Bien choisir un ventilateur

Pendant des siècles le seul moyen de se rafraîchir dans une maison a été le ventilateur ou tout autre moyen capable de générer un flux d'air : l'éventail par exemple. La climatisation ou le rafraîchisseur ont changé la donne, mais ils n'ont pas totalement supplanté le classique ventilateur peu onéreux, agréable et faible consommateur d'énergie.

 

Un ventilateur n’abaisse pas la température de la pièce, il agit sur la température ressentie du fait du passage d'un flux d'air sur la peau qui, en entraînant une évaporation cutanée, rafraîchit l'épiderme en surface.

Ventilateurs à pales

La plupart des ventilateurs du commerce possèdent des pales dont la rotation sur un axe génère le flux d'air. Les pales sont protégées par une carcasse grillagée qui évite tout risque de blessure si l'on approche les mains de l'hélice. Cela évite aussi qu'une écharpe puisse se prendre dans l’hélice. Ils sont à poser sur un beuble, certains sur le sol. 

Ventilateurs sans pales

Il existe aujourd'hui des ventilateurs sans pales, apparentes, qui comprennent un carter annuaire dans lequel l'air est aspiré par l'arrière, propulsé par une hélice dissimulée dans le socle cylindrique, brassé dans le carter et projeté vers l'avant via une rainure périphérique. Ces modèles sont à la fois plus sûrs et plus silencieux.

Ventilateur à colonne

Il s’agit d’une tour, tournant sur son axe, qui aspire l’air par son dos, et le restitue en façade, balayant ainsi un champ assez large. Le flux d’air est moins directionnel qu’avec les ventilateurs à pales. Ce type d'appareil benéficie de plusieurs vitesse et souvent d'une programmation.

Les ventilateurs de plafond

Bénéficiant de larges et longues pales mues par un moteur central, ils brassent l’air plus qu’ils ne le dirigent vers les personnes. Leur envergure permet de générer un rafraichissement sur tout une pièce. Très silencieux, ils sont souvent associés à un éclairage.

Équipements des ventilateurs

Les ventilateurs à pales sont sur socle ou sur pied. Ils offrent plusieurs vitesses (généralement 3) et sont oscillants. Ceux sur pied intègrent parfois une réserve d’eau (dans laquelle on peut plonger des glaçons) permettant une brumisation rafraîchissante. Les colonnes bénéficient aussi de plusieurs vitesses et permettent une programmation et un minutage. Différents modèles, avec ou sans pales peuvent être réglés par télécommande.  

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Brumisation : avantages et inconvénients

La brumisaton est incontestablement un moyen de rafraichissement extérieur très agréable : l'évaporation des fines gouttelettes d'eau sur la peau y abaisse la température et procure une sensation de fraîcheur. L'air ambiant, bien sûr, reste à la même température et l'effet s'arrête immédiatement quand la brumisation s'arrête. Ce dispositif, parfaitement contrôle sur les équipements professionnels, n'est pas sans risque sur ceux proposés au grand public. 

image

Améliorer l'aération et la ventilation de la maison

La ventilation participe au rafraîchissement. Tout le monde n'a pas à sa disposition une ventilation mécanique contrôlée. D'ailleurs tous les logements ne peuvent pas en être équipés. Il existe des moyens simples pour améliorer la ventilation du logement, le rafraîchir et  lutter contre la condensation.

image

La brumisation : se rafraichir sur la terrasse

Tout le monde connaît les bienfaits de la brumisation quand il fait très chaud. Les vertus de ces bombes aérosols brumisantes, promues par une célèbre marque d’eau minérale pour bébés sont bien connus. L’effet est immédiat, mais éphémère

Les dernieres vidéos maison

image

PAC hybride gaz : Christian PESSEY témoigne !

Dans cette vidéo, Christian PESSEY fait le point sur la PAC hybride gaz et vous annonce notre future série de reportages consacrée à l'installation de ce système, du raccordement au gaz de ville jusqu'à sa mise en service ! 

image

Contrôler sa consommation électrique avec "Mon Pilotage Elec"

Le contrôle de la consommation électrique est plus que jamais à l'ordre du jour. Christian PESSEY et Farida RAFKANI, chef de marché chez ENGIE Particuliers , présentent le système pour rendre connecté votre chauffage : " Mon Pilotage Elec " Il vous permet de maîtriser au mieux votre consommation d'électricité et de piloter votre chauffage.

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

image

La qualité de l'air dans la maison

Il est souvent dit que l'air intérieur des maisons est très pollué. Dans cette vidéo, Christian PESSEY, avec l'aide de QUALITEL , vous explique comment identifier ces polluants et comment agir pour en réduire le nombre et donc leur impact sur la santé.

Les derniers conseils maison

image

Couler les fondations

Le coulage de fondations est presque toujours nécessaire pour assurer la stabilité au sol des ouvrages ; elles peuvent se réduire à une simple semelle de mortier de quelques centimètres d’épaisseur pour un muret ou être constituées de longrines de fortes épaisseurs en béton armé pour les murs porteurs.

image

Fissuration sur terrain argileux : comment être indemnisé?

Le phénomène de retrait-gonflement des argiles (RGA) est accentué par l'alternance brutale de longues périodes de sécheresse et d'évènements pluviaux souvent extrêmes. C'est à l'origine de l'augmentation spectaculaire du nombre et du montant des indemnisations par l'État et les assurances. Pour en bénéficier il faut être très attentif à la procédure.

image

Le chauffe-eau solaire : à redécouvrir

Le chauffe-eau solaire a été la star des années 1970-1980, et puis, au pays de l'électricité pas chère, on l'a oublié. La mauvaise intégration des panneaux en toiture, À l'origine de problèmes d'étanchéité, y a été pour beaucoup. La concurrence du chauffe-eau thermodynamique aussi. Et puis, on le redécouvre. 1 ou 2 panneaux solaires thermiques sur la toiture d'une annexe suffisent pour couvrir gratuitement 50 à 80 % des besoins d'un maison en eau chaude sanitaire ! De quoi faire réfléchir !

image

Pose de tissu mural tendue avec anglésage

A priori, la pose du tissu tendu en grande largeur semble difficile ; c’est pourtant la seule méthode qui permet d’obtenir une véritable tenture murale de qualité. La technique de pose classique, sur baguette bois et avec carton à angléser, n’est d’ailleurs pas très difficile et elle ne demande qu’un outillage réduit. La pose de tissu sur baguettes crée en outre une couche d'air entre le revêtement et le support, assurant ainsi une certaine isolation phonique et thermique. Elle dispense de gros travaux de rénovation du mur s’il est abîmé ; il faut cependant le traiter contre l’humidité.

image

Décaper pour repeindre

Le décapage d’une surface peinte est nécessaire chaque fois qu’on veut la repeindre ou la vernir. On a le choix entre des méthodes chimique ou thermique. La première, plus simple, demande aussi des précautions, le produit étant très corrosif.

image

Réparer une fuite d'eau avec du mastic époxy

Le colmatage d'une fuite , notamment au niveau d'un raccord, peut être réalisé avec du mastic expoxy, deux composants. Il faut bien sûr couper l'eau et essuyer l'endroit de la fuite pour une adhérence optimale du mastic. 

image

Économiser l'eau : les 5 bons conseils du Centre d'Information sur l'Eau

Quelques bons réflexes éco-responsables participent à préserver des quantités importantes d’eau. Pensez aux stop-douches, mitigeurs thermostatiques, chasses d’eau économiques, systèmes de récupération d’eau de pluie sur gouttière, etc. pour éviter la surconsommation et préserver nos ressources naturelles.

image

Voile d'ombrage : mieux qu'un parasol ou qu'un store

La voile d'ombrage est, comme son nom l'indique, une toile triangulaire rappelant une voile de bateau, tendue pour se protéger du soleil et de la chaleur. Elle conviendra notamment pour ombrer efficacement une terrasse. Quand elle es imperméable elle peut aussi protéger d'une averse.

Une optimisation du confort thermique de la maison

Avoir une bonne température dans la maison hiver comme été, bénéficier d’une bonne qualité de l’air intérieur : deux objectifs pour le confort et la santé. Le confort parce qu’un grand nombre d’habitant estime avoir souvent froid l’hiver. La santé parce qu’une maison mal chaussée est aussi très souvent une maison humide, favorisant les allergies et les troubles respiratoires. 

Le rafraîchissement de la maison

Une maison mal rafraîchie, c’est aussi une maison soumise à la canicule et aux pointes de température extrêmes, aujourd’hui fréquentes du fait du dérèglement climatique. Une isolation thermique raisonnée évite ce désagrément qui peut avoir un impact négatif, notamment sur les personnes âgées les plus vulnérables.