Condensation dans le vide sanitaire

Humidité dans le vide sanitaire. J'ai acheté une maison cet été dans le sud de la France datant de 1985 possédant un vide sanitaire. Je viens d'avoir les clés et je constate une forte odeur de moisissure au niveau des WC qu'il n'y avait pas en la visitant plusieurs fois au mois de juillet. En descendant dans le vide sanitaire je découvre que le plafond est isolé avec des plaques de polystyrène qui sont recouvertes de gouttes d'eau et plus particulièrement à proximité de la seule bouche d'aération naturelle de ce vide sanitaire (gaine PVC de 100 mm). Je suppose qu'il s'agit de condensation due à la différence de température entre l'air intérieur et celui qui rentre par la bouche. À cet endroit les plaques sont jaunies et les gouttes d'eau sont plus importantes Cela correspond précisément au dessous de mes WC. Comment puis-je résoudre ce problème?
- obturer la seule évacuation d'aire afin d'éviter la condensation à ce niveau?
- créer une deuxième bouche d'aération pour faire un circuit d'air?
- mettre un extracteur d'air comme une VMC sur ce conduit de 100 mm?
merci d'avance pour vos conseils
Vincent

La réponse de Christian PESSEY

Ma première remarque ne concernera pas la condensation elle-même, mais le risque, que je signale souvent, d'acheter une maison en été, ce qui ne permet pas de se rendre compte de divers problèmes susceptibles de se produire à la mauvaise saison.

Le phénomène que vous décrivez est curieux, car la condensation se produit normalement sur les surfaces froides, or le PSE (polystyrène expansé) est précisément fait pour offrir une surface isolante normalement plus chaude que l'air ambiant. Le phénomène semble indiquer une saturation de celui-ci en humidité, résultant d'une manque absolu de ventilation, et surtout de circulation d'air. L'atmosphère de votre vide sanitaire finit par se saturer d'humidité et condense sur le PSE qui se trouve à une température inférieure à celle de votre vide sanitaire. Vous avez bien perçu que la solution était de "créer une deuxième bouche d'aération pour faire un circuit d'air." Vous pourrez alors envisager la solution complémentaire d'un extracteur accélérant cette circulation. Ceci étant, Il est probable que la couche d'isolant ne soit pas suffisante et se refroidisse au contact du sol froid de votre maison. Vous gagneriez sans doute à revoir l'isolation du plafond de votre vide sanitaire avec un isolant plus performant et plus épais. Une projection de mousse de polyuréthane constitue une bonne solution.

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Comment résoudre un problème de sol froid?

Je me permet de vous contacter suite à mon problème d’isolation. J’ai acquis une maison datant de 1820, déjà rénovée. Seul soucis, en hiver, le sol de tout le rez de chaussé est glaciale, au point de ne pouvoir marcher sans chaussons voir chaussures.  J’ai un enfant en bas âge qui passe sa journée à quatre pattes sur ce sol froid. Je ne dispose pas de cave ou de vide sanitaires, je suis à même la dalle. Je voudrais savoir comment je peux résoudre ce souci.  J’ai pensé à poser un sol stratifié avec une couche d’isolant phonique afin de couper cette sensation de froid.

image

Les zones à isoler dans une maison

Isoler sa maison a pour but d’en améliorer le confort et de réduire les frais de chauffage. Les dépenses engendrées par les travaux d’isolation sont rapidement compensées, d'autant qu'ils bénéficient de soutiens financiers important de la part de l'États, des régions et divers acteurs locaux.

Les dernieres vidéos maison

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

image

La qualité de l'air dans la maison

Il est souvent dit que l'air intérieur des maisons est très pollué. Dans cette vidéo, Christian PESSEY, avec l'aide de QUALITEL , vous explique comment identifier ces polluants et comment agir pour en réduire le nombre et donc leur impact sur la santé.

image

Accrocher dans la plaque de plâtre

Christian PESSEY et Eric BARNASSON, Responsable du Pôle marketing Produits & Systèmes chez PLACO® , vous donnent tous les conseils pour accrocher de lourdes charges dans de la plaque de plâtre, et notamment toutes les informations sur la plaque à haute résistance Habito®

Les derniers conseils maison

image

Chauffage au bois : faut-il tuber votre conduit de cheminée?

Les matériels de chauffage au bois bûche (poêles, inserts, foyers fermés voire chaudière) ou au granulés (pellets) étant de plus en plus  performants, leurs fumées sont aussi de plus en plus chaudes, ce que certains vieux conduits ne peuvent supporter. Il faut donc les tuber : une opération assez simple mais qui doit néanmoins être confiée à un professionnel.

image

Le seul podcast sur la maison !

La Maison de Christian : retrouvez tous les podcasts ! Près de 40 émissions LA MAISON DE CHRISTIAN ont été produites et diffusées sur notre site . Mais vos pouvez aussi vous abonner pour les recevoir en PODCAST dès leur mise en ligne. N'hésitez pas à en faire profiter votre entourage et vos amis : : https://soundcloud.com/reno-info-maison

image

Installer un store à enrouleur

La gamme des stores à enrouleur est très vaste, on en trouve de toutes sortes et de toutes dimensions. Ils présentent l'avantage de la discrétion puisqu'une fois enroulés, ils libèrent la totalité de la baie. Ils sont aussi très économiques. Ils peuvent être tamisants ou plus ou moins occultants, blancs ou de différentes couleurs. Il en existe aussi pour fenêtres de toit .

image

Faire entretenir sa chaudière avant l'hiver

Toutes les chaudières doivent être entretenue un fois par an, par une entreprise qualifiée qui vous remettra une attestation dans les 15 jours de l’intervention, à conserver 2 ans. Si vous êtes locataire, regardez votre bail : dans certains cas, cette obligation revient au propriétaire. Si ce n’est pas le cas, c’est à vous de faire faire l’ entretien et vous devrez produire cette attestation au bailleur.  

image

Alimentation électrique d'un lave-linge dans une salle d'eau

L'installation d'un lave-linge pose souvent un réel problème dans les immeubles relativement ancien. S'ils sont la plupart du temps conçu pour recevoir un lave-vaisselle dans la cuisine, rien n'est généralement prévu pour le lave-linge, qu'on retrouve souvent de ce fait dans la salle de bains, la salle de douche ou le cabinet de toilette. Si l'alimentation et l'évacuation ne présente pas de difficulté du fait de la présence des appareils sanitaire, l'alimentation électrique doit généralement être créée dans le le respect des règles de sécurité liées à cet endroit spécifique.

image

Mortier bâtard : à quoi ça sert?

Le mortier bâtard résulte du mélange de ciment et de chaux, de sable et d'eau. On obtient ainsi un mortier de haute qualité, plus solide que le mortier de chaux, plus facile à travailler et plus respirant que le mortier de ciment.

image

Dalle béton : quand et pourquoi la ferrailler?

Une dalle béton est une structure solide destinée à supporter une charge plus ou moins importante selon son épaisseur et sa structure. Pour supporter les tensions de l'ouvrage, elle est renforcée par des fers destinés à assurer sa résistance.

image

Briques verre pour mur ou cloison

Les briques de verre constituent une bonne solution pour séparer une pièce en deux tout en laissant passer la lumière. Elles sont très appréciées dans les cuisines et salles de bains, à cause de leur tenue à la graisse et à l’humidité. Il s'agit de blocs creux, extrêmement résistants, qui peuvent s'assembler pour former de véritables ouvrages de maçonnerie. Ce type de cloison rivalise favorablement avec celles en plaques de plâtre .

L’humidité : un fléau pour les constructions

L’humidité dégrade les maisons

Liée à la condensation (par manque d’isolation), aux infiltrations, à des fuites de plomberie ou de toiture, à la capillarité (par manque de drainage) comme aux inondations, l’humidité engendre des désordres qui dégradent les enduits, les murs, la maçonnerie et fragilisent la construction jusqu’à la mettre en péril. Des moisissures et la prolifération de champignons comme la mérule causent des dégâts parfois irréversibles. 

L’humidité et la qualité de l’air intérieur

L’humidité dégrade la qualité de l’air intérieur et peut aller jusqu’à nuire à la santé des habitants en favorisant les allergies, l’asthme et autres maladies respiratoires. Une bonne ventilation en réduit les risques et protège le bâti. À la ventilation naturelle, on préfère aujourd’hui la ventilation mécanique répartie, la ventilation mécanique contrôlée (VMC simple-flux ou VMC double-flux) voire la ventilation par surpression (VMI).