L'énergie électrique

À la veille de la Seconde Guerre mondiale, l’électricité était pratiquement absente de notre environnement. Elle en fait aujourd’hui partie intégrante, constituant plus qu’un simple élément de confort. Il suffit, pour s’en rendre compte, d’imaginer un instant ce que serait notre vie quotidienne sans électricité. En même temps qu’elle s’est imposée dans tous les domaines de notre activité, l’électricité s’est, en quelque sorte, banalisée. L’homme s’est progressivement familiarisé à ce phénomène à vrai dire très mystérieux, tout comme il s’est habitué, par la suite, à la radio, à la télévision et, plus récemment, à l’électronique – qui sont, d’ailleurs, directement liées à l’électricité.

Un phénomène mystérieux

Pour beaucoup, l’électricité demeure un phénomène assez mystérieux, par le seul fait qu’il n’est visible que dans certaines de ses applications (éclairage, rotation d’un moteur, etc.). Le déplacement des électrons à l’intérieur des conducteurs que sont les fils et les câbles – ce que l’on appelle le “courant” – demeure, lui, parfaitement invisible, et ne se manifeste que de façon accidentelle sous forme de court-circuit, d’échauffement des conducteurs, d’électrocution, etc.

Un phénomène connu depuis très longtemps

Bien qu’il ait fallu attendre le XIXe siècle pour connaître un développement significatif des techniques liées à l’électricité, le phénomène était connu depuis l’Antiquité et, plus précisément, depuis le VIe siècle avant notre ère., époque à laquelle on découvrit que l’ambre (elektron) avait la propriété, après frottement, d’attirer certains corps légers. Cette expérience est renouvelée chaque jour par des écoliers qui frottent contre du tissu leur règle en matière plastique pour attirer des petits morceaux de papier.
La découverte de l’énergie électrique sous l’Antiquité ne fut pas suivie de son exploitation, et ce n’est qu’au XIXe siècle que des progrès significatifs furent accomplis en la matière. Ce furent, successivement, la découverte de la conductibilité des corps, de l’isolation, de l’attraction et de la répulsion (qui devaient déboucher sur les notions de courant positif et de courant négatif), et enfin du stockage et de la production. C’est alors qu’il devint possible d’envisager une utilisation pratique du courant électrique.

Utilisation domestique de l’électricité

Si la première démonstration d’un éclairage public par lampes à arc fut réalisée en 1844, place de la Concorde, à Paris, par le physicien Jean-Bernard-Léon Foucault, on peut considérer que ce n’est pratiquement qu’un siècle plus tard que fut réalisée l’électrification générale d’un pays comme la France, pourtant depuis longtemps à l’avant-garde dans ce domaine. En effet, ce n’est vraiment qu’au lendemain de la Seconde Guerre mondiale que la production d’électricité atteint un niveau national (avec la création d’EDF) et que la consommation se développe. L’électricité entre alors vraiment dans notre vie quotidienne.

Production et distribution du courant électrique

Différents moyens sont mis  en œuvre pour produire l'électricité domestiques :
barrages hydroélectriques
centrales thermiques à charbon, à gaz ou à pétrole
centrales nucléaires
éoliennes.
La marémotrice, considérée un temps comme un moyen d'avenir de production de l'électricité, est restée, en France, au rang de prototype.
La distribution de l'électricité est assurée, en France, par ÉNEDIS, structure héritière de ERDF. La fourniture passe par différents distributeurs, dont EDF, fournisseur historique, sans monopole

Partager avec vos amis :


Cet article peut vous intéresser :

image

La production et la distribution de l'électricité

La production d’énergie électrique est assurée, dans un pays comme la France, par différents types de centrales : hydraulique (turbine sur des chutes d’eau), thermique (à gaz ou à charbon), atomique (80% de la production). D’autres sources sont aujourd’hui complémentaires ou à l’étude : solaires, éoliennes, géothermiques. La distribution est assurée par un réseau aérien maillé.  

Les dernieres vidéos maison

image

Contrôler sa consommation électrique avec "Mon Pilotage Elec"

Le contrôle de la consommation électrique est plus que jamais à l'ordre du jour. Christian PESSEY et Farida RAFKANI, chef de marché chez ENGIE Particuliers , présentent le système pour rendre connecté votre chauffage : " Mon Pilotage Elec " Il vous permet de maîtriser au mieux votre consommation d'électricité et de piloter votre chauffage.

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

image

La qualité de l'air dans la maison

Il est souvent dit que l'air intérieur des maisons est très pollué. Dans cette vidéo, Christian PESSEY, avec l'aide de QUALITEL , vous explique comment identifier ces polluants et comment agir pour en réduire le nombre et donc leur impact sur la santé.

image

Accrocher dans la plaque de plâtre

Christian PESSEY et Eric BARNASSON, Responsable du Pôle marketing Produits & Systèmes chez PLACO® , vous donnent tous les conseils pour accrocher de lourdes charges dans de la plaque de plâtre, et notamment toutes les informations sur la plaque à haute résistance Habito®

Les derniers conseils maison

image

Déboucher un évier ou un lavabo avec un déboucher chimique

Tous les déboucheurs chimiques sont des produits toxiques et corrosifs, pour la peau et les vêtements. Il est donc impératif de les conserver hors de portée des enfants. De plus, il est fortement recommandé de porter des gants de ménage et une blouse de travail pour les manipuler. Vous pouvez utiliser des cristaux de soude en paillettes ou un déboucher du commerce.

image

Installation électrique : le délesteur pour économiser sur l'abonnement

Si tous les appareils électriques d’un logement ne sont jamais en service en même temps, il peut arriver que la puissance des équipements mis en marche à un instant donné provoque le déclenchement du disjoncteur d’abonné. Le premier réflexe est de demander un surcroît de puissance qui se traduit par une augmentation du prix de l'abonnement. Pour éviter cela il existe un petit appareil à installer au tableau : le délesteur.

image

L'eau dans votre maison : votre installation de plomberie

L'eau dans la maison est essentielle. il faut en être privé pour mesurer toute l’importance que tient l’eau courante dans la vie quotidienne. Toutefois, les différents problèmes de plomberie , problèmes d’évacuation des eaux usées sont au moins aussi gênants que le manque de pression, la pollution et les fuites sur le réseau d’eau potable et sanitaire. Les usagers que nous sommes s'intéressent peu à la plomberie, même pour des travaux pourtant relativement simples, à commencer par la réparation des fuites. Cependant, nombre d’interventions sont à la portée de l’amateur soigneux, grâce à des produits conçus pour simplifier les travaux et réduire, voire éliminer, les opérations nécessitant un solide savoir-faire.

image

Rénovation de la maison : planifiez vos travaux

Que vous envisagiez de rénover complètement une maison ou simplement de redécorer une pièce, il faut partir du bon pied : évaluer l’ampleur du travail à entreprendre, mesurer le temps qu’il vous faudra pour le mener à bien, apprécier vos propres capacités à le réaliser correctement. Vous devrez aussi prendre les précautions qui s’imposent pour écarter, dès le début du chantier, tout risque d’accident. Enfin, vous devrez vous faire une idée du coût des travaux que vous souhaitez entreprendre pour ne pas dépasser exagérément votre budget ou prendre les mesures nécessaires pour en assurer le financement échelonné.

image

Les insectes du bois : une menace pour la maison

Les insectes du bois menacent peut-être votre maison ! Les termites, les capricornes s'attaquent à certains éléments structurels de votre maison, d'autres comme les vrillettes s'intéressent plutôt à votre mobilier, à vos parquets. Pour lutter contre eux, il faut déjà les connaître et les identifier. Les traitements passent le plus souvent par des professionnels agréés (attention aux arnaques !).

image

Les détecteurs de qualité de l'air : CO2, HCHO, TVOC, humidité, température

La qualité de l'air est un enjeu sanitaire majeur. On sait que l'air intérieur de nos maison est beaucoup plus pollué que l'extérieur. L'accumulation des polluants et notamment des virus constitue un enjeu majeur pour notre santé. D'où la nécessité d'une bonne ventilation par les systèmes mécanique ( VMC, VMI, VMR ), ce qui n'empêche pas de devoir ouvrir les fenêtres régulièrement. Pour savoir quand il faut le faire, il est nécessaire de posséder un détecteur qui mesure différents facteurs sanitaires et de confort. Encore faut-il qu'il donne des informations claires et fiables et que l'on sache les interpréter. La ventilation, le chauffage et l'action sur l'humidité sont les actions permettant d'améliorer la qualité de l'air et de se prémunir contre certain désagréments (inconfort) et pathologies.

image

Les adjuvants du mortier et du béton : à quoi ça sert?

Les adjuvants sont des produits qui, ajoutés en faible dose au moment du gâchage modifient et améliorent les mortiers et béton. la pratique n'est pas nouvelle pusique déjà dans l'antiquité, on ajoutait du sang de bœuf au mortier pour accélérer sa prise.

Une installation électrique sûre et confortable

La sécurité électrique

L’installation électrique d’une maison doit assurer la sécurité et le confort du logement en conformité avec la norme NF-C 15-100 en vigueur.  Conducteurs électriques, gaines électriques, interrupteurs et prises de courant, tableau de répartition, disjoncteurs et coupe-circuits, prise de terre doivent y être installés dans les règles de l’art, à partir d’un tableau d’abonné constitué d’un nombre suffisant de coupe-circuits et de disjoncteurs. 

Une maison bien éclairée

La qualité de l’installation électrique est essentielle pour garantir un bon éclairage des pièces de la maison, mais aussi le bon fonctionnement du chauffage, de la climatisation, de la ventilation et la production de l’eau sanitaire dans le logement.