Le brasage à flamme nue (ou soudure douce)

La liaison entre deux tubes en cuivre peut s’effectuer par brasage, appelé aussi parfois "soudure douce". C’est la solution la plus économique, et donc la plus utilisée par les professionnels et par les amateurs avertis. Elle fait appel à une technique simple : le brasage par capillarité, qui s’obtient en chauffant fortement des pièces de métal (ici, en cuivre) jointives et en remplissant le très faible interstice compris entre les pièces avec un métal d’apport, au point de fusion supérieur à celui des pièces à assembler.

Méthodes d'assemblage

Le brasage

Il ne serait pas possible de braser en bout deux tubes de même diamètre. La technique la plus simple consiste à utiliser des raccords en cuivre, sorte de manchons dont le diamètre intérieur est à peine supérieur au diamètre extérieur des tubes à assembler : l’interstice est de l’ordre de 50/100e de mm. Il peut s’agir de raccords droits de prolongation, de coudes ou de T de dérivation. Ils existent dans des tailles correspondant aux diamètres standards de tubes en cuivre disponibles sur le marché.

Le manchonnage

Il est possible aussi d'emboîter deux tubes sans raccord. Il faut pour cela évaser l'extrémité de l'un des tubes pour l'assembler à un autre : c'est le manchonnage. On utilise pour cela un mandrin ou une pince à emboîture. Pour que le tube puisse être évaser, il faut qu'il soit recuit ou qu'il le soit en le chauffant au rouge avec la flamme d'une lampe à souder ou d'un chalumeau.

La préparation des pièces

Nettoyez l’extrémité des tubes avec de la laine d’acier et ébarbez la coupe à l’aide d’une lime. La qualité du brasage dépend pour une grande part de la préparation des pièces : dégraissage et décapage.
Enduisez de flux décapant la partie des tubes qui sera recouverte par le raccord. Assemblez les tubes avec ce dernier. Dans tous les cas où cela est possible, il est préférable de réaliser les assemblages dans un étau, pour mettre ensuite en place des éléments entiers de l’installation, pour limiter le nombre des brasures effectuées contre les murs. Pour celles-ci, une plaque anti-feu est indispensable, afin de ne pas endommager la maçonnerie ou son revêtement.

Le brasage

Il faut une flamme permettant de porter le métal du tube à la température de fusion du métal d’apport. Pour les tubes de faible section, la flamme d’une lampe à souder suffit ; pour ceux de moyenne section, un chalumeau est nécessaire ; enfin, pour les tubes de très forte section ou les tubes d’acier, un chalumeau bi-gaz est indispensable.

Dirigez le dard de la flamme sur les parties à assembler, jusqu’à ce qu’elles deviennent rouge sombre.
Détournez alors la flamme.
Approchez la baguette du bord du raccord. Le fil de brasure doit se liquéfier au contact du métal chauffé. La brasure file alors dans le joint, en le remplissant complètement (phénomène de capillarité). Si le fil ne fond pas, c’est que le métal n’est pas assez chaud.

La difficulté consiste à faire fondre la quantité exactement nécessaire de métal d’apport.

Après refroidissement des pièces, passez-les à la brosse métallique, puis nettoyez-les avec un chiffon humide pour éliminer les traces de flux.

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Cintrer les tubes en cuivre

Une installation de plomberie ne comporte pas que des tubes droits ; pour réaliser des coudes,  le cintrage permet de plier les tubes selon un angle voulu, sans en écraser le diamètre (ce qui pourrait modifier le débit et créer des coups de buttoir au passage de l’eau). C'est une solution plus économique que l'utilisation de raccords coudés, à braser ou mécanique. Cette solution réduit également les risques de fuites.

image

Le brasage à flamme nue (ou soudure douce)

La liaison entre deux tubes en cuivre peut s’effectuer par brasage , appelé aussi parfois " soudure douce ". C’est la solution la plus économique, et donc la plus utilisée par les professionnels et par les amateurs avertis. Elle fait appel à une technique simple : le brasage par capillarité , qui s’obtient en chauffant fortement des pièces de métal (ici, en cuivre) jointives et en remplissant le très faible interstice compris entre les pièces avec un métal d’apport, au point de fusion supérieur à celui des pièces à assembler.

Les dernieres vidéos maison

image

Quand faire remplacer sa chaudière gaz ?

Dans cette interview, Christian PESSEY et Fabien MARGUERON de ENGIE Home Services évoquent les raisons qui peuvent vous pousser à faire remplacer votre chaudière gaz mais aussi le tour des offres vous permettant son remplacement.

image

Quand faut-il remplacer son poêle à bois ?

Avec Gilles MATRULLO du label flamme verte , Christian Pessey fait le tour des raisons qui peuvent vous pousser à faire remplacer votre poêle à bois. Certes la raison esthétique prime souvent, mais les performances et les économies sont également au rendez-vous.

image

Qu'est-ce que la laine de roche ?

Dans cette interview, christian PESSEY interroge Frédéric-Jérôme Cardona, responsable Développement chez ROCKWOOL sur les propriétés isolantes de la laine de roche ! 

image

La laine de verre, qu'est-ce que c'est ?

Dans cette interview, Christian PESSEY et Florence GAUVIN, expert isolation chez ISOVER vous expliquent ce qu'est la laine de verre et font le tour des priorités d'isolation dans la maison.

image

Pourquoi choisir la laine de verre ?

Dans cette interview, Christian PESSEY et Florence GAUVIN, expert isolation chez ISOVER , font le point sur les qualités de la laine de verre et expliquent en quoi elle constitue un très bon isolant. 

Les derniers conseils maison

image

Tirage de la cheminée : les bons conseils

Un bon tirage de la cheminée est essentiel au bon fonctionnement d'un foyer ouvert, d'un foyer fermé, d'un insert ou d'un poêle à bois. C'est essentiel à plusieurs niveaux.

image

Le chauffage solaire : comment ça marche?

Le solaire photovoltaïque est beaucoup moins connu que le solaire photovoltaïque, qui permet de produire de l’électricité gratuitement : il permet de chauffer l’eau sanitaire et d'assurer le chauffage de la maison. Les déconvenues du chauffe-eau solaire y sont sans doute pour beaucoup bien que le système soit particulièrement intéressant.

image

La sécurité électrique de votre logement

On sait l’importance de la qualité d’une installation électrique mais vous me demandez souvent ce que c’est qu’une installation « aux normes » ? Je réponds régulièrement que seule une installation neuve, ou le jour de la réception d’un logement est véritablement « aux normes » et qu’elle peut très bien ne plus l’être dans les jours ou les semaines qui suivent du fait d’un changement de la réglementation. La question importante n’est donc pas de la conformité avec la norme, la fameuse NF C 15-100, qui régit les installations domestiques, mais de savoir si une installation répond aux standards de sécurité auxquels on est en droit de s’attendre. En clair est-ce que notre installation est sûre ?

image

Le thermostat d'ambiance : indispensable pour beaucoup de chauffages

Petit rappel sur ce qu’est un thermostat c’est un petit équipement qui met en route ou interrompt le fonctionnement d’un appareil électrique, notamment de chauffage, en fonction de la température. Tous les radiateurs en ont, et même le four de votre cuisine. Les chaudières, quel que soit leur type et leur énergie en ont un.

image

Chauffage : comment l'entretenir

L'entretien du chauffage est une nécessité, surtout après un été très chaud et un automne assez clément: la perspective d’un hiver froid est à prendre en compte. Quel que soit votre système de chauffage, il faut l’entretenir. 

Abandon de chantier : que faire?

L'entreprise ne termine pas les travaux d'extension de mon garage commencés en octobre 2019 : il reste a faire plomberie, électricité, gouttières, mezzanine, porte du garage, enduit extérieure... Je n'ai pas de nouvelles du courtier de travaux ; je suis inquiet. Quels recours puis-je avoir ?  Bernard

image

Pourquoi choisir la laine de verre ?

Dans cette interview, Christian PESSEY et Florence GAUVIN, expert isolation chez ISOVER , font le point sur les qualités de la laine de verre et expliquent en quoi elle constitue un très bon isolant.