isolation thermique de la maison : les priorités

Isolation de la toiture, isolation du grenier, des murs et des planchers, remplacement des fenêtres : les parties de la maison qui doivent bénéficier d'une meilleure isolation thermique sont nombreuses. Elles sont à identifier et à traiter dans l'ordre d'importance pour assurer la rénovation énergétique du bâtiment.  

Le besoin d'isolation se faire sentir quand il commence à faire froid et qu’il faut monter le chauffage. On pense toujours qu’il faut commencer par isoler les fenêtres. Or ce n’est pas la priorité puisque les fenêtres ne représentent que 10 à 15% des pertes thermiques d’une maison. Il faut évidemment les changer si elles sont anciennes et à simple vitrage, mais ce n’est pas par là qu’il faut commencer. Et c'est plutôt à la belle saison qu'il faut engager les travaux d'isolation, pour éviter l'inconvénient de travaux impliquant des ouvertures dans le bâti pendant une durée plus ou moins longue. 

Isoler la toiture et les combles

La principale perte de chaleur c’est la toiture ou les combles s’ils ne sont pas aménagés : par-là s’échappent de 25 à 30% au moins des calories d’une maison. La solution est simple, efficace et peu onéreuse : on établit une couche d’isolant  sur le sol du grenier : de la laine minérale ou végétale en vrac ou en rouleau d’une quarantaine de centimètres d’épaisseur. Si l'on veut utiliser les combles, c'est la sous-toiture qu'il faut isoler. Si la toiture est en mauvais état, il faut en profiter pour réaliser une isolation par l'extérieur de celle-ci en même temps que l'on rénove la couverture.

Isoler les murs et les cloisons

L’autre grande zone de déperdition, ce sont les murs, par où s’échappe 20 à 25% de la chaleur d’une maison. L’idéal c’est de pouvoir les isoler par l’extérieur mais il est souvent plus simple de les isoler par l’intérieur. Différentes techniques sont possibles :

  • si les murs sont droits et réguliers, des panneaux composites constitués d’une couche d’isolant collée sur une plaque de plâtre que l’on peut coller directement sur le mur, s’il est régulier, avec des plots de colle (l’isolant est généralement de la laine minérale ou du polystyrène expansé ou extrudé). L’on perd une quinzaine de centimètre au sol.
  • si les murs sont irréguliers, on établit une ossature métallique derrière laquelle on glisse une couche d’isolant et sur laquelle on visse des plaques de plâtre.  Un tout nouveau système est développé chez Isover et Placo qui dispense de cette ossature (Optimax Habito).

Isoler les sols en sous-face

Après les murs, il y a le sol entre le sous-sol et les pièces à vivre ou entre le vide sanitaire et ces pièces à vivre. Par-là, s’échappent encore 7 à 10% des calories. Différentes techniques d’isolation sont possibles: projection d’isolant sous le plancher bas au-dessus d’un vide sanitaire (avec de la mousse de polyuréthane), doublage classique avec des ossatures et de l’isolant fibreux ou du polystyrène expansé ou extrudé en panneau pour le plafond d’une cave ou d’un garage.

Isoler les fenêtres

Les fenêtres sont à remplacer si elles sont à simple vitrage ou si elles sont à double vitrage ancien (plus de 20 ans). La déperdition de chaleur par les fenêtres est évaluée à 10 à 15%. Outre le double ou triple  vitrage isolant vous aurez le choix entre différents matériaux : le PVC (le meilleur rapport qualité prix) l'aluminium (le plus rigide et permettant la meilleure surface vitrée), le bois (le plus classique) une solution mixte aluminium + bois (alliant le classique à l'intérieur et l'élégance à l'extérieur).  

Si vous ne pouvez pas le faire tout de suite, vous pouvez tout de même traiter les fuites d’air des vieilles huisseries en plaçant des joints d’étanchéité en mousse, en caoutchouc ou en PVC, ou mieux encore en silicone moulé. Pensez aussi au bas de la porte d’entrée que vous pouvez calfeutrer avec un système isolant de type plinthe basculante.

 

 

 

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Calculer son isolation

Calculez votre isolation grâce à  # Rockcalc  de  ROCKWOOL France . Frédéric Gautier et christian Pessey font le point sur cet outil novateur !

image

Calfeutrer les fenêtres et les portes

Une bonne partie des déperditions de chaleur est due au mauvais état des ouvertures et notamment des portes d'entrée. Cela est vrai, en particulier, dans les habitations anciennes, où le bois des fenêtres et des portes est en mauvais état ou a joué. À défaut de pouvoir les remplacer, il est nécessaire de les calfeutrer.

Les dernieres vidéos maison

image

Chauffage: le suivi à distance

Dans cette vidéo, Christian PESSEY et Camille MAINGUENAUD, chef de projet marketing chez ENGIE Home Service , vous expliquent comment fonctionne le suivi à distance de votre chaudière et en quoi il représente un avantage certain pour son entretien.

image

Comment isoler sa maison ?

Dans cette vidéo, Christian PESSEY et Pierre-Guillaume VUILLECARD, responsable de la communication chez Les ECO-Isolateurs se sont interrogés sur ce qui fait une bonne isolation. 

image

Entretenir son logement: le carnet numérique du logement

Le carnet numérique du logement – CLEA – est-il le carnet de santé de la maison? Dans cette interview, Christian PESSEY et Bertrand LECLERCQ, Directeur de la stratégie numérique chez Qualitel , vous présentent CLEA , véritable outil numérique pour connaître et entretenir votre logement. Il est destiné aussi bien aux professionnels du bâtiment qu'aux habitants des logements.

image

Rénovation énergétique: quel parcours travaux ?

Dans cette interview de Christian PESSEY, Florian CHEVALLIER, directeur marketing "offres" chez ENGIE, nous présente un simulateur de rénovation énergétique qui permet d'évaluer le coup des travaux mais également de trouver un artisan RGE (Reconnue Garant de l'Environnement) afin de concrétiser vos travaux et de bénéficier des aides à la rénovation auxquelles vous avez le droit.

image

Quand faire remplacer sa chaudière gaz ?

Dans cette interview, Christian PESSEY et Fabien MARGUERON de ENGIE Home Services évoquent les raisons qui peuvent vous pousser à faire remplacer votre chaudière gaz mais aussi le tour des offres vous permettant son remplacement.

Les derniers conseils maison

image

L'humidité dans la maison en hiver

C’est l’un des principaux problèmes que l’on peut rencontrer dans une maison en cette saison. D’abord parce que c’est la période où le taux d’humidité dans l’air est le plus élevé, mais aussi parce que quand il ne neige pas, il  pleut beaucoup . 

image

Isolation des combles perdus : les conseils de l'AQC (l'Agence Qualité Construction).

L'AQC, la très sérieuse AGENCE QUALITÉ CONSTRUCTION, a sorti un "mémo de chantier" à la demande du Ministère de la Transition Énergétique. Il s’agit de bien identifier les points importants du soufflage de laine dans les combles. L'initiative est d’autant plus importante qu’une grande majorité des isolations des combles se fait de cette façon.

image

Maprimerenov : le barème et mode d'emploi des aides par travaux

Le dispositif MAPRIMERENOV est désormais en place. Le barème d'accès aux aides est formulé sous la forme de 4 catégories pour les particuliers et une 5e pour les copropriétés. Cela va du bleu (pour les foyers les plus modestes, au jaune, violet et rose en montant dans l'échelle des revenus.  Restait à connaître le montant des aides pour les différents travaux et équipements pour les différentes "couleurs" de revenu. Vous les trouverez dans cet article.

image

Dalle en béton ou vide sanitaire?

Tout d'abord je tiens a vous dire mon regret concernant la suppression de votre émission sur RMC que je suivais régulièrement. Je me rabats sur votre site pour avoir des infos bricolage!. Je souhaite rénover une maison ancienne (pierres/chaux) notamment le sol composé actuellement de pierre sur terre battue surmonté d'un plancher en bois. Faut-il mieux couler une dalle béton sur l'ensemble de la surface ou de créer un nouveau vide sanitaire en dur mais avec quels matériaux? Jean-Pierre

image

Se chauffer avec des pellets (granulés)

Je me chauffe actuellement avec chauffage central gaz citerne (500 kg). Ma chaudière, qui a 18 ans, donne des signes de fatigue et le remplissage de la citerne me coute cher (550€ les 200 kg dernièrement). Je souhaitais votre avis sur un chauffage à pellets (granulés) avec chauffage centra (l'eau sanitaire est fournie par un ballon électrique). Le poêle serait poser au centre de la maison (120 m2 habitable bien isolée 30 cm Siporex – 30 cm laine en comble – fenêtre PVC double vitrage... et je suis dans les le 13) Sachant que j'ai déjà les conduits ventilés pour chauffer les pièces éloignées du poêle. Je souhaite votre avis sur mon projet? Si cette énergie me fera faire des économies? Si vous pouvez m'orienter vers une marque, un type de poêle ou un professionnel?  Maurice

image

Le plomb dans les peintures : diagnostic immobilier obligatoire

Le plomb est susceptible d’être présent dans les logements anciens notamment dans les veilles peintures. Son dépistage fait partie des diagnostics obligatoires avant la vente ou la location. Il peut se révéler très dangereux pour la santé.