Faire une terrasse en bois ou en composite

C’est toujours le moment de s’intéresser à la terrasse, que vous soyez en maison individuelle ou en logement avec un grand balcon ou une terrasse. Souvent le sol est en béton ou en carrelage. La tendance est à les recouvrir de lames en bois ou en bois composite, parfois en dalles de caillebotis.

Terrasse en bois : quel type de bois pour la terrasse ?

On peut utiliser différentes essences de bois, du résineux de pays, comme le douglas ou le mélèze, jusqu’aux bois exotiques les plus nobles ou même du bambou. Le teck ou le red cedar sont évidemment les essences les plus luxueuses et les plus résistantes.

Veillez à prendre du bois de classe IV en exposition normale et classe V si l’on est en bord de mer. Prenez toujours du bois écocertifié : PEFC ou FSC, surtout pour les bois exotiques. Ces labels garantissent que les bois viennent de forêts gérées durablement.

Terrasse en composite : différents type de matériau

Les lames en composite sont, elles, constituées d’une part de sciure de bois donc des déchets de scieries ou d’industries de transformation du bois, et d’une part de matière plastique – polyéthylène, polypropylène ou PVC. La sciure et la matière plastique sont agglomérées, dans un ratio proche de 50/50, mais qui peut aller jusqu’à 70% de bois. Elles sont pleines ou creuses (moins résistantes aux chocs).

Bien sûr leur principal avantage est d’être sans entretien, d’offrir une teinte constante et d’être moins chères que le bois. À vous de voir si vous préférez du vrai bois ou du composite.

En lames ou en caillebotis?

Les lames font en général 27 mm d’épaisseur sur 14 ou 10 cm de large. Les longueurs sont variées : entre 2,40 et 4 m. Mais les cotes sont très variables. Prenez plutôt des lames rainurées en surface, qui sont moins glissantes. On peut faire aussi une terrasse en dalles ou caillebotis, généralement de 50 x 50 cm de côté.

Terrasse sur lambourdes, sur plots réglables  

Compte tenu de leur poids et de leur surface, les caillebotis peuvent être posés directement sur un sol dur et résistant (dalle béton ou carrelage, par exemple), mais les lames sont presque toujours posées sur des lambourdes (des lattes ou minces barres de bois, pouvant être aujourd'hui en plastique ou en aluminium) ou sur solives, voire sur bastaings. On peut les poser sur des plots réglables qui permettent de réaliser une terrasse parfaitement horizontale. C’est la grande tendance.

Terrasse vissée, clouée, sur clips

Les lames seront vissées ou clouées directement sur les lambourdes ou sur les solives ou bien par l’intermédiaire de clips de montage qui prennent dans la rainure des lames et sont vissés sur les lambourdes. Les clips présentent l’avantage d’une fixation invisible, solide sans brider les lames, et d’une régularité d’espacement de celles-ci. Pour une pose entre murs, prévoyez toujours un espace de 8 mm entre l’extrémité ou le côté des lames et le mur, ceci pour permettre la dilatation du bois ou du composite.

Éviter les lames trop sombres !

Les lames très sombres, notamment en composite sont esthétiques, mais elles chauffent énormément par plein soleil et deviennent impraticables. Préférez les ton clairs.

 

 

 

Partager avec vos amis :


Cet article peut vous intéresser :

Volets en composite : est-ce le bon choix?

Depuis quelques années nous avons décidé de remplacer tous les volets battants en bois de notre maison. Nous ne voulons plus repartir sur du bois et voulons éviter le PVC qui à priori vieilli mal et l'aluminium qui outre des soucis de dilatation n'a pas un aspect"imitation bois". Nous nous sommes tournés vers le volets en matériaux composites. Depuis plusieurs années, nous avons vu sur la foire de Marseille un distributeur Synétic qui fabrique des volets avec des lames en syntex ( successeur du polyex ?) provenant de Belgique. A priori, les problèmes de dilatation rendant cassant cette matière auraient été corrigés ( ou diminués) en rajoutant des barreaux métalliques jouant le rôle de raidisseurs. Qu'en est-il exactement ? Par ailleurs, il semblerait que la couleur dans la masse passerait près quelques années. Cette année, en plus de ce fabricant une nouvelle technologie est apparue le volet sous forme de panneaux en fibre de verre au milieu desquels se trouve du polyuréthane haute densité avec soudure à froid des tranches, peinture aéronautique, rivets "étoile" et tout le tralala . Bien entendu chaque exposant est le détracteur de la technologie de l"autre et au final le client hypothétique est paumé. J'aurais aimé connaître votre avis sur ces différentes technologies.

Les dernieres vidéos maison

image

PAC hybride gaz : Christian PESSEY témoigne !

Dans cette vidéo, Christian PESSEY fait le point sur la PAC hybride gaz et vous annonce notre future série de reportages consacrée à l'installation de ce système, du raccordement au gaz de ville jusqu'à sa mise en service ! 

image

Contrôler sa consommation électrique avec "Mon Pilotage Elec"

Le contrôle de la consommation électrique est plus que jamais à l'ordre du jour. Christian PESSEY et Farida RAFKANI, chef de marché chez ENGIE Particuliers , présentent le système pour rendre connecté votre chauffage : " Mon Pilotage Elec " Il vous permet de maîtriser au mieux votre consommation d'électricité et de piloter votre chauffage.

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

Les derniers conseils maison

image

Radiateurs de chauffage électriques optimisés : comment les choisir?

Les radiateurs électriques ont été largement répandus dans les années "tout-électriques". Ils n'ont pas toujours bonne réputation, car ils sont considérés comme énergivores, d'utilisation coûteuse et synonymes d'inconfort. Pourtant, si les convecteurs peuvent aujourd'hui être "oubliés" (sauf dans des cas très précis), trois catégories de radiateurs peuvent être considérés comme "optimisés".  

image

Mesures et traçages sur le bois

En menuiserie, beaucoup d’opérations, en particulier le sciage (et accessoirement le perçage), imposent une prise de mesures précise, suivie d’un traçage bien net, avec des outils de qualité . 

image

Installez et entretenez votre bassin

La présence d'un jardin dans votre propriété est un véritable atout, car il vous permet de profiter de votre extérieur durant les beaux jours. Si vous avez la chance d'en disposer, pensez à optimiser son aménagement afin de créer un lieu de vie propice à la détente et à la relaxation. Créer un bassin est un excellent moyen d'embellir votre espace et de lui donner du cachet. Cependant, son installation doit être réalisée avec soin, et il est important de bien l'entretenir régulièrement.

image

Quels sont les choix de positionnement et l'orientation d'une maison

Le positionnement et l’orientation de leur maison ont préoccupé les hommes de toute éternité, mais pas toujours pour les mêmes raisons. La multiplication des constructions pavillonnaires ces dernières années a malheureusement souvent fait oublier ces préoccupations.

image

Qu’est-ce qu’un produit « biosourcé » ?

Le mot « biosourcé », souvent galvaudé, confondu avec le caractère écologique d’un matériau ou d’un produit répond à une définition officielle. Les pouvoirs publics définissent les matériaux biosourcés comme «  issus de la matière organique renouvelable (biomasse), d’origine végétale ou animale. Ils peuvent être utilisés comme matière première dans des produits de construction et de décoration, de mobilier fixe et comme matériau de construction dans un bâtiment  »

image

Installer un lavabo dans une salle de bains

La technique de pose dépend de l’appareil et aussi de la nature de la cloison ou du mur dans laquelle il doit éventuellement se fixer. Elle est différente suivant que le lavabo est sur suspendu sur console, sur colonne ou encastré. Il existe des kits de raccordement proposés en grande surface de bricolage ou magasins de sanitaires, qui permettent de gagner du temps et d’obtenir un résultat esthétique sans soudures.

Rénovation et entretien de votre logement

Rénover tous les secteurs de la maison

Tous les conseils pratiques et les informations dans tous les secteurs de l’habitat, pour entretenir, rénover, réparer, construire sa maison par Christian PESSEY, journaliste de la construction. L’entretien de la maison est crucial pour une utilisation optimale et quotidienne de votre logement, mais aussi pour maintenir la valeur de votre maison au plus haut niveau. 

Un entretien régulier de la maison

Faute d’entretien régulier, il faut souvent recourir à une rénovation globale, par des travaux de consolidation de la maçonnerie, par une restructuration du bâti, une mise à niveau de l’isolation et du chauffage pour une exploitation rationnelle de la maison, en économisant l’énergie, donc les dépenses de chauffage, dans le respect de l’environnement, par réduction des nuisances, des particules fines, mais aussi des gaz à effet de serre dans la perspective d’une optimisation du bilan carbone de l’habitat.