Les outils du carreleur

Héritier des dalles de pierre et de marbre, le carrelage a connu une expansion considérable avec le développement des céramiques, et cela dès l’Antiquité.

Le carreau de faïence est le plus utilisé pour sa qualité décorative, mais on peut également poser du grès cérame ou de la mosaïque collée sur papier ou sur filet.  Les fabricants proposent une très large gamme, qui permet de réaliser des effets étonnants, de créer des décors accueillants et chaleureux avec ce matériau réputé froid. Même des stylistes de la haute couture s’y sont intéressés, et l’on trouve des carreaux de faïence originaux signés par des créateurs.

Le matériel

Outre les outils de pose communs à tous les revêtements (fil à plomb, règle, cordeau traceur, niveau à bulles), l'outillage du carreleur est complémentaire de celui du maçon, mais il est indispensable d’avoir des outils spécialisés.

Les outils de maçon

Une truelle et une taloche sont nécessaires pour réaliser une dalle de béton ou la chape de mortier la recouvrant. Il vous faudra aussi un burin et une massette, une auge pour gâcher le mortier (pour les petites quantités), ainsi que de longues règles de bois bien dressées pour tracer les axes de pose et aligner les carreaux.

Les outils de coupe

Les plus spécifiques sont : une pointe à tracer au carbure de tungstène, une pince de carreleur ou un coupe-carreau (Carrelette) – petit appareil qui permet de réaliser des coupes rapides et précises – ou une scie électrique à carreaux. On trouve des coupe-carreaux de toutes dimensions pour les différentes catégories de carreaux. Les modèles les plus simples conviennent aux carreaux de faïence ordinaires. Il faut un coupe-careau spécial pour couper les grandes plaques de mosaïque sur filet.
Pour l’exécution des découpes spéciales, on peut utiliser une paire de tenailles ordinaires, mais il existe des pinces et des tenailles de carreleur qui permettent de rogner proprement les carreaux.

Les outils de pose

Le carreleur utilise une spatule crantée pour l’application de la colle (elle est souvent fournie avec les seaux de colle). Une raclette de carreleur est utilisée pour couler les joints. Il s’agit d’une lame de caoutchouc pourvue d’une monture de bois. 

Les croisillons ou croix d’écartement permettent de garantir un écartement précis et régulier entre les carreaux. À défaut, on utilisera des allumettes.  Cette méthode plus rudimentaire est néanmoins efficace : on place des bouts d’allumettes entre les carreaux, afin d’égaliser les joints.

 

Partager avec vos amis :


Cet article peut vous intéresser :

image

Poser du carrelage de sol

La pose du carrelage n’est pas très difficile si le sol a été bien préparé. Elle demande seulement du soin et de la méthode et un minimum d'outils spécialisés.

Les dernieres vidéos maison

image

Isolation des parois : la fin des ossatures?

Dans une conférence de presse commune, confirmant le rapprochement entre Placo et Isover, les représentants des marques du groupe Saint-Gobain ont annoncé jeudi 23/01/2020 une innovation capitale associant deux de leurs produits phares : la plaque Habito pour Placo (plaque haute densité à rigidité et densité renforcée) et l a laine de verre GR 32 ou GR 30 aux performances thermiques élevées et aux propriétés mécaniques qui facilitent la mise en œuvre. L'innovation réside dans la suppression des ossatures métalliques rendue possible par l’association d’une plaque de plâtre ultra résistante et d'accessoires de pose brevetés, inspirés du système Optima. D'où l'appellation du système : Optimax Habito®.  

image

Lutter contre les problèmes de bruit

Christian PESSEY et  Nicolas BALANANT, expert Qualitel en acoustique, vous apportent leur conseils sur tous les problèmes sonores que vous pouvez rencontrer dans votre logement.

Les derniers conseils maison

image

Isolation des parois : la fin des ossatures?

Dans une conférence de presse commune, confirmant le rapprochement entre Placo et Isover, les représentants des marques du groupe Saint-Gobain ont annoncé jeudi 23/01/2020 une innovation capitale associant deux de leurs produits phares : la plaque Habito pour Placo (plaque haute densité à rigidité et densité renforcée) et l a laine de verre GR 32 ou GR 30 aux performances thermiques élevées et aux propriétés mécaniques qui facilitent la mise en œuvre. L'innovation réside dans la suppression des ossatures métalliques rendue possible par l’association d’une plaque de plâtre ultra résistante et d'accessoires de pose brevetés, inspirés du système Optima. D'où l'appellation du système : Optimax Habito®.  

image

Faire du plâtre

Du fait de son temps de prise très bref, le plâtre est plus difficile à gâcher que le ciment ou la chaux. De plus, il suffit d’un rien (malaxage irrégulier, complément d’eau, etc.) pour faire “mourir” le plâtre qui, une fois mis en œuvre, ne prendra pas ou se révélera sans résistance. Le gâchage et l’application du plâtre sous forme d’enduit constituent de véritables spécialités.

image

La vermiculite (mica expansé) :

La vermiculite est adaptée à l'isolation du sol des combles : la méthode d’épandage des isolants en vrac est évidemment assez simple ; un minimum de méthode et un certain nombre de précautions sont cependant nécessaires pour obtenir de bons résultats.

image

Isolation acoustique avec de la laine de verre ISOVER PAR PHONIC

Loin d’ être une fatalité, le bruit nécessite d’être apprivoisé. Une conception du bâtiment et de son acoustique bien pensées permettent de maîtriser la qualité sonore, le confort et le bien-être de ceux qui y vivent ou y travaillent. PAR PHONIC est conçu pour un usage polyvalent en cloisons de distribution et de séparation.

image

Le bois : appellations

 Il n’est pas toujours facile de trouver du bois massif. Les revendeurs spécialisés ou les grandes surfaces se limitent souvent à la vente de dérivés (panneaux de particules ou de contreplaqué) et de bois blanc (sapin) pour les barres et les moulures. Pour commander du bois, il faut en connaître les différentes appellations.

image

Le matériel de peinture

Technique ancienne et restant très largement artisanale, la peinture fait appel à des outils classiques – les brosses, en particulier – dans des gammes importantes pour répondre à de multiples cas de figure.