Faire des économies sur l'abonnement d'électricité

La puissance électrique souscrite est généralement supérieure à celle nécessaire, par souci de confort et pour ne pas être ennuyé par une coupure subite lorsqu’un appareil de forte puissance (souvent le soir, en plein milieu du repas) se met en marche et fait “sauter” le disjoncteur. En calculant plus précisément la puissance nécessaire et en adoptant certains dispositif, on peut faire des économie sur le coût de l'abonnement.

Calculer la puissance électrique nécessaire

La puissance de chaque appareil s’exprime en W ou en kW. Un convecteur, par exemple, aura une puissance de 2 000 W (2 kW), un ventilateur de 60 W seulement. L’addition de la puissance des appareils correspond, en théorie, à la puissance dont vous avez besoin. En théorie seulement, car tous vos appareils ne fonctionnent pas en même temps. L’évaluation de vos besoins peut être faite de la façon suivante :

– éclairage, appareils électroménagers courants (téléviseur, aspirateur) : 3 kW
– plus 1 appareil de forte puissance fonctionnant à la fois (lave-linge, lave-vaisselle, cuisinière électrique) : 6 kW
–  plus 2 appareils de forte puissance fonctionnant à la fois : 9 kW
– maison dite “tout électrique” ou de nombreux appareils électriques fonctionnent en même temps : 12 à 36 kW

La sélection des circuits électriques et des appareils 

Le délesteur

Une sélection des circuits en fonction des besoins permet d’accorder une priorité à certains appareils. Il n’est, par exemple, pas indispensable que le chauffe-eau soit alimenté alors qu’en fin de soirée, vous décidez le lancer le lave-vaisselle pendant que vous regardez la télévision ; il peut attendre que vous soyez au lit, que la vaisselle soit lavée et séchée, et que toutes les lumières soient éteintes. C’est possible grâce à un petit appareil : un délesteur, qui s’installe au tableau de répartition et qui, dans le cas décrit ci-dessus, coupera l’alimentation du chauffe-eau si l’appel de consommation de celui-ci, à l’heure de sa mise en marche programmée, risque de dépasser la puissance souscrite dans l’abonnement.

Le compteur électronique

Il permet lui aussi le pilotage des circuits sensibles, le raccordement des systèmes de gestion (de plus en plus élaborée) des appareils électriques, enfin (ce qui n’est pas négligeable), le relevé à distance.

Un gestionnaire d’énergie

Il permet  de profiter automatiquement au mieux des plages horaires les plus favorables. C'est aussi la fonction du relai heures creuses avec certains abonnements.

La programmation des appareils

Beaucoup d'appareils électriques possèdent une fonction de départ différé permettant de les utiliser en heures creuses. C'est le cas, notamment des lave-linge et lave-vaisselle. Certains dispositif permettent de gérer très finement les système sde chauffage électrique pour écrêter les heures de pointe et soulager le réseau électrique pour éviter sa surcharge, voire sa coupure en certaine saison. C'est par exemple le système Tiko, qui gère la consommation des radiateurs en continu.  

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Comment réduire sa consommation d'électricité?

Il y a tellement d'entreprises qui vous proposent leurs services pour réaliser les travaux d'isolation et tellement qui profitent de cette situation pour effectuer de mauvaises prestations pour ne pas vous laisser parfois en grande difficulté que pour un primo intéressé comme moi à cette réalisation et aux aides potentielles que je ne sais pas par quel bon chemin je dois commencer. Pourriez-vous m'aiguiller : j'ai un pavillon de 110 m 2 , comble perdu, chauffage électrique,  jumelé donc avec deux façades à isoler et deux retours. Un sous sol total , une VMC simple flux. J'ai des double vitrages dans toute la maison, un ballon thermo-dynamique , des radiateurs presque dernière génération. D'après ENGIE et par le biais du compteur Linky EDF, je consomme beaucoup trop par rapport aux habitations similaires. Carpino

image

Compteur Linky qui disjoncte : que faire

Enedis a remplacé mon compteur électrique le 02/11 par un compteur Linky et depuis j'ai une partie de mon tableau électrique qui disjoncte pendant les heures creuses de l'après -midi uniquement par intermittence. Il a disjoncté le 8 le 9 et le 14/11. C'est la partie où il y a l'éclairage, le ballon d'eau chaude, le lave-vaisselle et le lave-linge. J'ai eu Énedis au téléphone a plusieurs reprises, et un fois il me dise que je dois avoir une ampoule qui dois être défaillante, une autre c'est un beug cela arrive! L'après midi je n'ai aucune lumière d'allumé. Un technicien est venu et lui me dit que cela vient de mon tableau électrique et qu'il faut que je fasse intervenir un électricien. Mon tableau date de 2007 (construction de la maison) et je n'ai eu aucun problème jusqu'au changement par Enédis. Pouvez vous me donner une piste. Il me semble que Enédis à obligation de résultat pour résoudre ce désagrément. Mireille

image

Linky : pour ou contre ?

Le compteur "intelligent" Linky fait polémique. Les uns y voient une avancée technologique intéressante, les autres un accessoire risquant de collecter des données personnelles à notre insu. De plus un certains nombre d'accident laissent à penser qu'il pourrait prendre feu et déclencher un incendie dans la maison.  

image

Installation électrique : le délesteur pour économiser sur l'abonnement

Si tous les appareils électriques d’un logement ne sont jamais en service en même temps, il peut arriver que la puissance des équipements mis en marche à un instant donné provoque le déclenchement du disjoncteur d’abonné. Le premier réflexe est de demander un surcroît de puissance qui se traduit par une augmentation du prix de l'abonnement. Pour éviter cela il existe un petit appareil à installer au tableau : le délesteur.

Les dernieres vidéos maison

image

Nouvelle rubrique séniors !

Rester le plus longtemps possible chez soir pout bien y vivre sa retraite et y vieillir dans les meilleures conditions, c'est le souhait d'un maximum de personnes, même si les établissements spécialisés sont en grande majorité bien tenus, par des personnels dévoués et attentifs. Mais pour rester chez soit quand on perd de la mobilité, il faut des aménagements, des adaptations qui facilitent la vie. Les conseils manquent souvent pour réaliser des travaux dans le logement, avoir les bonnes informations sur les aides financières, les bons contact pour faire certaines démarches. C'est l'objet de cette rubrique.

image

PAC hybride gaz : Christian PESSEY témoigne !

Dans cette vidéo, Christian PESSEY fait le point sur la PAC hybride gaz et vous annonce notre future série de reportages consacrée à l'installation de ce système, du raccordement au gaz de ville jusqu'à sa mise en service ! 

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

image

La qualité de l'air dans la maison

Il est souvent dit que l'air intérieur des maisons est très pollué. Dans cette vidéo, Christian PESSEY, avec l'aide de QUALITEL , vous explique comment identifier ces polluants et comment agir pour en réduire le nombre et donc leur impact sur la santé.

Les derniers conseils maison

image

Le carnet numérique (de santé) du logement

Le carnet numérique du logement –  CLEA  – est-il le carnet de santé de la maison? Dans cette interview, Christian PESSEY et Bertrand LECLERCQ, Directeur de la stratégie numérique chez  Qualitel , vous présentent  CLEA , véritable outil numérique pour connaître et entretenir votre logement. Il est destiné aussi bien aux professionnels du bâtiment qu'aux habitants des logements. RETROUVEZ LA VIDÉO !

image

Le bruit : les points faibles de la maison

Le bruit est la principale nuisance ressentie par les Français. Elle varie évidemment beaucoup selon les endroits, l’environnement, la saison. Il faut noter l’aspect très psychologique du ressenti au bruit qui relativise les normes et règles d’appréciation de cette nuisance. Il faut souligner, par exemple, que plus un environnement est silencieux, et plus on ressentira un bruit qui, dans un environnement bruyant, passerait totalement inaperçu. C’est pourquoi l’on parle généralement « d’émergence », c’est-à-dire de dépassement d’un seuil de bruit moyen dans un lieu donné. Il faut ici distinguer les bruits aériens qui proviennent de l’environnement de la maison et les bruits d’impact qui sont internes à la construction.

image

Les panneaux photovoltaïques et le respect des sites

On sait que les travaux dans l’environnement extérieur d’un monument historique classé doivent faire l’objet d’une autorisation de l’architecte des bâtiments de France communément baptisé ABF. Ses avis sont souvent ressentis comme contraignants voire excessifs, mais on ne peut nier leur importance dans la préservation des sites.

image

Halte aux arnaques : reconnaître les éco-délinquants !

Chauffage, eau chaude, ventilation : Qualit’EnR , l'association qualité énergie renouvelable dresse le portrait des arnaqueurs, des écodélinquants dans le domaine des énergies renouvelables. Des conseils essentiels pour éviter les arnaques.

image

Chèque pellets (granulés) et bois de chauffage

Après le « chèque énergie fioul » celui concernant le gaz et l’électricité, destinés à aider les ménages compte tenu de l’augmentation vertigineuse du prix de ces énergies, voici le «  chèque énergie pellet et bois de chauffage  ».

image

Les installations électriques dans l'atelier de bricolage

L'atelier de bricolage est un lieu où l'installation électrique doit être particulièrement sûr et où elle doit être adaptée à l'utilisation de machine électroportatives ou à poste fixe. Les circuits ne doivent pas être surchargés (pas de multiprises en cascade !) et la prise de terre doit être de qualité. L'idéal est de l'alimenter par un tableau spécifique complémentaire.

image

Poêles et chaudières à granulés : la bonne solution?

Les appareils de chauffage à granulés connaissent un succès important pour leur rendement, leur facilité d'utilisation et les économies de dépenses chauffage qu'ils permettent. Le granulé (ou pellet) est un combustible propre, facile à utiliser et à stocker, en sac ou en vrac. C'est un système de chauffage fortement subventionné par l'état mais aussi, souvent, par les organismes de service public locaux et régionaux. Reste l'approvisionnement qui a connu quelques difficultés récemment.

image

VELUX® illumine les intérieurs pour les fêtes de fin d’année !

Les fêtes de fin d'année approchent pour le bonheur des petits et des plus grands. Lieu de convivialité propice au partage, la maison s'anime d'une ambiance festive où la décoration joue un rôle majeur. Mais cette atmosphère ne serait pas aussi magique sans la lumière : en optimisant la lumière naturelle avec des fenêtres de toit et des éclairages indirects, on compose le scénario idéal pour rallonger les journées et entrer tout en douceur dans les soirées festives.

Une installation électrique sûre et confortable

La sécurité électrique

L’installation électrique d’une maison doit assurer la sécurité et le confort du logement en conformité avec la norme NF-C 15-100 en vigueur.  Conducteurs électriques, gaines électriques, interrupteurs et prises de courant, tableau de répartition, disjoncteurs et coupe-circuits, prise de terre doivent y être installés dans les règles de l’art, à partir d’un tableau d’abonné constitué d’un nombre suffisant de coupe-circuits et de disjoncteurs. 

Une maison bien éclairée

La qualité de l’installation électrique est essentielle pour garantir un bon éclairage des pièces de la maison, mais aussi le bon fonctionnement du chauffage, de la climatisation, de la ventilation et la production de l’eau sanitaire dans le logement.