L'énergie électrique

À la veille de la Seconde Guerre mondiale, l’électricité était pratiquement absente de notre environnement. Elle en fait aujourd’hui partie intégrante, constituant plus qu’un simple élément de confort. Il suffit, pour s’en rendre compte, d’imaginer un instant ce que serait notre vie quotidienne sans électricité. En même temps qu’elle s’est imposée dans tous les domaines de notre activité, l’électricité s’est, en quelque sorte, banalisée. L’homme s’est progressivement familiarisé à ce phénomène à vrai dire très mystérieux, tout comme il s’est habitué, par la suite, à la radio, à la télévision et, plus récemment, à l’électronique – qui sont, d’ailleurs, directement liées à l’électricité.

Un phénomène mystérieux

Pour beaucoup, l’électricité demeure un phénomène assez mystérieux, par le seul fait qu’il n’est visible que dans certaines de ses applications (éclairage, rotation d’un moteur, etc.). Le déplacement des électrons à l’intérieur des conducteurs que sont les fils et les câbles – ce que l’on appelle le “courant” – demeure, lui, parfaitement invisible, et ne se manifeste que de façon accidentelle sous forme de court-circuit, d’échauffement des conducteurs, d’électrocution, etc.

Un phénomène connu depuis très longtemps

Bien qu’il ait fallu attendre le XIXe siècle pour connaître un développement significatif des techniques liées à l’électricité, le phénomène était connu depuis l’Antiquité et, plus précisément, depuis le VIe siècle avant notre ère., époque à laquelle on découvrit que l’ambre (elektron) avait la propriété, après frottement, d’attirer certains corps légers. Cette expérience est renouvelée chaque jour par des écoliers qui frottent contre du tissu leur règle en matière plastique pour attirer des petits morceaux de papier.
La découverte de l’énergie électrique sous l’Antiquité ne fut pas suivie de son exploitation, et ce n’est qu’au XIXe siècle que des progrès significatifs furent accomplis en la matière. Ce furent, successivement, la découverte de la conductibilité des corps, de l’isolation, de l’attraction et de la répulsion (qui devaient déboucher sur les notions de courant positif et de courant négatif), et enfin du stockage et de la production. C’est alors qu’il devint possible d’envisager une utilisation pratique du courant électrique.

Utilisation domestique de l’électricité

Si la première démonstration d’un éclairage public par lampes à arc fut réalisée en 1844, place de la Concorde, à Paris, par le physicien Jean-Bernard-Léon Foucault, on peut considérer que ce n’est pratiquement qu’un siècle plus tard que fut réalisée l’électrification générale d’un pays comme la France, pourtant depuis longtemps à l’avant-garde dans ce domaine. En effet, ce n’est vraiment qu’au lendemain de la Seconde Guerre mondiale que la production d’électricité atteint un niveau national (avec la création d’EDF) et que la consommation se développe. L’électricité entre alors vraiment dans notre vie quotidienne.

Production et distribution du courant électrique

Différents moyens sont mis  en œuvre pour produire l'électricité domestiques :
barrages hydroélectriques
centrales thermiques à charbon, à gaz ou à pétrole
centrales nucléaires
éoliennes.
La marémotrice, considérée un temps comme un moyen d'avenir de production de l'électricité, est restée, en France, au rang de prototype.
La distribution de l'électricité est assurée, en France, par ÉNEDIS, structure héritière de ERDF. La fourniture passe par différents distributeurs, dont EDF, fournisseur historique, sans monopole

Partager avec vos amis :


Cet article peut vous intéresser :

image

La production et la distribution de l'électricité

La production d’énergie électrique est assurée, dans un pays comme la France, par différents types de centrales : hydraulique (turbine sur des chutes d’eau), thermique (à gaz ou à charbon), atomique (80% de la production). D’autres sources sont aujourd’hui complémentaires ou à l’étude : solaires, éoliennes, géothermiques. La distribution est assurée par un réseau aérien maillé.  

Les dernieres vidéos maison

image

Immobilier : l'impact du confinement

Près de 3 mois de confinement ont fait prendre conscience aux Français des qualités et, plus souvent encore, des carences de leur logement. Manque de surface, de pièces, de balcon ou de terrasse, de jardin... suscitent de nouvelles envies. Le déconfinement les libère. C'est ce que nous explique Éric ALLOUCHE, le directeur général exécutif du réseau ERA 

image

A quel point le bois de chauffage est-il économique ?

Dans cette interview, Christian PESSEY et Jean-Louis BAL, président du label flamme verte vous expliquent en quoi le bois de chauffage représente encore aujourd'hui l'un des combustibles les plus économiques. 

image

Les isolants naturels : qu'est-ce que c'est?

Les isolants naturels ont le vent en poupe. Christian PESSEY fait le point sur le sujet avec Joël PACCANELLI, gérant de ECO-LOGIS, entreprise de distribution d’éco-matériaux pour la maison et notamment de matériaux d’isolation biosourcés et de peintures écocertifiés.

image

Pompe à chaleur et confort d'été

Dans cette interview, Christian PESSEY et Christel MOLLÉ de l' AFPAC , font le point sur l'utilisation d'une pompe à chaleur réversible pour améliorer le confort d'été dans votre logement. 

image

Les conseils de la semaine du 4 au 10 mai

Isoler les combles  contre la chaleur, tout savoir sur  les prises et les interrupteurs , entretenir une  terrasse en terre cuite , rénover les  meubles de jardin , insonoriser une  pompe de piscine , choisir un  chauffe-eau électrique , rénover la pierre, nettoyer un  crépis monocouche , réparer les  fuites de chasse-d’eau  : retrouvez tous les conseils publiés pendant la semaine.

Les derniers conseils maison

image

Tuiles béton : faut-il les traiter?

Propriétaire d'une maison de 25 ans, bon état, tuiles Redland béton. Charpente en fermette saine, pas d'humidité, ni insecte. Un démarcheur m'a conseillé de nettoyer mes tuiles, de mettre anti-mousse, d'hydrofuger la surface et d'appliquer un rénovateur. Uniquement avec produit EUROCHEM. Tous ces traitements sont-ils nécessaires ? Pour l'instant ma toiture est toujours étanche, avec seulement un peu de mousse sur quelques tuiles. Quel entretien dois-je faire ?  Guy

image

Les différents métaux utilisés en bricolage

Par le mot “métallerie”, on entend le travail d’un certain nombre de métaux usuels, que l’on trouve dans le commerce sous forme de plaques (tôle), de barres plates ou rondes, de tubes et de profilés. Un certain nombre d'entre eux peuvent être utilisés dans la maison pour sa construction, pour sa rénovation et quand vous bricolez. Il est bon de la connaître.

image

Faire du bois de chauffage

Le bois est une énergie renouvelable dont la qualité n’est plus à démontrer. L’évolution des poêles, inserts, foyers fermés et même chaudières l’ont replacé en bonne position parmi les différents combustibles. Si vous possédez une parcelle boisée ou si vous pouvez acheter du bois sur pied, il est très intéressant de pouvoir “faire son bois” soi-même, bien sûr dans le respect des règles d’exploitation raisonnée de la forêt.

image

Une initiative collective de production et d'autoconsommation d'électricité entre voisins : HARMON'YEU

Au printemps 2020, ENGIE, en partenariat avec la mairie de l’Île d’Yeu et 3 institutions locales, a lancé cette expérimentation innovante d’autoconsommation collective baptisée Harmon’Yeu. Né grâce à la volonté de ses habitants et des autorités locales de s’inscrire dans la transition énergétique, ce projet constitue une première en France dans le fait qu’il intègre plusieurs maisons individuelles productrices d’énergie et une batterie de stockage commune, à l’échelle d’un quartier. Un logiciel intelligent développé spécifiquement par ENGIE pour le projet permet de piloter la répartition de l’énergie produite entre les utilisateurs.