La cheminée à foyer ouvert

Les systèmes de chauffage sont aujourd’hui très variés, depuis la traditionnelle flambée de bûches jusqu’au plafond rayonnant basse température, en passant par de nombreux systèmes classiques. Décriée comme polluante et peu efficace, la cheminée à foyer ouvert conserve cependant un charme inégalé. Elle ne peut être considérée aujourd'hui que comme un chauffage d'appoint.

La cheminée à foyer ouvert

Une cheminée, c’est d’abord un feu d’agrément. La présence d’un feu ouvert dans une salle de séjour apporte une atmosphère d’intimité. L’ambiance conviviale ainsi créée invite à la détente, à la conversation.
Les appareils modernes de chauffage sont loin de posséder ce pouvoir un peu fascinant du foyer. C’est pourquoi on assiste au retour des cheminées dans les intérieurs. Les maisons modernes sont très souvent pourvues d’une cheminée au centre de la salle de séjour. Dans les bâtiments anciens, on tend à rénover et à remettre en état les vieilles cheminées.
Les grandes cheminées des vieilles fermes et demeures de campagne gaspillaient beaucoup de bois. La plus moderne des cheminée à foyer ouvert ne peut prétendre à un rendement supérieur à 25 ou 30%.Cela ne posait pas de problème puisque les habitants disposaient de bois à volonté. Mais le combustible est plus cher aujourd’hui. En ville, il est souvent difficile de se procurer de belles bûches: on a recours à de bûches courtes (30 cm) vendues généralement en détail (en filet). .En outre, les utilisateurs actuels répugnent au gaspillage de l’énergie. Les concepteurs ont donc cherché à réaliser des progrès dans ce domaine. La plupart des cheminées construites à l’heure actuelle sont conçues pour réduire toute perte de calories. Le calcul de la forme et de la dimension du foyer est effectué en tenant compte du volume de la pièce et des ouvertures.

La prise d’air

Sur les cheminées actuelles, on prévoit une alimentation en air par une prise d’air indépendante. Cette dernière se fait en général par une conduite qui s’ouvre sur l’extérieur à un niveau plus bas que le foyer (et dans un endroit protégé des vents). À défaut d’une possibilité d’ouverture sur l’extérieur, la conduite peut déboucher sur un vide sanitaire ou dans la cave (à condition qu’elle ne contienne pas un réservoir de fioul, ce qui entraînerait des risques d’incendie ; les garages sont exclus pour les mêmes raisons).
La conduite d’air peut déboucher directement sous la plaque foyère. Elle peut aussi être placée dans la pièce, plus bas que le foyer.

Le vocabulaire de la cheminée à foyer ouvert

Les différents éléments d'une cheminée à foyer ouvert
La gorge C'est l'entrée de l'avaloir. Au niveau de la gorge, il y a un rétrécissement du passage des gaz, ce qui provoque une accélération
L'avaloir C'est l'élargissement du conduit au-dessus de la gorge (il est appelé aussi “chambre à fumées”). La partie avant de l'avaloir est inclinée pour favoriser l'évacuation des gaz.
L'entonnoir Partie supérieure de l'avaloir, raccordée au conduit de fumée.
Le conduit de fumée Il est réalisé en boisseaux de terre cuite, de béton, ou de pouzzolane, et intégré dans la maçonnerie (ou parfois situé à l'extérieur). Il doit être construit selon des normes précises et isolé au plâtre.
La hotte Partie maçonnée qui dissimule le conduit de cheminée.
La tablette Partie supérieure du bandeau.
Le bandeau Partie supérieure de l'ouverture du foyer. La hauteur du bandeau, son épaisseur et sa profondeur sont très importantes pour le tirage de la cheminée.
Les jambages Ce l'habillage décoratif des côtés de l'âtre. Ils peuvent être en briques ou en pierres, mais aussi en bois.
Le cœur et le contre-cœur Parties verticales en matériaux réfractaires situées dans le foyer. La partie située au fond comporte une plaque foyère en fonte. Décorative, elle sert aussi d'accumulateur de chaleur.
Le foyer (l'âtre) Partie horizontale où l'on fait le feu. Les bûches ont besoin d'air pour brûler, c'est pourquoi il comporte souvent une grille d'aération
Les côtés de l'âtre Situés de part et d'autre du foyer, ils sont en matériaux réfractaires. Leur forme doit permettre une bonne diffusion de la chaleur.
Le socle de l'âtre Partie située sous le foyer et destinée à protéger le sol de la pièce. Ce socle peut être en briques réfractaires, en pierres, etc. Il doit intégrer n espace vide de 15 cm pour un sol maçonné et de 30 cm pour un parquet. 
Le cendrier Il existe sur certaines cheminées lorsqu'il y a une grille foyère). C'est un tiroir métallique.
La plate-forme Partie plane située devant la cheminée et destinée à protéger le sol de la pièce. Elle peut être en briques réfractaire, en pierres (marbre, par exemple).

 

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Les énergies pour se chauffer

Les  énergies traditionnelles – électricité et énergies fossiles – ont la réputation d’être chères et souvent polluantes. Elles ne sont pas renouvelables. Les énergies de substitution sont souvent difficiles à exploiter comme unique source de chauffage. Les solutions hybrides sont souvent retenues.

image

Installer une cheminée à foyer ouvert

La cheminée à foyer ouvert n'est certainement pas le système de chauffage le plus performant. Il faut la considérer comme un chauffage d'appoint et un appareil d'agrément et de confort. On trouve des cheminées à foyer ouvert de tous styles pouvant s’adapter à n’importe quel intérieur, qu’il s’agisse d’installer une cheminée dans une maison ancienne ou moderne, ou de remplacer une vieille cheminée. Les installateurs des différentes marques vous aideront à choisir un modèle adapté à la configuration de votre pièce, à sa décoration et au conduit dont vous disposez.

Les dernieres vidéos maison

image

Contrôler sa consommation électrique avec "Mon Pilotage Elec"

Le contrôle de la consommation électrique est plus que jamais à l'ordre du jour. Christian PESSEY et Farida RAFKANI, chef de marché chez ENGIE Particuliers , présentent le système pour rendre connecté votre chauffage : " Mon Pilotage Elec " Il vous permet de maîtriser au mieux votre consommation d'électricité et de piloter votre chauffage.

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

image

La qualité de l'air dans la maison

Il est souvent dit que l'air intérieur des maisons est très pollué. Dans cette vidéo, Christian PESSEY, avec l'aide de QUALITEL , vous explique comment identifier ces polluants et comment agir pour en réduire le nombre et donc leur impact sur la santé.

image

Accrocher dans la plaque de plâtre

Christian PESSEY et Eric BARNASSON, Responsable du Pôle marketing Produits & Systèmes chez PLACO® , vous donnent tous les conseils pour accrocher de lourdes charges dans de la plaque de plâtre, et notamment toutes les informations sur la plaque à haute résistance Habito®

Les derniers conseils maison

image

Rénovation de la maison : planifiez vos travaux

Que vous envisagiez de rénover complètement une maison ou simplement de redécorer une pièce, il faut partir du bon pied : évaluer l’ampleur du travail à entreprendre, mesurer le temps qu’il vous faudra pour le mener à bien, apprécier vos propres capacités à le réaliser correctement. Vous devrez aussi prendre les précautions qui s’imposent pour écarter, dès le début du chantier, tout risque d’accident. Enfin, vous devrez vous faire une idée du coût des travaux que vous souhaitez entreprendre pour ne pas dépasser exagérément votre budget ou prendre les mesures nécessaires pour en assurer le financement échelonné.

image

Les insectes du bois : une menace pour la maison

Les insectes du bois menacent peut-être votre maison ! Les termites, les capricornes s'attaquent à certains éléments structurels de votre maison, d'autres comme les vrillettes s'intéressent plutôt à votre mobilier, à vos parquets. Pour lutter contre eux, il faut déjà les connaître et les identifier. Les traitements passent le plus souvent par des professionnels agréés (attention aux arnaques !).

image

Les détecteurs de qualité de l'air : CO2, HCHO, TVOC, humidité, température

La qualité de l'air est un enjeu sanitaire majeur. On sait que l'air intérieur de nos maison est beaucoup plus pollué que l'extérieur. L'accumulation des polluants et notamment des virus constitue un enjeu majeur pour notre santé. D'où la nécessité d'une bonne ventilation par les systèmes mécanique ( VMC, VMI, VMR ), ce qui n'empêche pas de devoir ouvrir les fenêtres régulièrement. Pour savoir quand il faut le faire, il est nécessaire de posséder un détecteur qui mesure différents facteurs sanitaires et de confort. Encore faut-il qu'il donne des informations claires et fiables et que l'on sache les interpréter. La ventilation, le chauffage et l'action sur l'humidité sont les actions permettant d'améliorer la qualité de l'air et de se prémunir contre certain désagréments (inconfort) et pathologies.

image

Les adjuvants du mortier et du béton : à quoi ça sert?

Les adjuvants sont des produits qui, ajoutés en faible dose au moment du gâchage modifient et améliorent les mortiers et béton. la pratique n'est pas nouvelle pusique déjà dans l'antiquité, on ajoutait du sang de bœuf au mortier pour accélérer sa prise.

image

Sol froid au pied : comment l'éviter?

Un sol froid est désagréable mais aussi mauvais pour la santé. Il n'est rien de plus désagréable que de mettre le pied sur un sol froid au réveil, mais aussi dans la journée ou le soir quand on se détend dans un fauteuil. Pour éviter cela il y a des solutions basiques : des tapis, de bons chaussons. Mais il est possible aussi de revoir l'équipement de la maison, et d'installer une trame électrique chauffante.

image

France-Rénov : un service public pour mieux rénover votre logement

Annoncé le vendredi 22 octobre par Emmanuelle Wargon, ministre du Logement, aux côtés de Thierry Repentin, président de l'Anah, le lancement de France Rénov’, le service public de la rénovation de l'habitat entre en vigueur en 2022. Ce nouveau service public unique facilite l'information, l'orientation et l'accompagnement de tous les ménages dans leur projet de rénovation.

image

Remboursement du Crédit d'Impôt (CITE) : l'Administration fiscale répond

Nombreux sont les particuliers qui, ayant bénéficié du CITE (crédit d'impôt pour la transition énergétique), se demandent s'ils devront le rembourser s'ils vendent leur maison après l'avoir touché, et si oui pendant combien de temps pourrait peser ce risque.  RÉNO-INFO-MAISON a consulté la Direction Générale des Finances Publiques (DGFIP) qui a apporté sa réponse officiellement.

Une optimisation du confort thermique de la maison

Avoir une bonne température dans la maison hiver comme été, bénéficier d’une bonne qualité de l’air intérieur : deux objectifs pour le confort et la santé. Le confort parce qu’un grand nombre d’habitant estime avoir souvent froid l’hiver. La santé parce qu’une maison mal chaussée est aussi très souvent une maison humide, favorisant les allergies et les troubles respiratoires. 

Le rafraîchissement de la maison

Une maison mal rafraîchie, c’est aussi une maison soumise à la canicule et aux pointes de température extrêmes, aujourd’hui fréquentes du fait du dérèglement climatique. Une isolation thermique raisonnée évite ce désagrément qui peut avoir un impact négatif, notamment sur les personnes âgées les plus vulnérables.