Béton cellulaire : avantages et inconvénients

 Le béton cellulaire est très répandu en Allemagne et dans les pays du Nord, mais il est encore très peu utilisé chez nous. Il est connu en France sous sa marque générique historique : Siporex (devenu Xella / Ytong).

Le béton cellulaire c'est quoi?

Le béton cellulaire est composé de sable, de ciment, de chaux et d’un agent d’expansion, la poudre d’aluminium, à l’origine de la structure alvéolaire du matériau. Les blocs sont passés au four autoclave sous forte pression. Le résultat, ce sont, principalement, des blocs rectangulaires massifs, blanc immaculé, calibrés avec précision.

Les avantages du béton cellulaire en construction

Les atouts du béton cellulaire sont nombreux :

  • Les blocs sont beaucoup plus légers que des parpaings donc plus faciles à manipuler sur chantier.
  • Ils s’assemblent à joint mince, avec de la colle et non du mortier. Les joints horizontaux se font à sec.
  • Les blocs se coupent à la scie à grosse denture, comme les carreaux de plâtre.

D'où un certain nombre d'avantages du béton cellulaire : 

  • la légèreté, donc moins de fatigue sur le chantier et rapidité de construction
  • la facilité et la précision d’assemblage
  • la facilité de découpe
  • la propreté des chantiers

Avantages du béton cellulaire pour la construction

  • une très bonne résistance à la compression, donc une grande solidité des constructions
  • une bonne résistance thermique qui limite les besoins d’isolation : R de 2,8 en 30 cm d’épaisseur (moins de 1 pour le béton ordinaire)
  • un bon déphasage qui améliore le confort d’été
  • une excellente tenue au feu
  • une bonne qualité d’isolation acoustique
  • une parfaite étanchéité à l’air du fait de la construction à joints minces

 Éléments de construction en béton cellulaire

Tous les éléments de construction existent en béton cellulaire : blocs d’angle, blocs en U, mais aussi des carreaux, comparables aux carreaux de plâtre, dans des épaisseurs de 5, 7 ou 10 cm d’épaisseur. On peut faire en béton cellulaire des éléments de décoration, comme un bar, une table basse, une ouverture cintrée, etc.

Inconvénients du béton cellulaire pour la construction

Le béton cellulaire présente  quelques inconvénients :

  • quand on construit sur dalle, il faut que celle-ci soit parfaitement de niveau (contrainte des constructions à joints minces)
  • les blocs sont plus fragiles que les parpaings : il faut donc les manier avec précaution pour le pas les ébrécher
  • les blocs sont plus sensibles à la fissuration que les parpaings de béton, notamment en cas de phénomène de gonflement retrait des argiles
  • les fixations dans le béton cellulaire qui demandent des ancrages solides sont délicats
  • enfin l’enduisage des façades doit être fait avec des produits spécifiques et un soin particulier.

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Béton : fabriquer des parpaings (blocs béton ou moellons en béton)

Pourquoi ne fabriqueriez-vous pas vous-même les parpaings en béton dont vous avez besoin ? C'est là une entreprise très simple à condition de disposer d'un peu de temps et d'une place suffisante pour en couler simultanément un certain nombre. À l’inverse de la plupart des parpaings du commerce, les vôtres seront pleins, et donc un peu plus lourds.

image

Parpaings en béton et blocs de béton cellulaire

Pendant longtemps la pierre et la brique ont été les seuls éléments pour construire “en dur”. Les parpaings de béton et plus récemment les blocs de béton cellulaire ont facilité considérablement les techniques de construction. Si les premiers constituent aujourd'hui le matériau de construction le plus utilisé, les seconds restent confidentiels en France alors qu'ils sont très utilisés en Europe du Nord.

Les dernieres vidéos maison

image

Les atouts de la PAC hybride gaz

Quels sont les atouts d'une pompe à chaleur hybride gaz ? Christian pessey fait le tour de la question dans cette nouvelle vidéo.

image

Isolation : les tests en situation réelle

Pour mesurer les performances de leurs isolants, Actis pratique ce que l'on appelle des "tests en situation réelle" ! Christian PESSEY et Maxime DURAN, directeur de l'innovation chez Actis vous expliquent de quoi il s'agit.

image

La qualité de l'air dans la maison

Il est souvent dit que l'air intérieur des maisons est très pollué. Dans cette vidéo, Christian PESSEY, avec l'aide de QUALITEL , vous explique comment identifier ces polluants et comment agir pour en réduire le nombre et donc leur impact sur la santé.

image

Accrocher dans la plaque de plâtre

Christian PESSEY et Eric BARNASSON, Responsable du Pôle marketing Produits & Systèmes chez PLACO® , vous donnent tous les conseils pour accrocher de lourdes charges dans de la plaque de plâtre, et notamment toutes les informations sur la plaque à haute résistance Habito®

image

La laine de verre et la santé

Dans cette interview, Christian PESSEY fait le point avec Florence GAUVIN, expert isolation chez ISOVER sur les risques que représenteraient l'utilisation de la laine de verre et pour en avoir le coeur net, ils ont fait appel à l'expertise du docteur Christian RECCHIA.

Les derniers conseils maison

image

Un lit en forme de cabane pour vos enfants

Créé en 2017, Mon Lit Cabane est né de l’idée de deux parents en quête d’inspiration et de designs originaux pour choyer leurs deux enfants avec des chambres créatives, ludiques et où il fait bon grandir.

image

Nouveau diagnostic de performance énergétique (DPE)

L'arrivée prochaine d'un nouveau Diagnostic de Performance Énergétique obligatoire ne laisse pas indifférents les professionnels de l'immobilier comme le montre la réaction de la FNAIM, qui salue "un outil plus fiable et plus lisible" au service de la rénovation énergétique Emmanuelle Wargon, ministre déléguée au Logement a précisé les grandes lignes du nouveau diagnostic de performance énergétique (DPE) -obligatoire lors d’une vente ou d’une mise en location d’un logement- qui sera applicable au 1er juillet 2021. Principal changement, l’estimation de la facture énergétique annuelle ainsi que celles des émissions de gaz à effet de serre vont figurer sur le diagnostic. Voici son décryptage.

image

La tendance JAPANDI

Subtile rencontre entre le Japon et la Scandinavie, la tendance Japandi souffle un vent de sérénité et de bien-être dans les intérieurs.

image

Acheter une maison ou un appartement : les conseils de Christian

Compte tenu de la valeur actuelle des appartements et des maisons, l’achat dans l’immobilier ancien mérite de prendre un certain nombre de précautions, souvent de pur bon sens… Les taux de crédit sont très bas : ce n'est pas une raison pour acheter n'importe quoi n'importe où !

image

Les différents types de plafonds

Dans les maisons anciennes, les plafonds sont en plâtre sur lattis (bacula). Dans les habitations modernes, ils sont le plus souvent en plaque de plâtre. Si le plancher est à structure bois, les deux types de plafond sont fixés sur les solives qui supportent le plancher de la pièce supérieure. Beaucoup de maisons ont des sols et planchers d’étage en béton : dalle auto-porteuse, mais plus souvent encore plancher en hourdis béton (ou entrevous), posés entre des poutrelles en béton précontraint, des plaques de plâtre assurant la finition du plafond.

image

Poser de la mosaïque murale en plaque

La pose des tesselles de mosaïque est facilitée par leur assemblage en plaques contrecollées sur une toile Nylon, parfois sur papier kraft. On peut ainsi couvrir toute une surface ou insérer des motifs entre des carreaux classiques.