La cheminée à foyer ouvert

Les systèmes de chauffage sont aujourd’hui très variés, depuis la traditionnelle flambée de bûches jusqu’au plafond rayonnant basse température, en passant par de nombreux systèmes classiques. Décriée comme polluante et peu efficace, la cheminée à foyer ouvert conserve cependant un charme inégalé. Elle ne peut être considérée aujourd'hui que comme un chauffage d'appoint.

La cheminée à foyer ouvert

Une cheminée, c’est d’abord un feu d’agrément. La présence d’un feu ouvert dans une salle de séjour apporte une atmosphère d’intimité. L’ambiance conviviale ainsi créée invite à la détente, à la conversation.
Les appareils modernes de chauffage sont loin de posséder ce pouvoir un peu fascinant du foyer. C’est pourquoi on assiste au retour des cheminées dans les intérieurs. Les maisons modernes sont très souvent pourvues d’une cheminée au centre de la salle de séjour. Dans les bâtiments anciens, on tend à rénover et à remettre en état les vieilles cheminées.
Les grandes cheminées des vieilles fermes et demeures de campagne gaspillaient beaucoup de bois. La plus moderne des cheminée à foyer ouvert ne peut prétendre à un rendement supérieur à 25 ou 30%.Cela ne posait pas de problème puisque les habitants disposaient de bois à volonté. Mais le combustible est plus cher aujourd’hui. En ville, il est souvent difficile de se procurer de belles bûches: on a recours à de bûches courtes (30 cm) vendues généralement en détail (en filet). .En outre, les utilisateurs actuels répugnent au gaspillage de l’énergie. Les concepteurs ont donc cherché à réaliser des progrès dans ce domaine. La plupart des cheminées construites à l’heure actuelle sont conçues pour réduire toute perte de calories. Le calcul de la forme et de la dimension du foyer est effectué en tenant compte du volume de la pièce et des ouvertures.

La prise d’air

Sur les cheminées actuelles, on prévoit une alimentation en air par une prise d’air indépendante. Cette dernière se fait en général par une conduite qui s’ouvre sur l’extérieur à un niveau plus bas que le foyer (et dans un endroit protégé des vents). À défaut d’une possibilité d’ouverture sur l’extérieur, la conduite peut déboucher sur un vide sanitaire ou dans la cave (à condition qu’elle ne contienne pas un réservoir de fioul, ce qui entraînerait des risques d’incendie ; les garages sont exclus pour les mêmes raisons).
La conduite d’air peut déboucher directement sous la plaque foyère. Elle peut aussi être placée dans la pièce, plus bas que le foyer.

Le vocabulaire de la cheminée à foyer ouvert

Les différents éléments d'une cheminée à foyer ouvert
La gorge C'est l'entrée de l'avaloir. Au niveau de la gorge, il y a un rétrécissement du passage des gaz, ce qui provoque une accélération
L'avaloir C'est l'élargissement du conduit au-dessus de la gorge (il est appelé aussi “chambre à fumées”). La partie avant de l'avaloir est inclinée pour favoriser l'évacuation des gaz.
L'entonnoir Partie supérieure de l'avaloir, raccordée au conduit de fumée.
Le conduit de fumée Il est réalisé en boisseaux de terre cuite, de béton, ou de pouzzolane, et intégré dans la maçonnerie (ou parfois situé à l'extérieur). Il doit être construit selon des normes précises et isolé au plâtre.
La hotte Partie maçonnée qui dissimule le conduit de cheminée.
La tablette Partie supérieure du bandeau.
Le bandeau Partie supérieure de l'ouverture du foyer. La hauteur du bandeau, son épaisseur et sa profondeur sont très importantes pour le tirage de la cheminée.
Les jambages Ce l'habillage décoratif des côtés de l'âtre. Ils peuvent être en briques ou en pierres, mais aussi en bois.
Le cœur et le contre-cœur Parties verticales en matériaux réfractaires situées dans le foyer. La partie située au fond comporte une plaque foyère en fonte. Décorative, elle sert aussi d'accumulateur de chaleur.
Le foyer (l'âtre) Partie horizontale où l'on fait le feu. Les bûches ont besoin d'air pour brûler, c'est pourquoi il comporte souvent une grille d'aération
Les côtés de l'âtre Situés de part et d'autre du foyer, ils sont en matériaux réfractaires. Leur forme doit permettre une bonne diffusion de la chaleur.
Le socle de l'âtre Partie située sous le foyer et destinée à protéger le sol de la pièce. Ce socle peut être en briques réfractaires, en pierres, etc. Il doit intégrer n espace vide de 15 cm pour un sol maçonné et de 30 cm pour un parquet. 
Le cendrier Il existe sur certaines cheminées lorsqu'il y a une grille foyère). C'est un tiroir métallique.
La plate-forme Partie plane située devant la cheminée et destinée à protéger le sol de la pièce. Elle peut être en briques réfractaire, en pierres (marbre, par exemple).

 

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Les énergies pour se chauffer

Les  énergies traditionnelles – électricité et énergies fossiles – ont la réputation d’être chères et souvent polluantes. Elles ne sont pas renouvelables. Les énergies de substitution sont souvent difficiles à exploiter comme unique source de chauffage. Les solutions hybrides sont souvent retenues.

image

Installer une cheminée à foyer ouvert

La cheminée à foyer ouvert n'est certainement pas le système de chauffage le plus performant. Il faut la considérer comme un chauffage d'appoint et un appareil d'agrément et de confort. On trouve des cheminées à foyer ouvert de tous styles pouvant s’adapter à n’importe quel intérieur, qu’il s’agisse d’installer une cheminée dans une maison ancienne ou moderne, ou de remplacer une vieille cheminée. Les installateurs des différentes marques vous aideront à choisir un modèle adapté à la configuration de votre pièce, à sa décoration et au conduit dont vous disposez.

Les dernieres vidéos maison

image

Immobilier : l'impact du confinement

Près de 3 mois de confinement ont fait prendre conscience aux Français des qualités et, plus souvent encore, des carences de leur logement. Manque de surface, de pièces, de balcon ou de terrasse, de jardin... suscitent de nouvelles envies. Le déconfinement les libère. C'est ce que nous explique Éric ALLOUCHE, le directeur général exécutif du réseau ERA 

image

A quel point le bois de chauffage est-il économique ?

Dans cette interview, Christian PESSEY et Jean-Louis BAL, président du label flamme verte vous expliquent en quoi le bois de chauffage représente encore aujourd'hui l'un des combustibles les plus économiques. 

image

Les isolants naturels : qu'est-ce que c'est?

Les isolants naturels ont le vent en poupe. Christian PESSEY fait le point sur le sujet avec Joël PACCANELLI, gérant de ECO-LOGIS, entreprise de distribution d’éco-matériaux pour la maison et notamment de matériaux d’isolation biosourcés et de peintures écocertifiés.

image

Pompe à chaleur et confort d'été

Dans cette interview, Christian PESSEY et Christel MOLLÉ de l' AFPAC , font le point sur l'utilisation d'une pompe à chaleur réversible pour améliorer le confort d'été dans votre logement. 

image

Les conseils de la semaine du 4 au 10 mai

Isoler les combles  contre la chaleur, tout savoir sur  les prises et les interrupteurs , entretenir une  terrasse en terre cuite , rénover les  meubles de jardin , insonoriser une  pompe de piscine , choisir un  chauffe-eau électrique , rénover la pierre, nettoyer un  crépis monocouche , réparer les  fuites de chasse-d’eau  : retrouvez tous les conseils publiés pendant la semaine.

Les derniers conseils maison

image

Les différents métaux utilisés en bricolage

Par le mot “métallerie”, on entend le travail d’un certain nombre de métaux usuels, que l’on trouve dans le commerce sous forme de plaques (tôle), de barres plates ou rondes, de tubes et de profilés. Un certain nombre d'entre eux peuvent être utilisés dans la maison pour sa construction, pour sa rénovation et quand vous bricolez. Il est bon de la connaître.

image

Faire du bois de chauffage

Le bois est une énergie renouvelable dont la qualité n’est plus à démontrer. L’évolution des poêles, inserts, foyers fermés et même chaudières l’ont replacé en bonne position parmi les différents combustibles. Si vous possédez une parcelle boisée ou si vous pouvez acheter du bois sur pied, il est très intéressant de pouvoir “faire son bois” soi-même, bien sûr dans le respect des règles d’exploitation raisonnée de la forêt.

image

Une initiative collective de production et d'autoconsommation d'électricité entre voisins : HARMON'YEU

Au printemps 2020, ENGIE, en partenariat avec la mairie de l’Île d’Yeu et 3 institutions locales, a lancé cette expérimentation innovante d’autoconsommation collective baptisée Harmon’Yeu. Né grâce à la volonté de ses habitants et des autorités locales de s’inscrire dans la transition énergétique, ce projet constitue une première en France dans le fait qu’il intègre plusieurs maisons individuelles productrices d’énergie et une batterie de stockage commune, à l’échelle d’un quartier. Un logiciel intelligent développé spécifiquement par ENGIE pour le projet permet de piloter la répartition de l’énergie produite entre les utilisateurs.

image

Faire une terrasse en bois ou en composite

C’est toujours le moment de s’intéresser à la terrasse, que vous soyez en maison individuelle ou en logement avec un grand balcon ou une terrasse. Souvent le sol est en béton ou en carrelage. La tendance est à les recouvrir de lames en bois ou en bois composite, parfois en dalles de caillebotis.