut beaucoup . 

Les dernieres vidéos maison

image

Halte aux arnaques : reconnaître les éco-délinquants !

Chauffage, eau chaude, ventilation : Qualit’EnR , l'association qualité énergie renouvelable dresse le portrait des arnaqueurs, des écodélinquants dans le domaine des énergies renouvelables. Des conseils essentiels pour éviter les arnaques.

image

Nouvelle rubrique séniors !

Rester le plus longtemps possible chez soir pout bien y vivre sa retraite et y vieillir dans les meilleures conditions, c'est le souhait d'un maximum de personnes, même si les établissements spécialisés sont en grande majorité bien tenus, par des personnels dévoués et attentifs. Mais pour rester chez soit quand on perd de la mobilité, il faut des aménagements, des adaptations qui facilitent la vie. Les conseils manquent souvent pour réaliser des travaux dans le logement, avoir les bonnes informations sur les aides financières, les bons contact pour faire certaines démarches. C'est l'objet de cette rubrique.

image

PAC hybride gaz : Christian PESSEY témoigne !

Dans cette vidéo, Christian PESSEY fait le point sur la PAC hybride gaz et vous annonce notre future série de reportages consacrée à l'installation de ce système, du raccordement au gaz de ville jusqu'à sa mise en service ! 

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

Les derniers conseils maison

image

Propreté des chantiers de construction : comment y parvenir?

Les chantiers de construction , d'extension et de rénovation sont improductifs, dangereux et l'occasion de graves pollutions et de frais inutiles de nettoyage. Pourtant les solutions existent pour travailler proprement, plus efficacement et en toute sécurité. Ces recommandations valent pour les entreprises travaillant sur le chantier mais aussi pour les auto-constructeurs. Si vous faites appel à une entreprise, en tant que maître d'ouvrage, votre responsabilité peut aussi être engagée, surtout en matière de pollution. 

image

5 bonnes raisons de faire intervenir un plombier

Les problèmes de plomberie peuvent survenir à n'importe quel moment, sans que l'on y soit préparé. Vous pouvez être tenté de résoudre le problème vous-même. Mais cela n'est pas toujours une bonne idée. C'est pourquoi il est préférable de faire appel à un plombier. Ce professionnel est capable d'assurer de multiples services pour vous proposer des solutions adéquates. Ainsi, pour quelles raisons devriez-vous faire intervenir un artisan plombier ?

image

Choisir des meubles pour un intérieur minimaliste : conseils et astuces

L'intérieur minimaliste est devenu très populaire ces dernières années, car il permet de créer une atmosphère élégante et apaisante, tout en évitant l'encombrement. Si vous souhaitez créer un intérieur minimaliste, il est important de choisir des meubles qui correspondent à ce style. Voici quelques conseils pour vous aider à choisir les meubles parfaits pour un intérieur minimaliste (c'est parti) !

image

Écran de sous-toiture, pare-vapeur et pare-pluie

Onduline devient fabricant des écrans sous-toiture. La gamme ONDUTISS® s’enrichit et regroupe les écrans de sous-toiture, pare-pluie et pare-vapeur destinés à protéger l’isolation des maisons et à apporter plus de confort aux clients. Légères et très rapides à installer, ces solutions offrent une étanchéité et une isolation optimale

image

La précarité énergétique : les aides

Beaucoup de Français et de Françaises ont de plus en plus de mal à payer leur facture d’énergie et tout particulièrement à se chauffer l’hiver. Il existe un certain nombre d'aides pour lutter contre la précarité énergétique.

image

Comment bien entretenir votre pompe à chaleur ?

La pompe à chaleur est un équipement très important pour le chauffage de nos propriétés. Il permet de réchauffer notre intérieur à partir de l'air ou des eaux souterraines. C'est un équipement qui permet de faire des économies d'énergie considérables tout en offrant un excellent confort thermique. Mais pour lui garantir un fonctionnement optimal et une longue durée de vie, vous devez lui assurer un bon entretien. Ce n'est pas toujours une chose aisée et cela nécessite parfois l'expertise d'un professionnel. Par conséquent, comment bien entretenir votre pompe à chaleur ?

image

Détecteur de fumée connecté

Obligatoire depuis 2015 en France et bien utile pour se prémunir contre tout départ de feu, le détecteur de fumée (DDAF) ne permet pas d’être alerté d’un incendie au sein du domicile en cas d’absence. L'’entreprise française Avidsen, spécialiste reconnue sur le marché de la domotique annonce la disponibilité de son détecteur de fumée connecté HomeSmoke .

image

La véranda : plus d'espace et de lumière dans la maison

Faire installer une véranda chez soi, c’est avant tout avoir envie de s’ouvrir sur l’extérieur, de faire évoluer son mode de vie vers un lifestyle dedans-dehors, pour profiter de moments conviviaux dans un confort absolu. Plus que jamais, la véranda est tendance. Ses principaux atouts ? Elle participe à faire rayonner nos intérieurs de lumière, agrandit l’espace en limitant les travaux, tout en apportant plus de confort thermique et acoustique.

L’humidité : un fléau pour les constructions

L’humidité dégrade les maisons

Liée à la condensation (par manque d’isolation), aux infiltrations, à des fuites de plomberie ou de toiture, à la capillarité (par manque de drainage) comme aux inondations, l’humidité engendre des désordres qui dégradent les enduits, les murs, la maçonnerie et fragilisent la construction jusqu’à la mettre en péril. Des moisissures et la prolifération de champignons comme la mérule causent des dégâts parfois irréversibles. 

L’humidité et la qualité de l’air intérieur

L’humidité dégrade la qualité de l’air intérieur et peut aller jusqu’à nuire à la santé des habitants en favorisant les allergies, l’asthme et autres maladies respiratoires. Une bonne ventilation en réduit les risques et protège le bâti. À la ventilation naturelle, on préfère aujourd’hui la ventilation mécanique répartie, la ventilation mécanique contrôlée (VMC simple-flux ou VMC double-flux) voire la ventilation par surpression (VMI).