Bricolage : les conseils de base

Activité de dépannage ou véritable loisir, le bricolage est un “sport” complexe auquel on ne peut se livrer sans une bonne préparation. Faute de cela, il se soldera souvent par un doigt douloureux, un travail bâclé et des matériaux gaspillés. S’il ne veut pas aggraver son évidente infériorité par rapport au professionnel, l’amateur ne doit pas utiliser d’outillage médiocre, trop bon marché, parfois mal adapté au travail entrepris, et surtout il ne doit pas ignorer les techniques essentielles exigées par ce dernier. Perte de temps, gaspillage de matériaux, travail peu soigné sont autant de facteurs de découragement pour le bricoleur novice, aux yeux duquel l’économie réalisée sera loin d’être évidente.

Investir pour économiser

Lorsqu’on décide de travailler soi-même dans la maison, il faut commencer par investir à la fois dans l’outillage, les accessoires, les produits et les matériaux. Il faut aussi dépenser autant que nécessaire pour aménager le lieu ­– l’atelier, si possible – où l’on travaillera. Cette notion essentielle n’est pas toujours facile à admettre au moment où, précisément, on souhaite faire des économies !

Ne pas craindre de consacrer du temps au bricolage

C’est, là aussi, une règle d’or du bricolage. Il est évident que, étant peu expérimenté, vous passerez beaucoup plus de temps, surtout au début, que l’entrepreneur, ou que tel ou tel ami ayant aménagé sa maison de la cave au grenier et devenu, par là même, une sorte de professionnel. Pas de complexe ni d’impatience ; votre temps est « gratuit » : il doit être utilisé largement pour peaufiner le travail et surtout, avant cela, pour bien le préparer.

Ne pas hésiter à prendre conseil auprès d'un pro

Contrairement à une idée reçue, le professionnel n’est pas l’ennemi du bricoleur. Dans bien des cas, il sera son conseiller et même son professeur. N’hésitez pas à demander quelques conseils aux artisans du voisinage, la meilleure façon pour entretenir de bonnes relations étant d’acheter chez eux un certain nombre de fournitures (qui sont d’ailleurs toujours d’excellente qualité).

Détecter les bons tutoriels

Internet regorge de tutoriels de toutes sortes pour prétendre vous aider à travailler. Retenez en priorité ceux issus de professionnels patentés ou d'éditeurs "pure-players" déjà qualifiés dans l'univers de la presse et de l'édition. Attention aux "influenceurs" et amateurs peu qualifiés! Il n'y a pas de "trucs et astuces" supérieurs aux méthodes professionnelles. Si c'était le cas... les professionnels les adopteraient.

Suivre des cours de bricolage

Plusieurs grandes enseignes de bricolage organisent des cours, animés par de vrais professionnels, pour former les particuliers aux techniques de base de la construction et de la rénovation. Vous pouvez aussi vous faire accompagner par des "coachs" expérimentés qui vous initieront aux bons gestes à réaliser pour bien bricoler.

Toujours finir ce qu’on a commencé

La finition constitue la touche finale qui met votre travail en valeur. Trop de bricoleurs ne terminent jamais correctement ce qu’ils ont entrepris, pressés, sans doute, de passer à autre chose, ou considérant qu’ils ont fait l’essentiel. Une bonne finition permet souvent, pourtant, de dissimuler les petites imperfections. Mais, là encore, il faut une bonne dose de patience.

Travailler en toute sécurité

C’est la loi que s’imposent les professionnels. Imitez-les. Ne négligez jamais de vous servir des protections qui équipent les machines électriques. Pensez aussi aux autres : ne tolérez pas les enfants dans l’atelier, quand vous y travaillez ; étiquetez les produits dangereux, ou, mieux, mettez-les sous clé. Débranchez les machines dès que vous ne vous en servez plus. 

La boîte  à outils

Pour bien travailler, la connaissance des techniques ne suffit pas. Il faut aussi un outillage adapté, utilisé en toute sécurité.
À la différence du professionnel, le bricoleur est conduit à aborder des techniques et des domaines très variés. De plus, il ne possède ni le savoir-faire ni les connaissances techniques de celui-ci. La principale source d'échec, en matière de bricolage, résulte presque toujours d'un manque d'équipements. L'amateur se contente trop souvent d'une panoplie très limitée d'outils de médiocre qualité (“ça suffira bien pour ce que j'ai à faire”). 
Le bricoleur ne doit pas aggraver son évidente infériorité vis-à-vis du professionnel par une question de matériel. À terme son investissement se révélera rentable. 

 

Partager avec vos amis :


Cet article peut vous intéresser :

image

L'atelier de bricolage

Quand cela est possible, il est évidemment préférable de consacrer une pièce entière à l’installation d’un atelier. Une pièce fermée donne la possibilité de tenir outils et produits hors de portée des enfants et de travailler en toute tranquillité.

Les dernieres vidéos maison

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

image

La qualité de l'air dans la maison

Il est souvent dit que l'air intérieur des maisons est très pollué. Dans cette vidéo, Christian PESSEY, avec l'aide de QUALITEL , vous explique comment identifier ces polluants et comment agir pour en réduire le nombre et donc leur impact sur la santé.

image

Accrocher dans la plaque de plâtre

Christian PESSEY et Eric BARNASSON, Responsable du Pôle marketing Produits & Systèmes chez PLACO® , vous donnent tous les conseils pour accrocher de lourdes charges dans de la plaque de plâtre, et notamment toutes les informations sur la plaque à haute résistance Habito®

Les derniers conseils maison

image

Le phénomène de mur froid : panneaux isolants ou Depron

Nous avons une vieille meulière en région parisienne. Les murs intérieurs ne sont pas isolés mais les pierres non apparentes probablement du plâtre. Afin d'éviter les murs froids, nous voudrions coller des plaques isolant (polystyrène ou laine) + plaque plâtre, type Resitherm directement aux murs intérieurs. Sur une fine épaisseur environ 5 cm tout compris. Est-ce adapté pour ce type de murs ou pas et sinon que conseillez vous ? Ludovic

image

La maison à ossature bois : saine, économique et rapide à construire

Héritière directe des maisons de colons américains, la maison à ossature bois est facile à fabriquer, rapide à monter (les panneaux étant préparés en atelier), résistante et étanche aux intempéries (son bardage la protégeant contre la pluie et le vent), bien isolée contre le froid. C’est l’évolution de ce type de maison qui vous est proposée aujourd’hui, dans différentes variantes, par des constructeurs de maisons individuelles.

image

6 façons simples de traiter l'air dans la maison

Le renouvellement de l’air dans une maison est une obligation sanitaire. Le confinement favorise l’accumulation d’humidité et de poussières mais aussi de différents composants volatiles nuisibles à la santé. Autrefois obtenue de façon naturelle à cause du manque d’étanchéité des huisseries, une ventilation forcée est aujourd’hui nécessaire, surtout dans les maisons récentes, présentant une excellente isolation et étanchéité des huisseries. Voici 6 façons simple d'améliorer la qualité de l'air dans la maison .

image

Quel type de gouttière choisir pour la maison ?

L’eau recueillie par la couverture doit pouvoir être collectée et évacuée sans risquer de détériorer les murs de la maison. C’est le rôle des gouttières et de leurs éléments complémentaires. Si elles sont en mauvais état, il ne faut pas hésiter à les remplacer. Plusieurs solutions s'offrent à vous.  

image

Quelle organisation pour la cuisine?

Quand on veut réorganiser sa cuisine, l’idéal est de commencer par dresser un plan sur papier millimétré. Notez d’abord l’emplacement des éléments fixes : portes, fenêtres, tuyauteries, arrivée de gaz, radiateurs, chauffe-eau, interrupteurs et prises.Ensuite, mesurez la longueur et la largeur des murs. Relevez les cotes à différents endroits et basez-vous sur la plus petite. Puis, relevez les dimensions des éléments désirés et placez-les sur votre plan avec vos appareils électroménagers. Finalisez votre plan en tenant compte du triangle de travail et des dimensions adaptées.

image

Quels de volets pour la maison?

Dans une maison, les volets sont pratiquement indispensables. Ils permettent de faire l’obscurité, d’isoler votre maison contre les fortes chaleurs autant que contre le froid de l’hiver. Les volets préservent votre intimité et protègent de la lumière. Enfin, ils constituent une protection essentielle contre le vol tout en participant à l’esthétique de la maison.

Un atelier de bricolage bien agencé

Un atelier pour les travaux de réparation et d’aménagement

L’atelier est une pièce incontournable de la maison individuelle qui doit être aménagé pour réunir tous les outils et équipements nécessaires à l’entretien et l’aménagement de la maison, les dépannages et différentes installations techniques du logement. 

Un atelier bien équipé

Établi, outils à main, machines électroportatives ou machines combinées à poste fixe participent à l’équipement d’un atelier performant et pratique. Un bon éclairage garantit la sécurité des opérations. L’atelier doit bénéficier d’une installation électrique en rapport avec la puissance des appareils utilisés. Des étagères et placards de rangement sont à prévoir.