L'humidité dans la maison en hiver

C’est l’un des principaux problèmes que l’on peut rencontrer dans une maison en cette saison. D’abord parce que c’est la période où le taux d’humidité dans l’air est le plus élevé, mais aussi parce que quand il ne neige pas, il pleut beaucoup

Causes de l'humidité

Les cause d’humidité dans une maison individuelles, mais aussi dans un appartement son multiples :
infiltrations
– remontées capillaires
– condensation…sont les principales cause d’humidité dans les logements

Les infiltrations

Elles génèrent une humidification de la structure même de la maison et notamment de ses murs. Mettons de côté les éventuelle fuites intérieures, pour se tourner vers la façade. Si elle n’est plus étanche elle laisse la maçonnerie s’imprégner avec trois origines : la couverture, les descentes d’eau et l’enduit de façade qu’il va falloir traiter dès que les conditions météo le permettront. La réfection de façade sera l’occasion de l’isoler thermiquement. J’y reviendrai dans une future émission.

La remontées capillaires

Elles sont un fléau qui se manifeste par une dégradation de la base des murs intérieurs des pièces du rez-de-chaussée sous la forme de ce qu’on appelle vulgairement du salpêtre. Quand les fondations sont mouillées, les murs qu’elles soutiennent se comportent comme un buvard et aspirent l’eau vers le haut...
La solution prioritaire est d’empêcher l’eau d’arriver jusqu’aux fondations par un drainage, quand c’est possible, et par l’étanchéité des fondations avec un mastic assimilé à du goudron.
Aucune des solutions miracles qui vous sont proposées, n’est scientifiquement prouvées. Les appareils électroniques, magnétiques ou autres relèvent souvent du pur charlatanisme. Les plus sérieux fonctionnent mais relèvent de professionnels avertis, spécialisés dans les travaux publics.
Les injections de résine ont prouvé leur efficacité, mais leur réussite repose sur la capacité du matériau de construction à laisser migrer ces résines pour qu’elles forment, en durcissant, une barrière étanche aux remontées d’eau. Plus le matériaux est « bloqué » et moins cela fonctionne. En clair, cela marche mieux dans une pierre calcaire que dans un granit…

La condensation

Elle résulte de deux causes :
– une mauvaise ventilation souvent combinée avec une étanchéité excessive de la maison (par exemple après un remplacement des fenêtres) entraîne une saturation de la vapeur d’eau dans les pièces;
une mauvaise isolation qui entraîne la condensation de la vapeur d’eau contenue dans l’air sur les murs froids car mal ou pas isolées.
Il faut revoir globalement l’isolation de la maison et sa ventilation.

Le manque de chauffage

Enfin, un manque de chauffage est évidemment source d’humidité. Pire dans certains cas, c’est lui qui crée de l’humidité. Il en est ainsi des appareils à combustibles « liquide », autrement dit les poêles à pétrole, qui ne doivent être utilisés que comme des chauffages d’appoint et jamais comme un moyen de chauffage principal. 

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Traces blanches sur façade

Ma maison a été construite en 1994. La façade est exposée Sud. C'est un enduit appliqué manuellement. L'enduit a également été fait manuellement. Depuis 2 à 3 années il est apparu ses traces blanches. Même en les brossant régulièrement, elles réapparaissent. Pouvez-vous me dire de quoi il s'agit ? Comment puis-je les éliminer ? Vincent

image

Que faire avec un mur friable suite à des remontées capillaires?

Suite aux problèmes de remontées capillaires cet hiver, j'ai gratté voire plus, les murs de la chambre. Du coup je me retrouve avec un mur friable. Quel est votre avis sur le produit vendu chez Leroy Merlin : Toupret durci mur prêt à l'emploi. Je précise que je suis en rez-de-chaussée et qu'il n'y a pas de vide sanitaire sous la construction. Christophe

image

Humidité dans la maison : d'où vient-elle?

L’humidité est l’un des problèmes les plus désagréables mais aussi les plus préoccupants dans la maison, aussi bien pour ceux qui y habitent que pour la maison elle-même. Elle peut avoir différentes origines et causes.   

image

Humidité dans la maison : les remontées capillaires

Les remontées capillaires constituent un fléau dont il n’est pas toujours possible de venir à bout. Elles sont la principale cause d’humidité dans les maisons, au niveau du rez-de-chaussée voire du premier étage.

Quel traitement pour les remontées capillaire?

J'ai un problème de remonté capillaire dans les murs intérieurs de ma maison (construit dans les années 1930).  Je me suis renseigné sur plusieurs techniques pour arrêter les remontés mais je n'ai aucune assurance que le résultat soit efficace et pérenne. Pourriez-vous me conseiller sur une solution efficace ?  Que pensez-vous des techniques proposées par la société Humidistop ?  

Les dernieres vidéos maison

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

image

La qualité de l'air dans la maison

Il est souvent dit que l'air intérieur des maisons est très pollué. Dans cette vidéo, Christian PESSEY, avec l'aide de QUALITEL , vous explique comment identifier ces polluants et comment agir pour en réduire le nombre et donc leur impact sur la santé.

image

Accrocher dans la plaque de plâtre

Christian PESSEY et Eric BARNASSON, Responsable du Pôle marketing Produits & Systèmes chez PLACO® , vous donnent tous les conseils pour accrocher de lourdes charges dans de la plaque de plâtre, et notamment toutes les informations sur la plaque à haute résistance Habito®

Les derniers conseils maison

image

Installer un store à enrouleur

La gamme des stores à enrouleur est très vaste, on en trouve de toutes sortes et de toutes dimensions. Ils présentent l'avantage de la discrétion puisqu'une fois enroulés, ils libèrent la totalité de la baie. Ils sont aussi très économiques. Ils peuvent être tamisants ou plus ou moins occultants, blancs ou de différentes couleurs. Il en existe aussi pour fenêtres de toit .

image

Faire entretenir sa chaudière avant l'hiver

Toutes les chaudières doivent être entretenue un fois par an, par une entreprise qualifiée qui vous remettra une attestation dans les 15 jours de l’intervention, à conserver 2 ans. Si vous êtes locataire, regardez votre bail : dans certains cas, cette obligation revient au propriétaire. Si ce n’est pas le cas, c’est à vous de faire faire l’ entretien et vous devrez produire cette attestation au bailleur.  

image

Alimentation électrique d'un lave-linge dans une salle d'eau

L'installation d'un lave-linge pose souvent un réel problème dans les immeubles relativement ancien. S'ils sont la plupart du temps conçu pour recevoir un lave-vaisselle dans la cuisine, rien n'est généralement prévu pour le lave-linge, qu'on retrouve souvent de ce fait dans la salle de bains, la salle de douche ou le cabinet de toilette. Si l'alimentation et l'évacuation ne présente pas de difficulté du fait de la présence des appareils sanitaire, l'alimentation électrique doit généralement être créée dans le le respect des règles de sécurité liées à cet endroit spécifique.

image

Mortier bâtard : à quoi ça sert?

Le mortier bâtard résulte du mélange de ciment et de chaux, de sable et d'eau. On obtient ainsi un mortier de haute qualité, plus solide que le mortier de chaux, plus facile à travailler et plus respirant que le mortier de ciment.

image

Dalle béton : quand et pourquoi la ferrailler?

Une dalle béton est une structure solide destinée à supporter une charge plus ou moins importante selon son épaisseur et sa structure. Pour supporter les tensions de l'ouvrage, elle est renforcée par des fers destinés à assurer sa résistance.

image

Briques verre pour mur ou cloison

Les briques de verre constituent une bonne solution pour séparer une pièce en deux tout en laissant passer la lumière. Elles sont très appréciées dans les cuisines et salles de bains, à cause de leur tenue à la graisse et à l’humidité. Il s'agit de blocs creux, extrêmement résistants, qui peuvent s'assembler pour former de véritables ouvrages de maçonnerie. Ce type de cloison rivalise favorablement avec celles en plaques de plâtre .

image

Logement durable : les Français plébiscitent !

D'après le Baromètre* QUALITEL - IPSOS 2021, 75% des Français ont à cœur d’avoir un logement plus respectueux de l’environnement. L’opinion a saisi l’importance de limiter sa consommation d’énergie, et plus largement, « d’habiter durable ». Le gain, pour la planète, mais aussi pour le confort au quotidien, est globalement perçu et compris. Pourtant, certains critères qui contribuent également très concrètement à rendre le logement plus durable restent encore secondaires pour les Français.

image

Journée nationale de la qualité de l’air : Isoler son logement pour mieux respirer ?

Nous passons en moyenne 80 % à 95 % de notre temps à l’intérieur. Un adulte respire environ 15 000 litres d’air par jour. Lorsque l’air intérieur est pollué, il peut contribuer à la détérioration de la santé des occupants des bâtiments. A l’occasion de la journée mondiale de la qualité de l’air, ROCKWOOL, leader mondial des solutions d’isolation par laine de roche dresse le bilan des solutions pour mieux construire tout en préservant la santé.

L’humidité : un fléau pour les constructions

L’humidité dégrade les maisons

Liée à la condensation (par manque d’isolation), aux infiltrations, à des fuites de plomberie ou de toiture, à la capillarité (par manque de drainage) comme aux inondations, l’humidité engendre des désordres qui dégradent les enduits, les murs, la maçonnerie et fragilisent la construction jusqu’à la mettre en péril. Des moisissures et la prolifération de champignons comme la mérule causent des dégâts parfois irréversibles. 

L’humidité et la qualité de l’air intérieur

L’humidité dégrade la qualité de l’air intérieur et peut aller jusqu’à nuire à la santé des habitants en favorisant les allergies, l’asthme et autres maladies respiratoires. Une bonne ventilation en réduit les risques et protège le bâti. À la ventilation naturelle, on préfère aujourd’hui la ventilation mécanique répartie, la ventilation mécanique contrôlée (VMC simple-flux ou VMC double-flux) voire la ventilation par surpression (VMI).