Bordures de jardin : comment les couler et les installer

C'est en hiver qu'il faut se lancer dans l'implantation ou le remplacement des bordures de jardin car vous ne risquerez pas d'abîmer les plantations. Il existe toutes sortes de bordures mais celles en béton sont à la fois les plus discrètes, les plus efficaces et les plus faciles à mettre en place. Si le terrain est en pente, elles permettront de soutenir la terre en amont.

Faire soi-même une bordure en béton

Le moule pour les bordures

Il est possible de réaliser soi-même des bordure en béton à partir de moules du commerce ou de moules réalisés soi-même, composés d'un fond en contreplaqué de type C.T.B.X. (résistant à l'humidité) et d'une planche épaisse de 40 mm environ (2 épaisseurs de contreplaqué peuvent également convenir), découpée de sorte qu'elle détermine les arceaux de la bordure. Les côtés et le bas du moule sont délimités par des tasseaux d'une épaisseur équivalente à celle des deux couches. Huilez l'intérieur du moule avec de l'huile de décoffrage.

Coulage du béton pour les bordures

Gâchez un béton assez liquide. Coulez le béton en le coupant avec la truelle. Laissez-Ie prendre. Lissez avant solidification définitive. Le démoulage ne pose en principe aucun problème surtout si vous avez appliqué de l'huile dans le moule avant le coulage. Attendez que le béton soit bien dur avant de démouler l'élément de bordure. Vous avez intérêt à réaliser plusieurs moules pour accélérer votre production. Il est indispensable de les laisser prendre le béton pendant au moins une quinzaine de jours à l'abri du soleil En effet, leur rigidité est encore insuffisante pour qu'on puisse les déplacer et les installer aussitôt. Disposez-les sur chant, parallèlement les uns aux autres en les inclinant légèrement. Il est possible aussi d'y noyer des fers.

La pose des bordures

La mise en place de ces bordures, après séchage complet, ne présente aucune difficulté : il suffit de creuser une petite tranchée et de placer sur chant la bordure. En général, un calage fait avec des cailloux et de la terre suffit. Vous pouvez aussi couler du béton dans la tranchée, toujours après calage avec des pierres et des cailloux. Il est possible de peindre les bordures avec de la peinture façade. La mise en place des bordures très basses, simples bandes de béton vendues dans le commerce  s'effectue de la même façon.

 

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Ouvrages en béton : conception et dosage selon les cas

Le béton est un mélange de ciment et d’agrégats (gravier et sable). L’eau ajoutée pendant le gâchage déclenche des réactions chimiques qui le transforment en un matériau solide, très résistant. Le degré de résistance peut être modulé en agissant sur le dosage des ingrédients, en fonction de l’utilisation prévue. Celui-ci doit être extrêmement précis : un excès d’agrégats compromet la qualité de la finition ; avec trop de sable, la surface du béton résiste mal aux agressions. Le mélange commence à prendre en 2 h, et on ne peut plus le travailler. Toutefois, le béton n’atteint réellement toute sa résistance qu’au bout de plusieurs jours, et continue de durcir tant qu’il contient de l’eau. Le coffrage doit être réalisé avec soin.

image

Coffrage du béton

Plus particulièrement utilisés pour la réalisation d'ouvrages en béton armé, les coffrages serviront dès que l'on voudra donner au béton durci une forme très précise résultant d'un véritable moulage. Le moule utilisé ici sera en fait un simple coffrage, constitué d'éléments plats en bois, parfois en métal et même en matière plastique. Le coffrage permettra donc de limiter la coulée et de contenir le béton frais pendant la prise.

image

Les différentes formes de contreplaqué

Si le placage était connu des Égyptiens et des Romains, l’idée de constituer un panneau composé de fines feuilles de bois semble avoir été concrétisée seulement à la fin du XIX e siècle en Grande-Bretagne. On regroupe généralement sous le nom de “contreplaqué” un certain nombre de produits ayant en commun l’assemblage de feuilles ou/et de blocs ou lamelles de bois, permettant d’obtenir des panneaux. Le plus connu et le plus utilisé est le contreplaqué multiplis , mais on utilise aussi largement le latté.

image

Béton armé

Lorsqu’on veut réaliser un ouvrage en béton (piliers, poteaux, poutres, linteaux, dalles) ayant une bonne résistance à la traction et à la flexion (par exemple un linteau, une dalle autoporteuse, chaînage en sommet de murs porteurs, etc.), il faut le "ferrailler" pour que la pièce ne casse pas. On utilise des fers (tiges d'acier) ronds, lisses ou tréfilés, de différents diamètres,  qu’il faut noyer dans le béton.

Les dernieres vidéos maison

image

PAC hybride gaz : Christian PESSEY témoigne !

Dans cette vidéo, Christian PESSEY fait le point sur la PAC hybride gaz et vous annonce notre future série de reportages consacrée à l'installation de ce système, du raccordement au gaz de ville jusqu'à sa mise en service ! 

image

Contrôler sa consommation électrique avec "Mon Pilotage Elec"

Le contrôle de la consommation électrique est plus que jamais à l'ordre du jour. Christian PESSEY et Farida RAFKANI, chef de marché chez ENGIE Particuliers , présentent le système pour rendre connecté votre chauffage : " Mon Pilotage Elec " Il vous permet de maîtriser au mieux votre consommation d'électricité et de piloter votre chauffage.

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

image

La qualité de l'air dans la maison

Il est souvent dit que l'air intérieur des maisons est très pollué. Dans cette vidéo, Christian PESSEY, avec l'aide de QUALITEL , vous explique comment identifier ces polluants et comment agir pour en réduire le nombre et donc leur impact sur la santé.

image

Accrocher dans la plaque de plâtre

Christian PESSEY et Eric BARNASSON, Responsable du Pôle marketing Produits & Systèmes chez PLACO® , vous donnent tous les conseils pour accrocher de lourdes charges dans de la plaque de plâtre, et notamment toutes les informations sur la plaque à haute résistance Habito®

Les derniers conseils maison

image

La mention "Conduit de fumée" lancée par Professionnels du Gaz (PG)

Cette mention permettra aux propriétaires d’appartements d’identifier aisément les spécialistes du remplacement d’anciennes chaudières gaz par des chaudières gaz à très haute performance énergétique (THPE). Experts de la fumisterie et des équipements gaz, ces derniers proposeront aux particuliers des solutions de rénovation optimisées en tenant compte du conduit de fumée existant. Le tout avec un reste à charge le plus bas possible pour les propriétaires.

image

Le diagnostic de performance énergétique (DPE) est-il fiable?

Le DPE , c’est le Diagnostic de Performance Énergétique , l’un des diagnostics les plus anciens (2006) et les plus importants pour l’ achat ou la location d’un logement, maison individuelle ou appartement. C’est celui qui informe l’acheteur ou le futur locataire sur la qualité énergétique du logement , autrement dit, principalement, sur les dépenses pour se chauffer . Est-il fiable?  Permet-il vraiment de se faire une idée précise de la consommation énergétique du logement? Quelles informations pour le rénovation énergétique du logement?

image

Préparez vos travaux, organisez votre chantier

Un chantier doit être bien préparé. Il faut savoir par quel bout le commencer et dans quel ordre le conduire. Il vous faut sélectionner les bons outils et les bons matériaux, travailler proprement dans le respect de l’environnement. Enfin, il faut mettre tous les atouts de votre côté en respectant les normes et prescriptions de mise en œuvre.

image

La maison et la protection de l'environnement

La protection de l’environnement passe par des gestes quotidiens simples et par certains aménagements de votre maison. L’isolation du grenier, des murs et des fenêtres, le chauffe-eau thermodynamique ou le chauffe-eau solaire, votre mode de chauffage et d’éclairage sont autant de moyens d’économiser l’énergie. Vivez plus confortablement, tout en protégeant la planète .

image

Rebouchage des trous et fissures sur les murs

Les fissures murales et les trous peuvent avoir des origines diverses. Une porte qui claque ou de légers mouvements de la maison sont à l'origine de fissures sur les doublages ou les murs. D’autres défauts courants sont causés en arrachant une cheville, un crochet ou en enlevant une tringle à rideau. Le rebouchage nécessaire pour supprimer les trous et les fissures dans le plâtre ou l'enduit d'un mur ou d'un plafond demande quelques précautions.

image

Rénovation d'une toiture en secteur protégé

La toiture de notre un immeuble en copropriété, situé vieille ville dans le périmètre classé de la cathédrale, est très dégradée et doit être refaite car il y a une fuite dans l'appartement au dernier étage. De plus nous apprenons qu'elle est amiantée. D'après vous, pouvons-nous profiter des aides comme Maprimerénov' ou autre pour en profiter installation toiture solaire...ou autre... Quelle serait la solution la plus efficace qualité énergétique et prix? Le syndic, je pense par économie de démarche propose de faire simplement une déclaration en réparation pour éviter que les services d'état s'en mêlent. Maro

image

Le plancher rafraichissant : une climatisation modérée

Beaucoup moins radical que la climatisation air/air, le plancher rafraichissement utilise une pompe à chaleur (éventuellement hybride) utilisée en version "froid" mais ne vise qu'à l'abaissement de la température de quelques degrés, par échange thermique au niveau du sol. beaucoup le préfère aujourd'hui à la climatisation car il évite les écarts de températures trop violents que certains ont du mal à supporter.

image

Qu'est-ce qu'une ruine? Peut-on facilement la restaurer?

Dans certaines campagnes, l'habitat ancien s'est tellement dégradé que les bâtiments en ruine se sont multipliées. Dans certaines régions, ce sont des hameaux entiers qui sont aujourd'hui délabrés. On est évidemment tenté de les relever et de les restaurer, en espérant faire une bonne affaire. Pourtant, ce n'est pas toujours possible compte tenu du classement administratif de ces bâtiment dégradés. les contraintes techniques sont aussi importantes.

La maçonnerie à la base des constructions

Composants et outils de maçonnerie

Les travaux de maçonnerie sont à la base de la construction des maisons maçonnées, mais aussi des murs de clôture, des piliers, des dalles de béton pour la terrasse ou l’assise de la maison. Ils font appel à des matériels spécialisés comme l’auge pour le mortier, la bétonnière, et des outils spécifiques comme la massette, le ciseau de maçon, la truelle, le niveau, la taloche, le plâtoir.  

Des matériaux de maçonnerie spécifiques

Briques pleines, briques creuses, briques alvéolaires (Monomur), briques plâtrières, mais aussi parpaings (blocs) de béton, blocs de béton cellulaire, mortier de ciment et béton armé sont les matériaux les plus utilisés en construction.