Éviter les remontées capillaires : caniveau, bande d'arase, drainage, étanchéité, injections

Au-delà des phénomènes phréatiques, les grosses pluies sont la cause principale es remontées capillaires qui humidifient l’intérieur des murs du rez-de-chaussée. C’est un grand classique et si l'on en est victimes on risque de se lancer dans des palliatifs dont la plupart sont des cautères sur une jambe de bois et vont coûter une fortune. Un certain nombre d'opération techniques permettent d'éviter d'en arriver là. 

Empêcher l'eau d'arriver

La solution c’est avant tout d’empêcher l’eau d’atteindre les fondations pour qu’elle n’humidifie pas la maçonnerie. Or surtout après la période de grande sécheresse que nous venons de connaître, la maçonnerie des murs est elle-même très sèche. Quand elle est humidifiée, elle boit l’eau comme un buvard : c’est le phénomène des remontées capillaires.

Un caniveau en pied de façade

La première des choses à faire et donc bien d’éviter que l’eau n’atteigne la pied des murs et ne s’infiltre, en installant un caniveau pour collecter l’eau qui peut s’écouler autour de la maison. Ce caniveau dirigera l'eau vers un puisard ou le système d'évacuation collectif des eaux pluviales. L’établissement d’un trottoir est souvent nécessaire surtout en l’absence de gouttières (trop souvent absentes, notamment dans le Midi). Un enduit hydrofuge en bas du mur sur 1 m est aussi une bonne précaution.

La bande d'arase

Pour les maisons construites depuis 1970, il y a une étanchéité à l’intérieur du mur au niveau du sol qui bloque normalement les remontées. C’est la bande dite « d’arase ». Mais pas pour les maisons plus anciennes. Il faut alors tout faire pour que l'eau d'infiltration n'atteigne pas les fondations.

Le drainage

Si le terrain qui entoure la maison est très humide et laisse l’eau arriver jusqu’à la maison et qu’elle stagne que faut-il faire ? Il faut drainer, c’est-à-dire écarter le flux d’eau de la maison pour la diriger vers un puisard et évidemment ne pas l’envoyer volontairement chez un voisin.

Comment fait-on pour drainer un terrain ?

On creuse des tranchées de 1 m de profondeur dont on tapisse le fond de gros graviers, on installe un tuyau perforé et on dirige l’eau vers un collecteur qui dirige l’eau vers le puisard. On peut soit drainer le terrain en amont avec des drains en arrêtes de poisson, soit réaliser un drainage périphérique de la maison. Sur les constructions neuves, c’est le DTU (le document technique unifié) 20.1 qui s’impose.

L'étanchéité des fondations

Mesure complémentaire, on réalise l’étanchéité des fondations. Contrairement à ce qu’on croit généralement, cette étanchéité n’est pas obligatoire, même sur les maisons neuves pour lesquelles c’est le drainage qui dans certains cas est obligatoire et, dans tous les cas, la bande d’arase.

Pour faire une étanchéité des fondations, il faut les déchausser (sans fragiliser bien sûr la construction) et appliquer une étanchéité sur la partie des murs normalement enterrée. Classiquement, on applique un produit bitumineux sur l’extérieur des fondations. Mais il existe des systèmes d’étanchéité beaucoup plus performants, avec membrane d’étanchéité, natte, etc.

Les injections de résines

Ça peut paraître compliqué mais c’est la seule façon de se débarrasser des remontées capillaires, si bien sûr on peut atteindre la périphérie de la maison, ce qui n’est pas toujours possible. Si ce n’est pas le cas, il reste les injections de résines, dont l'efficacité dépend largement de la nature du matériau de maçonnerie : plus il est "bloqué" donc dense et moins les résines seront efficaces. le coût en est généralement prohibitif

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Humidité dans la maison : les remontées capillaires

Les remontées capillaires constituent un fléau dont il n’est pas toujours possible de venir à bout. Elles sont la principale cause d’humidité dans les maisons, au niveau du rez-de-chaussée voire du premier étage.

image

L'humidité dans la maison en hiver

C’est l’un des principaux problèmes que l’on peut rencontrer dans une maison en cette saison. D’abord parce que c’est la période où le taux d’humidité dans l’air est le plus élevé, mais aussi parce que quand il ne neige pas, il  pleut beaucoup . 

Les dernieres vidéos maison

image

Rénovation globale : Teksial et ses activités

Rénovation globale : Christian Pessey est allez à la rencontre de Jean-Baptiste Devalland, Directeur général chez Teksial pour en apprendre plus sur cette société, sa mission et son accompagnement des particuliers dans la rénovation globale de leurs logements ! 

image

PAC hybride gaz : Christian PESSEY témoigne !

Dans cette vidéo, Christian PESSEY fait le point sur la PAC hybride gaz et vous annonce notre future série de reportages consacrée à l'installation de ce système, du raccordement au gaz de ville jusqu'à sa mise en service ! 

image

Contrôler sa consommation électrique avec "Mon Pilotage Elec"

Le contrôle de la consommation électrique est plus que jamais à l'ordre du jour. Christian PESSEY et Farida RAFKANI, chef de marché chez ENGIE Particuliers , présentent le système pour rendre connecté votre chauffage : " Mon Pilotage Elec " Il vous permet de maîtriser au mieux votre consommation d'électricité et de piloter votre chauffage.

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

image

La qualité de l'air dans la maison

Il est souvent dit que l'air intérieur des maisons est très pollué. Dans cette vidéo, Christian PESSEY, avec l'aide de QUALITEL , vous explique comment identifier ces polluants et comment agir pour en réduire le nombre et donc leur impact sur la santé.

Les derniers conseils maison

image

Préparez vos travaux, organisez votre chantier

Un chantier doit être bien préparé. Il faut savoir par quel bout le commencer et dans quel ordre le conduire. Il vous faut sélectionner les bons outils et les bons matériaux, travailler proprement dans le respect de l’environnement. Enfin, il faut mettre tous les atouts de votre côté en respectant les normes et prescriptions de mise en œuvre.

image

La maison et la protection de l'environnement

La protection de l’environnement passe par des gestes quotidiens simples et par certains aménagements de votre maison. L’isolation du grenier, des murs et des fenêtres, le chauffe-eau thermodynamique ou le chauffe-eau solaire, votre mode de chauffage et d’éclairage sont autant de moyens d’économiser l’énergie. Vivez plus confortablement, tout en protégeant la planète .

image

Rebouchage des trous et fissures sur les murs

Les fissures murales et les trous peuvent avoir des origines diverses. Une porte qui claque ou de légers mouvements de la maison sont à l'origine de fissures sur les doublages ou les murs. D’autres défauts courants sont causés en arrachant une cheville, un crochet ou en enlevant une tringle à rideau. Le rebouchage nécessaire pour supprimer les trous et les fissures dans le plâtre ou l'enduit d'un mur ou d'un plafond demande quelques précautions.

image

Rénovation d'une toiture en secteur protégé

La toiture de notre un immeuble en copropriété, situé vieille ville dans le périmètre classé de la cathédrale, est très dégradée et doit être refaite car il y a une fuite dans l'appartement au dernier étage. De plus nous apprenons qu'elle est amiantée. D'après vous, pouvons-nous profiter des aides comme Maprimerénov' ou autre pour en profiter installation toiture solaire...ou autre... Quelle serait la solution la plus efficace qualité énergétique et prix? Le syndic, je pense par économie de démarche propose de faire simplement une déclaration en réparation pour éviter que les services d'état s'en mêlent. Maro

image

Le plancher rafraichissant : une climatisation modérée

Beaucoup moins radical que la climatisation air/air, le plancher rafraichissement utilise une pompe à chaleur (éventuellement hybride) utilisée en version "froid" mais ne vise qu'à l'abaissement de la température de quelques degrés, par échange thermique au niveau du sol. beaucoup le préfère aujourd'hui à la climatisation car il évite les écarts de températures trop violents que certains ont du mal à supporter.

image

Qu'est-ce qu'une ruine? Peut-on facilement la restaurer?

Dans certaines campagnes, l'habitat ancien s'est tellement dégradé que les bâtiments en ruine se sont multipliées. Dans certaines régions, ce sont des hameaux entiers qui sont aujourd'hui délabrés. On est évidemment tenté de les relever et de les restaurer, en espérant faire une bonne affaire. Pourtant, ce n'est pas toujours possible compte tenu du classement administratif de ces bâtiment dégradés. les contraintes techniques sont aussi importantes.

image

Entretien d'une climatisation : les filtres

À l’intérieur, votre climatisation est généralement composée d’un certain nombre de   «  consoles  » qu’on appelle des   «  splits  » .  Il est essentiel de  nettoyer voire de remplacer les filtres périodiquement.

image

Les combinés : pour bricoleurs avertis

Les combinés offrent à l'amateur averti tous les équipements d'une atelier de menuiserie réunis en un seul équipement. Son achat se justifie quand on est passionné de menuiserie mais surtout quand on entreprend la rénovation d'une maison, pour laquelle quantité d'opération font appel à cette discipline et aux assemblages du bois. Il suffit de réaliser un escalier, d'installer une terrasse ou de faire des meubles de cuisine pour se rendre compte que l'investissement est vite amorti. En cherchant bien, on trouvera aussi à louer ce type d'équipement pour la durée d'un chantier. Évidemment, cette machine ne dispense pas d'une panoplie d'outils à main de qualité.

L’humidité : un fléau pour les constructions

L’humidité dégrade les maisons

Liée à la condensation (par manque d’isolation), aux infiltrations, à des fuites de plomberie ou de toiture, à la capillarité (par manque de drainage) comme aux inondations, l’humidité engendre des désordres qui dégradent les enduits, les murs, la maçonnerie et fragilisent la construction jusqu’à la mettre en péril. Des moisissures et la prolifération de champignons comme la mérule causent des dégâts parfois irréversibles. 

L’humidité et la qualité de l’air intérieur

L’humidité dégrade la qualité de l’air intérieur et peut aller jusqu’à nuire à la santé des habitants en favorisant les allergies, l’asthme et autres maladies respiratoires. Une bonne ventilation en réduit les risques et protège le bâti. À la ventilation naturelle, on préfère aujourd’hui la ventilation mécanique répartie, la ventilation mécanique contrôlée (VMC simple-flux ou VMC double-flux) voire la ventilation par surpression (VMI).