isolation thermique de la maison : les priorités

Isolation de la toiture, isolation du grenier, des murs et des planchers, remplacement des fenêtres : les parties de la maison qui doivent bénéficier d'une meilleure isolation thermique sont nombreuses. Elles sont à identifier et à traiter dans l'ordre d'importance pour assurer la rénovation énergétique du bâtiment.  

Le besoin d'isolation se faire sentir quand il commence à faire froid et qu’il faut monter le chauffage. On pense toujours qu’il faut commencer par isoler les fenêtres. Or ce n’est pas la priorité puisque les fenêtres ne représentent que 10 à 15% des pertes thermiques d’une maison. Il faut évidemment les changer si elles sont anciennes et à simple vitrage, mais ce n’est pas par là qu’il faut commencer. Et c'est plutôt à la belle saison qu'il faut engager les travaux d'isolation, pour éviter l'inconvénient de travaux impliquant des ouvertures dans le bâti pendant une durée plus ou moins longue. 

Isoler la toiture et les combles

La principale perte de chaleur c’est la toiture ou les combles s’ils ne sont pas aménagés : par-là s’échappent de 25 à 30% au moins des calories d’une maison. La solution est simple, efficace et peu onéreuse : on établit une couche d’isolant  sur le sol du grenier : de la laine minérale ou végétale en vrac ou en rouleau d’une quarantaine de centimètres d’épaisseur. Si l'on veut utiliser les combles, c'est la sous-toiture qu'il faut isoler. Si la toiture est en mauvais état, il faut en profiter pour réaliser une isolation par l'extérieur de celle-ci en même temps que l'on rénove la couverture.

Isoler les murs et les cloisons

L’autre grande zone de déperdition, ce sont les murs, par où s’échappe 20 à 25% de la chaleur d’une maison. L’idéal c’est de pouvoir les isoler par l’extérieur mais il est souvent plus simple de les isoler par l’intérieur. Différentes techniques sont possibles :

  • si les murs sont droits et réguliers, des panneaux composites constitués d’une couche d’isolant collée sur une plaque de plâtre que l’on peut coller directement sur le mur, s’il est régulier, avec des plots de colle (l’isolant est généralement de la laine minérale ou du polystyrène expansé ou extrudé). L’on perd une quinzaine de centimètre au sol.
  • si les murs sont irréguliers, on établit une ossature métallique derrière laquelle on glisse une couche d’isolant et sur laquelle on visse des plaques de plâtre.  Un tout nouveau système est développé chez Isover et Placo qui dispense de cette ossature (Optimax Habito).

Isoler les sols en sous-face

Après les murs, il y a le sol entre le sous-sol et les pièces à vivre ou entre le vide sanitaire et ces pièces à vivre. Par-là, s’échappent encore 7 à 10% des calories. Différentes techniques d’isolation sont possibles: projection d’isolant sous le plancher bas au-dessus d’un vide sanitaire (avec de la mousse de polyuréthane), doublage classique avec des ossatures et de l’isolant fibreux ou du polystyrène expansé ou extrudé en panneau pour le plafond d’une cave ou d’un garage.

Isoler les fenêtres

Les fenêtres sont à remplacer si elles sont à simple vitrage ou si elles sont à double vitrage ancien (plus de 20 ans). La déperdition de chaleur par les fenêtres est évaluée à 10 à 15%. Outre le double ou triple  vitrage isolant vous aurez le choix entre différents matériaux : le PVC (le meilleur rapport qualité prix) l'aluminium (le plus rigide et permettant la meilleure surface vitrée), le bois (le plus classique) une solution mixte aluminium + bois (alliant le classique à l'intérieur et l'élégance à l'extérieur).  

Si vous ne pouvez pas le faire tout de suite, vous pouvez tout de même traiter les fuites d’air des vieilles huisseries en plaçant des joints d’étanchéité en mousse, en caoutchouc ou en PVC, ou mieux encore en silicone moulé. Pensez aussi au bas de la porte d’entrée que vous pouvez calfeutrer avec un système isolant de type plinthe basculante.

 

 

 

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Calculer son isolation

Calculez votre isolation grâce à  # Rockcalc  de  ROCKWOOL France . Frédéric Gautier et christian Pessey font le point sur cet outil novateur !

image

Calfeutrer les fenêtres et les portes

Une bonne partie des déperditions de chaleur est due au mauvais état des ouvertures et notamment des portes d'entrée. Cela est vrai, en particulier, dans les habitations anciennes, où le bois des fenêtres et des portes est en mauvais état ou a joué. À défaut de pouvoir les remplacer, il est nécessaire de les calfeutrer.

Les dernieres vidéos maison

image

Les atouts de la PAC hybride gaz

Quels sont les atouts d'une pompe à chaleur hybride gaz ? Christian pessey fait le tour de la question dans cette nouvelle vidéo.

image

Isolation : les tests en situation réelle

Pour mesurer les performances de leurs isolants, Actis pratique ce que l'on appelle des "tests en situation réelle" ! Christian PESSEY et Maxime DURAN, directeur de l'innovation chez Actis vous expliquent de quoi il s'agit.

image

La qualité de l'air dans la maison

Il est souvent dit que l'air intérieur des maisons est très pollué. Dans cette vidéo, Christian PESSEY, avec l'aide de QUALITEL , vous explique comment identifier ces polluants et comment agir pour en réduire le nombre et donc leur impact sur la santé.

image

Accrocher dans la plaque de plâtre

Christian PESSEY et Eric BARNASSON, Responsable du Pôle marketing Produits & Systèmes chez PLACO® , vous donnent tous les conseils pour accrocher de lourdes charges dans de la plaque de plâtre, et notamment toutes les informations sur la plaque à haute résistance Habito®

image

La laine de verre et la santé

Dans cette interview, Christian PESSEY fait le point avec Florence GAUVIN, expert isolation chez ISOVER sur les risques que représenteraient l'utilisation de la laine de verre et pour en avoir le coeur net, ils ont fait appel à l'expertise du docteur Christian RECCHIA.

Les derniers conseils maison

image

Un lit en forme de cabane pour vos enfants

Créé en 2017, Mon Lit Cabane est né de l’idée de deux parents en quête d’inspiration et de designs originaux pour choyer leurs deux enfants avec des chambres créatives, ludiques et où il fait bon grandir.

image

Nouveau diagnostic de performance énergétique (DPE)

L'arrivée prochaine d'un nouveau Diagnostic de Performance Énergétique obligatoire ne laisse pas indifférents les professionnels de l'immobilier comme le montre la réaction de la FNAIM, qui salue "un outil plus fiable et plus lisible" au service de la rénovation énergétique Emmanuelle Wargon, ministre déléguée au Logement a précisé les grandes lignes du nouveau diagnostic de performance énergétique (DPE) -obligatoire lors d’une vente ou d’une mise en location d’un logement- qui sera applicable au 1er juillet 2021. Principal changement, l’estimation de la facture énergétique annuelle ainsi que celles des émissions de gaz à effet de serre vont figurer sur le diagnostic. Voici son décryptage.

image

La tendance JAPANDI

Subtile rencontre entre le Japon et la Scandinavie, la tendance Japandi souffle un vent de sérénité et de bien-être dans les intérieurs.

image

Acheter une maison ou un appartement : les conseils de Christian

Compte tenu de la valeur actuelle des appartements et des maisons, l’achat dans l’immobilier ancien mérite de prendre un certain nombre de précautions, souvent de pur bon sens… Les taux de crédit sont très bas : ce n'est pas une raison pour acheter n'importe quoi n'importe où !

image

Les différents types de plafonds

Dans les maisons anciennes, les plafonds sont en plâtre sur lattis (bacula). Dans les habitations modernes, ils sont le plus souvent en plaque de plâtre. Si le plancher est à structure bois, les deux types de plafond sont fixés sur les solives qui supportent le plancher de la pièce supérieure. Beaucoup de maisons ont des sols et planchers d’étage en béton : dalle auto-porteuse, mais plus souvent encore plancher en hourdis béton (ou entrevous), posés entre des poutrelles en béton précontraint, des plaques de plâtre assurant la finition du plafond.

image

Poser de la mosaïque murale en plaque

La pose des tesselles de mosaïque est facilitée par leur assemblage en plaques contrecollées sur une toile Nylon, parfois sur papier kraft. On peut ainsi couvrir toute une surface ou insérer des motifs entre des carreaux classiques.