L'atelier : l'établi et les rangements

On ne peut prétendre effectuer un travail de qualité sans disposer d’un emplacement réservé au bricolage. Évidemment, la place dont on dispose conditionne l’agencement de l’atelier. Celui-ci peut se limiter à un placard ou une armoire, dans un petit appartement, ou occuper un bâtiment annexe dans une grande propriété. L'établi en est l'équipement central.

L’établi dans l'atelier

Le choix du meuble de base de toute activité de bricolage – l'établi – est important, car un équipement trop sommaire ou manquant de solidité peut compromettre la qualité du travail ; à tout le moins, un établi inadapté peut rendre la moindre tâche fastidieuse, voire dangereuse.

  • Les dimensions de l’établi dépendent évidemment de l’espace dont le bricoleur dispose pour son activité. Mais c’est la surface libre du plan de travail qui importe avant tout. D’où l’importance de soigner d’autant plus les rangements quand on dispose de peu de place, de manière à ne pas encombrer le plan de travail d’outils et de boîtes diverses.
  • La constitution de l’établi doit être particulièrement robuste, surtout s’il doit servir aux travaux les plus divers. Toutefois, quand on a suffisamment de place, il est préférable de reporter les travaux de martelage sur un billot de bois dur surmonté d’une bigorne ; celle-ci pouvant être simplement constituée par un tronçon de rail de chemin de fer ou de gros fer IPN “T” ou “U”.
  • La surface de travail doit pouvoir supporter de fortes agressions, tant mécaniques que chimiques, ou même thermiques si on prévoit d’y exécuter des travaux de brasure ou soudure. C’est pourquoi le plateau des établis proposés dans les magasins de bricolage est réalisé en bois robuste et souple (hêtre généralement), protégé par un vernis résistant aux huiles, diluants et produits pétroliers d’usage courant.
  • Des éléments de rangement exploitent l’espace disponible sous le plan de travail : casiers, placards, tiroirs et étagères. Ces éléments doivent se situer en retrait du bord du plan de travail, afin d’éviter qu’un produit liquide renversé sur ce dernier ne se déverse dans les rangements.

L’équipement de l’établi

Le plan de travail doit toujours être équipé d’au moins un dispositif de serrage :
– au minimum un étau, complété si possible par une presse d’établi ; un étau à socle pivotant est d’autant plus pratique que l’espace disponible est exigu.
– un ou deux trous traversant le plateau près de son bord avant permettent de passer un valet de banc ou de caler la queue d’un taquet

  • Si vous effectuez couramment des travaux de soudage ou de brasage, prévoyez une protection thermique amovible : un élément en matériau réfractaire (une sole de cheminée préfabriquée fait parfaitement l’affaire), de préférence à une tôle d’acier. Cette dernière s’avère cependant intéressante pour les petits travaux de soudure électrique, à condition d’avoir une bonne épaisseur (2,5 à 4 mm).
  • Il est formellement déconseillé d’implanter une prise électrique sur l’établi lui-même ; les chocs et vibrations auxquelles elle sera soumise finiront infailliblement par desserrer les contacts, cause classique d’échauffement et de court-circuit.
  • Les machines fixes équipant éventuellement l’établi (perceuse à colonne, scie circulaire, touret à meuler) doivent être fixées à l’aide de boulons traversant le plateau.

Râteliers et panoplies

Rangez à portée de main, en les regroupant par type d’utilisation (selon les “métiers”), les outils les plus couramment employés : marteaux, tournevis, pinces, limes, ciseaux à bois, cisailles. Selon leur forme, placez-les sur des râteliers ou des panneaux munis de crochets.

  • Si vous disposez d’une place restreinte, utilisez le dos des portes d’un placard ou du meuble-établi.
  • Si vous pouvez exploiter la surface d’un grand mur, doublez celui-ci d’un panneau de particules ou d’un panneau perforé qui faciliteront l’accrochage des panoplies.
  • Rangez dans des tiroirs ce qui doit rester abrité de l’humidité et de la poussière : forets, tarauds et filières, pierre à affûter, petits ciseaux à bois et limes de serrurier, etc.
  • Prévoyez un bac sur roulettes sous l’établi pour ranger les matériels les plus lourds : serre-joints et presses, massettes, tas, burins de maçon, taloches, etc.
  • Prévoyez un petit meuble avec une fermeture pour y ranger l’outillage électroportatif dans l’endroit le plus sec du local ; il est même recommandé de placer un sachet de produit dessiccateur à l’intérieur.

Le rangement des consommables

  • Aménagez des espaces de rangement fermés pour les clous, vis, chevilles et accessoires d’assemblage. Ils doivent être rangés par type et taille, dans des boîtes étiquetées, ou bien dans un petit meuble à tiroirs.
  • Il peut paraître séduisant de stoker colles, vernis et peintures sur une étagère au-dessus de l’établi. Mais on risque de voir un pot mal refermé s’ouvrir quand on le saisit et répandre son contenu sur les outils, les clous et vis qui se trouvent en dessous ! Mieux vaut donc les ranger dans un meuble bas, ou encore sous l’établi, mais de toute façon le plus loin possible de la surface de travail.

 

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

L'atelier de bricolage

Quand cela est possible, il est évidemment préférable de consacrer une pièce entière à l’installation d’un atelier. Une pièce fermée donne la possibilité de tenir outils et produits hors de portée des enfants et de travailler en toute tranquillité.

image

Ranger l'atelier : quelques conseils

Pour qu’un atelier soit bien rangé, il ne suffit pas d’avoir de l’ordre. Il faut avant tout prévoir des éléments de rangement de bonne capacité et les disposer de manière que les outils et les produits soient aisément accessibles. Vous pourrez ainsi travailler dans de bonnes conditions et sans perdre de temps.

Les dernieres vidéos maison

image

PAC hybride gaz : Christian PESSEY témoigne !

Dans cette vidéo, Christian PESSEY fait le point sur la PAC hybride gaz et vous annonce notre future série de reportages consacrée à l'installation de ce système, du raccordement au gaz de ville jusqu'à sa mise en service ! 

image

Contrôler sa consommation électrique avec "Mon Pilotage Elec"

Le contrôle de la consommation électrique est plus que jamais à l'ordre du jour. Christian PESSEY et Farida RAFKANI, chef de marché chez ENGIE Particuliers , présentent le système pour rendre connecté votre chauffage : " Mon Pilotage Elec " Il vous permet de maîtriser au mieux votre consommation d'électricité et de piloter votre chauffage.

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

image

La qualité de l'air dans la maison

Il est souvent dit que l'air intérieur des maisons est très pollué. Dans cette vidéo, Christian PESSEY, avec l'aide de QUALITEL , vous explique comment identifier ces polluants et comment agir pour en réduire le nombre et donc leur impact sur la santé.

image

Accrocher dans la plaque de plâtre

Christian PESSEY et Eric BARNASSON, Responsable du Pôle marketing Produits & Systèmes chez PLACO® , vous donnent tous les conseils pour accrocher de lourdes charges dans de la plaque de plâtre, et notamment toutes les informations sur la plaque à haute résistance Habito®

Les derniers conseils maison

image

La purge des radiateurs de chauffage central

Il faut purger les radiateurs de chauffage central quand de l'air s'est introduit dans le circuit, pour différentes cause. Cela crée des poches d'air dans les radiateurs réduisant voire neutralisant leur capacité de chauffage : il faut les purger.

image

Faire des économie sur l'abonnement d'électricité

La puissance électrique souscrite est généralement supérieure à celle nécessaire, par souci de confort et pour ne pas être ennuyé par une coupure subite lorsqu’un appareil de forte puissance (souvent le soir, en plein milieu du repas) se met en marche et fait “sauter” le disjoncteur. En calculant plus précisément la puissance nécessaire et en adoptant certains dispositif, on peut faire des économie sur le coût de l'abonnement.

image

Brumisation : avantages et inconvénients

La brumisaton est incontestablement un moyen de rafraichissement extérieur très agréable : l'évaporation des fines gouttelettes d'eau sur la peau y abaisse la température et procure une sensation de fraîcheur. L'air ambiant, bien sûr, reste à la même température et l'effet s'arrête immédiatement quand la brumisation s'arrête. Ce dispositif, parfaitement contrôle sur les équipements professionnels, n'est pas sans risque sur ceux proposés au grand public. 

image

Air trop sec, air trop humide : comment y remédier

Un air trop sec (en dessous de 40 %) est aussi préjudiciable qu'un air trop humide (au-dessus de 60%), surtout lors des fortes chaleurs. Il existe des moyens d'y remédier. Un hygromètre permet de mesurer en permanence l'humidité ou la sécheresse de l'air intérieur.

image

Fuites sur robinet mélangeur

Les robinets mélangeurs à col de cygne équipent encore beaucoup de lavabos de salles de bains et d'éviers de cuisine. Leur fonctionnement est simple et les sources de problèmes faciles à résoudre. Différents joints peuvent faire "goutter" ou faire fuir le robinet.

image

Les frises décoratives en papier, intissé et vinyle expansé

Longtemps rangées au rayon des accessoires décoratifs oubliés, les frises décoratives sont redevenues à la mode en même temps que le papier peint. Il faut dire que les fabricants rivalisent d’imagination et d’originalité et que leur utilisation ne se limite plus à border le plafond comme autrefois.

image

Eau calcaire : la reconnaître et la traiter

Le calcaire est un fléau pour l’installation sanitaire de la maison : il colmate les canalisations, abîme les robinets, entartre les appareils, notamment ceux où l’eau est chauffée. Rien ne démontre cependant, à ce jour, que le tartre soit dangereux pour la santé.

image

Installations électriques à l'extérieur : des règles strictes

L'électricité à l'extérieur est indispensable pour éclairer les abords de la maison. C'est un facteur de sécurité, tant contre les intrus que pour guider les pas dans les allées. Une prise extérieure rend aussi bien des services, surtout depuis la multiplication des outils électroportatifs et tondeuses à gazon électriques. Il faut pour cela une installation réaliser dans les règles de sécurité optimale, l'humidité étant un facteur de risque plus important que dans la maison.Les risques électriques sont aggravés par l’eau, plus ou moins ruisselante et les possibilités de contact brutal avec des objets métalliques tels qu’outils de jardinage, vélos, jeux d’enfants, étendoirs, etc.

Un atelier de bricolage bien agencé

Un atelier pour les travaux de réparation et d’aménagement

L’atelier est une pièce incontournable de la maison individuelle qui doit être aménagé pour réunir tous les outils et équipements nécessaires à l’entretien et l’aménagement de la maison, les dépannages et différentes installations techniques du logement. 

Un atelier bien équipé

Établi, outils à main, machines électroportatives ou machines combinées à poste fixe participent à l’équipement d’un atelier performant et pratique. Un bon éclairage garantit la sécurité des opérations. L’atelier doit bénéficier d’une installation électrique en rapport avec la puissance des appareils utilisés. Des étagères et placards de rangement sont à prévoir.