Installations électriques dangereuses

Toutes les enquêtes le prouvent : les installations électriques des maisons et appartements sont pour la plupart hors normes, voire vétustes et dangereuses. Pour le savoir, vous pouvez conduire un certain nombre de vérifications.

Le tableau de répartition

C'est le poste d'aiguillage et le centre de protection de votre installation. Certaines installations anciennes n’en ont même pas… et quand elles en ont un, il s’agit d’une simple planche sur laquelle sont fixés le compteur, le disjoncteur d’abonné et un certain nombre de coupe-circuits. Parfois, encore, ce sont de vieux fusibles à broches en porcelaine à fil de plomb ou de laiton. Il faut évidemment impérativement remplacer tout cela au plus vite ! Si l’installation a une trentaine d’années, on trouve souvent des coupe-circuits à cartouches calibrées. C’est mieux, mais c’est encore très insuffisant. Il va falloir aussi remplacer ce tableau vétuste par un tableau moderne, comprenant des disjoncteurs et interrupteurs différentiels.

Les circuits électriques

Beaucoup d’installations sont encore en baguettes bois. Elles sont dangereuses parce qu’évidemment elles sont conductrices de flamme, elles peuvent prendre feu au moindre incident. Et comme les fils qu’elles protègent sont eux-mêmes vétustes, parfois encore à isolant textile, leur isolation se dégrade et ils peuvent causer un court-circuit et inévitablement un incendie partant des baguettes bois. En plus, dans ce genre d’installation, les connexions étaient encore réalisées avec du ruban adhésif textile, autrement dit, du chatterton… Et comme ce type de ruban se dessèche, il n’isole plus rien du tout, d’où les risques de court-circuit, et d’incendie. Là encore il faut tout refaire avec des fils et des connecteurs modernes !

Interrupteurs et prises.

Les interrupteurs ronds à couvercle métallique (tumblers) sont particulièrement dangereux pour d’évidentes raison de conductibilité du courant si un conducteur vient à se détacher à l’intérieur de l’appareil. Attention à la tentation d’en récupérer dans des brocantes et d’en réinstaller pour faire une déco « vintage »! Il en existe des répliques parfaitement aux normes.

Si vos prises ne possèdent que de fines alvéoles et n’ont pas de raccordement à la terre, il faut les remplacer et surtout les raccorder à la terre ! Attention : le fait que vos prises aient de grosses alvéoles et une broche de terre ne prouve pas qu’elles y soient raccordées ! Comme les fiches des appareils électriques ont depuis longtemps, maintenant, des broches de gros diamètre, on a souvent remplacé les prises par des modèles prévus pour être raccordés à la terre, mais qui ne le sont pas !

Les conducteurs

Dans beaucoup d’installations anciennes, on trouve encore des conducteurs à isolant textile qui peut prendre feu à la moindre étincelle, donc au moindre court-circuit, mais parfois simplement lors du maniement d'un interrupteur ou quand on débranche une fiche. Ce type d'installation doit être refaite entièrement. Le code des couleurs des fils était totalement ignoré, y compris des électriciens professionnels il y a 30 ou 40 ans. Là encore, si votre installation est fantaisiste, il faut la refaire.

Le diagnostic électrique

Si vous reconnaissez votre installation ne serait-ce qu’à l’une des descriptions que qui vient d’en être faite, il est urgent de faire quelque chose ! Ce quelque chose c’est un vrai diagnostic électrique (celui que vous devez faire quand vous voulez vendre ou louer votre logement). Il vous permettra d’identifier les travaux essentiels à réaliser pour mettre votre installation en sécurité. Et si, comme c’est probable le constat est alarmant n’attendez pas : faites refaire complètement votre installation.

Voir le site PROMOTELEC

Partager avec vos amis :

Les dernieres vidéos maison

image

Bien apprécier la lumière dans les combles

Modélisez rapidement vos combles et imaginez les possibilités d'aménagement pour créer de nouveaux espaces de vie depuis votre smartphone. L'application gratuite My Daylight vous révèle les bénéfices de l'éclairage naturel. Obtenez facilement des pièces plus grandes et plus confortables à vivre. Catherine JUILLARD, Responsable Prescription Lumière et Thomas BERGE, Chef de Produit Digital, tous deux chez VELUX®, répondent aux questions de Christian PESSEY, Journaliste de la Construction, en charge de l'émission VOTRE MAISON sur RMC. 

image

La rénovation énergétique en questions avec la députée Marjolaine Meynier-Millefert

Retrouvez dans cette vidéo les acteurs majeurs de la filière et la députée Marjolaine Meynier-Millefert , co-animatrice du plan de rénovation énergétique pour le gouvernement. Cette conférence-débat, animée par Christian Pessey sur le Salon de la Rénovation et Décoration 2019, a permis aux acteurs majeurs de la filière de dialoguer et d'échanger avec la députée sur tous les thèmes touchant à la rénovation énergétique. Voici la synthèse de ce débat

image

Quels travaux entreprendre à l'arrivée du printemps?

Les jours rallongent et les températures sont plus clémentes : le printemps constitue une belle opportunité d’entreprendre des travaux de rénovation à la maison. Quels que soient les travaux entrepris, la luminosité, l’ouverture sur l’extérieur et le renouvellement de l’air intérieur sont des éléments clés à considérer pour gagner en qualité de vie. De simples ajustements aux projets de rénovation permettront de prioriser ces éléments pour une maison confortable et agréable à vivre pour tous les membres de la famille. Prisca Pellerin, architecte et designer d'intérieur donne des conseils.

image

Le remplacement des fenêtres et le crédit d'impôt (CITE) en 2019

Le remplacement des fenêtres est réintroduit dans le périmètre du Crédit d'Impôt Transition Énergétique en 2019. Mais dans des conditions si restrictives que le bénéfice en est très limité. La conversion en prime pour les ménages défavorisés n'interviendra qu'en 2020. 

image

Réparer les WC

La réparation des WC passe très souvent par le remplacement du robinet flotteur. Tuto pour tout vous expliquer

image

Hivernage de la piscine

L’hivernage de votre piscine, indispensable et très simple à réaliser met la piscine en sommeil et garantit sa remise en service dans les meilleures conditions et rapidement  dès les premières chaleurs du printemps

Les derniers conseils maison

image

Isolant à base d'herbe de prairie

Toutes les fibres végétales peuvent servir à faire des isolants thermiques : pourquoi pas l'herbe de prairie (autrement dit le foin) dont l'une des vertus est évidemment d'être renouvelable et d'offrir un bilan carbone négatif. Un nouvel isolant fait de fibres d'herbe de prairie, mis au point et fabriqué en Suisse fait son apparition.

image

Isolant à base d'herbe de prairie

Toutes les fibres végétales peuvent servir à faire des isolants thermiques : pourquoi pas l'herbe de prairie (autrement dit le foin) dont l'une des vertus est évidemment d'être renouvelable et d'offrir un bilan carbone négatif. Un nouvel isolant fait de fibres d'herbe de prairie, mis au point et fabriqué en Suisse fait son apparition.

image

La laine verre peut-elle être écologique?

Depuis de nombreuses années, le débat fait rage pour savoir ce qu'est un isolant "écologique". Si la matière d'origine elle-même de la laine de verre (le sable ou le verre recyclé) n'est pas en cause, le liant qui assure la cohésion des fibres peut être mis sur la sellette. Un optant pour un liant à base végétale, un fabricant ( Knauf Insulation ) permet d'apporter une réponse à ce débat.  

image

La laine verre peut-elle être écologique?

Depuis de nombreuses années, le débat fait rage pour savoir ce qu'est un isolant "écologique". Si la matière d'origine elle-même de la laine de verre (le sable ou le verre recyclé) n'est pas en cause, le liant qui assure la cohésion des fibres peut être mis sur la sellette. Un optant pour un liant à base végétale, un fabricant ( Knauf Insulation ) permet d'apporter une réponse à ce débat.  

image

Les solutions de doublage dans la salle de bains

La salle de bains est devenue l’une des pièces à vivre préférée des Français.  Synonyme de bien-être, elle nécessite une vigilance optimale en matière de protection contre l’humidité. Générée par les projections d’eau et les dégagements de vapeur , cette humidité altère la qualité et la durabilité des installations, et peut devenir néfaste pour la santé. Il existe une gamme complète de solutions de doublage (Placo ®)  pour préserver ce lieu de l'humidité.

image

Les solutions de doublage dans la salle de bains

La salle de bains est devenue l’une des pièces à vivre préférée des Français.  Synonyme de bien-être, elle nécessite une vigilance optimale en matière de protection contre l’humidité. Générée par les projections d’eau et les dégagements de vapeur , cette humidité altère la qualité et la durabilité des installations, et peut devenir néfaste pour la santé. Il existe une gamme complète de solutions de doublage (Placo ®)  pour préserver ce lieu de l'humidité.

image

Les solutions de doublage dans la salle de bains

La salle de bains est devenue l’une des pièces à vivre préférée des Français.  Synonyme de bien-être, elle nécessite une vigilance optimale en matière de protection contre l’humidité. Générée par les projections d’eau et les dégagements de vapeur , cette humidité altère la qualité et la durabilité des installations, et peut devenir néfaste pour la santé. Il existe une gamme complète de solutions de doublage (Placo ®)  pour préserver ce lieu de l'humidité.

image

Remplacement des chaudières : les artisans de la CAPEB et Butagaz propose FACILIPASS

La Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment ( CAPEB ) et Butagaz, fournisseur de solutions multi-énergies, annoncent le déploiement national de leur «  Pack Chaudière  ». Cette offre va également permettre de s’adresser au plus grand nombre. Objectif : rendre plus efficace et accessible leur offre packagée, une formule gagnante pour le client comme pour l’entreprise installatrice.