Chauffe-eau : lequel choisir?

On peut chauffer l'eau sanitaire (pour la salle de bains ou la cuisine) avec  la chaudière, quand on possède un chauffage central, ou à l’aide d’un chauffe-eau. Celui-ci présente l'avantage de l'autonomie. Quand on a une chaudière, on préfère souvent installer aussi un chauffe-eau électrique séparé pour éviter le lancement régulier de la chaudière hors période de chauffe.

Tout le monde connaît le cumulus, nom devenu générique pour désigner un chauffe-eau électrique à accumulation.  C'est la solution la plus basique pour chauffer l'eau sanitaire. C'est aussi la moins chère en terme d'équipement, même si ce n'est pas toujours la plus économique côté consommation.

Le chauffe-eau électrique à accumulation (cumulus)

Un chauffe-eau électrique à accumulation comprend une cuve métallique émaillée extérieurement. Son volume est plus ou moins important selon le nombre de personnes à la maison (classiquement de 100 à 300 litres). La cuve est remplie d’eau chauffée par une résistance qui plonge directement dans l’eau ou qui se trouve protégée dans un fourreau: on parle alors de résistance stéatique. Ce type de chauffe-eau présente l’avantage de pouvoir utiliser de l’électricité moins chère, en heures creuses, et de fournir de l’eau à température constante.

Le chauffe-eau instantané

Le chauffe-eau instantané à gaz

Ce type de chauffe-eau fonctionne au gaz naturel ou au gaz propane. Dans sa version de base, il ne chauffe que l'eau sanitaire. Il peut contenir une petite réserve d'eau à accumulation (on parle de "micro-accumulation")  qui évite d'avoir à attendre que la rampe de chauffe entre en fonction pour chauffer l'eau.  Dans certains cas, une chaudière murale associe le chauffage instantané de l'eau sanitaire et celui du liquide caloporteur d'une installation de chauffage central. L’eau chaude est produite très rapidement mais sa stabilité de température n’est pas toujours garantie. Ce type de chauffe-eau est dit "à ventouse" quand l'appareil fonctionne en circuit fermé et que les fumées sont évacuées directement à l'extérieur après avoir traversé le mur sur lequel l'appareil est fixé. 

Le chauffe-eau instantané électrique

On l'utilise souvent  pour rapprocher la production d’eau chaude d’une salle de bains ou d’un cabinet de toilette éloignés de la source principale de production d’eau chaude sanitaire, chaudière ou chauffe-eau à accumulation de gros volume. Il présente l'avantage de ne chauffer que le volume d'eau dont on a besoin immédiatement.  Les chauffe-eaux électriques instantanés sont souvent décriés comme énergivores,  ce qui n'est pas tout à fait le cas, puisqu'ils ne fonctionnent que ponctuellement, quand on a besoin d'eau chaude (à la différence d'un chauffe-eau à accumulation qui maintient en permanence sa réserve d'eau à la température de service, 55° C minimum). En revanche, compte-tenu de sa puissance élevée (entre 4,5 et plus de 10 kM), il demande l'installation d'un circuit spécifique aux conducteurs de forte section. Il impose aussi un abonnement en rapport avec la puissance de l'appareil.

Les chauffe-eaux écologiques

Le chauffe-eau solaire

On associe à un chauffe-eau à accumulation spécifique un ou plusieurs panneaux solaires thermiques qui permettent d’obtenir un part significative d’eau chaude entièrement gratuite quand l’ensoleillement est suffisant. Le reste du temps, le chauffe-eau consomme de l’électricité comme un appareil à accumulation ordinaire.

Le chauffe-eau thermodynamique

Il associe à l’appareil une petite pompe à chaleur (PAC) qui permet de produire de l’eau chaude en ne consommant que 1 kW pour 3 ou 4 kW fournis (c'est le COP). C’est actuellement le système le plus utilisé en construction neuve et en rénovation conforme à la réglementation thermique 2012.

Dans les deux cas, l’économie d’énergie peut atteindre jusqu’à 70%.  

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Plomberie : les outils pour souder et braser

Un certain nombre de travaux de plomberie peuvent être réalisés par tous les bricoleurs avec un outillage très accessible, les matériels les plus importants (poste à souder) pouvant être facilement loués. Une certaine expérience du maniement de ces outils (du chalumeau, en particulier) est nécessaire ; il est donc indispensable de s’entraîner en commençant par de petites réalisations, notamment pour les brasures à l’étain, sur des morceaux de tube.

image

La plomberie en cuivre

Bien qu'il existe aujourd'hui d'autres produits que le cuivre pour réaliser les alimentations d'une installation sanitaire, le cuivre a toujours la préférence de bien des professionnels, qui ne jurent toujours que par lui, malgré un prix assez élevé.

Les dernieres vidéos maison

image

Quand faire remplacer sa chaudière gaz ?

Dans cette interview, Christian PESSEY et Fabien MARGUERON de ENGIE Home Services évoquent les raisons qui peuvent vous pousser à faire remplacer votre chaudière gaz mais aussi le tour des offres vous permettant son remplacement.

image

Quand faut-il remplacer son poêle à bois ?

Avec Gilles MATRULLO du label flamme verte , Christian Pessey fait le tour des raisons qui peuvent vous pousser à faire remplacer votre poêle à bois. Certes la raison esthétique prime souvent, mais les performances et les économies sont également au rendez-vous.

image

Qu'est-ce que la laine de roche ?

Dans cette interview, christian PESSEY interroge Frédéric-Jérôme Cardona, responsable Développement chez ROCKWOOL sur les propriétés isolantes de la laine de roche ! 

image

La laine de verre, qu'est-ce que c'est ?

Dans cette interview, Christian PESSEY et Florence GAUVIN, expert isolation chez ISOVER vous expliquent ce qu'est la laine de verre et font le tour des priorités d'isolation dans la maison.

image

Pourquoi choisir la laine de verre ?

Dans cette interview, Christian PESSEY et Florence GAUVIN, expert isolation chez ISOVER , font le point sur les qualités de la laine de verre et expliquent en quoi elle constitue un très bon isolant. 

Les derniers conseils maison

image

Le chauffage solaire : comment ça marche?

Le solaire photovoltaïque est beaucoup moins connu que le solaire photovoltaïque, qui permet de produire de l’électricité gratuitement : il permet de chauffer l’eau sanitaire et d'assurer le chauffage de la maison. Les déconvenues du chauffe-eau solaire y sont sans doute pour beaucoup bien que le système soit particulièrement intéressant.

image

La sécurité électrique de votre logement

On sait l’importance de la qualité d’une installation électrique mais vous me demandez souvent ce que c’est qu’une installation « aux normes » ? Je réponds régulièrement que seule une installation neuve, ou le jour de la réception d’un logement est véritablement « aux normes » et qu’elle peut très bien ne plus l’être dans les jours ou les semaines qui suivent du fait d’un changement de la réglementation. La question importante n’est donc pas de la conformité avec la norme, la fameuse NF C 15-100, qui régit les installations domestiques, mais de savoir si une installation répond aux standards de sécurité auxquels on est en droit de s’attendre. En clair est-ce que notre installation est sûre ?

image

Le thermostat d'ambiance : indispensable pour beaucoup de chauffages

Petit rappel sur ce qu’est un thermostat c’est un petit équipement qui met en route ou interrompt le fonctionnement d’un appareil électrique, notamment de chauffage, en fonction de la température. Tous les radiateurs en ont, et même le four de votre cuisine. Les chaudières, quel que soit leur type et leur énergie en ont un.

image

Chauffage : comment l'entretenir

L'entretien du chauffage est une nécessité, surtout après un été très chaud et un automne assez clément: la perspective d’un hiver froid est à prendre en compte. Quel que soit votre système de chauffage, il faut l’entretenir. 

Abandon de chantier : que faire?

L'entreprise ne termine pas les travaux d'extension de mon garage commencés en octobre 2019 : il reste a faire plomberie, électricité, gouttières, mezzanine, porte du garage, enduit extérieure... Je n'ai pas de nouvelles du courtier de travaux ; je suis inquiet. Quels recours puis-je avoir ?  Bernard

image

Pourquoi choisir la laine de verre ?

Dans cette interview, Christian PESSEY et Florence GAUVIN, expert isolation chez ISOVER , font le point sur les qualités de la laine de verre et expliquent en quoi elle constitue un très bon isolant. 

image

Maprimerenov : le barème des aides par travaux

Le dispositif MAPRIMERENOV est désormais en place. Le barème d'accès aux aides est formulé sous la forme de 4 catégories pour les particuliers et une 5e pour les copropriétés. Cela va du bleu (pour les foyers les plus modestes, au jaune, violet et rose en montant dans l'échelle des revenus.  Restait à connaître le montant des aides pour les différents travaux et équipements pour les différentes "couleurs" de revenu. Vous les trouverez dans cet article.

image

MAPRIMERENOV : LE BARÈME POUR BÉNÉFICIER DES AIDES

Jusqu’à présent réservée aux propriétaires occupants aux revenus modestes,   MaPrimeRénov' est désormais ouverte à l'ensemble des propriétaires depuis le 1 er  octobre 2020, et ce quels que soient vos revenus, que vous occupiez votre logement ou que vous le mettiez en location. MaPrimeRénov' est aussi accessible aux copropriétés pour les travaux dans les parties communes.