Installations électriques dangereuses

Toutes les enquêtes le prouvent : les installations électriques des maisons et appartements sont pour la plupart hors normes, voire vétustes et dangereuses. Pour le savoir, vous pouvez conduire un certain nombre de vérifications.

Le tableau de répartition

C'est le poste d'aiguillage et le centre de protection de votre installation. Certaines installations anciennes n’en ont même pas… et quand elles en ont un, il s’agit d’une simple planche sur laquelle sont fixés le compteur, le disjoncteur d’abonné et un certain nombre de coupe-circuits. Parfois, encore, ce sont de vieux fusibles à broches en porcelaine à fil de plomb ou de laiton. Il faut évidemment impérativement remplacer tout cela au plus vite ! Si l’installation a une trentaine d’années, on trouve souvent des coupe-circuits à cartouches calibrées. C’est mieux, mais c’est encore très insuffisant. Il va falloir aussi remplacer ce tableau vétuste par un tableau moderne, comprenant des disjoncteurs et interrupteurs différentiels.

Les circuits électriques

Beaucoup d’installations sont encore en baguettes bois. Elles sont dangereuses parce qu’évidemment elles sont conductrices de flamme, elles peuvent prendre feu au moindre incident. Et comme les fils qu’elles protègent sont eux-mêmes vétustes, parfois encore à isolant textile, leur isolation se dégrade et ils peuvent causer un court-circuit et inévitablement un incendie partant des baguettes bois. En plus, dans ce genre d’installation, les connexions étaient encore réalisées avec du ruban adhésif textile, autrement dit, du chatterton… Et comme ce type de ruban se dessèche, il n’isole plus rien du tout, d’où les risques de court-circuit, et d’incendie. Là encore il faut tout refaire avec des fils et des connecteurs modernes !

Interrupteurs et prises.

Les interrupteurs ronds à couvercle métallique (tumblers) sont particulièrement dangereux pour d’évidentes raison de conductibilité du courant si un conducteur vient à se détacher à l’intérieur de l’appareil. Attention à la tentation d’en récupérer dans des brocantes et d’en réinstaller pour faire une déco « vintage »! Il en existe des répliques parfaitement aux normes.

Si vos prises ne possèdent que de fines alvéoles et n’ont pas de raccordement à la terre, il faut les remplacer et surtout les raccorder à la terre ! Attention : le fait que vos prises aient de grosses alvéoles et une broche de terre ne prouve pas qu’elles y soient raccordées ! Comme les fiches des appareils électriques ont depuis longtemps, maintenant, des broches de gros diamètre, on a souvent remplacé les prises par des modèles prévus pour être raccordés à la terre, mais qui ne le sont pas !

Les conducteurs

Dans beaucoup d’installations anciennes, on trouve encore des conducteurs à isolant textile qui peut prendre feu à la moindre étincelle, donc au moindre court-circuit, mais parfois simplement lors du maniement d'un interrupteur ou quand on débranche une fiche. Ce type d'installation doit être refaite entièrement. Le code des couleurs des fils était totalement ignoré, y compris des électriciens professionnels il y a 30 ou 40 ans. Là encore, si votre installation est fantaisiste, il faut la refaire.

Le diagnostic électrique

Si vous reconnaissez votre installation ne serait-ce qu’à l’une des descriptions que qui vient d’en être faite, il est urgent de faire quelque chose ! Ce quelque chose c’est un vrai diagnostic électrique (celui que vous devez faire quand vous voulez vendre ou louer votre logement). Il vous permettra d’identifier les travaux essentiels à réaliser pour mettre votre installation en sécurité. Et si, comme c’est probable le constat est alarmant n’attendez pas : faites refaire complètement votre installation.

Voir le site PROMOTELEC

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

La production et la distribution de l'électricité

La production d’énergie électrique est assurée, dans un pays comme la France, par différents types de centrales : hydraulique (turbine sur des chutes d’eau), thermique (à gaz ou à charbon), atomique (80% de la production). D’autres sources sont aujourd’hui complémentaires ou à l’étude : solaires, éoliennes, géothermiques. La distribution est assurée par un réseau aérien maillé.  

image

Les principes d'une installation électrique

La vocation d’une installation est d’alimenter des appareils fixes ou des points d’alimentation (prises) pour des appareils mobiles. Pour cela, un certain nombre de conducteurs partent du tableau de répartition, situé après le compteur. Ils permettent de répartir le courant mis ainsi à disposition par le distributeur d'énergie.

Les dernieres vidéos maison

image

Les ministres pointent du doigt les fraudeurs à la rénovation énergétique

Julien Denormandie, ministre du Logement, Emmanuelle Wargon, secrétaire d’Etat à la Transition Ecologique, et Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’Etat à l’Economie ont annoncé un renforcement des exigences pour l’attribution du label RGE,  plus de contrôles exerces par la DGCCRF, mais aussi par l’Anah. 

image

CAPEB : redonner la confiance dans le label RGE (Reconnu Garant de l'Environnement)

Depuis 18 mois d’échanges et de réunions, les pouvoirs publics, l’ADEME, la DGCCRF, l’ANAH, les représentants des consommateurs, les organisations professionnelles du bâtiment et les organismes de qualification ont participé aux travaux de rénovation du dispositif RGE. Les pouvoirs publics ont arbitré et devraient procéder à la rédaction des futurs arrêtés qui encadreront ce nouveau dispositif et qui seront applicables au cours du 1er semestre 2020. La CAPEB a participé activement à l’instance partenariale dont le but était de « réformer ensemble », soucieuse de renforcer la crédibilité du dispositif RGE, auprès des consommateurs et des entreprises.

image

LE CHAUFFAGE AU BOIS : UNE REPONSE A L’AUGMENTATION DE LA FACTURE ENERGETIQUE DES MENAGES

Le médiateur de l’énergie a publié hier son baromètre annuel. « Comme en 2018, 15% des répondants déclarent avoir souffert du froid au cours de l’hiver (…). Un tiers des ménages a restreint le chauffage pour ne pas avoir de factures trop élevées, et un foyer sur dix rencontre des difficultés pour payer certaines factures d’électricité ou de gaz naturel. »

image

Le Mondial du Bâtiment : du 4 au 8 novembre à Villepinte (Batimat, interclima, Idéobain)

Le Mondial du Bâtiment réunira, du 4 au 8 novembre prochain à Paris-Nord Villepinte, les salons INTERCLIMA, IDÉOBAIN et BATIMAT pour former l’évènement international de référence des secteurs de l’architecture, du bâtiment et de la construction. Considéré comme LE rendez-vous incontournable de tous les acteurs de la filière pour relever les défis d’aujourd’hui et de demain, le Mondial du Bâtiment a pour ambition d’être un observatoire à 360° des transformations du secteur.

image

La CAPEB et BUTAGAZ lancent leur nouvelle offre packagée FACILIPASS Chaudière bois

La Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment ( CAPEB ) et Butagaz, fournisseur de solutions multi-énergies, lancent aujourd’hui une nouvelle offre packagée « Chaudière Bois FACILIPASS ». Dans le prolongement des « Pack Chaudière » et « Pack Pompe à Chaleur », cette offre permet le financement par mensualisation sur 60 mois, de travaux d’installation et d’entretien de chaudières à granulés de bois pour les clients particuliers. Parallèlement, l’intégration de l’aide « Habiter Mieux Agilité » de l’ANAH vient compléter les différentes offres FACILIPASS, afin de favoriser les travaux de rénovation énergétique des ménages les plus modestes.

image

Fin de crédit d'impôt au profit d'une prime unique

Mis en place au début des années 1980, le crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE) a vécu. Il sera remplacé au 1er janvier 2020 par un système de prime versé directement aux bénéficiaires.

image

Qu'est-ce qu'une pompe à chaleur

La pompe à chaleur, c'est quoi ? François Deroche de l' AFPAC  nous explique tout ce qui se cache derrière une pompe à chaleur, ses différentes versions et l' économie  d' énergie  qu'elle représente. Plus d'informations sur :   

Les derniers conseils maison

image

Le béton prêt à l'emploi et les bétons pré-dosés

Si vous avez besoin d'un quantité importante de béton vous pouvez vous en faire livrer "prêt à l'emploi", par un camion toupie. À l'inverse, pour de petites qualités, vous pouvez recourir à du béton pré-dosé, en sac de 2 à 30 kg.

image

Le béton prêt à l'emploi et les bétons pré-dosés

Si vous avez besoin d'un quantité importante de béton vous pouvez vous en faire livrer "prêt à l'emploi", par un camion toupie. À l'inverse, pour de petites qualités, vous pouvez recourir à du béton pré-dosé, en sac de 2 à 30 kg.

image

Le gâchage du béton à la bétonnière

L'emploi d'une bétonnière (que vous pouvez louer) s'impose sitôt qu'il est nécessaire de gâcher une quantité relativement importante de béton (coulage d'une petite chape par exemple).

image

Chauffage : les appareils à combustible liquide et les chauffages individuels au gaz

Considéré pendant un temps comme un chauffage de pauvre, le poêle à pétrole est revenu au goût du jour grâce à une série de perfectionnements assurant un fonctionnement sûr et sans odeur. Par ailleurs, sous l'appellation " chauffage au gaz ", on regroupe des appareils individuels, mobiles d'appoint alimentés par des bouteilles, mais aussi aujourd'hui les foyers à gaz , alimentés par réseau et pouvant s'insérer dans un foyer de cheminée. Les foyers à éthanol doivent être avant tout considérés comme des appareils d'appoint décoratifs et d'ambiance. 

image

Limer le métal : choisir la bonne lime et apprendre à limer

Le travail à la lime – l’ajustage en langage professionnel – est un exercice difficile, qui demande un véritable apprentissage. Lorsqu’on est néophyte, il vaut mieux commencer par s’exercer sur des pièces simples (voire sur des chutes).