Chauffe-eau : lequel choisir?

On peut chauffer l'eau sanitaire (pour la salle de bains ou la cuisine) avec  la chaudière, quand on possède un chauffage central, ou à l’aide d’un chauffe-eau. Celui-ci présente l'avantage de l'autonomie. Quand on a une chaudière, on préfère souvent installer aussi un chauffe-eau électrique séparé pour éviter le lancement régulier de la chaudière hors période de chauffe.

Tout le monde connaît le cumulus, nom devenu générique pour désigner un chauffe-eau électrique à accumulation.  C'est la solution la plus basique pour chauffer l'eau sanitaire. C'est aussi la moins chère en terme d'équipement, même si ce n'est pas toujours la plus économique côté consommation.

Le chauffe-eau électrique à accumulation (cumulus)

Un chauffe-eau électrique à accumulation comprend une cuve métallique émaillée extérieurement. Son volume est plus ou moins important selon le nombre de personnes à la maison (classiquement de 100 à 300 litres). La cuve est remplie d’eau chauffée par une résistance qui plonge directement dans l’eau ou qui se trouve protégée dans un fourreau: on parle alors de résistance stéatique. Ce type de chauffe-eau présente l’avantage de pouvoir utiliser de l’électricité moins chère, en heures creuses, et de fournir de l’eau à température constante.

Le chauffe-eau instantané

Le chauffe-eau instantané à gaz

Ce type de chauffe-eau fonctionne au gaz naturel ou au gaz propane. Dans sa version de base, il ne chauffe que l'eau sanitaire. Il peut contenir une petite réserve d'eau à accumulation (on parle de "micro-accumulation")  qui évite d'avoir à attendre que la rampe de chauffe entre en fonction pour chauffer l'eau.  Dans certains cas, une chaudière murale associe le chauffage instantané de l'eau sanitaire et celui du liquide caloporteur d'une installation de chauffage central. L’eau chaude est produite très rapidement mais sa stabilité de température n’est pas toujours garantie. Ce type de chauffe-eau est dit "à ventouse" quand l'appareil fonctionne en circuit fermé et que les fumées sont évacuées directement à l'extérieur après avoir traversé le mur sur lequel l'appareil est fixé. 

Le chauffe-eau instantané électrique

On l'utilise souvent  pour rapprocher la production d’eau chaude d’une salle de bains ou d’un cabinet de toilette éloignés de la source principale de production d’eau chaude sanitaire, chaudière ou chauffe-eau à accumulation de gros volume. Il présente l'avantage de ne chauffer que le volume d'eau dont on a besoin immédiatement.  Les chauffe-eaux électriques instantanés sont souvent décriés comme énergivores,  ce qui n'est pas tout à fait le cas, puisqu'ils ne fonctionnent que ponctuellement, quand on a besoin d'eau chaude (à la différence d'un chauffe-eau à accumulation qui maintient en permanence sa réserve d'eau à la température de service, 55° C minimum). En revanche, compte-tenu de sa puissance élevée (entre 4,5 et plus de 10 kM), il demande l'installation d'un circuit spécifique aux conducteurs de forte section. Il impose aussi un abonnement en rapport avec la puissance de l'appareil.

Les chauffe-eaux écologiques

Le chauffe-eau solaire

On associe à un chauffe-eau à accumulation spécifique un ou plusieurs panneaux solaires thermiques qui permettent d’obtenir un part significative d’eau chaude entièrement gratuite quand l’ensoleillement est suffisant. Le reste du temps, le chauffe-eau consomme de l’électricité comme un appareil à accumulation ordinaire.

Le chauffe-eau thermodynamique

Il associe à l’appareil une petite pompe à chaleur (PAC) qui permet de produire de l’eau chaude en ne consommant que 1 kW pour 3 ou 4 kW fournis (c'est le COP). C’est actuellement le système le plus utilisé en construction neuve et en rénovation conforme à la réglementation thermique 2012.

Dans les deux cas, l’économie d’énergie peut atteindre jusqu’à 70%.  

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Plomberie : les outils pour souder et braser

Un certain nombre de travaux de plomberie peuvent être réalisés par tous les bricoleurs avec un outillage très accessible, les matériels les plus importants (poste à souder) pouvant être facilement loués. Une certaine expérience du maniement de ces outils (du chalumeau, en particulier) est nécessaire ; il est donc indispensable de s’entraîner en commençant par de petites réalisations, notamment pour les brasures à l’étain, sur des morceaux de tube.

image

La plomberie en cuivre

Bien qu'il existe aujourd'hui d'autres produits que le cuivre pour réaliser les alimentations d'une installation sanitaire, le cuivre a toujours la préférence de bien des professionnels, qui ne jurent toujours que par lui, malgré un prix assez élevé.

Les dernieres vidéos maison

image

Pompe à chaleur et confort d'été

Dans cette interview, Christian PESSEY et Christel MOLLÉ de l' AFPAC , font le point sur l'utilisation d'une pompe à chaleur réversible pour améliorer le confort d'été dans votre logement. 

image

Les conseils de la semaine du 4 au 10 mai

Isoler les combles  contre la chaleur, tout savoir sur  les prises et les interrupteurs , entretenir une  terrasse en terre cuite , rénover les  meubles de jardin , insonoriser une  pompe de piscine , choisir un  chauffe-eau électrique , rénover la pierre, nettoyer un  crépis monocouche , réparer les  fuites de chasse-d’eau  : retrouvez tous les conseils publiés pendant la semaine.

image

Faire des économies d'énergie

Christian PESSEY et Francis TIFFANNEAU, expert chez QUALITEL , font le point de toutes ces règles et habitudes de vie, simples mais efficaces, qui permettent d'économiser l'énergie dans son logement.

Les derniers conseils maison

image

Rénovation des volets en bois

La remise en état régulière des volets en bois tient de la corvée. Impossible d’y échapper tous les deux ou trois ans, surtout en site exposé, par exemple au bord de la mer. C’est pourquoi beaucoup préfèrent le PVC, l’aluminium, voire la résine. 

image

Motorisation de portail

Motoriser l’ouverture du portail d’entrée apporte un élément de confort évident, auquel s’ajoute un aspect de sécurité, dans la mesure où ces systèmes peuvent être commandés à distance par télécommande ou par un dispositif à code sur clavier et/ou une clé de sécurité. Les éléments de motorisation assurent aussi une grande solidité à la fermeture du portail.

image

Installer une baignoire ou une douche

Baignoire ou douche? La compétition semble devoir être remportée par la douche, même si la baignoire reste l'équipement sanitaire le plus efficace pour l'hygiène comme pour le confort et la relaxation. Les conditions d'installation sont assez différentes.

image

Réaliser un pavage extérieur : allée et terrasse

À l’extérieur, le revêtement du sol doit être réalisé sur un terrain bien préparé, avec des matériaux capables de supporter les agressions du temps. Les briques, les pavés autobloquants, les pavés constituent des matériaux solides et durables.

image

Pose des volets roulants : choix et installation

Le volet roulant est composé de lames horizontales articulées entre elles, qui s’enroulent à l’intérieur d’un coffre placé en partie haute de l’ouverture. Leur maniement peut être manuel ou motorisé.

image

Les produits pour le bois

Matériau naturel s’il en est, le bois n’est pas une matière inerte comme le métal ou le plastique. Sans aller jusqu’à parler d’une vie du bois, on sait que du fait de sa structure même – des fibres ligneuses – il réagit aux variations de température et d’hygrométrie. Du fait de sa composition – la cellulose – il est convoité par de nombreux insectes qui y pondent leurs œufs pour que les larves s’en nourrissent pendant leurs phases de développement et de métamorphose. Enfin, on ne tire du bois tout le parti décoratif qu’il mérite qu’en le teintant et en le faisant briller.

image

Remplacer une vitre simple

N’attendez pas qu’elle tombe d’elle-même pour remplacer une vitre fendue ou percée. Si le solin de mastic d’une vitre est décollé sur plus d’un quart de son périmètre, refaites-le entièrement. Et si elle est fendue ou brisée, remplacez-la sans délai. La feuillure doit être parfaitement propre, nettoyée de tout reste de mastic. 

image

Mur en pierres apparentes : joints qui se désagrègent

J'ai acheté une maison avec un mur en pierre apparentes a l'intérieur (salon) et chaque jour nous constatons un effritement de l'enduit sur une seul zone de la pièce. On y constante également des petits trous a certains endroits laissant penser a un verre ou insecte rongeur. Que pouvons-nous nous faire pour stopper ces effritements sans avoir a tout refaire ?