Cheminée : le conduit de fumée (ramonage et réglementation)

Le conduit de fumée qui prolonge la cheminée (ouverte ou à foyer ou insert ou associée à un poêle, un insert ou un conduit) et débouche en toiture, doit toujours être en bon état (notamment ramoné) pour permettre de faire une flambée, quelle que soit la saison, ou d'assurer une partie du chauffage de la maison. 

Un conduit de fumée ramoné

Si votre cheminée n'a pas fonctionné depuis longtemps, demandez-vous depuis combien de temps le conduit n’en a pas été ramoné. Si cela fait plus de 6 mois, vous n’êtes certainement pas en règle. Donnez au minimum un coup d’œil dans le conduit pour vous assurer qu’il n’est pas partiellement obstrué, par exemple par un nid. N’hésitez pas à appeler un ramoneur ou le chauffagiste après duquel vous avez peut-être souscrit un contrat de maintenance de la chaudière ou de la PAC si votre installation comprend une chaudière ou un pompe à chaleur.

La réglementation du ramonage

Il faut rappeler que : 
–  dans la plupart des départements, le ramonage des conduits de foyers ou de chaudières à fioul ou à bois ou à granulés est obligatoire 2 fois par an, 1 fois avant la période de chauffe, une fois pendant la période de chauffe 
– que le travail doit être fait par un ramoneur professionnel et que les bûches et autres produits dits « de ramonage » ne sont d’aucun effet probant et qu’ils n’ont aucune valeur réglementaire
– que pour les chauffages au gaz, un seul ramonage annuel suffit

Le tubage est-il obligatoire? 

Il n’est pas strictement obligatoire de tuber la cheminée si:
le conduit est en parfait état, totalement étanche
– s’il répond aux exigences réglementaires de volume et de section.

Vous pouvez faire réaliser un test d’étanchéité par un professionnel, mais dans tous les cas de figures, un tubage est préférable, voire, dans certains cas, obligatoire 
– un tubage rigide avec un minimum de dévoiements (deux dévoiements sont autorisés sur le conduit de fumée avec un angle de 45° maxi pour la partie non verticale).
– un tubage souple dans les autres cas.

Un tubage vous apporte plus de sécurité, un meilleur tirage et donc un rendement supérieur d’où des économies d’énergie et donc de bois. Il est rendu quasi-obligatoire compte tenue de la haute température des fumées des appareils de chauffage modernes (poêle à bois, à granulés, inserts et foyers). Notes qu’un conduit métallique rigide peut permettre d’installer un appareil de chauffage au bois sans cheminée existante.

ATTENTION : le tubage d’un conduit de fumée doit être continu de la sortie de l’appareil jusqu’à la sortie de toit. Celle-ci doit dépasser d’au moins 40 cm du faîtage et se trouver à au moins 8 m de tout obstacle, construction ou arbres, par exemple!

Partager avec vos amis :

Les dernieres vidéos maison

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

image

La qualité de l'air dans la maison

Il est souvent dit que l'air intérieur des maisons est très pollué. Dans cette vidéo, Christian PESSEY, avec l'aide de QUALITEL , vous explique comment identifier ces polluants et comment agir pour en réduire le nombre et donc leur impact sur la santé.

image

Accrocher dans la plaque de plâtre

Christian PESSEY et Eric BARNASSON, Responsable du Pôle marketing Produits & Systèmes chez PLACO® , vous donnent tous les conseils pour accrocher de lourdes charges dans de la plaque de plâtre, et notamment toutes les informations sur la plaque à haute résistance Habito®

image

La laine de verre et la santé

Dans cette interview, Christian PESSEY fait le point avec Florence GAUVIN, expert isolation chez ISOVER sur les risques que représenteraient l'utilisation de la laine de verre et pour en avoir le coeur net, ils ont fait appel à l'expertise du docteur Christian RECCHIA.

Les derniers conseils maison

image

Peindre les murs : la bonne méthode

Après avoir préparé les murs et nettoyé la pièce, vous pouvez commencer à peindre. Cette opération, l’un des travaux de décoration les plus agréables, doit s’aborder avec calme et réflexion. Commencez donc par vérifier les points suivants.

image

Poser du carrelage mural (faïence)

La pose du carrelage mural (ou faïence), gagne à être faite à partir de tasseaux cloués provisoirement de façon à constituer de bons guides et un appui pour les carreaux. Pour carreler une surface importante, mieux vaut travailler en partant du centre vers les bords et en collant d’abord les carreaux entiers. Les bords seront ensuite carrelés avec des carreaux recoupés. Travaillez par surfaces réduites en veillant, en particulier, à la régularité des joints et au collage uniforme des carreaux. Vous devez obtenir une surface parfaitement plane, avec des joints réguliers. 

image

Pose d'une fenêtre PVC en rénovation

On trouve désormais dans le commerce des “blocs-fenêtres” en PVC pouvant se substituer facilement à l’ancienne fenêtre. Si l'on conserve le dormant (cadre fixe) existant, comme ici, on parle de remplacement en "rénovation".

image

Chats et chiens : êtes-vous bien assuré?

Les accidents causés par les chiens, les chats, les chiens et autres animaux de compagnie peuvent vous coûter cher. Votre assurance multirisques habitation ne vous couvre peut-être pas suffisamment. La Fédération Française de l'assurance vient de le rappeler.

image

Un isolant pour toiture-terrasse photovoltaïque

Fabricant d’isolants en laine de roche, ROCKWOOL innove en proposant sa nouvelle solution pour les toitures-terrasses photovoltaïques. Plus performant avec son lambda 38, Rockacier C nu Energy garantit une meilleure isolation, des qualités incombustibles et une parfaite stabilité dimensionnelle.

image

La nouvelle pince multifonctions PST Leatherman

Véritable couteau suisse du bricoleur, cette pince multifonctions est un outil étonnant qui combine 14 outils. Le Bond, petit dernier du génial Tim Leatherman, est une véritable boîte à outil de poche.