Le chauffage central : radiateurs et plancher chauffant

Il n'y a pas si longtemps, l’expression “chauffage central” désignait exclusivement une installation avec une chaudière diffusant de l'eau chaude (le liquide caloporteur) à des radiateurs via un ensemble de canalisations. Toujours d’actualité, cette forme de chauffage central s’est enrichie de systèmes de restitution de la chaleur autres que les radiateurs.

Le chauffage avec radiateurs

C’est le type de chauffage central le plus connu et le plus utilisé. Il a fait ses preuves et peut même être installé par des amateurs expérimentés. Les radiateurs sont historiquement en fonte d'acier (toujours disponible), en acier et en aluminium. Les ventilo-convecteurs (ou radiateurs dynamiques) constituent un type spécifique de radiateurs, associé principalement à la pompe à chaleur.

Le principe de fonctionnement

L’eau est chauffée dans une chaudière centrale et poussée dans les canalisations par un accélérateur (ou circulateur). La sécurité est assurée par un vase d’expansion qui absorbe les dilatations de liquide dues à la chaleur. Un thermostat d’ambiance ou un thermostat programmable règle la température. Des robinets thermostatiques assurent une régulation de la température pièce par pièce, radiateur par radiateur.

Les avantages

La température peut être facilement réglée dans chaque pièce, l’installation est simple, l’entretien est généralement peu important ; c’est le système qui revient généralement le moins cher. Les radiateurs diffusent une chaleur agréable, par convection et par rayonnement. Majoritairement en fonte, ils offrent une certaine inertie générant une accumulation de chaleur et une diffusion progressive.

Les inconvénients

Les radiateurs prennent de la place au sol et sur les murs, ne sont pas toujours décoratifs, et l’installation induit des travaux assez importants (percement des cloisons, des murs et des planchers pour le passage des canalisations). La part de convection de la diffusion de la chaleur met la poussière ambiante en suspension et en mouvement, d'où la salissure des murs au-dessus des radiateurs.

Le chauffage par le sol

L’idée de se chauffer par le sol est loin d’être nouvelle ; c’est peut-être même l’un des plus anciens modes de chauffage qui soit, puisqu’on l’utilisait déjà dans l’Antiquité. Dans les années 1960, le boom de la construction d’immeubles collectifs avait vu la réapparition de ce type de système : ce fut l’échec, les chaudières utilisées alors, conduisant à une émission de chaleur bien trop élevée au niveau du sol, entraînant un inconfort évident et même des troubles de santé (problèmes circulatoires). La mise au point de chaudières basse température a permis la relance de ce procédé, avec une température surfacique du sol ne dépassant pas 28 °C.  Avec une pompe à chaleur réversible le plancher chauffant se transforme en plancher rafraîchissant. C'est un mode de chauffage très confortable et désormais sans aucun risque pour la santé.

Avantages

Comme il fonctionne exclusivement par rayonnement, l’un des grands avantages du chauffage par le sol est de ne pas provoquer de déplacement d’air, à la différence du chauffage central par radiateurs qui fonctionne en grande partie sur le principe de la convection. On évite ainsi de brasser la poussière en permanence, ce qui représente un intérêt majeur pour les personnes sensibles à la poussière.

Le plancher chauffant libère aussi l'espace au sol et sur les murs occupés par les radiateurs.

Fonctionnement du plancher chauffant

Il se prête particulièrement au remplacement de la chaudière par une pompe à chaleur, au fonctionnement plus vertueux écologiquement et très économique. Quel que soit l'émetteur de chaleur (chaudière ou pompe à chaleur), l'eau circule dans un réseau de canalisations en forme de serpentin, noyé dans la chape ou dans la dalle de la même façon qu'avec une chaudière, la régulation passant par un thermostat d'ambiance, éventuellement programmable. 

Les tubes de diffusion

Les tubes métalliques utilisés autrefois ont été abandonnés, car sensibles à la corrosion, et remplacés par des tubes en matière synthétique. Au lieu de noyer les tubes dans la dalle comme auparavant, les techniques actuelles préfèrent les inscrire dans une chape rapportée, en les désolidarisant ainsi du support pour une meilleure isolation. Le serpentin est d’ailleurs généralement disposé dans un support à picots renforçant cette isolation. La diffusion d’une température surfacique n’excédant pas 28 °C a conduit à augmenter la densité des tubes, proposés en polybutène (PB), polyétylène réticulé (PER) ou copolymère de propylène (PP).

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Plancher rafraîchissant: comment ça marche?

Le souhait de bénéficier d’une atmosphère rafraîchie quand il fait très chaud n’est pas nouveau. Beaucoup de maisons, dans le Midi, sont conçues avec cet objectif. La climatisation est la réponse la plus directe ; il existe pourtant des solutions intermédiaires et moins radicales.

image

L'entretien des radiateurs

L’entretien des radiateurs de chauffage central doit être fait périodiquement. Il s’agit d’une série d’opérations qui concernent aussi bien le mécanisme que l’aspect de l’appareil. Ce peut être aussi l’occasion de revoir l’isolation arrière.

Les dernieres vidéos maison

image

PAC hybride gaz : Christian PESSEY témoigne !

Dans cette vidéo, Christian PESSEY fait le point sur la PAC hybride gaz et vous annonce notre future série de reportages consacrée à l'installation de ce système, du raccordement au gaz de ville jusqu'à sa mise en service ! 

image

Contrôler sa consommation électrique avec "Mon Pilotage Elec"

Le contrôle de la consommation électrique est plus que jamais à l'ordre du jour. Christian PESSEY et Farida RAFKANI, chef de marché chez ENGIE Particuliers , présentent le système pour rendre connecté votre chauffage : " Mon Pilotage Elec " Il vous permet de maîtriser au mieux votre consommation d'électricité et de piloter votre chauffage.

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

Les derniers conseils maison

image

Radiateurs de chauffage électriques optimisés : comment les choisir?

Les radiateurs électriques ont été largement répandus dans les années "tout-électriques". Ils n'ont pas toujours bonne réputation, car ils sont considérés comme énergivores, d'utilisation coûteuse et synonymes d'inconfort. Pourtant, si les convecteurs peuvent aujourd'hui être "oubliés" (sauf dans des cas très précis), trois catégories de radiateurs peuvent être considérés comme "optimisés".  

image

Mesures et traçages sur le bois

En menuiserie, beaucoup d’opérations, en particulier le sciage (et accessoirement le perçage), imposent une prise de mesures précise, suivie d’un traçage bien net, avec des outils de qualité . 

image

Installez et entretenez votre bassin

La présence d'un jardin dans votre propriété est un véritable atout, car il vous permet de profiter de votre extérieur durant les beaux jours. Si vous avez la chance d'en disposer, pensez à optimiser son aménagement afin de créer un lieu de vie propice à la détente et à la relaxation. Créer un bassin est un excellent moyen d'embellir votre espace et de lui donner du cachet. Cependant, son installation doit être réalisée avec soin, et il est important de bien l'entretenir régulièrement.

image

Quels sont les choix de positionnement et l'orientation d'une maison

Le positionnement et l’orientation de leur maison ont préoccupé les hommes de toute éternité, mais pas toujours pour les mêmes raisons. La multiplication des constructions pavillonnaires ces dernières années a malheureusement souvent fait oublier ces préoccupations.

image

Qu’est-ce qu’un produit « biosourcé » ?

Le mot « biosourcé », souvent galvaudé, confondu avec le caractère écologique d’un matériau ou d’un produit répond à une définition officielle. Les pouvoirs publics définissent les matériaux biosourcés comme «  issus de la matière organique renouvelable (biomasse), d’origine végétale ou animale. Ils peuvent être utilisés comme matière première dans des produits de construction et de décoration, de mobilier fixe et comme matériau de construction dans un bâtiment  »

image

Installer un lavabo dans une salle de bains

La technique de pose dépend de l’appareil et aussi de la nature de la cloison ou du mur dans laquelle il doit éventuellement se fixer. Elle est différente suivant que le lavabo est sur suspendu sur console, sur colonne ou encastré. Il existe des kits de raccordement proposés en grande surface de bricolage ou magasins de sanitaires, qui permettent de gagner du temps et d’obtenir un résultat esthétique sans soudures.

Une optimisation du confort thermique de la maison

Avoir une bonne température dans la maison hiver comme été, bénéficier d’une bonne qualité de l’air intérieur : deux objectifs pour le confort et la santé. Le confort parce qu’un grand nombre d’habitant estime avoir souvent froid l’hiver. La santé parce qu’une maison mal chaussée est aussi très souvent une maison humide, favorisant les allergies et les troubles respiratoires. 

Le rafraîchissement de la maison

Une maison mal rafraîchie, c’est aussi une maison soumise à la canicule et aux pointes de température extrêmes, aujourd’hui fréquentes du fait du dérèglement climatique. Une isolation thermique raisonnée évite ce désagrément qui peut avoir un impact négatif, notamment sur les personnes âgées les plus vulnérables.