La cheminée à foyer ouvert

Les systèmes de chauffage sont aujourd’hui très variés, depuis la traditionnelle flambée de bûches jusqu’au plafond rayonnant basse température, en passant par de nombreux systèmes classiques. Décriée comme polluante et peu efficace, la cheminée à foyer ouvert conserve cependant un charme inégalé. Elle ne peut être considérée aujourd'hui que comme un chauffage d'appoint.

La cheminée à foyer ouvert

Une cheminée, c’est d’abord un feu d’agrément. La présence d’un feu ouvert dans une salle de séjour apporte une atmosphère d’intimité. L’ambiance conviviale ainsi créée invite à la détente, à la conversation.
Les appareils modernes de chauffage sont loin de posséder ce pouvoir un peu fascinant du foyer. C’est pourquoi on assiste au retour des cheminées dans les intérieurs. Les maisons modernes sont très souvent pourvues d’une cheminée au centre de la salle de séjour. Dans les bâtiments anciens, on tend à rénover et à remettre en état les vieilles cheminées.
Les grandes cheminées des vieilles fermes et demeures de campagne gaspillaient beaucoup de bois. La plus moderne des cheminée à foyer ouvert ne peut prétendre à un rendement supérieur à 25 ou 30%.Cela ne posait pas de problème puisque les habitants disposaient de bois à volonté. Mais le combustible est plus cher aujourd’hui. En ville, il est souvent difficile de se procurer de belles bûches: on a recours à de bûches courtes (30 cm) vendues généralement en détail (en filet). .En outre, les utilisateurs actuels répugnent au gaspillage de l’énergie. Les concepteurs ont donc cherché à réaliser des progrès dans ce domaine. La plupart des cheminées construites à l’heure actuelle sont conçues pour réduire toute perte de calories. Le calcul de la forme et de la dimension du foyer est effectué en tenant compte du volume de la pièce et des ouvertures.

La prise d’air

Sur les cheminées actuelles, on prévoit une alimentation en air par une prise d’air indépendante. Cette dernière se fait en général par une conduite qui s’ouvre sur l’extérieur à un niveau plus bas que le foyer (et dans un endroit protégé des vents). À défaut d’une possibilité d’ouverture sur l’extérieur, la conduite peut déboucher sur un vide sanitaire ou dans la cave (à condition qu’elle ne contienne pas un réservoir de fioul, ce qui entraînerait des risques d’incendie ; les garages sont exclus pour les mêmes raisons).
La conduite d’air peut déboucher directement sous la plaque foyère. Elle peut aussi être placée dans la pièce, plus bas que le foyer.

Le vocabulaire de la cheminée à foyer ouvert

Les différents éléments d'une cheminée à foyer ouvert
La gorge C'est l'entrée de l'avaloir. Au niveau de la gorge, il y a un rétrécissement du passage des gaz, ce qui provoque une accélération
L'avaloir C'est l'élargissement du conduit au-dessus de la gorge (il est appelé aussi “chambre à fumées”). La partie avant de l'avaloir est inclinée pour favoriser l'évacuation des gaz.
L'entonnoir Partie supérieure de l'avaloir, raccordée au conduit de fumée.
Le conduit de fumée Il est réalisé en boisseaux de terre cuite, de béton, ou de pouzzolane, et intégré dans la maçonnerie (ou parfois situé à l'extérieur). Il doit être construit selon des normes précises et isolé au plâtre.
La hotte Partie maçonnée qui dissimule le conduit de cheminée.
La tablette Partie supérieure du bandeau.
Le bandeau Partie supérieure de l'ouverture du foyer. La hauteur du bandeau, son épaisseur et sa profondeur sont très importantes pour le tirage de la cheminée.
Les jambages Ce l'habillage décoratif des côtés de l'âtre. Ils peuvent être en briques ou en pierres, mais aussi en bois.
Le cœur et le contre-cœur Parties verticales en matériaux réfractaires situées dans le foyer. La partie située au fond comporte une plaque foyère en fonte. Décorative, elle sert aussi d'accumulateur de chaleur.
Le foyer (l'âtre) Partie horizontale où l'on fait le feu. Les bûches ont besoin d'air pour brûler, c'est pourquoi il comporte souvent une grille d'aération
Les côtés de l'âtre Situés de part et d'autre du foyer, ils sont en matériaux réfractaires. Leur forme doit permettre une bonne diffusion de la chaleur.
Le socle de l'âtre Partie située sous le foyer et destinée à protéger le sol de la pièce. Ce socle peut être en briques réfractaires, en pierres, etc. Il doit intégrer n espace vide de 15 cm pour un sol maçonné et de 30 cm pour un parquet. 
Le cendrier Il existe sur certaines cheminées lorsqu'il y a une grille foyère). C'est un tiroir métallique.
La plate-forme Partie plane située devant la cheminée et destinée à protéger le sol de la pièce. Elle peut être en briques réfractaire, en pierres (marbre, par exemple).

 

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Les énergies pour se chauffer

Les  énergies traditionnelles – électricité et énergies fossiles – ont la réputation d’être chères et souvent polluantes. Elles ne sont pas renouvelables. Les énergies de substitution sont souvent difficiles à exploiter comme unique source de chauffage. Les solutions hybrides sont souvent retenues.

image

Installer une cheminée à foyer ouvert

La cheminée à foyer ouvert n'est certainement pas le système de chauffage le plus performant. Il faut la considérer comme un chauffage d'appoint et un appareil d'agrément et de confort. On trouve des cheminées à foyer ouvert de tous styles pouvant s’adapter à n’importe quel intérieur, qu’il s’agisse d’installer une cheminée dans une maison ancienne ou moderne, ou de remplacer une vieille cheminée. Les installateurs des différentes marques vous aideront à choisir un modèle adapté à la configuration de votre pièce, à sa décoration et au conduit dont vous disposez.

Les dernieres vidéos maison

image

Faire des économies d'énergie

Christian PESSEY et Francis TIFFANNEAU, expert chez QUALITEL , font le point de toutes ces règles et habitudes de vie, simples mais efficaces, qui permettent d'économiser l'énergie dans son logement.

image

Isolation des parois : la fin des ossatures?

Dans une conférence de presse commune, confirmant le rapprochement entre Placo et Isover, les représentants des marques du groupe Saint-Gobain ont annoncé jeudi 23/01/2020 une innovation capitale associant deux de leurs produits phares : la plaque Habito pour Placo (plaque haute densité à rigidité et densité renforcée) et l a laine de verre GR 32 ou GR 30 aux performances thermiques élevées et aux propriétés mécaniques qui facilitent la mise en œuvre. L'innovation réside dans la suppression des ossatures métalliques rendue possible par l’association d’une plaque de plâtre ultra résistante et d'accessoires de pose brevetés, inspirés du système Optima. D'où l'appellation du système : Optimax Habito®.  

Les derniers conseils maison

image

Assembler le métal à froid

Les pièces de métal peuvent être assemblées à chaud, mais aussi à froid. Les différentes techniques utilisées dépendent de la destination des pièces, de la résistance souhaitée et du métal travaillé. On assemble à froid par collage, vissage et rivetage

image

Le placage des chants

C’est le moyen de donner à un simple panneau de particules ou de contreplaqué l’aspect d’un panneau de bois noble.

image

Protéger sa maison contre les cambriolages : les précautions et équipements de base

La protection du domicile et le droit de propriété sont inscrits dans nos traditions et dans nos lois. Nous y sommes tous très attachés. Ils supposent des clôtures, des fermetures et des dispositifs particuliers. La protection contre les cambriolages passe tout à la fois par la qualité de ces fermetures et par une protection et une surveillance faisant largement appel à l’électronique. Que l’on soit locataire ou propriétaire, on a à cœur de protéger l’endroit où l’on vit et les meubles et objets que l’on possède.

image

Installer un robinet de jardin (de puisage)

Les tubes en cuivre et en PVC permettent au plombier amateur de réaliser une installation de distribution et d’évacuation d’eau, même importante, à la condition de disposer de l’outillage nécessaire. La création d’un poste de puisage (pose d’un simple robinet de jardin) n’est pas compliquée ; c’est un cas type applicable à l’ensemble de l’installation et, en particulier, aux installations sanitaires.