Isoler derrière un radiateur et calfeutrer les canalisations de chauffage

Les radiateurs sont le plus souvent situés contre un mur. Une partie des calories produites est absorbée par la maçonnerie et ne chauffe pas directement la pièce. S’il s’agit d’un mur extérieur, les calories sont totalement perdues.  Si les canalisations passant dans des locaux non chauffés ne sont pas calorifugées, c'est aussi une grande partie des calories qui sont gaspillées.  

Panneaux à parement aluminium pour radiateur

Pour réduire la déperdition de chaleur, on peut placer un écran isolant derrière le radiateur. Il s’agit généralement d’un panneau de laine de verre ou de mousse peu épais ; un pare-vapeur en aluminium joue le rôle de réflecteur, renvoyant les calories vers la pièce par rayonnement. Ces isolants sont vendus aux tailles standards des radiateurs ; on peut cependant les recouper aux dimensions que l’on désire (couteau de cuisine et ciseaux).
Si vous voulez dissimuler vos radiateurs derrière des cache-radiateurs, veillez à garantir une ventilation basse, évitant le confinement de la chaleur à l’intérieur du meuble par défaut de circulation de l’air.

Calorifuger les canalisations de chauffage

Les canalisations de chauffage central perdent une part notable des calories qu’elles transportent si elles ne sont pas calorifugées. Il existe pour cela différents produits, qui permettent de réaliser ce calfeutrage (calorifugeage) soi-même, à peu de frais. 
Vous trouverez notamment dans le commerce de la “bande tuyau” en laine de verre, qu’il suffit d’enrouler en spires serrées autour des canalisations pour les isoler très correctement. Il faut compter, par exemple, 1,40 m de bande pour isoler 1 m de tuyau de 17 mm de diamètre, et 2,90 m pour calfeutrer la même longueur en 89 mm de diamètre. 
Vous pouvez utiliser aussi des coquilles en laine de verre ou en laine de roche à pare-vapeur aluminium, ou encore des manchons en mousse, moins durables mais certainement plus faciles à mettre en œuvre.

Attention à l’amiante !

Les calorifugeages anciens (antérieurs à 1997) contiennent de l'amiante et constituent un risque potentiel si l’on s’avise de toucher à ces isolants et notamment si l'on entreprend de les démonter pour les remplacer par des produits actuels plus performants. 
C’est à cet instant, en effet, que des particules vont entrer en suspension dans l’air et constituer un risque grave pour la santé. Donc, si votre installation de chauffage est très ancienne, avec des isolants suspects autour des canalisations de chauffage, n’y touchez pas ! Faites appel à un professionnel.

Partager avec vos amis :


Cet article peut vous intéresser :

image

L'entretien des radiateurs

L’entretien des radiateurs de chauffage central doit être fait périodiquement. Il s’agit d’une série d’opérations qui concernent aussi bien le mécanisme que l’aspect de l’appareil. Ce peut être aussi l’occasion de revoir l’isolation arrière.

Les dernieres vidéos maison

image

Les aides pour le chauffage au bois

Saviez-vous que vous que le  # chauffage  au  # bois  bénéficiait d'aides telles que le  # CITE  ? Le point avec le label  Flamme Verte  et  Christian Pessey  !

Les derniers conseils maison

image

Faire du plâtre

Du fait de son temps de prise très bref, le plâtre est plus difficile à gâcher que le ciment ou la chaux. De plus, il suffit d’un rien (malaxage irrégulier, complément d’eau, etc.) pour faire “mourir” le plâtre qui, une fois mis en œuvre, ne prendra pas ou se révélera sans résistance. Le gâchage et l’application du plâtre sous forme d’enduit constituent de véritables spécialités.

image

La vermiculite (mica expansé) :

La vermiculite est adaptée à l'isolation du sol des combles : la méthode d’épandage des isolants en vrac est évidemment assez simple ; un minimum de méthode et un certain nombre de précautions sont cependant nécessaires pour obtenir de bons résultats.

image

Le bois : appellations

 Il n’est pas toujours facile de trouver du bois massif. Les revendeurs spécialisés ou les grandes surfaces se limitent souvent à la vente de dérivés (panneaux de particules ou de contreplaqué) et de bois blanc (sapin) pour les barres et les moulures. Pour commander du bois, il faut en connaître les différentes appellations.

image

Le matériel de peinture

Technique ancienne et restant très largement artisanale, la peinture fait appel à des outils classiques – les brosses, en particulier – dans des gammes importantes pour répondre à de multiples cas de figure.  

image

Poser un revêtement vinyle (PVC) en lé

Héritiers du traditionnel linoléum – toujours fabriqué –, les revêtements plastiques en lés occupent aujourd’hui une place prépondérante dans l’univers des revêtements de sol. Leur pose est simple à condition d'être précédée d'une bonne préparation.

image

Construire un mur en béton banché

Le béton peut servir à construire des murs ou des cloisons d'une grande solidité. C'est ainsi que sont construits nombre d'immeubles collectifs, mais aussi certaines maisons individuelles. Cette technique peut aussi être utilisée pour l'édification de mur de soutènement très solides.