Le chauffage central : radiateurs et plancher chauffant

Il n'y a pas si longtemps, l’expression “chauffage central” désignait exclusivement une installation avec une chaudière diffusant de l'eau chaude (le liquide caloporteur) à des radiateurs via un ensemble de canalisations. Toujours d’actualité, cette forme de chauffage central s’est enrichie de systèmes de restitution de la chaleur autres que les radiateurs.

Le chauffage avec radiateurs

C’est le type de chauffage central le plus connu et le plus utilisé. Il a fait ses preuves et peut même être installé par des amateurs expérimentés. Les radiateurs sont historiquement en fonte d'acier (toujours disponible), en acier et en aluminium. Les ventilo-convecteurs (ou radiateurs dynamiques) constituent un type spécifique de radiateurs, associé principalement à la pompe à chaleur.

Le principe de fonctionnement

L’eau est chauffée dans une chaudière centrale et poussée dans les canalisations par un accélérateur (ou circulateur). La sécurité est assurée par un vase d’expansion qui absorbe les dilatations de liquide dues à la chaleur. Un thermostat d’ambiance ou un thermostat programmable règle la température. Des robinets thermostatiques assurent une régulation de la température pièce par pièce, radiateur par radiateur.

Les avantages

La température peut être facilement réglée dans chaque pièce, l’installation est simple, l’entretien est généralement peu important ; c’est le système qui revient généralement le moins cher. Les radiateurs diffusent une chaleur agréable, par convection et par rayonnement. Majoritairement en fonte, ils offrent une certaine inertie générant une accumulation de chaleur et une diffusion progressive.

Les inconvénients

Les radiateurs prennent de la place au sol et sur les murs, ne sont pas toujours décoratifs, et l’installation induit des travaux assez importants (percement des cloisons, des murs et des planchers pour le passage des canalisations). La part de convection de la diffusion de la chaleur met la poussière ambiante en suspension et en mouvement, d'où la salissure des murs au-dessus des radiateurs.

Le chauffage par le sol

L’idée de se chauffer par le sol est loin d’être nouvelle ; c’est peut-être même l’un des plus anciens modes de chauffage qui soit, puisqu’on l’utilisait déjà dans l’Antiquité. Dans les années 1960, le boom de la construction d’immeubles collectifs avait vu la réapparition de ce type de système : ce fut l’échec, les chaudières utilisées alors, conduisant à une émission de chaleur bien trop élevée au niveau du sol, entraînant un inconfort évident et même des troubles de santé (problèmes circulatoires). La mise au point de chaudières basse température a permis la relance de ce procédé, avec une température surfacique du sol ne dépassant pas 28 °C.  Avec une pompe à chaleur réversible le plancher chauffant se transforme en plancher rafraîchissant. C'est un mode de chauffage très confortable et désormais sans aucun risque pour la santé.

Avantages

Comme il fonctionne exclusivement par rayonnement, l’un des grands avantages du chauffage par le sol est de ne pas provoquer de déplacement d’air, à la différence du chauffage central par radiateurs qui fonctionne en grande partie sur le principe de la convection. On évite ainsi de brasser la poussière en permanence, ce qui représente un intérêt majeur pour les personnes sensibles à la poussière.

Le plancher chauffant libère aussi l'espace au sol et sur les murs occupés par les radiateurs.

Fonctionnement du plancher chauffant

Il se prête particulièrement au remplacement de la chaudière par une pompe à chaleur, au fonctionnement plus vertueux écologiquement et très économique. Quel que soit l'émetteur de chaleur (chaudière ou pompe à chaleur), l'eau circule dans un réseau de canalisations en forme de serpentin, noyé dans la chape ou dans la dalle de la même façon qu'avec une chaudière, la régulation passant par un thermostat d'ambiance, éventuellement programmable. 

Les tubes de diffusion

Les tubes métalliques utilisés autrefois ont été abandonnés, car sensibles à la corrosion, et remplacés par des tubes en matière synthétique. Au lieu de noyer les tubes dans la dalle comme auparavant, les techniques actuelles préfèrent les inscrire dans une chape rapportée, en les désolidarisant ainsi du support pour une meilleure isolation. Le serpentin est d’ailleurs généralement disposé dans un support à picots renforçant cette isolation. La diffusion d’une température surfacique n’excédant pas 28 °C a conduit à augmenter la densité des tubes, proposés en polybutène (PB), polyétylène réticulé (PER) ou copolymère de propylène (PP).

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Plancher rafraîchissant: comment ça marche?

Le souhait de bénéficier d’une atmosphère rafraîchie quand il fait très chaud n’est pas nouveau. Beaucoup de maisons, dans le Midi, sont conçues avec cet objectif. La climatisation est la réponse la plus directe ; il existe pourtant des solutions intermédiaires et moins radicales.

image

L'entretien des radiateurs

L’entretien des radiateurs de chauffage central doit être fait périodiquement. Il s’agit d’une série d’opérations qui concernent aussi bien le mécanisme que l’aspect de l’appareil. Ce peut être aussi l’occasion de revoir l’isolation arrière.

Les dernieres vidéos maison

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

image

La qualité de l'air dans la maison

Il est souvent dit que l'air intérieur des maisons est très pollué. Dans cette vidéo, Christian PESSEY, avec l'aide de QUALITEL , vous explique comment identifier ces polluants et comment agir pour en réduire le nombre et donc leur impact sur la santé.

image

Accrocher dans la plaque de plâtre

Christian PESSEY et Eric BARNASSON, Responsable du Pôle marketing Produits & Systèmes chez PLACO® , vous donnent tous les conseils pour accrocher de lourdes charges dans de la plaque de plâtre, et notamment toutes les informations sur la plaque à haute résistance Habito®

image

La laine de verre et la santé

Dans cette interview, Christian PESSEY fait le point avec Florence GAUVIN, expert isolation chez ISOVER sur les risques que représenteraient l'utilisation de la laine de verre et pour en avoir le coeur net, ils ont fait appel à l'expertise du docteur Christian RECCHIA.

Les derniers conseils maison

image

Peindre les murs : la bonne méthode

Après avoir préparé les murs et nettoyé la pièce, vous pouvez commencer à peindre. Cette opération, l’un des travaux de décoration les plus agréables, doit s’aborder avec calme et réflexion. Commencez donc par vérifier les points suivants.

image

Poser du carrelage mural (faïence)

La pose du carrelage mural (ou faïence), gagne à être faite à partir de tasseaux cloués provisoirement de façon à constituer de bons guides et un appui pour les carreaux. Pour carreler une surface importante, mieux vaut travailler en partant du centre vers les bords et en collant d’abord les carreaux entiers. Les bords seront ensuite carrelés avec des carreaux recoupés. Travaillez par surfaces réduites en veillant, en particulier, à la régularité des joints et au collage uniforme des carreaux. Vous devez obtenir une surface parfaitement plane, avec des joints réguliers. 

image

Pose d'une fenêtre PVC en rénovation

On trouve désormais dans le commerce des “blocs-fenêtres” en PVC pouvant se substituer facilement à l’ancienne fenêtre. Si l'on conserve le dormant (cadre fixe) existant, comme ici, on parle de remplacement en "rénovation".

image

Chats et chiens : êtes-vous bien assuré?

Les accidents causés par les chiens, les chats, les chiens et autres animaux de compagnie peuvent vous coûter cher. Votre assurance multirisques habitation ne vous couvre peut-être pas suffisamment. La Fédération Française de l'assurance vient de le rappeler.

image

Un isolant pour toiture-terrasse photovoltaïque

Fabricant d’isolants en laine de roche, ROCKWOOL innove en proposant sa nouvelle solution pour les toitures-terrasses photovoltaïques. Plus performant avec son lambda 38, Rockacier C nu Energy garantit une meilleure isolation, des qualités incombustibles et une parfaite stabilité dimensionnelle.

image

La nouvelle pince multifonctions PST Leatherman

Véritable couteau suisse du bricoleur, cette pince multifonctions est un outil étonnant qui combine 14 outils. Le Bond, petit dernier du génial Tim Leatherman, est une véritable boîte à outil de poche.